AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782258133785
496 pages
Éditeur : Les Presses De La Cite (11/02/2016)

Note moyenne : 4.05/5 (sur 32 notes)
Résumé :
Maine, États-Unis.
Une petite station balnéaire, hors saison.
Un détective balafré, bancal comme un solo de saxophone.
Un cadavre sur le sable, chasseur sachant chasser, devenu proie des ombres.
Soixante-dix ans après la guerre, les fantômes de l’holocauste viennent hanter ce coin venteux. Le passé brûle encore et ne veut pas s’éteindre. Est-ce Charlie Parker qui vient au Mal ? Ou bien le Mal qui, toujours, vient à Charlie Parker ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Tatooa
  04 février 2018
Encore un excellent tome pour cette excellente série, qu'il faut, je n'ai de cesse de le répéter, commencer par le début ("Tout ce qui meurt') et lire dans l'ordre, sous peine d'en rater la quintessence.
A l'opposé du manichéisme que j'ai pu voir passer dans un avis totalement hors de propos sur ce livre, il se pose ici beaucoup de questions sur ce qu'est le mal ! Sur ce qui peut être rédempteur ou pas. Sur ce qui est "droit" ou pas, ce qui est juste ou pas, ce qui est mal ou pas. Et bien évidemment, rien n'est tout noir et rien n'est tout blanc, comme Walsh se le dit bien "in petto" vers la fin de ce livre... Bref, c'est à se demander si on lit les mêmes bouquins que les autres, parfois, mdr !
Charlie Parker se remet difficilement des événements du tome précédent, Angel et Louis sont toujours là, fidèles, et tous les personnages récurrents qu'on connait bien maintenant aussi (Sam, Jennifer, Cambion et Edmund, le Collectionneur, Walsh, Ross, ... il y en a plein). L'intrigue est cette fois basée sur les nazis, ultra documentée, comme toujours avec Connolly, et on s'attache à découvrir avec Parker le fin mot de l'Histoire, donc.
Toujours formidablement écrit, fantastique juste ce qu'il faut (ce qui en fait justement une série "hors des sentiers battus", très originale, du coup), avec des questionnements qui vont bien évidemment faire attendre la suite avec impatience, comme à chaque fois. Je suis absolute fan de Charlie Parker et de J. Connolly.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
Bazart
  28 avril 2016
Charlie Parker. n'est pas seulement le patronyme d'un de nos plus grands jazmen de l'histoire de la musique, , mais aussi le nom d'un héros récurrent des livres de John Connoly-
Je n'ai fait connaissance qu'avec son dernier, sorti en février dernier aux éditions Presse de la cité, et qui commenceau moment où notre Charlie Parker- surnommé Bird, comme quoi l'honomnymie n'est pas fortuit- s'est retiré dans le Maine, diminué, meurtri par un attentat dont il avait victime dans le précédent roman et qui va vite se retrouver plongé dans une sombre histoire aux prises avec la seconde guerre mondiale et les horreurs nazies.
Si l''intrigue met un peu de temps à se mettre en place, le temps que Parker reprenne des forces sur la cote balnéaires, elle s'avère vite passionnante. une fois qu'on est plongé d'habile façon dans cette intrigue sous fond de seconde guerre mondiale où le fantastique n'est jamais très loin et où Connoly fait montre de toute sa maitrise narrative et formelle.
Bref, un excellent cru qui donne envie de rattraper mon retard dans les livres de Connoly, mais vu le nombre, cela risque de me prendre un peu de temps...
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          284
Carolivra
  04 mars 2016
Merci encore une fois aux éditions Presses de la Cité pour leur confiance renouvelée. J'ai reçu ce roman qui m'a vraiment régalée et j'ai enfin fait la connaissance avec la belle plume de John Connolly.
Charlie Parker est le héros d'une série de romans policiers. Je vous rassure: pas besoin d'avoir lu les tomes précédents pour comprendre l'intrigue de celui-ci. On saisit rapidement que Charlie est un détective privé qui revient de loin. Il a été laissé pour mort lors d'une précédente enquête et c'est au bord de l'océan, dans le Maine, qu'il se remet sur pied.
C'est donc un homme diminué, affaibli que l'on côtoie tout au long du livre. En outre, Charlie Parker semble avoir des visions, ou en tout cas c'est ainsi (au début) qu'on perçoit les choses. En effet, il voit et parle à sa fille, Jennifer, morte tragiquement des années plus tôt. Rien ne va pour cet enquêteur brillant.
Parallèlement, la police locale retrouve le corps d'un homme échoué sur le rivage. Il s'agit d'un juif (cela aura son importance), chasseur de nazis. Alors que tous croient à un suicide, seul Charlie Parker est convaincu qu'il s'agit plutôt d'un homicide. L'enquêteur, bien malgré lui, reprend du service pour le meilleur et pour le pire…
Si le début du roman a plutôt tendance à nous mettre dans l'ambiance morose et triste de cette petite ville au bord de la mer, la suite s'avère passionnante et très entraînante. L'auteur aime poser les choses et donner du corps à ses personnages. On imagine sans mal cette plage déserte au coeur de l'hiver, ces bourrasques de vent et ces embruns qui viennent fouetter les visages de rares promeneurs. J'ai vraiment aimé cette atmosphère de petite ville renfermée sur elle-même mais à la fois chaleureuse avec ses rares cafés et sa petite librairie.
L'intrigue met un peu de temps à se mettre en place mais s'avère littéralement passionnante. L'auteur nous propose de plonger dans l'Histoire de la seconde guerre mondiale. Il met en scène un chasseur de nazis. En effet, de nombreux nazis (à présent bien vieux et bien croulants) ont trouvé refuge aux États-Unis après la chute d'Hitler. Un bureau D'État est d'ailleurs dévolu pour enquêter et pour demander leur extradition vers l'Allemagne en vue d'un jugement éventuel. C'est une partie de l'Histoire contemporaine qu'on ne connaît pas assez et je salue ici le travail de recherches de l'auteur. Il s'est documenté notamment sur un camp de concentration appelé le camp de Lubsko et ce qu'on peut lire dans le roman sur les méthodes qui y étaient employée est tout simplement glaçant.
L'auteur propose au-delà de son intrigue une réflexion sur le Mal et ses conséquences mais aussi sur l'oubli et le pardon. C'est assez bien écrit. Il ne tombe jamais dans la facilité de jugement mais il pose les bonnes questions.
Ajoutez à cela un ou deux personnages bien tordus qui font vraiment froids dans le dos et vous obtenez un thriller abouti (certaines scènes de voyeurisme m'ont vraiment effrayée). Certaines scènes sont assez dures et la psychologie froide et meurtrière de certains personnages m'a effrayée. L'auteur n'hésite pas à mâtiner son roman de quelques touches fantastique et j'avoue que le mélange marche vraiment bien.
Le Chant des dunes est un thriller bien mené et agréable à lire. John Connolly nous propose une plongée délirante au coeur du Mal le plus noir. Un thriller à dévorer!
Lien : https://carolivre.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          42
hatchepsout27
  23 mars 2016
Le 13ème opus des enquêtes de Charlies Parker avait laissé le détective gravement blessé. Nous le retrouvons donc en convalescence à Boreas, une calme station balnéaire dans le Maine, sous la surveillance musclée de ses deux amis venus de New-York pour l'assister, Angel et Louis. . Fidèle à sa réputation d'attirer les ennuis où qu'il se trouve, son arrivée ne réjouit ni Cory Bloom chef de la police locale , ni l'agent immobilier chargé de lui trouver un logement. Très affaibli, Parker se rééduque en se promenant longuement en bord de mer et fait la connaissance d'Amanda et de sa mère Ruth Winter, locataires d'une maison à quelques centaines de mètres de celle de Parker. La découverte d'un homme noyé va troubler le calme de cette bourgade et la convalescence du détective. Noyade accidentelle, suicide ou meurtre ? Parker ayant noté quelques détails curieux, propose son aide à Bloom. le massacre d'une famille entière quelques jours pus tard aurait-il un lien avec l'enquête? et pourquoi Ruth Winter , de confession juive, reçoit-elle des menaces sans porter plainte ? Au péril de sa vie et de celle de sa fille Sam, Parker fait de nouveau appel à son instinct et remonte jusqu'aux racines du mal. Une fois de plus, Connely nous entraîne dans un thriller à l'intrigue addictive et dans un univers particulier très noir où le suspens côtoie le fantastique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
mazou31
  19 mars 2016
Venu en convalescence à Boreas, Charlie Parker se retouve, pour une fois fortuitement, au milieu des cadavres puis au coeur d'une traque de vieux criminels nazis intégrés dans la société américaine. Ce roman policier est une belle réussite et m'a donné grande envie de mieux connaître ce détective créé par Connolly. Un policier dur mais humain, opiniâtre et intelligent, courageux et plein d'humour. Cette belle réussite, disais-je, vient d'une histoire parfaitement construite, suite d'évènements habilement articulés, avec des personnages bien campés, et un crescendo palpitant. Ajoutons une touche de surnaturel, des dialogues réalistes, parfois drôles, qui supportent des réflexions profondes sur la culpabilité, le déni du mal, le pardon, la vengeance.
À dévorer sans retenue.
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
TatooaTatooa   31 janvier 2018
- Vous avez entendu cette femme à la télé ? continua-t-il (Steiger à Lenny). Elle parle du mal, mais rabâcher le mot "mal" comme s'il avait un sens, ça n'aide personne. ça sert juste à échapper aux responsabilités. ça n'explique rien. On peut même dire que ça excuse. Pour voir la vraie terreur, les vraies ténèbres, il faut regarder les actes des hommes, aussi horribles qu'ils puissent paraître, et les qualifier d'humains. Alors, on comprend.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
TatooaTatooa   04 février 2018
- Si j'avais des preuves, je n'aurais plus besoin de la foi, et c'est la foi qui me soutient. D'après mon expérience, les gens disent qu'ils veulent une preuve, mais la dernière que Dieu leur a donnée, ils l'ont cloué à un poteau.
(Le pasteur Werner à Parker)
Commenter  J’apprécie          90
LapkastLapkast   14 juin 2016
_ Oh ouais : Cambion le Lépreux. Il sert d'intermédiaire maintenant qu'il ne peut plus torturer ou tuer lui-même à cause de sa maladie.
_ Il a vraiment la lèpre ?
_ Lèpre avérée. Il déshonore cette maladie. Cambion n'a pas contracté la lèpre, c'est la lèpre qui a contracté Cambion.
Commenter  J’apprécie          50
isabrootisabroot   28 février 2018
Le fils, lové sur le canapé devant un chocolat chaud, regardait à la télé une de ces histoires de Transformers complètement nulles qui, pour Walsh, se réduisaient à voir quelqu’un remuer l’intérieur d’un tiroir à couverts
Commenter  J’apprécie          50
TatooaTatooa   30 janvier 2018
- Vous savez qu'on a trouvé un cadavre à Mason Point ? (Grey)
- Ouais, je suis passé devant la plage en venant ici, dit Parker, levant enfin les yeux vers le libraire. J'ai eu l'impression que Bloom venait juste d'arriver. Les nouvelles vont vite.
- Dans cette ville ? Plus que vite. Il y a sûrement des gens ici qui savaient que ce type était mort avant qu'il le sache lui-même.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de John Connolly (30) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de John Connolly
John Connolly discusses his new book on Stan Laurel
autres livres classés : littérature irlandaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz de la Saint-Patrick

Qui est Saint-Patrick?

Le saint patron de l’Irlande
Le saint-patron des brasseurs

8 questions
149 lecteurs ont répondu
Thèmes : fêtes , irlandais , irlande , bière , barCréer un quiz sur ce livre