AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2869307063
Éditeur : Payot et Rivages (01/11/1993)

Note moyenne : 3.58/5 (sur 75 notes)
Résumé :
Il suffit de prononcer le mot " colt " et l'on a changé de bord. Errer dans les rues avec un revolver en état de marche, c'est saisir la chance d'être un autre. Immédiatement, dès le tout premier contact, des idées me sont venues à l'esprit, des choses auxquelles je n'avais jamais pensé. Jamais. Une foire au crime, un chasseur de pizza, un balcon meurtrier, un violoncelle qu'on assassine et un Van Gogh gravé dans la peau sont autant de pièces d'un engrenage cynique ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  16 août 2013
Tonino Benacquista nous offre ici quinze petites nouvelles qui se dégustent à l'envi.
Quinze nouvelles sur des thèmes aussi variés que l'amour, l'humour, noir parfois, les intrigues, les joies, les peines, le burlesque ou le grotesque.
Quinze nouvelles dont la chute ou le dénouement est totalement imprévisible et c'est bien là qu'est la force de l'auteur: nous faire croire à une chose et nous démontrer le contraire. La surprise est toujours là.
Quinze nouvelles où Benacquista joue avec les mots, les ambiances parfois loufoques parfois plus tragiques et les personnages au comportement singulier.
De la foire au crime où l'on peut acheter les services d'un tueur à un balcon meurtrier d'où s'épanche l'homme avant de mourir, d'un Van Gogh gravé sur la peau à un serial killer qui ne tue que les livreurs de pizzas...
Quinze nouvelles à l'imagination débordante, à l'écriture directe et des plus agréables, à l'humour noir et aux ambiances sombres.
La machine à broyer les petites filles... Ouf, j'ai passé l'âge!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          400
Annaelle
  08 avril 2011
15 nouvelles, une moyenne de 10 pages à peine pour chaque (et encore, en petit format poche), ça fait court !!
Je suis déjà pas trop adepte des nouvelles, ça me fruste peut-être un peu, je ne sais pas vraiment pourquoi, j'ai du mal à accrocher. Je n'ai pas le temps de m'investir dans l'histoire, de m'attacher aux personnages, de me passionner. C'est souvent sympa, je peux même passer un bon moment, mais je ne prends pas autant de plaisir qu'avec les romans… J'ai toujours l'impression que l'histoire s'achève juste au moment où je commençais à m'y sentir bien !!
A moins que je n'ai pas lu les bonnes… je verrais bientôt si Stephen King arrive à me réconcilier avec les nouvelles en lisant les sienne !!!
Bref, je suis tombée sur ce recueil par hasard parce que je voulais lire autre chose de Tonino Bénacquista dont j'avais adoré « Malavita » et « Malavita encore » et le titre de celui-ci m'a tout de suite attirée, j'avais pas fais attention que c'était des nouvelles.
Je ne le regrette pas, c'était quand même sympa à lire, mais rien d'extra ordinaire, j'ai quand même hâte de lire un autre de ses romans en espérant y retrouver le plaisir que j'avais eu avec "Malavita".

