AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Louis Postif (Autre)
ISBN : 225302256X
Éditeur : Le Livre de Poche (01/11/1992)

Note moyenne : 3.7/5 (sur 364 notes)
Résumé :
Macabre découverte à bord du fameux " train bleu " qui mène vers la Riviera les riches vacanciers : Ruth Kettering, la fille du milliardaire américain Van Aldin, a été assassinée dans son compartiment.
Fuyant son mari avec qui elle ne s'entendait plus, elle allait rejoindre le comte de La Roche, loin de se douter que ce séduisant personnage était très surveillé par la police. Or le somptueux collier offert à la jeune femme par son père, et dont le plus gros r... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (60) Voir plus Ajouter une critique
Souri7
  20 mars 2018
Par une nuit sombre, un homme entre dans un local et achète un magnifique collier de rubis très célèbre : le "Coeur de Feu". La légende raconte que ce collier serait maudit puisque toutes les femmes l'ayant porté ont connu un destin tragique. L'acheteur se moque de ces billevesées et ne souhaite qu'offrir un cadeau digne de l'amour qu'il porte à sa fille trop gâtée. Une fois l'achat effectué, cet homme sort dans la rue et manque de se faire voler voir assassiner. de retour chez lui, cet homme qui n'est autre que le milliardaire van Aldin offre le collier à sa fille Ruth Kettering...
Peu de temps après, Ruth dont l'entente avec son époux, Derek n'est plus des plus heureuse s'embarque pour la France afin de rejoindre son amant : le comte de la Roche. Dans le train bleu la conduisant à la Riviera, Ruth est assassinée et le collier disparait. 🚇
La malédiction du Coeur de Feu aurait-elle encore fait une victime ? 😰Hercule Poirot qui n'est pas du tout superstitieux décide de mener l'enquête...

HORS SUJET : Allez savoir pourquoi, mais depuis que la BBC a fait son adaptation en série avec David Suchet dans le rôle, je visualisais les scènes relatées dans le livre avec cet Hercule Poirot. 🤣
Le train bleu est l'une des enquêtes d'Hercule Poirot les plus trompeuses. Vous vous retrouvez face à une pléthore de personnages dont un ou deux dont les indices laissent penser que le coupable est évident. Et là, Agatha Christie joue de son art et vous assène une autre possibilité. le tout en toute simplicité bien évidemment.
Dans ce nouvel opus, pas d'Inspecteur Japp ou de Capitaine Hastings pour épauler notre Hercule. C'est également l'un des premiers romans qui n'est pas relaté sous la forme d'un témoignage retranscrit (souvent par Hastings). Ici, nous nous retrouvons directement dans l'histoire sans la moindre allusion aux pensées du narrateur. Hercule Poirot est ici secondé par un personnage sans grand intérêt au premier abord, Catherine Grey. Son rôle est certes insignifiant dans l'histoire, mais elle permet d'offrir au récit une part romantique, un peu dans la même veine que Patricia Wentworth avec ses histoires mêlant de futurs couples.

L'intrigue de l'assassinat dans un train sera reprise à plusieurs reprises par Agatha Christie (Le Crime de l'Orient-Express, le train de 16h50...), mais cela permet de se lancer dans un casse-tête policier des plus fou où chaque témoignage doit être décortiqué, analysé pour en comprendre les subtilités.
Personnellement, ce n'est pas mon préféré de l'oeuvre d'Agatha Christie en raison de la lenteur que prend l'enquête à se mettre en place et des moments romantiques qui me lassent (c'est surtout le couple concerné qui me semble le plus irréaliste qui soit ... je ne dis rien, mais vous verrez en lisant le livre).

Pour conclure, si vous avez un long voyage en train et que vous désirez vous détendre, ce livre est fait pour vous à condition de ne faire confiance à personne dans votre wagon ❗️❗️❗️
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          874
Ambages
  05 février 2018
Le train bleu est une belle découverte. Beaucoup de personnages et je me suis laissée bernée. Encore une fois la reine du crime a sévi, je n'avais pas trouvé le coupable. Je retiens de cette lecture essentiellement le personnage de Poirot, à la retraite, qui ne manque pas de modestie. Il « sait ». C'est un réel plaisir de lire Agatha Christie et de partir dans le train bleu qui va d'Angleterre jusqu'à Nice, le train des riches. Ça me fait rêver de voyager en couchette, de nuit, pour un long voyage. Fini les sièges avec un voisin qui vous pollue avec ses écouteurs à fond, laissant les basses ponctuées votre voyage pour votre déplaisir, ou les piaillements d'oiseaux annonçant l'arrivée d'un SMS pour dire « je suis dans le bus, chéri » et un vrai restaurant ! pas des sandwichs SNCF secs. Oh oui, ça me fait rêver. Bon j'avoue que Mrs Kettering n'a pas dû ressentir la même chose... mais quelle idée de se balader avec les rubis « Coeur de feu » ! Son père lui avait pourtant bien dit de les mettre à la banque...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          395
Syl
  22 février 2016
Coeur de feu, un rubis ayant appartenu à la Grande Catherine de Russie, a été acheté par le milliardaire américain van Aldin pour sa fille chérie, Ruth Kettering. Pierre convoitée, mystérieuse, on dit d'elle qu'elle porte malheur à celui qui l'acquiert.
Fatalité ou hasard, la superstition frappe sa nouvelle propriétaire à bord du Train Bleu, une ligne qui mène ses voyageurs vers la Riviera.
Qui a volé et tué Ruth ? Plusieurs personnes seraient susceptibles de l'avoir fait et c'est à Hercule Poirot de le découvrir…
Nice, dernier arrêt !
Éditée en 1928, cette histoire débute comme un roman d'espionnage avec des personnages cosmopolites ; un Russe, un Américain, un Grec, un Français… L'atmosphère froide, mystérieuse, sombre et oppressante, change après quelques pages pour nous embarquer dans un train luxueux en direction de la Côte d'Azur, parmi des voyageurs en quête de soleil, de légèreté et d'amour. Présent dans le train, retraité et vacancier, Hercule Poirot va être sollicité par van Aldin pour mener l'enquête sur la mort de sa fille qui a été défigurée et étranglée dans son compartiment en pleine nuit.
Pour le plaisir de nos petites cellules grises, Agatha Christie complique la trame de ce suspense en nous baladant. Des rues malfamées de Paris, nous passons dans les quartiers chics de Londres, puis dans un petit village tranquille du Kent, St. Mary Mead que nous connaissons bien pour l'avoir découvert avec Miss Marple… Nous prenons le train et nous arrivons sur la Riviera. Cette intrigue doit se mériter ! a dû se dire la romancière… du paysage et de nombreux personnages à soupçonner.
Autour du meurtre, munissez-vous de quoi noter, il y a…
. le groupe des suspects proches de la victime, le mari, l'amant et la maîtresse… un vaudeville ! Ruth voulait divorcer de Derek, un aristocrate désargenté épousé pour son titre, et rejoindre son amant, le comte de la Roche, un sacré gredin. Quant à lui, Derek, un joueur et un noceur, poussé par sa maîtresse Mireille, ne souhaitait pas le divorce…
. le groupe des escrocs qui veulent le rubis… Un mystérieux et dangereux criminel connu sous le nom du Marquis… Se profilent aussi un Grec et sa fille, les Papopoulos, plus receleurs qu'antiquaires.
. et le groupe qui encadre Katherine Grey, une femme de trente-trois ans qui vient d'hériter de la fortune de la vieille dame qui l'employait depuis une dizaine d'années en tant que dame de compagnie. Invitée par Mme Tamplin, une lointaine cousine, Katherine prenait le train bleu pour la rejoindre.
Dans ce roman, Hercule Poirot semble un peu désenchanté, solitaire. La retraite ne lui convient pas du tout et la compagnie de son valet George n'est pas des plus pétillantes. C'est donc avec un réel ravissement qu'il va conduire l'enquête et aborder tous les protagonistes (des chaînons les relient les uns aux autres). On le retrouve vif, charmant, toujours très confiant en ses capacités, un peu séducteur… Deux jeunes femmes vont l'aider dans ses recherches, Katherine Grey et Lennox Tamplin ; perspicaces et intuitives.
Lorsqu'elle a écrit ce roman, Agatha Christie venait de subir le décès de sa mère et de découvrir l'infidélité de son mari. Je me demande si en dessinant le personnage de Katherine, elle n'a pas mis un peu de sa personnalité, et, désirant s'affranchir de tout joug, lui offrir une belle indépendance.
Quand dans son autobiographie, elle dit « ce misérable livre », je suis loin de l'approuver ! J'ai trouvé cette enquête passionnante, bien aboutie et très fine. Comme à son habitude, elle raconte superbement la nature humaine et ses complexités. Nous épatant, toujours.
Vous l'aurez compris… je vous le recommande !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Crazynath
  26 janvier 2015
Moins connu que le crime de l'Orient-Express, le Train Bleu reste cependant une très bonne enquête d'Hercule Poirot.
Une riche héritière est assassinée dans le train bleu en route vers la cote d'Azur ( ou plus précisément, La Riviera)
Je vais finir par croire que les trains sont des endroits propices aux meurtres !!
Beaucoup de fausses pistes dans cette enquête qui se révèle ardue, les soupçons semblent peser sur presque tous les protagonistes mais les petites cellules grises de l'ami Hercule vont faire la différence. Sa "modestie "légendaire est d'ailleurs très présente, et c'est vrai que plus d'une fois son coté vaniteux m'a fait sourire !!
Comme d'habitude avec Agatha Christie, je n'ai pas réussi à découvrir le coupable , où du moins pas avant que Poirot ne révèle son identité.....
Commenter  J’apprécie          240
Phoenicia
  13 août 2018
Encore une fois, chapeau Agatha Christie! Les coups de théâtre finaux sont véritablement quelque chose qu'elle maîtrise.
Le train bleu nous emmène en voyage au côté d'Hercule Poirot qui comme à son habitude va démêler le vrai du faux en faisant preuve d'une perspicacité qui nous échappe complètement. Difficile de trouver qui sont les meurtriers! Et pourtant à force de lire Agatha Christie, j'ai bien compris deux choses : c'est souvent des personnes insignifiantes dans l'enquête et surtout personne n'est vraiment qui il prétend être. Forte de ces consignes, j'ai pourtant échoué à découvrir le criminel.
L'intrigue en elle-même peut laisser perplexe au premier abord : beaucoup de personnages et des situations qui partent dans tous les sens. En effet, comment peuvent se relier un millionnaire qui achète une parure de rubis, parure pourtant hâtivement désirée par d'autres, un couple en instance de divorce et tous les deux volages et une demoiselle de compagnie subitement héritière? Et pourtant, l'histoire se lie, les liens se font, ...
J'ajouterai que j'ai souri quand j'ai vu que St Mary Mead n'est pas apparu dans les récits de dame Agatha avec Miss Marple. Il faut croire qu'imaginer ce petit village l'a vraiment inspiré!
Challenge Agatha Christie
Challenge 50 objets
Challenge le tour du scrabble en 80 jours.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          174
Citations et extraits (34) Voir plus Ajouter une citation
Souri7Souri7   20 mars 2018
[...] Si nos criminels conservaient leur jugement et agissaient avec réflexion, comment réussirions-nous à les prendre ?
Commenter  J’apprécie          580
MissSherlockMissSherlock   30 mars 2017
- Cette histoire à propos du collier de Ruth. Vous me l’avez même montré.
- Pas du tout.
Van Aldin le regarda bien en face.
- Vous dites que vous ne me l’avez pas fait voir ?
- Non.
-Vous êtes fou ou c’est moi qui perds la tête ?
- Nous ne sommes fous ni l’un ni l’autre. Vous me posez une question, j’y réponds. Vous me demandez si je ne vous ai pas montré le collier de Mrs Kettering ? Je vous affirme que non. Il s’agit seulement d’une parfaite imitation de ce bijou ; seul un expert pourrait s’y reconnaître.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
alicejoalicejo   17 octobre 2010
- [...] Je suis Hercule Poirot.
- Monsieur?
- Vous ne connaissez pas ce nom?
- Je ne l'ai jamais entendu, dit Hippolyte.
- Permettez-moi de vous dire que vous avez reçu une mauvaise éducation. C'est celui d'un des grands hommes de ce siècle.
Commenter  J’apprécie          160
Annabelle31Annabelle31   30 juin 2018
Saisissez-vous l’importance du service que vous me rendez ? dit-il d’une voix grave. Vous recevrez mon chèque dès demain, mais toute ma fortune ne saurait vous témoigner ma reconnaissance. Vous êtes un type admirable, monsieur Poirot.
Le détective se leva, bomba le torse.
— Je suis seulement Hercule Poirot, dit-il avec modestie. Dans mon genre, je suis un grand homme, tout comme vous, monsieur Van Aldin. Je suis enchanté d’avoir pu vous être utile.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
BenedicteBiblioBenedicteBiblio   13 août 2018
– Bien, dit Poirot, l’air rêveur. (Il but le reste de son chocolat, replaça la tasse bien au milieu du plateau puis continua, comme s’adressant à lui-même) L’écureuil, mon bon George, ramasse des noisettes. Il les emmagasine à l’automne afin d’en profiter plus tard. […] J’ai emmagasiné un petit fait par-ci, un petit fait par là. Et à présent, je vais dans ma réserve chercher une certaine noisette, une noisette que j’ai mise de côté il y a, voyons… dix-sept ans. Vous me suivez, George ?
– J’étais loin de penser, monsieur, qu’on puisse garder des noisettes aussi longtemps, mais je sais qu’à présent, on fait des merveilles avec les bocaux à conserves.
Poirot le regarda et sourit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Agatha Christie (36) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Agatha Christie
Les Maîtres Du Mystère - La plume empoisonnée.
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Agatha Christie

Quel surnom donne-t-on à Agatha Christie ?

La Dame du Crime
La Reine du Meurtre
La Dame de l'Intrigue
La Reine du Crime

10 questions
1084 lecteurs ont répondu
Thème : Agatha ChristieCréer un quiz sur ce livre
. .