AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2362312070
Éditeur : Castelmore (07/11/2018)

Note moyenne : 4.06/5 (sur 24 notes)
Résumé :
L'une vit le jour, l'autre vit la nuit...

1846.Un soir d'automne, le ciel est rouge au-dessus du village de Thiercelieux.

Lapsa et Lune ont grandi ensemble mais cette nuit-là, l'appel de la lune rousse va les séparer. Lapsa découvre qu'on lui a menti sur la mort de ses parents et se jure de découvrir la vérité. Lune se lance à la poursuite d'un loup noir, jusqu'à un coffre caché sous un rocher.
À l'intérieur : des masques de loup... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
fnitter
  21 décembre 2018
Adaptation du jeu éponyme réussie et très divertissante.

Un soir d'automne 1846 la Lune Rousse se lève sur le petit village reculé de Thiercelieux. Les esprits vengeurs des pendus se réveillent pour faire appel au loup noir. Il fera s'éveiller chez trois jeunes du village la nature de loup-garous. Ces derniers devront révéler au grand jour les injustices dissimulées dans ce petit village de campagne. Mais cette quête ancestrale sera semée d'embûches. Nous retrouvons dans ce village Lune et Lapsa, deux adolescentes qui se connaissent depuis l'enfance. Chacune ont leurs joies, leurs peines et leurs problèmes. Lune est forcée par ses parents de faire quelque chose d'horrible pour sauver la ferme de ses parents et Lapsa apprend que la mort de ses parents n'était qu'un mensonge. le loup noir appellera-t-il l'une d'entre elles ?

« Lune Rousse » est un roman inspiré du jeu de société le « Loup-garou », un jeu où les rôles des villageois et des loups-garous sont répartis au hasard entre les différents joueurs. Certains villageois ont des pouvoirs spéciaux qui leur permettront de mieux démasquer les loups-garous. le but des loups-garous et de tuer tous les villageois pendant la nuit et le but des villageois et de tuer les loups-garous pendant les procès de jour. Contrairement au jeu de société les loups-garous de « Lune Rousse » ne sont pas des bêtes assoiffées de sang mais des justiciers oeuvrant la nuit. Certains rôles du jeu sont cités dans le livre sans vraiment avoir les mêmes pouvoirs comme « L'ancien », « La sorcière » ou « La voyante ». Nous suivrons Lune et Lapsa deux jeunes filles qui devront résoudre les différents mystères de Thiercelieux et découvrir les vérités qu'on leur cache. Elles seront accompagnées de leurs amis du village pour faire face aux obstacles que leur réserve le destin.

J'ai beaucoup aimé ce livre parce que la lecture en est très fluide. L'humour est mêlé à la tragédie. Les personnages sont vraiment attachants et intéressants. Mon personnage préféré est Raoul l'apprenti boulanger déjà bien meilleur que son maître.
Ce livre est une belle histoire d'amitié et de vengeance et le plot twist est imprévisible.