J'ai trouvé excellente l'idée de « le balcon de Roméo », ce couple de comédiens qui durant leurs 20 années de vie commune se font réciproquement tous les coups tordus imaginable afin de mieux travailler leur prochain rôle !!!
J'adore « La foire au crime », c'est la même chose que celle du livre ou de la voiture, sauf qu'on y trouve tout ce qui se fait de mieux dans le domaine du crime : ça va du cambriolage clef en main au faux billets, en passant par un bon alibi, tout y est !!
« Toute sortie est définitive » est très touchante je trouve, l'histoire de cet homme terriblement seul qui, s'approchant de la fin de sa vie, revient une fois de plus, comme tous les ans, s'asseoir sur le même siège, dans le même cinéma, à la même date, pour célébrer ce jour où il avait ici même rencontré celle qui devint son épouse et qui ce jour-là c'était assise sur le fauteuil d'à côté.
A travers ses souvenirs de chaque anniversaire, on voit défiler sa vie, mais on savoure aussi tout ce qu'est le cinéma : le lieu, la pellicule, l'ambiance, les histoires qui défilent sur l'écran…
Ça m'a rappelé ce petit ciné de village où j'allais quand j'étais môme et ados. Un cinéma dont prenaient grand soin des gens passionnés. Seulement quelques séances chaque week-end, l'entracte à la buvette avec ses sucreries et ses potins à savourer. Et le plaisir d'y retrouver quoi qu'il arrive, chaque week-end, au moins la moitié de la salle occupée par des personnes que l'on connaît, voisins ou amis avec qui on passera le fin de soirée sur le parking à discuter du film qu'on vient de voir !
Ce cinéma m'a vu grandir, dommage que ce genre lieu n'existe presque plus…
Lien : http://l-imaginarium.forumac..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
MarianneRichard
  04 août 2014
Benacquista frappe une fois de plus dans le mille avec ce minuscule recueil de nouvelles. Ces quinze nouvelles, écrite dans les années 90, nous amène dans un univers déjanté et caustique. Ceux qui ont adorés Saga et Trois carrés rouge sur fond noir retrouveront dans ce recueil l'univers glauque et noir bien présent dans ces deux romans. Si vous êtes en peine d'amour ou en deuil, éviter ce roman noir sinon, vous ne saurez aprécier à sa juste valeur. "La foire au crime" et "Suite logique" sont celles qui m'ont le plus surprise.
Commenter  J’apprécie          60
chartel
  13 octobre 2007
Ce recueil de nouvelles peint un monde de déjantés, de désaxés et de psychopathes. Une succession d'actes irraisonnés, de comportements puérils et de situations absurdes, des êtres un peu perdus, des couples à la dérive et des solitaires suicidaires structurent ces récits de vie présentés par l'ironie particulièrement affûtée de Tonino Benacquista.
Commenter  J’apprécie          40
val_vachon
  19 juin 2017
Ce recueil de quinze nouvelles est, à mon avis, un petit bijou d'humour noir. On y fait la rencontre de personnages qui succombent à leurs sombres pulsions, de meurtriers, d'amants avides de vengeance, etc. Les amateurs du genre seront bien servis avec ces histoires qui invitent le lecteur dans l'esprit de personnages plus ou moins tordus qui, malgré tout, attirent la sympathie.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
chartelchartel   13 octobre 2007
Je hais les tests d'intelligence.

Et quand je dis je hais, je n'encourage personne à me forcer à le prouver. Test et intelligence, je ne supporte pas la collision de ces deux mots. S'il y a quelque chose que j'exècre plus encore, c'est l'individu qui vous en fait passer un avec le sadisme bienveillant de celui qui connaît la réponse. Ca crée chez moi un besoin de lui faire exploser la gueule à coups de talon, histoire de dérégler un peu une tête qui pense si bien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
LachloLachlo   15 décembre 2012
Il suffit de prononcer le mot "Colt" et l'on a changé de bord. Errer dans les rues avec un revolver en état de marche, c'est saisir la chance d'être un autre. Immédiatement, dès le tout premier contact, des idées me sont venues à l'esprit, des choses auxquelles je n'avais jamais pensé. Jamais.
Commenter  J’apprécie          10
MarianneRichardMarianneRichard   02 août 2014
Dans la chambre qui jouxte la mienne, j'entends ces coups rythmés, obsédants, comme si on fouettait de la pierre depuis des heures. D'abord j'ai cru qu'un couple s'aimait fort à en faire bringuebaler un sommier trop près du mur. Mais des corps peuvent-ils s'aimer à ce point sans pousser le moindre râle? P. 19
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Tonino Benacquista (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tonino Benacquista
"J'ai un sentiment de bonheur, bonheur d'accueillir Tonino Benacquista et aussi d'être accueilli aussi chaleureusement par le CNL. Nous travaillons toute l'année avec le CNL autour des métiers du livre.... Le programme est très complet, il y en a pour tous les goûts et je suis persuadé que vous trouverez tous votre compte". Olivier Huguenot Libraire "Le Neuf" et coordinateur du salon du livre du FIG. Propos recueillis lors de la conférence de presse du FIG 2015 à Paris dans les locaux du CNL
autres livres classés : nouvellesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les titres des oeuvres de Tonino Benacquista

Quel est le titre correct ?

Les Morsures de l'ambre
Les Morsures de l'ombre
Les Morsures de l'aube
Les Morsures de l'ange

14 questions
41 lecteurs ont répondu
Thème : Tonino BenacquistaCréer un quiz sur ce livre