AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782205069297
72 pages
Éditeur : Dargaud (25/05/2012)

Note moyenne : 3.38/5 (sur 39 notes)
Résumé :
Violette, Leïla et Hélène ont partagé l'appartement en trois. Violette s'est installée dans la pièce du fond. C'est plus petit que chez ses parents. Qu'importe, l'espace est lumineux et donne sur le monde. Leïla a déplacé ses affaires dans l'ancienne chambre de Marion. La pièce est centrale, elle ne ratera rien des va-et-vient dans l'appartement. Hélène a posé ses livres dans le salon, le canapé est convertible et la grande table lui sert de bureau. Elle ne dérange ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
OliZ
  26 juin 2012
Reprenons contact avec nos trois jeunes femmes, Violette, Leïla (dit Lila) et Hélène.
Nous les avions laissées au seuil de la porte d'une probable collocation chez Lila.
C'est exactement cela qui va se passer. On est directement mis dans le sujet de l'histoire. Elles vont donc partager l'appartement en trois.
Violette se retrouve dans un espace plus petit que chez ses parents, mais qu'importe cet espace semble lui convenir. Elle est donc dans la pièce du fond, avec comme contrainte de devoir passer par la pièce où se trouve Lila.
Hélène est dans le salon avec la possibilité de fermer l'accès ce qui lui sera important pour pouvoir travailler et poursuivre sa thèse. Elle squatte un canapé lit a priori confortable !
Quant à Lila, elle est donc dans la pièce centrale pour mieux suivre les allées et venues des filles... La cohabitation se passe plutôt bien malgré un espace vital assez petit. Une sorte d'entre-aide entre filles se noue, une sorte de pacte social et amical est dans le comportement de chacune, ce qui est une bonne chose pour faire de la collocation.
A l'inverse du premier tome où nous avions suivis trois histoires différentes mais en parallèles. Ici, nous accompagnons l'histoire de ces trois filles réunies.
Mais l'auteur, Merwan, utilise à nouveau dans un style cinématographique déjà souligné dans le premier volume, ce que je vais appeler un focus très court, de 4 pages par personnage. Cela donne un rendu attachant à chaque protagoniste. L'auteur nous focalise l'image sur une personne, et ce qu'il se passe dans sa vie à ce moment là. Ce procédé fonctionne, on observe bien le caractère des filles dans leurs comportements respectifs. Ainsi chaque portrait est travaillé et les émotions sont belles et bien rendues. La sensibilité est retransmise.
Autre procédé qui fonctionne, c'est celui du dessin et de la couleur. Un style graphique proche de celui de Bastien Vives entrevu dans Polina. le travail sur les ombres est important et donne un mouvement agréable à suivre.
La cohabitation est donc plaisante et elle semble faire du bien aux trois compères, mais c'est une situation qui reste néanmoins fragile. Il y a des règles à respecter en collocation où les relations humaines sont toujours très complexes. Vivre et se faire plaisir est nécessaire mais peux déranger aux yeux des autres...
Le bel âge n'est pas loin. Mais chaque territoire est encore à délimiter. Vont-elles y arriver ? La suite au prochain épisode !!!
Lien : http://alamagie-des-yeux-dol..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Yvan_T
  08 novembre 2020
Ce deuxième tome permet à Merwan (Pour l'Empire, L'Or et le Sang) de dresse la suite du portrait de trois jeunes filles qui ont comme point commun d'être coincées dans « le Bel Age » : cette période charnière de la vie, située entre l'adolescence et le monde des adultes. L'une légèrement dépressive, l'autre carrément workaholic et la dernière légèrement mythomane se retrouvent à ce carrefour de leur existence, fait de choix, d'aspirations et de soucis sentimentaux.
Si le tome précédent invitait encore à suivre trois histoires en parallèle, la trajectoire des trois filles semble dorénavant unie. Violette, qui avait largué son petit copain pour se retrouver chez ses parents, perdue entre un job à mi-temps au labo d'analyse de sa mère et un avenir incertain, Hélène, qui délaissait sa vie de couple au profit d'une thèse qui monopolisait son temps et ses pensées, et Lila, qui s'était fait surprendre dans les bras du copain de sa colocataire et tentait depuis de recoller les morceaux avec cette bande d'amis qui lui tourne dorénavant le dos, se retrouvent désormais colocataires. Si le lecteur avait déjà l'avantage de bien les connaître, elles se découvrent ici au fil des pages. Si ce nouveau départ est accompagnée de beaucoup d'enthousiasme, la colocation ne tarde pas à créer quelques tensions. L'appartement a beau être divisé en trois, chacune doit encore marquer son territoire.
À l'instar de Bastien Vivès (Le goût du Chlore, Dans mes yeux, Amitié étroite, Polina) et de Thomas Cadène (Les autres gens), Merwan s'intéresse donc aux questionnements de jeunes adultes en manque de repères, cherchant encore leur place dans la société. Usant de dialogues parfaitement ciselés et passant continuellement d'un personnage à l'autre, il parvient à rendre ce quotidien somme toute banal, assez intéressant à suivre. Si ces histoires post-adolescentes, parsemées de déconvenues amoureuses, de problèmes familiaux et de déboires estudiantins, n'ont rien d'extraordinaire, l'auteur parvient néanmoins à accrocher le lecteur en restituant ces aléas du quotidien avec justesse et sincérité. Derrière l'optimisme et le succès apparent de cette colocation, le lecteur décèle ainsi progressivement la fragilité de cet équilibre, d'abord exprimée à travers des non-dits, mais de façon de plus en plus explicite au fil des pages.
La mise en scène quasi cinématographique accompagne brillamment cette trilogie qui s'invite de manière intimiste dans la destinée de ces trois jeunes filles. En saisissant les regards et en accentuant les non-dits, l'auteur parvient à distiller les sentiments qui accompagnent cette phase de transition, faite de bonheur et de déceptions, ou l'existence se forge.
Lien : https://brusselsboy.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Liliz
  29 juin 2013
Voici le tome 2 de la série "Le bel âge" de Merwan : "Territoire". Après leur rencontre, Hélène, Lila et Violette décide de vivre ensemble dans le même appartement. Les colocataires ont l'air de bien s'entendre malgré la promiscuité. La vie continue pour chacune d'entre elles : Hélène continue sa thèse mais lâche prise de plus en plus, Lila erre entre son boulot et l'appartement et Violette recommence un cursus universitaire. Ce second volume met en lumière les relations des trois jeunes femmes entre elles et leurs doutes. Petit à petit, des tensions apparaissent entre Lila et Violette (notamment lorsque cette dernière rencontre Amiel), les deux caractères forts, Hélène étant la moins égoïste. Car malgré le fait d'être ensemble, j'ai ressenti la solitude des jeunes filles, elles font face à leur avenir, seules. Les traits de leur personnalité sont de plus en plus marqués.
Merwan utilise un procédé proche du cinéma, avec des plans sur les visages qui donnent de l'intensité au récit.
Il me semble que cette bande dessinée est une charnière, une certaine tension dramatique se fait sentir, qui fera basculer l'histoire dans le prochain volume.
En attente...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Floccus
  08 avril 2014
Je n'avais pas vraiment accroché avec le premier tome, mais je me disais que la série prendrait peut-être son envol avec le second. Rendez-vous raté.
Les personnages sont toujours plus proches des hubots que des êtres humains. Il ne leur arrive pas grand chose, et comme il n'y a pas d'aspérités où accrocher notre intérêt ou notre tendresse pour ces filles, ce pas grand chose me laisse indifférente.
La froideur du graphisme et du ton général met mal à l'aise. Elle instille un côté psychopathe. Les filles se crispent pour un rien, partent dans des blocages mentaux. Il y aurait un meurtre sanglant en plein milieu du récit que ça ne me surprendrait pas. Une apparition d'extra terrestres ne me ferait pas beaucoup sursauter non plus. En fait, on attend presque un retournement de ce genre. Mais ce n'est pas le propos de l'auteur. Quelques changements graphiques tirant vers le noir ne suffisent pas à densifier cette bande dessinée. Je sors de cette lecture totalement déprimée. Dureté, tristesse, conflits... vite, autre chose !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Quinaya
  26 mars 2021
Dans ce tome 2, nous approfondissons nos connaissances sur nos trois héroïnes. Nous les découvrons au quotidien. Pas facile de vivre en colocation en temps normal mais quand les trois jeunes ont chacune des fêlures importantes... eh bien parfois ça chauffe ! On apprend à les connaître et l'auteur nous laisse quelques bribes de leurs passés afin de pouvoir assembler les différents aspects de Violette, Lila et Hélène. Mais justement, ce ne sont que des bribes ! J'aurai tellement aimé qu'on en apprenne plus afin d'avoir un réel portrait ! Je suis un peu frustrée avec ce tome ! Mais on a quand même envie de connaître la suite car on sent bien que la bulle est prête à éclater.
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (4)
BulledEncre   08 août 2012
L’enchaînement du récit ainsi que les dialogues sonnent justes, on se complait à suivre le parcours de Lila, Violette et Hélène tout en ayant peur de ce qui nous attend lors du dénouement final.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
ActuaBD   24 juillet 2012
Cadré au plus près des personnages, le « Bel Âge » donne l’impression au lecteur d’être vécu de l’intérieur. Une façon réaliste d’aborder le genre mélo.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Actualitte   08 juin 2012
Un récit ouvert, réaliste, contemporain, dans l'air du temps et de la jeunesse.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Sceneario   30 mai 2012
La mise en scène très cinématographique de Merwan rend le tout très fluide et agréable à lire.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
EveToulouseEveToulouse   16 juillet 2015
- Mais s! Tu m'avais dit, tu viens de... euh... d'Iran, là!
- Liban. Mon père est un chrétien du Liban. N'importe quoi toi. Je bois pas d'alcool parce que j'ai pas besoin de ça, c'est tout.
- Et toi, Violette, t'as des origines aussi?
- "T'as des origines?" Ben oui! Elle s'est pas faite toute seule! T'es con ou quoi!
Commenter  J’apprécie          50
LilizLiliz   29 juin 2013
- Leïla... Je voulais m'excuser pour l'autre jour, avec ta maman... Enfin... Tu sais, je savais pas quoi faire...
- Pourquoi tu t'excuses ? T'as fait ce que tu pensais bien pour arranger les choses, tu voulais qu'on puisse se parler. Tu sais, Hélène, ça se voit de toute façon... ça se voit que t'es une fille bien, toi.
Commenter  J’apprécie          10
PitchoubinouPitchoubinou   21 août 2012
Allez-y, faites ce que vous voulez vous avez raison... Vous avez raison, je vais faire comme vous, ça me fera du bien. Je vais faire comme vous... Je vais penser qu'à ma gueule, ça me fera du bien.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Merwan Chabane (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Merwan Chabane
Merwan, animateur BD - BD'dicace
autres livres classés : colocationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4004 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre