AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2702438334
Éditeur : Le Masque (09/10/2013)

Note moyenne : 3.12/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Pour Ace Atkins, le fléau qui ravage le Mississipi rural est double : les promoteurs immobiliers véreux et les bouilleurs de meth. La ville imaginaire de Jericho, dans le comté de Tibbehah possède les deux.
Quinn Colson, tout juste revenu de missions en Afghanistan et en Irak, s'y rend pour assister aux obsèques de son oncle, le shérif local, qui s'est apparemment « suicidé » avec son calibre .44. L adjointe du shérif, Lilly Virgil, pense qu on l'a aidé. L'h... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
encoredunoir
  08 décembre 2013
Quinn Colson, soldat membre d'une section de rangers démobilisé après des campagnes en Irak et en Afghanistan, revient à Jericho, petite ville du nord du Mississippi dont il est originaire pour assister aux funérailles de son oncle, shérif local retrouvé suicidé. Mais ce qui ne devait être qu'un retour éphémère entre deux affectations se prolonge lorsque Quinn apprend que son oncle lui a légué tous ses biens et notamment sa propriété, qu'un usurier du coin réclame cette dernière et que l'adjointe du shérif remet en cause la thèse du suicide de celui-ci. Si, dans le fond, Jericho n'a pas changé et demeure un patelin où les rumeurs courent rapidement et où tout le monde s'épie, Quinn s'aperçoit aussi que depuis son départ les laboratoires clandestins de méthamphétamine ont fleuri et qu'il ne fait pas bon, même pour les représentants de la loi, se mêler de ce trafic.
Sur le thème archi rebattu du retour de l'enfant du pays, Ace Atkins tisse un roman qui ne brille sans doute pas par une grande originalité mais qui se révèle attrayant. Au-delà de l'action elle-même, qui imprime son rythme soutenu au récit et use avec aisance et, disons le, plutôt avec bonheur, des ficelles inhérentes au genre du soldat surentraîné seul contre tous (on pensera notamment à Stephen Hunter ou au Jack Reacher de Lee Child), Atkins s'attache à faire un portrait rugueux de ce coin paumé du Mississippi.
Patelin perdu quelques part entre les ploucs du Middle West et ceux du Deep South, Jericho n'a rien d'une destination de rêve. Comme le rappelle régulièrement Atkins, c'est avant tout un lieu où l'on s'ennuie : « Quinn arriva à la station service Dixie Gas avant la fermeture. Il prit un pack de six bières sur le présentoir portant la mention BIENVENUE AUX CHASSEURS, paya, reprit le volant et suivit les petites routes. Ils appelaient ça lowriding dans le temps, même s'ils conduisaient tous des bagnoles gonflées, mais le but, c'était de rouler lentement, tranquillement, sur les routes sans revêtement, en buvant une bière après l'autre, tout en évitant les grands axes où vous risquiez de tomber sur la police. Des fois, vous vous arrêtiez dans un cimetière de campagne pour sortir fumer une clope ou pisser, et vous remontiez en voiture, vous suiviez les courbes et les lacets de la route, en direction de l'endroit précis que vous cherchiez, l'endroit où vous vous retrouviez complètement perdu, dans le comté voisin parfois. »
C'est cette torpeur proche de l'accablement qui explique que Quinn et plusieurs de ses amis aient choisi de fuir Jericho pour l'armée. Cela et tout ce qui va avec : chômage, précarité, impossibilité de rêver à un quelconque avenir radieux sur place. Dans une nature omniprésente, presque impénétrable mais pourtant parsemée de décharges sauvages et de campements de caravanes décaties, ce lieu oublié du monde se révèle être l'emplacement idéal pour la production de drogues de synthèse puisqu'on y trouve à la fois la discrétion nécessaire à une telle entreprise et une clientèle potentielle assez importante. Jusqu'à ce que, en tout cas, débarque celui qui osera mettre un coup de pied dans la fourmilière.
On n'est certes pas, en ce qui concerne la peinture sociale, chez Daniel Woodrell ou même Frank Bill, mais il n'en demeure pas moins qu'en ne négligeant pas de mettre cet aspect en avant Ace Atkins donne à son roman, qui est avant tout un roman d'action, une épaisseur qui le rend plus attrayant encore et lui permet de se démarquer du gros de la production du genre.

Lien : http://www.encoredunoir.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
yaki
  20 mars 2014
Quinn Colson, veteran de guerre, revient à Jericho après avoir passé six ans en Afghanistan et en Irak. Il revient pour assister à l'enterrement de son oncle, le shérif de la ville, qui s'est apparemment suicidé. Sur la route il prend Léna en stop, une jeune fille qui, elle, est à la recherche de son ex-petit ami.
Après l'enterrement, Quinn Colson retrouve l'adjointe de son oncle, Lillie. Lillie est persuadée que l'oncle de Colson a été assassiné, elle affirme même avoir des preuves. Quinn va donc tenter de faire la lumière sur toute cette affaire et il va trouver sur son chemin de vrais méchants !
Les personnages sont bien campés, le héros est très réussi, une sorte de héros désabusé mais avec un grand coeur et qui ne peut pas s'empêcher de vouloir aider les personnes en difficulté comme sa soeur, tombée dans l'univers de la drogue ou encore Léna.
A découvrir.
Commenter  J’apprécie          10
BMSierre
  17 avril 2014
Un homme rentre au pays après six ans de guerre au Moyen-Orient. Il retrouve sa mère et ses amis d'enfance.Mais sa petite ville aux confins de l'état du Mississipi est défigurée et méconnaissable, souillée de détritus, de caravanes et de voitures rouillées. Les belles forêts d'alors ont disparus. Les gens alcooliques et dépressifs sont sous la coupe d'un pasteur vendeur de drogues, les sectes pullulent et le tout est dominé par une puissante mafia.Actuellement, 50'000 vétérans des guerres Irak-Afghanistan sont devenus des sans-abri.Une lueur d'espoir pourtant, quelques membres de cette communauté essayent d'y apporter un peu d'ordre et d'humanité.JB
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
encoredunoirencoredunoir   08 décembre 2013
Quinn arriva à la station service Dixie Gas avant la fermeture. Il prit un pack de six bières sur le présentoir portant la mention BIENVENUE AUX CHASSEURS, paya, reprit le volant et suivit les petites routes. Ils appelaient ça lowriding dans le temps, même s’ils conduisaient tous des bagnoles gonflées, mais le but, c’était de rouler lentement, tranquillement, sur les routes sans revêtement, en buvant une bière après l’autre, tout en évitant les grands axes où vous risquiez de tomber sur la police. Des fois, vous vous arrêtiez dans un cimetière de campagne pour sortir fumer une clope ou pisser, et vous remontiez en voiture, vous suiviez les courbes et les lacets de la route, en direction de l’endroit précis que vous cherchiez, l’endroit où vous vous retrouviez complètement perdu, dans le comté voisin parfois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Ace Atkins (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ace Atkins
Les carnets de route de François Busnel, France 5 Rencontre avec Ace Atkins Le Sud des Etats-Unis fut celui de l'esclavage et des grandes plantations, du Ku Klux Klan et des chrétiens fondamentalistes. Mais elle est aussi le berceau du jazz et du blues. François Busnel se rend à Fripp Island, en Caroline du Sud, pour y rencontrer Pat Conroy. Puis il rejoint Memphis, dans le Tennessee où il retrouve l'auteur de polars Ace Atkins. De là, il se rend en voiture à Oxford, dans le Mississippi, où William Faulkner avait élu domicile, en 1931. A Oxford vit également le romancier Tom Franklin. Il rencontre aussi Thomas H. Cook, auteur de polar natif du Sud. Arrivé à La Nouvelle Orléans, l'écrivain Eddy Harris entraîne François Busnel dans les quartiers détruits par l'ouragan Katrina. Dans un bayou proche de La Nouvelle-Orléans, François Busnel rencontre John Biguenet, écrivain américain d'origine acadienne.
+ Lire la suite
autres livres classés : mafiaVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1211 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre