AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Marc Chénetier (Traducteur)
EAN : 9782743651138
350 pages
Payot et Rivages (09/09/2020)
3.11/5   9 notes
Résumé :
Ultime volume dans la saga du héros de Charyn Isaac Sidel. Depuis Marilyn la Dingue, roman dans lequel il était inspecteur à la Criminelle de New York, Isaac a fait son chemin. Il est devenu commissaire principal de la police, puis maire de New York. Et voilà que par un concous de circonstances, il se retrouve... à la Maison-Blanche, le candidat élu n'ayant pu être intronisé.
Un roman d'espionnage délirant, noir et grinçant. Une comédie du pouvoir qui réson... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
DOMS
  01 décembre 2020
1989, à peine élu le président démocrate des USA est destitué suite à des malversations. Comme le veut la constitution c'est donc le vice président qui prend sa place.
Mais Isaac Sidel, ex commissaire de police, ex maire de New York n'a pas tout à fait la vocation pour assumer ce rôle. Et surtout il a quelques idées un peu trop sociales. Ce Robin des bois des temps modernes ne plaît pas, en particulier aux banquiers internationaux qui font la pluie et le beau temps, aidés en cela par le faussaire Rembrandt, le roi du billet vert.
Un seul moyen pour se débarrasser d'Isaac, une gigantesque tombola sur la date de sa mort. Et bien sûr l'idéal dans ce cas est de prêter main forte au destin.
POTUS ne peux compter que sur son Glock, son amour des livres et de la littérature, mais surtout sa garde très rapprochée et son instinct de fin limier pour déjouer les pièges et rester en vie à la Maison-Blanche.
De New-York à Washington, de Camp David à Prague, les péripéties sont nombreuses et mouvementées.
Avis de grand froid est le denier opus d'une saga commencée en 1973. C'est aussi le douzième de la série. Si chacun peut se lire indépendamment, j'avoue avoir été un peu larguée au départ. Mais on s'y fait vite, une fois intégré les multiples noms, prénoms, surnoms des personnages. L'intrigue ne retombe pas et nous embarque dans cette course pour la vie dans une Maison-Blanche si convoitée où rôdent les fantômes d'inoubliables présidents précédents, ceux de FDR et de Lincoln en particulier.
lire la chronique complète sur le blog Domi C Lire https://domiclire.wordpress.com/2020/12/01/avis-de-grand-froid-jerome-charyn/
Lien : https://domiclire.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
MadameTapioca
  05 avril 2021
Entrer dans une série par le dernier tome, ce n'est pas bien malin de ma part. J'ai rapidement vu qu'il me manquait deux ou trois infos dans la bio d'Isaac Sidel, ancien flic et nouveau Président des États-Unis. Et pourtant j'ai continué et j'ai même plutôt apprécié.
Il faut dire que ce Président n'est pas comme les autres. Déjà il est Président par accident ! Si l'ancien n'avait pas été destitué il ne sera jamais arrivé à ce poste. Ensuite c'est un franc-tireur, un incorruptible, avec son Glock à la ceinture et son programme social, il défie à la fois les républicains et les démocrates. Autant vous dire qu'il n'a pas que des amis. Il existe même une loterie secrète créée par des banquiers de Bâle pour parier sur la date de son décès. Hanté par le fantôme de Lincoln, le palais présidentiel devient sa «prison blanche»,
Ses plus grands alliés ne seront pas les services secrets mais un ancien Premier ministre israélien ainsi qu'un mystérieux milliardaire qui appartient à une confrérie de tueurs et de faussaires.
Un flic de terrain qui gère les Etats-Unis, des complots, des magouilles, une intrigue tortueuse mais rythmée, des personnages bien frappés : efficacité, plaisir assuré.
Traduit par Marc Chénetier
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Lalitote
  26 septembre 2020
Première lecture de cette série et il s'avère que je commence par la fin mais cela n'a pas grande importance car chaque livre se suffit à lui-même selon l'auteur. Pour ma part, il y a eu quelques moments de flottements même si l'introduction et les personnages avant la première partie nous mettent dans l'ambiance et pose le cadre. Isaac Sidel un ancien commissaire de police devenu maire de New-York, accède au titre suprême de Président des Etats-Unis sans l'avoir voulu puisqu'il remplace le Président Storm qui a dû démissionner. Certes il manque d'expérience politique, mais il a bien d'autres qualités. Saura-t-il échapper à une organisation secrète de banquiers suisse qui joue à la loterie avec la date de sa mort ? Depuis il est victime de nombreuses tentatives d'assassinat. Il faut dire qu'il est un président hors norme, il ne respecte pas les règles et se fait des ennemis au sein de la maison blanche. Il est intrépide et tente de survivre par tous les moyens. Sa façon d'appréhender la politique en aidant les plus pauvres à réussir fait de lui l'homme à abattre. le personnage d'Isaac est un peu un antihéros dans l'âme, juif et clairement de gauche, il porte le souvenir des camps de concentration. Il est profondément intègre et résiste à toutes les attaques avec une force étonnante. Les rebondissements s'enchainent rapidement nous laissant attentifs et captivés par le scénario. Bien qu'il soit un peu brut de décoffrage, j'aime ce côté provocateur chez lui, mais prêt à tout pour faire bouger les choses. Les personnages auprès desquels il pourra trouver du soutien ne sont pas ceux que l'on pense et ils sont plus que rafraichissant. Il faut dire que la galerie des personnages est importante et l'auteur possède un véritable talent pour les faire vivre pleinement. La psychologie des personnages nous donne matière à réflexion, avec de nombreuses références à des personnages historiques comme Lincoln ou FD Roosevelt. Bonne lecture.
