AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782330159856
208 pages
Actes Sud (05/01/2022)
4.14/5   272 notes
Résumé :
Psychanalyste, Simon a fait profession d'écouter les autres, au risque de faire taire sa propre histoire. À la faveur d'une brèche dans le quotidien - un bol cassé - vient le temps du rendez-vous avec lui-même. Cette fois encore le nouveau roman de Jeanne Benameur accompagne un envol, observe le patient travail d'un être qui chemine vers sa liberté. Pour Simon, le voyage intérieur passe par un vrai départ, et - d'un rivage à l'autre - par le lointain Japon : ses rit... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (97) Voir plus Ajouter une critique
4,14

sur 272 notes

Yvan_T
  09 mars 2022
Lorsque Simon Lhumain laisse tomber le bol de faïence bleue dans lequel il boit son café chaque matin, quelque chose se brise également en lui. Psychanalyste attentif, il a passé sa vie à réparer les autres, mais en voyant le bol de son ami d'enfance en deux morceaux sur le sol de sa cuisine, il réalise qu'il a oublié de s'écouter lui-même. Lui qui n'a jamais voyagé, décide alors de tout quitter pour se rendre dans les îles japonaises de Yaeyama où, accueilli par madame Itô et son mari Daisuke, il va prendre le temps de nettoyer les traces laissées par le temps au plus profond de son être…
Ah, Jeanne Benameur ! Quand le monde part en sucette, que l'on se retrouve à l'aube d'une troisième guerre mondiale, la rétine saturée d'images horribles, à l'instar du héros de ce roman, il est bon de pouvoir aller se réfugier dans un havre de paix, au coeur des mots déposés avec délicatesse par Jeanne Benameur. Enfin au calme, me laissant bercer par la poésie de ses phrases et prenant le temps de me concentrer sur les silences qu'elle installe avec patience, je me libère du bruit environnant, totalement zen. Merci Jeanne, j'en avais besoin !
Jeanne Benameur c'est une plume délicate, douce, élégante et poétique qui invite à suivre la psychanalyse d'un homme qui prend enfin le temps de renaître dans un pays de traditions qui s'y prête parfaitement. C'est avec plaisir que l'on s'installe en compagnie de madame Itô, qui collectionne les tissus anciens, et de son mari spécialiste de l'art du Kintsugi, qui consiste à réparer les céramiques brisées, non pas en masquant les fêlures, mais en les embellissant au moyen de laque saupoudrée de poudre d'or. C'est donc réparé et plus beau que l'on ressort de ce roman de Jeanne Benameur
Vous aussi, prenez une pause, laissez Jeanne Benameur allonger le temps, déposer sa prose au ralenti, offrir ce magnifique moment de respiration, tout en vous invitant à partir à la recherche de vous-même…
Lien : https://brusselsboy.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          14910
Afleurdelivres
  28 avril 2022
Si vous avez besoin de sérénité ce délicat roman agira comme un baume apaisant et réparateur. Il s'agit d'ailleurs dans ce doux récit de réparation celle de Simon un psychanalyste très à l'écoute de ses patients mais trop peu de lui même. Un matin son bol se brise sur le sol et ce banal incident ouvre en lui une brèche. Un déclic s'opère lui faisant prendre conscience d'un besoin viscéral de faire le point. Il quitte tout le temps d'un voyage dans les îles japonaises Yaeyama pour faire « le plein de vide ». Un voyage introspectif qui le changera à jamais. Il troque ses agendas remplis de noms de patients et « l'armée des mots » contre le silence, la contemplation et la méditation. Hebergé dans une maison d'hôtes par un vieux couple, Simon entamera au sein de leur foyer protecteur un voyage spirituel. Madame Itô est collectionneuse de magnifiques tissus anciens, son discret mari travaille dans son atelier de céramiste où il pratique l'art nippon du Kintsugi une technique ancestrale qui consiste à réparer les objets brisés en recouvrant avec de la poudre d'or les jointures laissant ainsi les cicatrices apparentes. L'imperfection est sublimée. Les lignes de faille sont transformées en lignes de force et l'analogie ici avec les blessures intimes est finement traitée. «On est heureux de redonner vie à ce qui était voué à l'anéantissement. On marque l'empreinte de la brisure. On la montre. C'est la nouvelle vie qui commence. »Une relation complice et profonde naîtra entre eux. Il comprend alors petit à petit d'où vient son mal être.
Lire Jeanne Benameur et suivre ses personnages c'est faire un voyage poétique dans un monde intemporel et minimaliste, pénétrer dans un havre de paix propice au recueillement, c'est être à l'écoute de son propre silence, de son intériorité, de ses blessures non cicatrisées, réunifier corps, coeur et esprit mais c'est aussi devenir attentif à chaque bruissement de vie, se ressourcer en pleine nature dans un état de demi sommeil, c'est enfin trouver l'élan, le souffle vital qui mène à la liberté intérieure, à la paix de l'âme. Un voyage que je ne peux que conseiller.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          1318
marina53
  31 mars 2022
Depuis des mois, Simon Lhomme, psychanalyste, ne prend plus de nouveaux patients et pour ceux avec lesquels il n'est pas arrivé au terme, il leur conseille un confrère. Mais ce matin-là, le bol dans lequel il boit son café et auquel il tient tant, se brise. Alors son départ va s'accélérer. Il demande conseil à son ami, Hervé, habitué aux voyages lointains. Avant de s'envoler pour les îles Yaeyama, il s'imprègne de l'odeur de la ville de son enfance, de son port, de ses ruelles. Si loin de chez lui, dans cette maison d'hôtes tenue par un couple d'artistes, elle, collectionneuse de vêtements anciens, lui, céramiste, il replonge souvent dans ses souvenirs habités de Louise et Mathieu, ses amis d'enfance, et Mathilde, une jeune consoeur rencontrée récemment...
Simon Lhomme, de par sa profession, a appris à écouter et saisir le sens des mots, attentif aux paroles de ses patients, allant jusqu'à consigner dans des agendas des heures et des heures de sa vie. Allant jusqu'à oublier ses propres mots/maux... Son voyage au coeur des îles tropicales de Yaeyama, pays de tradition, sera l'occasion pour lui de faire face à son passé et son histoire, l'île étant propice au recueillement. Sa rencontre avec ses hôtes, notamment le mari qui pratique le kintsugi, sera déterminante. Jeanne Benameur nous offre un roman tout en délicatesse et poésie. À l'aide de phrases courtes évocatrices et immersives, elle dépeint, tout en finesse, le cheminement de Simon Lhomme, ses amitiés, faites parfois de silences et de gestes, avec le couple japonais ainsi que les paysages luxuriants et sereins. Un très beau voyage spirituel en quête de la vérité et d'une paix avec soi-même...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          9613
NathalC
  06 mars 2022
Dernier roman de Jeanne Benameur et me voilà de nouveau sous le charme de sa prose.
Cependant, j'ai cette fois été moins sensible à l'histoire en elle-même. Simon ne m'a pas touchée, je n'ai pas été réceptive à sa "retraite" au Japon. Il m'a manqué le pourquoi de ce retrait en ce pays lointain. de ce fait, je n'ai pas réussi à me plonger dans son introspection, ni dans sa découverte des passions de M. et Mme Ito : les tissus anciens et le racommodage des poteries. Un tout petit quelque chose m'a manqué !
Peut-être faudra-t-il que je relise ce roman à un moment plus calme de ma propre vie, ceci afin de l'apprécier à sa plus juste valeur.
Jeanne Benameur reste pour moi une auteure comme je les aime, qui nous transporte dans son univers grâce à la poésie de ses mots.
Merci à Babelio pour cette fois encore cette belle opération Masse Critique qui nous permet toujours de découvrir de beaux romans ; merci aux Editions Actes Sud pour l'envoi de ce livre qui, j'en suis certaine, ravira d'autres lecteurs férus de belle écriture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          935
montmartin
  13 janvier 2022
Simon Lhumain va partir, quitter la ville qu'il aime depuis l'enfance. Il a besoin de commencer un autre chemin. Il a été un psychanalyste honnête, pas un faiseur de miracles. Se retrouver à l'aéroport avec une valise et un sac, juste un billet aller, pour le retour ce sera selon. Que tout soit nouveau, les visages, les vêtements, les enseignes dans les rues, l'architecture, découvrir !
S'intéresser à la culture traditionnelle. Simon se retrouve au Japon, dans les îles Yaemana. Un pays de traditions. Madame Itô tient une maison d'hôtes et collectionne les tissus anciens. Daisuke, son mari, répare les céramiques brisées, un peu comme Simon qui essayait de réparer des êtres brisés. Mais comment être sûr qu'un être humain a retrouvé une vie plus sereine ?
Jeanne Benameur nous offre un récit tout en délicatesse. le choix de l'auteure de nous emmener au Japon n'est sans aucun doute pas anodin. Pour Simon, ce pays est l'occasion de faire face à sa propre histoire, de faire une analyse personnelle sur son métier, ses amitiés, ses amours. Il va trouver une paix infinie, toucher la beauté du doigt. Les saveurs délicates des repas, les bienfaits des sources chaudes où l'on se baigne nu, la douceur des étoffes. Savoir écouter, ne pas poser de questions inutiles, laisser le silence prendre sa place naturellement dans une conversation. Une écriture, douce, sensuelle, poétique et élégante. Il faut prendre son temps pour lire et apprécier la beauté de la plume de Jeanne Benameur. Une fois de plus elle sait explorer l'âme humaine avec bonheur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          832


critiques presse (2)
LaLibreBelgique   13 janvier 2022
Son livre, lumineux mais parfois complexe - notamment vers la fin - se mérite, elle y joue avec subtilité des images qui révèlent, des silences qui disent et des mots que soufflent les amours perdus et les amitiés blessées.
Lire la critique sur le site : LaLibreBelgique
SudOuestPresse   06 janvier 2022
Avec beaucoup de poésie, Jeanne Benameur décrit le lent périple d’un homme blessé, vers lui-même
Lire la critique sur le site : SudOuestPresse
Citations et extraits (151) Voir plus Ajouter une citation
mumubocmumuboc   20 juin 2022
Cet auteur qu'il ne connaissait pas a l'art des phrases simples et profondes. Il faut du temps pour arriver à ça. (...) Ceux-là viennent de loin (...) ils ont sur lui un effet bienfaisant. Il ne sait pas s'il va poursuivre la lecture pendant le vol mais de tenir le livre entre ses mais, déjà, c'est bien. Un peu de calme posé sur ses genoux. (p50)
Commenter  J’apprécie          30
mumubocmumuboc   20 juin 2022
Il y a des phrases qu'on entend un jour pour ce qu'elles sont. Vraiment. Elles sont restées au fond de notre mémoire, intactes. On les a prononcées un jour, sans bien savoir. Elle attendaient. Comme si notre propre parole nous attendait toujours. (p25)
Commenter  J’apprécie          00
mumubocmumuboc   20 juin 2022
Pour la délivrance il faut toujours payer le prix. (p10)
Commenter  J’apprécie          00
mumubocmumuboc   20 juin 2022
A vouloir fuir on est toujours pris. (p38)
Commenter  J’apprécie          00
ManouBManouB   15 juin 2022
Quand on a ouvert le coffre, plus rien n'est à l'abri. Il le sait. Les souvenirs ont leur vie propre. Ils n'ont que faire de nos peurs. Il n'y a plus qu'à être à la hauteur. La liberté est à ce prix. La seule qui vaille.
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Jeanne Benameur (38) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jeanne Benameur
Après notre entretien avec Chloé Deschamps, créatrice du compte Instagram @aquoibonlespoetes, nous poursuivons notre exploration de l'univers poétique. Dans la 2ème partie de cet épisode spécial Poésie, nous sommes en compagnie de Laure, libraire à Dialogues.
Bibliographie :
- le Pas d'Isis, de Jeanne Benameur (éd. Bruno Doucey) https://www.librairiedialogues.fr/livre/20130380-le-pas-d-isis-jeanne-benameur-editions-bruno-doucey
- Made in woman, d'Hélène Dassavray (éd. La Boucherie Littéraire) https://www.librairiedialogues.fr/livre/16144462-made-in-woman-helene-dassavray-la-boucherie-litteraire
- Prends ces mots pour tenir, de Julien Bucci (éd. La Boucherie Littéraire) https://www.librairiedialogues.fr/livre/20480403-prends-ces-mots-pour-tenir-bucci-julien-la-boucherie-litteraire
- Faiseur de miracles, de Fadhil Al-Azzawi (éd. Lisières) https://www.librairiedialogues.fr/livre/15531936-faiseur-de-miracles-suad-labiz-ed-lisieres
- Brûler, Brûler, Brûler, de Lisette Lombé (éd. L'Iconoclaste) https://www.librairiedialogues.fr/livre/17378935-bruler-bruler-bruler-lisette-lombe-l-iconoclaste
- Des Frelons dans les coeurs, de Suzanne Rault-Balet (éd. L'Iconoclaste) https://www.librairiedialogues.fr/livre/17378693-des-frelons-dans-le-coeur-suzanne-rault-balet-l-iconoclaste
+ Lire la suite
autres livres classés : japonVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
378 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre