AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2743642904
Éditeur : Payot et Rivages (03/01/2018)

Note moyenne : 2.81/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Troisième volume de la série des pastiches de Sherlock Holmes entamée avec Les Avatars de Sherlock Holmes. Dans ce volume, placé sous le signe du surnaturel, des esprits, et de l'au-delà, on trouvera même une nouvelle qui se déroule... sur Mars ! Entre autres : Anthony Boucher nous propose une variation jouissive sur Le Petit chaperon rouge interprété par Sherlock Holmes, tandis que Loren D. Estleman confronte notre détective au diable en personne. 
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Fifrildi
  15 août 2018
C'est un peu par hasard que je suis tombée sur ce livre que je n'aurai certainement pas lu s'il n'avait pas contenu une nouvelle de Poul Anderson intitulée « Les joyaux de la couronne martienne ». Je ne l'avais pas encore dans ma liste ^_^
https://www.babelio.com/liste/8433/Poul-Anderson-la-traque-aux-nouvelles
Ce recueil contient 4 nouvelles extraites d'une anthologie de 800 pages : « The big book of Sherlock Holmes stories » édité par Otto Penzler qui contient aussi des textes de Stephen King, Neil Gaiman, Anthony Burgess, etc.

** L'aventure du loup fantôme par Anthony Boucher
Watson raconte à un enfant qu'il a sous sa garde l'histoire du Petit Chaperon Rouge. Sherlock Holmes va se sentir obligé de donner son avis sur cette « affaire ». Savoureux.

** L'affaire des patriarches perdus de Logan Clendening
Sherlock Holmes meurt et monte au paradis où il va devoir résoudre une énigme : Adam et Eve ont disparu. Cela ne fait que deux pages, c'est très/trop court.

** Les joyaux de la couronne martienne de Poul Anderson
Les Martiens ont prêté aux Terriens les joyaux de la couronne martienne pour une exposition. Ceux-ci doivent être restitués à leurs propriétaires mais voilà… ils ont disparu. L'inspecteur Gregg va devoir faire appel à Syaloch (un enquêteur martien digne de Sherlock Holmes) pour l'aider à les retrouver. Excellent.

** le diable et Sherlock Holmes de Loren D. Estelman
L'asile Saint Porphyre a un patient qui prétend être le diable en personne. Sherlock Holmes s'y rend donc accompagné de Watson pour rencontrer ce John Smith afin de savoir s'il est un fou, un charlatan ou… le Prince des Ténèbres en personne. Pas mal du tout.

Voilà, une petite lecture bien sympathique.

Challenge défis de l'imaginaire (SFFF) (40)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
Davalian
  06 mars 2018
Au-delà de Sherlock Holmes est un petit recueil de quatre nouvelles composées par quatre auteurs (Anthony Boucher, Logan Clendening, Poul Anderson et Loren D. Estleman). Leur seul point commun : il s'agit de pastiches franchement peu convaincants.
Un rapide coup d'oeil au recueil en dit déjà long. Cette édition proposée par les éditions Rivages noir peine à convaincre. Ce petit format compte environ 120 pages, en intégrant les rapides présentations des auteurs. La première de couverture n'est guère palpitante et ressemble beaucoup trop aux deux recueils édités dans la même collection (Les avatars de Sherlock Holmes et Sherlock Holmes en toutes lettres). le prix est en revanche pour le moins ambitieux (pour être gentil) pour un tel résultat…
L'aventure du loup fantôme offre un long développement pour un résultat assez surprenant. Nous découvrons ici Watson qui tente désespérément d'occuper un petit garçon. Fort heureusement, il va converser un moment avec Sherlock qui va offrir sa propre interprétation du conte le Chaperon rouge. Ces quelques passages sont hélas trop courts mais ils restent les meilleurs du recueil.
L'affaire des patriarches disparus ne compte que quelques pages. Les adeptes pourront légitimement s'offusquer de découvrir leur héros, ici décédé et en route pour le paradis. Sa mission ? Retrouver Adam et Eve… Cette nouvelle tient ici la comparaison avec une mauvaise blague fortement teintée d'humour anglais. Essayez seulement de la placer à un moment ou à un autre…
Les joyaux de la couronne martienne est assurément le récit le plus long. L'inspecteur Gregson et Sherlock laissent leur laissent leur place à deux avatars : l'inspecteur Gregg et Syaloch. le scénario n'est guère palpitant. Il offre une caution vaguement teintée de science fiction pour développer une intrigue prévisible ayant traitant à la disparition de bijoux.
Pour finir, le diable et Sherlock Holmes offre une vague confrontation entre le Grand détective et un homme qui prétend être le diable. Surnaturel et folie s'affrontent ici dans un récit aussi mollasson que prévisible.
C'est avec soulagement que se tourne la dernière page de ce recueil, tant celui-ci est peu inspiré. Au moins s'il est onéreux, il exigera peu de temps pour en venir à bout. A réserver aux seuls adeptes de Sherlock Holmes les plus curieux et encore…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          143
belette2911
  25 février 2018
170 pages pour 6€, ça fait cher la page ! Surtout qu'une des nouvelles, celle avec Syaloch, je l'avais déjà lue dans un autre recueil plus ancien.
Mais vous savez que quand on aime, on ne compte pas !
Ces nouvelles de notre détective sont plus dans le registre du fantastique ou de la SF, mais malgré tout, elles tiennent la route et sont des plus agréables à lire.
La plus courte, étant aussi la moins longue, était la plus drôle : Holmes arrive au Paradis et le Grand Architecte lui confie une enquête qui se résoudra en quelques lignes.
Comme quoi, la taille de l'histoire n'en fait pas sa qualité et les toutes petites peuvent être excellentes et donner bien du plaisir ! (messieurs…je dis ça et je ne dis rien… mesdames, prenez cette info pour ce qu'elle vaut : c'est-à-dire pas grand-chose).
Le coup de l'explication rationnelle du Petit Chaperon Rouge par Holmes vaut aussi son pesant de cacahouètes car la rationalité et les petits garçons de 4 ans, ça fait deux et il vaut mieux ne jamais leur donner des explications d'un conte.
La nouvelle qui se passe hors de la Terre est un problème en vase clos, qui est brillamment résolu par un insecte détective, quand au dernier, avec le type à l'asile qui se prend pour le Diable, elle a tout d'avoir des airs fantastiques, tout en restant rationnelle au point que l'on se posera des questions sur la fin.
Un recueil sympathique mais guère épais et qui se lit bien trop vite.

Lien : https://thecanniballecteur.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
encoredunoir
  09 janvier 2018
Avec Au-delà de Sherlock Holmes, Rivages poursuit son édition de nouvelles holmésiennes sous formes de pastiches. Après les parodies des Avatars de Sherlock Holmes et les incursions de grands auteurs noirs de Sherlock Holmes en toutes lettres, place maintenant au fantastique et à la science-fiction avec, toujours, cette nécessaire pointe d'ironie que l'on retrouve dans les quatre nouvelles réunies ici.
L'aventure du loup fantôme, qui ouvre le recueil sous la plume d'Anthony Boucher est aussi certainement la plus amusante. Face à un enfant, Holmes ne peut réprimer son insatiable besoin de résoudre des énigmes et se lance donc dans la recherche des véritables événements qui ont donné lieu à la création du conte du Petit chaperon rouge, au risque de traumatiser le garnement.
Plus anecdotique en ce qu'elle est très courte et tient plus de l'histoire drôle que de la nouvelle, L'affaire des patriarches disparus, de Logan Clendening, met en scène un Holmes mort et chargé par Jehova a son arrivée au Paradis de remettre la main sur Adam et Ève.
Poul Anderson, quant à lui projette le détective, ou plutôt son avatar Syaloch, à quelques années-lumière, puisqu'il réside sur Mars et se trouve chargé de retrouver les joyaux de la couronne martienne disparus lors de leur retour de la Terre à qui ils avaient été prêtés le temps d'une exposition temporaire. Si l'énigme en elle-même, chambre close spatiale, est relativement classique, son intérêt réside évidemment dans la manière dont Anderson joue avec les figures obligées en les projetant en d'autres temps et d'autres lieux sous des formes totalement baroques.
Enfin, dans le diable et Sherlock Holmes, Loren D. Estleman, met Holmes et Watson aux prises avec un jeune homme interné qui a convaincu le personnel de l'hôpital qu'il était le diable venu moissonner quelques âmes. Tout le travail de Sherlock Holmes va donc consister à prouver que ce n'est pas le cas. Pas facile face à un homme qui peut se montrer très persuasif. Cette nouvelle clôt en beauté le recueil. Estleman, tout en jouant sur l'humour arrive à maintenir mystère et ambigüité.
Bref, comme dans les volumes précédents et sans forcément être un grand connaisseur de Conan Doyle, on trouve là de quoi passer un moment d'autant plus plaisant que si les auteurs du ces nouvelles traitent Holmes avec sérieux, ils le font sous une forme légère. C'est peut-être aussi, au fond, une bonne manière de (re)découvrir le détective.

Lien : http://www.encoredunoir.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Elodieuniverse
  18 janvier 2018
En voilà des nouvelles originales où nous découvrons le fameux Sherlock sous une autre facette. Nous sommes dans le fantastique et j'ai beaucoup aimé. Les nouvelles sont plutôt courtes (Le livre fait 120 pages) écrites avec ironie et facétie qui convient parfaitement au personnage. Celle que j'ai préféré est celle avec le diable. Je trouve la couverture superbe. Bref, ce sont des nouvelles qui m'ont donné le sourire. Si vous aimez Sherlock Holmes vous serez ravis de le découvrir dans ce recueil de nouvelles original.
Ma page Facebook Au chapitre d'Elodie
Lien : http://auchapitre.canalblog...
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
belette2911belette2911   13 février 2018
— En bref, dis-je, il y a en ce moment, dans cet établissement, un patient qui est parvenu à se convaincre qu'il était le diable en personne.
Holmes hocha pensivement la tête.
— Cela pourrait contribuer à rétablir l'équilibre. L'asile à déjà deux Christ et un Moïse.
Commenter  J’apprécie          180
FifrildiFifrildi   15 août 2018
Sur notre île, il ne reste pas un seul criminel doté d'imagination. Ils ont tous émigré en Amérique pour briguer un poste dans l'administration publique.

(Loren D. Estelman)
Commenter  J’apprécie          150
FifrildiFifrildi   15 août 2018
- Et voilà, déclara Sherlock Holmes un peu plus tard. C'est l'exemple typique de la réaction du public face à la vérité. Il ne faut jamais s'attendre à une attitude scientifique venant de l'esprit populaire, qui préférera toujours un mensonge admis à une vérité peu familière.

(Anthony Boucher)
Commenter  J’apprécie          30
FifrildiFifrildi   15 août 2018
Les autres murs étaient occupés par des étagères remplies d'ouvrages de criminologie en provenance de trois planètes - des livres martiens, des microfiches terrestres, des pierres parlantes vénusiennes. En un endroit, par patriotisme, Syaloch avait criblé le mur d'impacts de balles reconstituant les glyphes qui représentaient la Mère nourricière régnante.

(Poul Anderson)
Commenter  J’apprécie          20
FifrildiFifrildi   15 août 2018
Chacun devrait pouvoir préserver son intimité dans son propre crâne. Et cela rendrait toute investigation d'une inconvenance insupportable.

(Poul Anderson)
Commenter  J’apprécie          60
autres livres classés : nouvellesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15072 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre