AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782843440847
637 pages
Éditeur : Le Bélial' (22/05/2008)

Note moyenne : 4.14/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Mars. La rouge.
La sèche. L'immortelle.
Mars où les empires s'entrechoquent et s'effondrent, où les héros naissent à l'ombre d'oriflammes barbares.
Mars, ou la fierté d'un héritage culturel indicible et millénaire.
Mars des secrets. Du pouvoir.
De la mort. Mars du souvenir...

Au programme de cette édition exceptionnelle et définitive, dans des traductions totalement révisées et réunies pour la première fois :
... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
BazaR
  16 novembre 2017
Le Grand Livre de Mars est un omnibus qui regroupe l'ensemble des écrits de la brillante écrivaine américaine Leigh Brackett consacrés à la planète rouge.
C'est une planète sauvage, exotique, fatiguée mais toujours en vie que Brackett nous donne à voir. Plus proche de celle d'Edgar Rice Burroughs que de celle de Kim Stanley Anderson, elle est le reflet de son époque de conception ; une époque où le pulps résonne encore fort aux USA, où les connaissances scientifiques lacunaires permettent à l'imagination de peupler les planètes du système solaire d'autres humanités ou d'autres espèces.
A travers trois romans et un recueil de nouvelles, Leigh Brackett nous emporte dans une Mars où des dizaines de millénaires de civilisations variées hautes en couleur ont jadis épuisé les ressources. Les Terriens, récemment arrivés, se sont facilement emparés des leviers apparents du pouvoir. Mais sur eux pèse une Histoire dont le poids ferait classer la pyramide de Gizeh dans la catégorie de l'art moderne. Les Martiens s'appuient sur ce glorieux passé – dont ils ne sont pourtant que les ombres – pour écraser les Terriens de leur mépris ; nous sommes des primitifs. le sentiment est partagé car la plupart des Terriens éprouvent du dédain pour ces Martiens décadent accrochés à leur passé.
Les Terriens de Brackett sont de purs américains bien sûr. Ils ont en eux cette sauvagerie, cette volonté de conquérir d'une jeune nation. Les Martiens remplacent un mélange des habitants de la vieille Europe et les Amérindiens parqués dans des réserves. Mais quelques être peu ordinaires parviennent à franchir le fossé des civilisations, des Terriens ou d'origine terrienne prêts à s'immerger dans la culture martienne, à l'absorber, à l'affronter si nécessaire. le plus fascinant de ces êtres, c'est Éric John Stark, le héros le plus célèbre de Brackett qui commence ici sa carrière avant de partir pour les étoiles (dans un autre omnibus). Éric et ses équivalents rencontrent des femmes martiennes sublimes, farouches mais jamais potiches. le personnage féminin est toujours fort chez Brackett en avance sur son temps.
Ces récits de pure aventure sont encadrés par une préface de Michael Moorcock d'un côté, et une très chouette biographie de Leigh Brackett de l'autre qui nous rappelle que l'écrivaine a également fait carrière en tant que scénariste à Hollywood. Elle a travaillé avec Hawks, avec Faulkner et avec Humphrey Bogart, sur des films tels que El Dorado, le Grand Sommeil et, bien entendu, l'Empire Contre-Attaque. Elle était également l'épouse d'un autre Grand de la science-fiction : Edmond Hamilton.
Cet omnibus propose donc des récits qui n'ont rien perdus de leur fraîcheur, de leur pouvoir d'évasion. Attention cependant à ne pas vouloir être trop gourmand : il vaut mieux espacer dans le temps la lecture des histoires afin d'éviter la lassitude.
En lecture comme ailleurs, le contraste est le maître mot.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          3010
michelblondeau
  20 mars 2016
Ce volume contient toutes les histoires de Leigh Brackett situées sur Mars, une planète Mars imaginaire bien entendu, surtout depuis l'avancée des connaissances scientifiques dans les dernières décennies. Pendant longtemps, on avait pensé que la planète avait pu être habitée et que les lignes qu'on distinguait au télescope à sa surface étaient peut-être des canaux. Mars constituait ainsi un support idéal pour l'imagination romanesque, comme en témoigne aussi les Chroniques Martiennes de Ray Bradbury, un contemporain et ami de Leigh Brackett.
On trouve dans cet omnibus trois romans de taille modérée, des nouvelles, un même décor de civilisations d'une incroyable antiquité, où subsistent d'anciennes entités plus ou moins malsaines, et de paysages desséchés, hantés par l'absence de la mer qui s'est retirée il y a si longtemps. Une écriture nerveuse, mais néanmoins poétique, pas très éloignée de celle des auteurs de romans noirs (Hammett, Cain…) permet d'évoquer ce monde crépusculaire de manière envoûtante.
Question genre, on est dans la même région littéraire que Lovecraft ou les auteurs de Weird Tales, par exemple : une ambiance proche du fantastique, mais néanmoins avec une structure rationnelle de l'univers identique à celle de la SF, et des intrigues d'aventures. du tout bon, en somme…
On pourrait évoquer aussi le héros brackettien, sous le nom d'Eric John Stark ou autre : un personnage fort, hanté lui aussi, par son enfance, en marge de la société, poussé par son destin. Un personnage de western, à vrai dire (Leigh Brackett écrivait aussi des scénarios pour Hollywood, films noirs et westerns en particulier…). Celui qu'on aimerait être, s'il existait encore un monde à découvrir au-delà de la frontière.
Bref, ce fut une délicieuse lecture !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Devi
  06 septembre 2018
Ce gros pavé regroupe tout les récits de Leigh Brackett se déroulant sur la planète Mars.
Le contenu est de très bonne qualité et je comprend mieux pourquoi certaine personne d'Hollywood ont fait appel à cette auteur pour écrire des scénarios de film.

Commenter  J’apprécie          20
DarknessObscura
  18 mai 2018
Ce recueil, publié par le Bélial' regroupe tous les récits de Leigh Brackett se déroulant sur la planète Mars.
Les romans et nouvelles de ce recueil ont une tonalité très pulp qui reflètent beaucoup l'époque où ils sont originellement été publiés. Une époque où la planète rouge était encore assez mal connue et nourrissait les visions de beaucoup d'auteurs de science-fiction.
Les récits de Leigh Brackett nous décrivent une planète Mars désertique, en perdition après le passage de nombreuses civilisations successives et dont ils ne restent que des vestiges, auxquels les colons Terriens vont se confronter dans des récits épiques et très bien écrits.
Lien : https://leschroniquesduchron..
Commenter  J’apprécie          10
Suecia
  06 septembre 2016
Je ne connais que l'Epée de Riannon : La porte de l'Infini edition Fleuve Noir et la série de Skaith. Vais me procurer le Livre de Mars
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
Elbakin.net   03 septembre 2015
Sans être un incontournable le grand livre de Mars est une lecture distrayante, plus fine qu’il n’y paraît au premier abord, d’une femme qui a inspiré nombre d’auteurs de genre.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
BazaRBazaR   06 mai 2017
- Je voudrais savoir comment vous êtes devenue ce que vous êtes.
- Un homme a l'entière liberté d'être ce qu'il désire. une femme doit se contenter d'être une femme. L'expliquer finit par devenir lassant... Je n'ai pas demandé à être une femme et je refuse d'être l'esclave de mon sexe. Je n'ai pas demandé à être une bâtarde et je me refuse tout autant à être l'esclave de ma bâtardise.
("Le peuple du talisman")
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
BazaRBazaR   26 octobre 2017
Ce fut vers le milieu de l'après-midi que le vent se leva. En réalité, ce vent de Mars n'avait jamais cessé de souffler, bien qu'il l'eût fait jusqu'alors comme avec lassitude, errant sans heurt par l'immensité poudreuse et rougeâtre du désert, soulevant par-ci une vague et la faisant déferler par-là, éraillant peu à peu la crête rocheuse dont, au fil des millénaires, il modifiait ainsi la physionomie. A présent il se faisait plus pressant, comme si, insatisfait d'une médiocre empreinte dans la vaste étendue de sable, il s'était résolu à tout y effacer pour repartir de zéro.
("Les Terriens arrivent - La Prêtresse pourpre de la lune folle")
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
BazaRBazaR   01 février 2016
Le battant pivota lentement sur ses gonds.
Derrière, il n'y avait que l'obscurité et une ombre. Une ombre enveloppée d'un manteau à capuche, et si bien tapie dans la cabine obscure qu'elle était l'ombre d'une ombre.
Mais elle était là. Pris au piège de son étrange destin, il la reconnut: la peur incarnée, la chose maléfique rampant dans l'herbe au commencement. Séparée de la vie, elle guettait celle-ci de son regard froid et sagace, riait de son rire silencieux et ne donnait qu'une mort cruelle.
C'était le Serpent.

("L’Épée de Rhiannon")
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
BazaRBazaR   04 mai 2017
Il examina tour à tour les visages qui l'entouraient. Aucun espoir ! Ces hommes étaient civilisés. Tous... Civilisés, songeait Stark, et accoutumés à la paix que Dan Cruach leur avait léguée, une paix qui avait émoussé leurs crocs, rogné leurs griffes, mettant les meilleurs d'entre eux dans l'incapacité d'affronter l'inévitable.
("Le peuple du Talisman")
Commenter  J’apprécie          190
BazaRBazaR   17 août 2016
Il se rappelait les jours et les nuits de son enfance. Les problèmes étaient simples alors: survivre pendant qu'il faisait clair pour pouvoir survivre quand tomberait l'obscurité. Chaque chose, chaque danger, en son temps.
("Le secret de Sinharat")
Commenter  J’apprécie          270

autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3530 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre