AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2844208843
Éditeur : Thierry Magnier (05/01/2011)

Note moyenne : 4.35/5 (sur 23 notes)
Résumé :
Elle a peut-être un prénom de bagnole, elle ne décoince peut-être pas un mot à l'école, comme si elle était en panne, mais elle sait entendre et voir, même ce qu'on essaye de lui cacher.
Elle sait écrire, aussi. En gros.
En très gros !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
ibon
  07 mars 2019
Parler des violences conjugales à des enfants...il sait le faire.
Une jeune fille, Mercedes, est orientée dans une école spécialisée car elle ne parle plus. Son handicap ne l'empêche heureusement pas d'écrire. Un handicap? Pas vraiment, un blocage, car seule, à la maison, sa mère réussit à la faire parler. Une pauvre mère qui a des bosses sur le corps. Quant à son père, parlons-en, il est à l'origine de tout...

Avec cette histoire, Hubert Ben Kemoun veut s'adresser, à priori à des collégiens, peut-être pas encore à des écoliers car elle est violente et plus sûrement à des adultes, pour parler d'un fait qui a affecté une de ses proches semble-t-il: les violences conjugales.
Cette jeune fille, Mercedes, cabossée par la vie, par un père violent qui lève la main régulièrement sur une mère passive, va trouver un moyen de dire les choses.
Le récit vous prend tout de suite par des mots crus et vous emmène dans le vif du sujet.
C'est un indispensable de cet auteur très prolifique. Lequel va à la rencontre de ses lecteurs et ce fut aussi un plaisir de l'entendre dans une médiathèque car l'homme a du coeur, un talent de conteur et une gouaille incroyables.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          410
murielan
  29 décembre 2012
Un petit roman choc, bouleversant, qui remue les consciences....
Mercedes se tait. Elle ne parle qu'avec sa mère qui subit des violences conjugales quotidiennes. Elle va devoir agir pour éviter le pire.
Une petite fille qui souffre, mais qui trouve le courage de se révolter contre ce père violent...
Une lecture utile pour discuter d'une situation difficile, malheureusement vécue par certains...
Commenter  J’apprécie          110
Juin
  25 novembre 2012
Mercédès ne parle plus depuis 6 ans. A personne sauf à sa mère.Sa mère qui elle est cabossée au sens propre. Elle a un mari violent qui a juré de ne plus frapper mais qui ne peut s'en empêcher. de cet homme on ne saura rien, juste qu'il est bien inséré dans la vie. Un homme normal quoi.
Mercèdès est dans un centre à cause de son silence obstiné. Elle ne fait pas confiance aux adultes. " Et Marie-Christine, est-ce- que son mari la frappe?" Marie-Christine est son institutrice.
Après un oeil au beurre noir de trop que la mère minimise, c'est juste une dispute...Mercédès décide de passer à l'action avant de "trouver sa mère dans une mare de sang". Tout le monde doit savoir que son père frappe sa femme.
Et elle aura bien du courage cette petite fille.
Un petit livre sur un thème difficile, magistralement écrit. Un sujet souvent tu dans la littérature jeunesse.
Commenter  J’apprécie          30
Jangelis
  08 octobre 2017
J'ai lu plus d'une vingtaine de romans, de Hubert Ben Kemoun, (souvent des premières lectures, j'évite les thèmes trop durs !!) et voici mon 2e Petite Poche, après le merveilleux "Joyeuses Pâques et bon Noël !".
Encore un thème plutôt sombre, fort bien traité, au plus près de la réalité.
Mercedes a dix ans, et depuis six ans, elle ne dit plus un mot, sauf à sa mère.
Mère battue, mais qui est persuadée - comme souvent hélas en pareil cas - que ça va forcément s'améliorer bientôt (ou du moins, elle veut s'en persuader) et que c'est sa faute si son mari, épuisé par son travail, n'est pas content.
Elle essaie de le cacher à tous, y compris à sa fille, qui depuis longtemps n'est pas dupe.
Et qui courageusement, va prendre les choses en main.
D'une façon un peu spéciale, pas forcément à conseiller, mais qui a le mérite d'être efficace.
Surtout parce que l'auteur a su déplacer les clichés, et présenter un homme "normal" avec un travail, dans la publicité, un homme qui semble de l'extérieur avoir une vie normale.
Lien : https://livresjeunessejangel..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Transfuge
  01 mars 2016
Mercedes a dix ans. Elle est placée dans une classe accueillant des enfants avec des problèmes de comportement. le sien de problème? Elle ne parle pas. Elle n'est pas muette, non; surtout pas idiote, non plus. Rester muette, c'est sa façon de se révolter, de dire qu'elle n'est pas d'accord. Et si ça ne suffit pas, s'il faut aller plus loin pour aider sa mère, elle le fera. Car les mots peuvent être dits, mais ils peuvent aussi être écrits...
Un très court récit sur la violence conjugale, qui percute, comme un poing lancé, une flèche qui atteint sa cible, droit au coeur. Dès 9-10 ans.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
JangelisJangelis   08 octobre 2017
Elle sait que si elle devait aller voir un juge, elle n'arriverait pas à prononcer le moindre mot. C'est bloqué.
[...]
Le moindre témoin est un ennemi. Le juge, qui sait si lui aussi ne frappe pas sa femme, certains soirs, avant de s’asseoir dans son salon et s'allumer la télé ? Lui aussi il a de gros dossiers.
Commenter  J’apprécie          40
JuinJuin   25 novembre 2012
Accroupie dans le couloir, elle serre fort sa gamine contre elle. On ne sait pas si c'est la grande cabossée qui câline la petite cabossée, ou le contraire.
Sans doute les deux.
Commenter  J’apprécie          40
JuinJuin   25 novembre 2012
- Arrête, les petites disputes entre grandes personnes, ça ne regarde pas les juges! Je t'ai dit, c'est ma faute aussi! Il a tant de travail au bureau. Il a de gros dossiers à préparer, il est un peu sur les nerfs en ce moment, tu comprends?
Commenter  J’apprécie          20
lilimarylenelilimarylene   08 septembre 2011
Pourquoi, t'es pas cabossé, toi ? Qu'est-ce que tu fiches dans un centre pour gogols ! Toi aussi, t'es au garage, à la casse, à la ferraille !
Commenter  J’apprécie          40
sylvichasylvicha   26 décembre 2012
- Il avait promis qu'il ne recommencerait plus ! Il avait juré !
- Arrête, ce n'est rien, juste une dispute ! Et puis, ce ne sont pas tes affaires, Mercedes !
- Je ne veux plus que tu m'appelles comme ça ! Je déteste ce prénom, t'entends, je le déteste !
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Hubert Ben Kemoun (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hubert  Ben Kemoun
Interview d'Hubert Ben Kemoun à propos du second tome de sa série "Piégés", chez Flammarion Jeunesse.
autres livres classés : violences conjugalesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La fille seule dans le vestiaire des garçons

Quel est le prénom du garçon qui la harcèle?

Enzo
Barnabé
Jean-jaques
Hugo

5 questions
36 lecteurs ont répondu
Thème : La fille seule dans le vestiaire des garçons de Hubert Ben KemounCréer un quiz sur ce livre