AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070268020
Éditeur : Gallimard (23/01/1970)

Note moyenne : 3.9/5 (sur 25 notes)
Résumé :

Les vieillards sont-ils des hommes ? À voir la manière dont notre société les traite, il est permis d'en douter. Elle admet qu'ils n'ont ni les mêmes besoins ni les mêmes droits que les autres membres de la collectivité puisqu'elle leur refuse le minimum que ceux-ci jugent nécessaire ; elle les condamne délibérément à la misère, aux taudis, aux infirmités, à la solitude, au désespoir.

Pour apaiser sa conscience, ses idéologues ont forgé d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
awaloo
  20 octobre 2010
On ne naît pas vieux, on le devient...
C'est tout le malheur. Simone de Beauvoir a le mérite bien avant d'autres, d'évoquer cet âge difficile. Sans euphémisme ni idéalisation. Nous ne sommes alors (1970) pas encore à l'âge des "seniors" ces vieux qui ne veulent pas se voir tels.
Commenter  J’apprécie          71
jfalexis169
  11 novembre 2017
Il faut aborder la vieillesse comme une phase importante de notre vie, car elle représente un tournant de notre existence. On la défend aujourd'hui pour être mieux traité demain
Commenter  J’apprécie          10
Myrtille88
  14 septembre 2017
Enfin, j'en suis venu à bout ! 1 mois pour lire et relire que "la vieillesse est un naufrage" il est temps que je me mette à la fantasy !
Commenter  J’apprécie          10
Rebecc
  22 mars 2018
Excelente
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
Myrtille88Myrtille88   15 août 2017
Parmi les facteurs contribuant le plus au développement affectif chez nos concitoyens âgés, il faut ranger l'ostracisme social dont il sont l'objet, la réduction du cercle de leurs amis, l'intense solitude, la diminution et la perte du respect humain et le sentiment de dégoût à l'égard d'eux-mêmes. (p. 262)
Commenter  J’apprécie          80
Myrtille88Myrtille88   15 août 2017
De l'ensemble des tests et des statistiques ressort une importante conséquence : plus le niveau intellectuel du sujet est élevé, plus la décroissance de ses facultés est faible et lente. S'il continue à exercer sa mémoire et son intelligence, il peut les conserver intactes. (p. 41)
Commenter  J’apprécie          60
DanieljeanDanieljean   08 juin 2018
Toutes les civilisations connues se caractérisent par l’opposition d’une classe exploitante et des classes exploitées.

Aux époques où la propriété a été institutionnalisée, la classe dominante a respecté les propriétaires ; l’âge n’était pas une disqualification ; accumulant au cours de leur vie des biens immobiliers, des marchandises, de la monnaie, les vieillards, en tant qu’ils étaient riches, pesaient d’un grand poids dans la vie publique et dans la vie privée.

L’idéologie de la classe dominante vise à justifier ses conduites. Quand elle est gouvernée ou influencée par des gens âgés, elle accorde de la valeur au grand âge… La vieillesse serait l’achèvement de la vie au double sens du mot ; elle la termine et elle en est le suprême accomplissement…

Cependant, même lorsque le bon ordre social oblige les générations plus jeunes à reconnaître à la plus ancienne une autorité politique ou économique, elles la subissent souvent avec impatience.

Quant aux vieux exploités, inutiles, encombrants, leur sort ressemblait à celui qui est le leur dans les sociétés primitives. Il dépendait essentiellement de leur famille. Par affection ou par souci de l’opinion, certaines leur manifestaient de la sollicitude ou du moins les traitaient correctement. Mais le plus souvent on les négligeait, on les abandonnait dans un hospice, on les chassait et même on les abattait clandestinement.

La classe dominante assistait avec indifférence à ces drames : ses efforts pour secourir les vieux pauvres ont toujours été dérisoires.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Myrtille88Myrtille88   26 août 2017
Je citerai aussi la déclaration que fit en 1835 l'Académie de médecine de Lyon, à propos des voyages en train : elle prophétisa que l'organisme humain ne serait pas capable d'en supporter la vertigineuse rapidité : "Le mouvement de la trépidation suscitera des maladies nerveuses... tandis que la fugace succession des images entraînera des inflammations de la rétine. La poussière et la fumée occasionneront des bronchites et des adhérences de la plèvre. Enfin, l'anxiété des périls constamment courus tiendra les voyageurs dans une perpétuelle alerte et sera le prodrome d'affections cérébrales. Pour une femme enceinte, tout voyage en chemin de fer entraînera infailliblement une fausse couche, avec toutes ses conséquences. (p 416)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
DanieljeanDanieljean   08 juin 2018
Pour que la vieillesse ne soit pas une dérisoire parodie de notre existence antérieure, il n’y a qu’une solution, c’est de continuer à poursuivre des fins qui donnent un sens à notre vie : dévouement à des individus, des collectivités, des causes¸travail social ou politique, intellectuel, créateur…
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Simone de Beauvoir (78) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Simone de Beauvoir
George Sand, Joséphine de Beauharnais, Marguerite Duras, Simone de Beauvoir, Marie Curie, Colette, Édith Piaf, Sarah Bernhardt? Dans le dernier ouvrage de Jeanne Teisson, vingt femmes d?envergure et de talent sont réunies à travers les siècles par un point commun : les hommes qu?elles ont aimés étaient plus jeunes... Et ils les ont passionnément aimées.
Retrouvez l'ouvrage en magasin ou sur notre e-shop : https://bit.ly/2UqgZMa
#Sauramps #jeanneTeisson
autres livres classés : vieillesseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Simone de Beauvoir

Comme beaucoup de femmes des années 40, Simone de Beauvoir a adopté un accessoire (ou une coiffure) qu'on lui a vu sa vie entière. Lequel ?

Un chapeau à voilette
Un turban
Un canotier

10 questions
175 lecteurs ont répondu
Thème : Simone de BeauvoirCréer un quiz sur ce livre