En conclusion c'est un très bon livre très divertissant et je ne peux m'empêcher d'imaginer à quoi ressemblerait une adaptation du « Loup-garou » de nos jours. Même si j'ai l'impression qu'avec nos moyens de communication se serait presque impossible sans en faire un jeu organisé bien glauque.
Une fois n'est pas coutume, un livre Masse Critique lu et critiqué par ma fille, 17 ans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          784
TheWind
  01 décembre 2018
Quelle bonne idée d'adapter en roman le jeu Les Loups-Garous de Thiercelieux !
J'adore jouer à ce jeu ; j'étais donc très curieuse de voir comment les auteurs Paul Beorn et Silène Edgar se l'étaient approprié.
Alors forcément, lorsque j'ai vu ce roman dans la liste de la Masse critique jeunesse, j'ai trépigné de joie, j'ai espéré, et bondi à nouveau de joie en recevant la réponse positive. Merci Babelio ! Merci Castelmore !
Je peux vous dire d'emblée que ce livre est à la hauteur de mes espérances. le déroulement du jeu est très bien respecté et on retrouve tout à fait l'ambiance excitante et mystérieuse qu'il fait naître parmi les joueurs.
Mais ce n'est pas que cela, c'est aussi une très belle fiction née de l'imagination de deux auteurs qui avaient déjà travaillé en collaboration pour le roman 14-14.
J'ai beaucoup aimé les deux personnages principaux : Lapsa et Lune.
Ces deux jeunes filles, liées par une amitié indéfectible, s'apprêtent à vivre des moments quelque peu mouvementés lors de l'avènement de la lune rousse, apparition qui n'arrive que tous les 15 ans et qui résonne pour les habitants de Thiercelieux comme une malédiction.
Je n'en dis pas plus...Pour ne pas gâcher le plaisir de la découverte à ceux qui connaissent ( ou pas) le jeu.
Ce livre ne manquera pas de ravir les jeunes ados. Néanmoins, on se délectera à tout âge de cette aventure aux multiples rebondissements, aux personnages attachants et bien sûr à cette ambiance si particulière qui se dégage de ce jeu fort apprécié.
A lire de préférence une nuit de pleine lune ou encore mieux de lune rousse !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          296
Saiwhisper
  22 novembre 2018
Faire un roman à partir d'un jeu de rôle où chaque partie est unique, fun et terrifiante, c'est possible ? Je reconnais avoir eu quelques appréhensions en découvrant qu'on allait publier un roman s'inspirant des célèbres Loups-Garous de Thiercelieux, un jeu auquel toute la famille participait autrefois, lors de tardives veillées… Néanmoins, le fait que ce soit écrit par Paul Beorn et Silène Edgar a apaisé mes craintes : le duo a publié plusieurs bons romans et ne souhaitait apparemment pas procéder à une simple saisie de l'univers d'autrui. Il y avait donc très peu de chances pour que cet ouvrage déplaise. D'ailleurs, j'ai été conquise par cette lecture que l'on peut très bien lire sans connaître le jeu. Ce fut original et prenant !
Le récit se passe au XIXème siècle et tourne autour d'un groupe d'adolescents habitant à Thiercelieux, une bourgade isolée où une terrible malédiction sévit depuis plusieurs générations… Mythe ou réalité ? Lune et Lapsa, deux amies que tout oppose, ainsi que leurs camarades vont le découvrir par eux-mêmes… Même si on aurait souhaité un peu plus de scènes mettant en valeur leur amitié, le tandem est assez convainquant. On a d'un côté Lapsa, une adolescente assez naïve et gentille, qui va devenir de plus en plus rebelle et curieuse au fil de l'aventure. En effet, par hasard, la jeune orpheline va découvrir que son père serait peut-être en vie et qu'il ne serait pas très loin de sa ville natale… Elle décide donc d'enquêter sur ses origines quitte à braver les interdits et plus particulièrement sa grand-mère, une guérisseuse que la foule définit comme une sorcière… Cette dernière est une femme très intéressante que j'ai adoré découvrir, notamment lorsque plusieurs de ses secrets ont été révélés. Silène Edgar avait déjà su me charmer avec la relation magique entre Moana et sa grand-mère. Même si Lapsa n'a pas cette fusion unique avec son aïeule, j'ai beaucoup aimé les émotions qui les lient… Lune est une demoiselle plus secrète, belle, active et déterminée que son amie. Elle dégage un certain charme qui fait fondre les garçons, notamment Arnoux et Raoul qui la suivront dans toutes ses décisions. Louve est un personnage central qui va réellement apprendre et grandir au fil des rebondissements. À mes yeux, elle est celle qui évoluera le plus.
Comme dans le jeu de société, les auteurs insistent sur le fait que les personnages jouent tous un rôle. Si certains semblent gentils ou sages en apparence, leur coeur peut être bien différent… Certaines actions seront déterminantes dans l'intrigue et il faudra attendre que tous les masques tombent pour comprendre qui est sincère ou qui manipule… Dans ce monde, les faux-semblants, les secrets et les manigances règnent en maître. Même les deux héroïnes, qui s'apprécient depuis leur plus tendre enfance, vont apprendre à se redécouvrir… Les auteurs ont utilisé l'idée du loup comme le passage vers l'âge adulte. C'est plutôt bien vu et bien développé. Pour les joueurs, sachez que l'on retrouve bien évidemment l'idée de loups-garous, mais également d'autres personnages emblématiques comme la voyante, la sorcière, le chasseur et bien d'autres. On a également l'idée de meurtres la nuit ainsi que le jugement servant à déterminer qui est un Loup et qui ne l'est pas… Vous savez, ces phases où l'on doit choisir et désigner qui doit être pendu et où chacun essaye d'être le plus convainquant possible pour ne pas être éliminé… (Souvent celui qui parle trop ou qui reste dans son coin !) Dans le livre, les villageois vont avoir un certain rôle à jouer, puisqu'ils vont devenir de plus en plus déments. Chaque nuit augmente leur rage, leur peur et leur violence. Ils s'accusent à tort et sans réfléchir les uns les autres, changeant même plusieurs fois d'avis en quelques dialogues. le dernier tiers est particulièrement intense et stressant, puisque les suspicions et leur brutalité est à leur paroxysme ! Il existe également d'autres clins d'oeil au jeu que je vous laisse découvrir… En parlant de clins d'oeil, il est à noter que les auteurs ont judicieusement placé quelques petites interludes et des extraits d'oeuvres classiques entre quelques chapitres. Ces références m'ont ravie et collaient bien au texte.
Le rythme est l'une des forces de cet ouvrage dont la tension va monter crescendo. Si le début paraît léger, simple et assez calme, les ennuis vont rapidement arriver… Mariage forcé, injustice, persécution, rancoeur, humiliation, les adultes vont forcer les jeunes à s'adapter, à réagir et à refuser l'avenir révoltant qu'on leur propose… Les masques que l'on peut apercevoir sur la couverture vont également précipiter les choses et changer à jamais ces jeunes… Les découvertes en forêt m'ont captivée, mais ce sont surtout les moments où le groupe va sévir que j'ai le plus apprécié ! Ces chapitres étaient vraiment haletants, sombres et inquiétants… Car, très vite, on se rend compte que les Loups ne sont pas les seuls à agir pendant la nuit… Quelqu'un oeuvre dans l'ombre, blesse et tue sans laisser de traces, accusant ainsi les Loups de crimes qu'ils n'ont pas commis. Bien que l'on finisse par repérer le coupable avant la révélation finale, j'ai aimé cette atmosphère mystérieuse. On est sur un mélange d'enquête, de thriller, d'horreur et de fantastique qui fonctionne plutôt bien ! J'ai réellement dévoré ce roman tant j'étais prise par l'histoire. de plus, la mise en page décorée, les marges épaisses, les chapitres courts et la narration alternée ont rendu la lecture dynamique ! La plume est agréable, prenante et fluide. Par contre, certaines réflexions sont très naïves, mais cela s'explique par l'âge et le manque d'expérience des héroïnes ainsi que le public cible du roman. Cependant, je peux aisément comprendre que cette candeur (dont fait surtout preuve Lapsa) peut être parfois agaçante…
Les personnages secondaires sont nombreux cependant, on arrive assez bien à retenir leur nom ou leur fonction. Les auteurs ont su trouver un juste-milieu : l'entourage des protagonistes est à la fois développé sans trop l'être… de plus, j'ai aimé le fait qu'ils soient tous très simples : on peut aisément s'attacher ou s'identifier à eux… En revanche, j'ai trouvé qu'il y avait quelques facilités, notamment dans le sauvetage final. Malgré ce petit défaut qui m'a fait passer à côté d'un coup de coeur, ce fut une très bonne lecture ! Enfin, il est à noter qu'il existe une version collector de l'oeuvre : elle contient plusieurs illustrations et d'autres éléments apparemment très beaux. Merci aux éditions Castelmore d'avoir accepté de m'envoyer cet ouvrage à quatre mains que j'étais vraiment curieuse de découvrir.
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          165
coquinnette1974
  04 janvier 2019
Les Loups-Garous de Thiercelieux : Lune Rousse de Paul Beorn et Silène Edgar est un roman jeunesse découvert via net galley grâce aux éditions Bragelonne.
Ce roman est inspiré par le jeu de société d'ambiance Les Loups-Garous de Thiercelieux dans lequel chaque joueur incarne un villageois ou un loup-garou. Je ne connaissais ce jeu que de nom mais j'ai tout de suite été attirée par le résumé du roman, et on peut très bien lire (et comprendre) ce roman sans connaître le jeu de société.
L'une vit le jour, l'autre vit la nuit...
1846. Un soir d'automne, le ciel est rouge au-dessus du village de Thiercelieux.
Lapsa et Lune ont grandi ensemble mais cette nuit-là, l'appel de la lune rousse va les séparer.
Lapsa découvre qu'on lui a menti sur la mort de ses parents et se jure de découvrir la vérité.
Lune se lance à la poursuite d'un loup noir, jusqu'à un coffre caché sous un rocher. À l'intérieur : des masques de loups, un poème oublié qui parle de vengeance... Un masque sur son visage, la jeune fille se sent soudain investie d'une force animale. Elle fait le serment de lutter contre les injustices qui frappent le village.
Mais la malédiction des loups, surgie du passé, ne risque-t-elle pas de bouleverser Thiercelieux et de les dépasser toutes les deux ?
Les Loups-Garous de Thiercelieux : Lune Rousse est un roman sympathique qui mélange de l'aventure, de l'amitié, du fantastique... Les personnages sont intéressants, l'histoire est bien ficelée et je trouve que nous avons là un bon roman jeunesse.
Comme je l'ai dit plus haut, il n'est pas nécessaire de connaitre le jeu pour comprendre et apprécier ce livre. Ce fût pour moi une très bonne surprise :)
Ma note : 4 étoiles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
Pat0212
  05 janvier 2019
Tout d'abord un grand merci à Netgalley et aux Editions Castelmore pour ce partenariat très apprécié. Je ne connaissais pas du tout le jeu vidéo (je n'en connais d'ailleurs aucun, je ne pratique pas cette activité) et j'ai été attirée par le résumé du livre et sa très jolie couverture. Grace à Netgalley, je redécouvre avec un immense plaisir la littérature jeunesse.
Un jour d'octobre 1846 dans un petit village d'Ile-de-France Lapsa fête ses quatorze ans, elle n'aime pas le jour de son anniversaire qui est aussi celui du décès de sa mère morte en la mettant au monde. Lune est sa meilleure amie, elles partagent tout depuis toujours, toutefois Lune s'intéresse beaucoup à Arnoux que Lapsa n'apprécie guère ce qui sépare un peu les deux filles. Lapsa aimerait en savoir plus sur ses parents mais sa grand mère refuse de lui en parler, elle estime avoir grandi et avoir le droit de connaître les circonstances de l'accident de cheval qui a coûté la vie à son père. Lapsa et sa grand mère se disputent une fois de plus à ce sujet, le jeune fille part se promener dans la forêt pour se calmer. Elle rencontre une renarde très belle dont elle se sent complice et la suit dans les bois.
Le même jour, les parents de Lune apprennent à leur fille qu'ils ne peuvent payer le loyer de leur ferme et qu'ils doivent donc offrir Lune en mariage à Monsieur de Cingly, surnommé le Cinglé, un noble qui vit dans une cabane en forêt et ne s'intéresse qu'à la chasse. Elle décide de s'enfuir en ville avec Arnoux. Sur le chemin, ils rencontrent leur ami Raoul, l'apprenti boulanger maltraité par son patron, puis croisent un magnifique loup qui semble les appeler et les emmène vers l'arbre aux pendus où l'on a autrefois exécuté des innocents. Un coffret se trouve au pied de l'arbre, les amis y découvrent des masques, des gants de loup et un poème les appelant à se battre contre l'injustice en restant solidaire. Ayant enfilé le déguisement de loup, ils sont investis d'une puissance animale et s'attaquent à la boulangerie.
Tandis que les loups dénoncent les injustices, Lapsa enquête de son côté sur ses parents, d'ailleurs son père semble avoir déposé un cadeau sur sa fenêtre, le coeur de la jeune fille s'emballe, il n'est sans doute pas mort. Puis tout s'accélère, la patronne de la scierie manque de se faire assassiner et les langues se délient, rien ne va plus au village. Les jeunes gens auront fort à faire pour démêler les vieux mythes des crimes d'aujourd'hui.
Ce livre nous parle de l'amitié essentiellement, mais aussi des valeurs, ce qui est juste ou injuste. Les méchants ne sont pas ceux qu'on croit au premier abord. Il faut apprendre à ne pas juger selon les apparences, c'est trop facile d'accuser Pablo l'étranger de tous les maux. Ce livre aborde des thématiques importantes pour le jeune public ciblé, mais il intéresse aussi les adultes. Un petit bémol vient du non-respect du contexte historique : il y a beaucoup de néologismes, les héros emploient des expressions d'aujourd'hui inexistantes à l'époque et la scène du bûcher est impossible, on avait dépassé la chasse aux sorcières depuis longtemps à l'époque de Louis-Philippe, juste avant la révolution de 1848. Mais ces points ne heurteront pas les jeunes lecteurs.
J'ai aussi beaucoup aimé que le côté humain l'emporte sur le côté fantastique, les loups-garous ne sont pas des créatures démoniaques mais des humains déguisés. de plus ce livre ressemble davantage à un polar historique jeunesse qu'à certains ouvrages très gore sur le sujet. Pour moi c'est une belle découverte et je le recommande chaleureusement.
#LuneRousse #NetGalleyFrance
Lien : https://patpolar48361071.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          122
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
SaiwhisperSaiwhisper   21 novembre 2018
Tant pis si on se fait prendre, tant pis si on finit notre vie dans une prison de la ville ou la tête coupée par la guillotine. On est des loups, on corrige les injustices, on répare les erreurs du village, alors comment on pourrait laisser une femme mourir sous nos yeux sans réagir ?
Commenter  J’apprécie          80
TheWindTheWind   28 novembre 2018
Je fais le serment de la confrérie du loup,
Je n'aurai ni collier ni maître...
Commenter  J’apprécie          160
SaiwhisperSaiwhisper   21 novembre 2018
Je ne vais pas me laisser submerger par mes peurs d'enfant, quand même ! Je dois en savoir plus. Je me fais une promesse : je vais découvrir la vérité sur mon père.
Commenter  J’apprécie          50
SaiwhisperSaiwhisper   15 novembre 2018
On ne remplace jamais une maman...
Commenter  J’apprécie          120
SednaXSednaX   28 février 2019
c'est une chaîne en or avec un magnifique médaillon qui représente une fleur pourpre, composée d'une multitude de petites pierres rouges. C'est une amarante, une fleur qu'on appelle … une queue-de-renard !
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Paul Beorn (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Paul Beorn
Paul Beorn - Calame. Volume 1, Les deux visages
autres livres classés : loupVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

14-14, centenaire de la Première Guerre mondiale: l'histoire d'une correspondance entre deux personnages de 1914 et 2014

Comment s'appelle la petite amie de Hadrien ?

Lucienne
Simeone

10 questions
157 lecteurs ont répondu
Thème : 14 - 14 de Paul BeornCréer un quiz sur ce livre
.. ..