Lien : http://latelierdelitote.cana..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LudivineBon
  06 décembre 2020
Isaac Sidel est désormais président des États-Unis d'Amérique. Rien ne le prédestinait à ce poste. Ce flic, ce Commandant, ce maire est certes aimé de ses concitoyens (et encore pas tous) mais rien ne laissait à penser qu'il se retrouverait un jour au sommet du pays dominant le monde. Concours de circonstances car le président a du démissionner pour une sombre histoire de corruption. Nous sommes en 1989 et voilà Sidel à la tête du pays. La guerre froide est encore là. Les soviétiques et les américains n'arrivent toujours pas à se réconcilier et Sidel est le pire des présidents que les russes pouvaient tolérer au pouvoir des États-Unis. Sidel va vite se rendre compte que diriger un pays ce n'est pas la même chose qu'un commissariat ou même une mairie. Il faut faire avec les considérations de tous et en particulier de collaborateurs se demandant encore comment un homme de ce genre peut prétendre diriger un pays. Sidel va devoir s'allier de personnes de confiance afin de survivre et pouvoir exercer sa mandature jusqu'au bout. Mais dans ce pays où les susceptibilités sont nombreuses, même trouver des alliés relève du parcours du combattant ! Voilà Isaac Sidel dans une situation délicate. le rouble ne vaut plus rien. Les soviétiques souhaitent investir, mais Sidel aux États-Unis ne pense qu'à faire du social pour les pauvres au détriment des riches. Comment ses ennemis peuvent-ils investir dans ces conditions ? Simple, en se débarrassant du président. En plus de tous ses ennuis Sidel va devoir faire face à un groupe Suisse qui a mis sa tête à prix au plus offrant. Bonne chance POTUS ! Il va vous en falloir pour tenir le cap. Une écriture caustique et drôle. On plonge dans les conflits des années 80 et les problèmes qui en découlent mais cette fois, on est tout en haut du pouvoir. Il faut se rappeler et connaître l'histoire politique des États-Unis, leurs alliés, leurs ennemis, les anciens présidents, leurs surnoms, les surnoms des collaborateurs mais cela donne un plus grand ancrage dans la réalité et l'action.
On aime cette écriture documentée et cette action distillée. Pas de violence réelle, tout se fait avec subtilité. Les relations géopolitiques sont présentées avec force de détails. C'est parfois complexe mais cela apporte un poids supplémentaire à l'histoire.
Il faudrait commencer par découvrir un ancien opus de Sidel pour mieux cerner et comprendre celui-ci, mais cette affaire peut également se lire pour les nouveaux venus dans le monde de Charyn. Excellent roman !
Lien : https://cafenoiretpolarsgour..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Newwavebac
  04 septembre 2021
Normalement j'adore Jérôme Charyn, sa personnalité, ses écrits sur New York, sa vision désenchantée du monde. Là, ce livre avait tout pour me plaire : les rouages de l'administration américaine, des espions à toutes les pages. Mais, franchement, on ne comprend rien à cette histoire, pleine de non dits et de sous-entendus, de surnoms ésotériques qui changent toutes les trois pages. Charyn ne fait rien pour aider le lecteur, et cela confine au mépris….sans évoquer bien sûr, mais cela est accessoire, que l'histoire est totalement invraisemblable…
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
LeMonde   16 septembre 2020
Franc-tireur des lettres américaines et enfant du lieu depuis 1937, [l'écrivain], avec Avis de grand froid, en consomme la geste policière et boucle la saga politico-mystique.
Lire la critique sur le site : LeMonde
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
LalitoteLalitote   26 septembre 2020
Les Allemands réalisaient des films de propagande sur cette utopie juive. Mais la chorale d’enfants passa directement de ces représentations idylliques et de ces films de propagande à Auschwitz. Ottla Kafka, la plus jeune sœur de Franz, qui avait été détenue à Terezín, s’occupait de ces enfants et les accompagna à Auschwitz pour leur tenir compagnie et leur servir de « nurse ».
Et lorsque Isaac plongea son regard dans le cœur de Terezín, désormais ville de garnison endormie occupant les mêmes baraquements, il ressentit une rage qu’il eut toutes les peines du monde à contrôler.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Jerome Charyn (34) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jerome Charyn
Marie-Madeleine Rigopoulos et Jeanne Guyon présentent le nouveau roman de Jerome Charyn : Avis de grand froid.
Retrouvez les éditions Rivages Sur notre site : https://www.payot-rivages.fr/rivages/ Sur Facebook : https://www.facebook.com/EditionsRivages Sur Twitter : https://twitter.com/editionsrivages Sur Instagram : https://www.instagram.com/editionsrivages/
autres livres classés : camps de concentrationVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Tu charries, Charyn !

Mon pote Daniel Pennac dirait qu'il a le cul bordé de nouilles, moi je préfère dire que j'ai le cul............?...................

Rouge
Bleu
Vert
Blanc
Noir

10 questions
8 lecteurs ont répondu
Thème : Jerome CharynCréer un quiz sur ce livre

.. ..