AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Hélène Misserly (Traducteur)
EAN : 9782211065658
153 pages
Éditeur : L'Ecole des loisirs (24/01/2003)
4.04/5   80 notes
Résumé :
Le lieutenant de police Georges Braxton chargé de l'enquête sur le meurtre d'Alicia, fillette de 7 ans, a une intuition. Le suspect serait Jason, 12 ans, un ami de la victime et la dernière personne avec qui elle ait joué. Mais comment faire avouer ce suspect présumé ? En ayant recours aux services de Trent, réputé pour son savoir-faire en matière d'aveux. L'innocence de Jason et sa naïveté résisteront-ils à l'interrogatoire accusateur auquel il va être soumis ? Et ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
4,04

sur 80 notes
5
3 avis
4
7 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
1 avis

thedoc
  03 mars 2016
Dans une petite ville du Vermont, une petite-fille, Alicia, sept ans, a été assassinée. On a retrouvé son corps caché sous des feuillages près d'un pavillon résidentiel. le principal suspect est un jeune adolescent de 12 ans, Jason Dorrant, qui est la dernière personne à avoir vu vivante Alicia. En effet, le jeune garçon, ami de la victime, a passé l'après-midi à faire des puzzles avec elle. La ville est en ébullition et le sénateur Gibbons, dont le fils était en classe avec Alicia, exige un coupable rapidement. Il confie cette mission au policier Trent, un spécialiste des interrogatoires, en lui faisant miroiter une belle promotion s'il obtient des aveux. S'engage alors un face à face entre un garçon fragile qui nie ce meurtre et un homme retors prêt à tout pour obtenir ce qu'il veut.
Sous couvert d'une enquête policière, Robert Cormier met ici en avant une confrontation intense entre les deux personnages principaux. Manipulation psychologique, climat angoissant, malaise, le combat ne paraît pas équitable entre un jeune garçon maladroit, solitaire, un brin marginal, et un homme expérimenté sans scrupule. On découvre un monde sans pitié et immoral, très noir. Pas de jolie conclusion où l'innocence triomphe du mensonge, les personnalités des protagonistes sont bien plus complexes.
Intrigue psychologique très forte, « A la brocante du coeur » nous laisse un sentiment de malaise au bout d'une lecture dérangeante et sans concession. C'est un de ces romans qui se lit d'une traite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Nadouch
  29 août 2012
Trent est un policier spécialisé dans les interrogatoires. Cette fois, c'est un adolescent qui doit passer sur le grill ; solitaire, étrange, mal dans sa peau et parfois violent, il a tout du suspect idéal, sans compter qu'il a vu la petite victime, une fillette de 7 ans, en dernier. D'ailleurs, n'est-ce pas étrange qu'un garçon de 12 ans soit ami avec une gamine de cet âge ?
Un roman excellent, construit en deux grandes parties. D'abord, chacun des 2 protagonistes vit ce qu'il a à vivre, puis c'est le choc, l'interrogatoire dans une pièce minuscule. Cette partie donne littéralement la chair de poule. le flic ripoux est carrément crédible, on comprend tout, les 2 comprennent aussi, mais la machine est lancée... Un livre génial, qui se dévore. Très bien écrit, parfait aussi pour les adultes.
Commenter  J’apprécie          60
livr0ns-n0us
  13 juin 2012
A la brocante du coeur est le dernier roman de Robert Cornier, décédé en 2000. Dans une préface, l'un de ses proches explique que ce texte n'a pas fait l'objet de la traditionnelle et extrêmement rigoureuse correction à laquelle se pliait l'auteur pour tous ses textes. Je ne connaissais pas Robert Cormier avant ce roman, aussi ne puis-je pas juger de la différence avec les autres ; sachez seulement qu'A la brocante du coeur est un court récit minutieux et implacable qui ravira les amateurs de huis-clos.
Après le meurtre de la petite Alice, 7 ans, les esprits s'échauffent et la presse s'enflamme. Peut-être même que des têtes vont tomber... Pour éviter la catastrophe, les autorités font appel à Trent dont le métier consiste à faire avouer les gens. En quelques heures, Trent va devoir user de son "art" pour faire avouer Jason, un jeune adolescent paisible qui n'a rien d'un coupable d'homicide...
A la brocante du coeur est un roman très noir et dérangeant. L'intrigue policière n'est finalement qu'un prétexte pour aborder des thèmes bien plus sombres et profonds, à savoir la corruption, la manipulation psychologique et les dérives policières. Dès les premiers instants, le résultat de l'interrogatoire de Trent nous semble inéluctable et l'on assiste, horrifiés, à la lente mais inexorable destruction de l'innocence. le climat d'angoisse est palpable et même parfois insoutenable. Malgré un scénario percutant et un final glaçant, menés d'une main de maître, l'impression de malaise ne m'a pas quitté une seconde, ce qui explique ma légère réserve à l'encontre de ce roman.
Lien : http://livr0ns-n0us.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
chroniqueslivresques
  22 juillet 2021
"À la brocante du coeur" est un livre policier dans lequel on va suivre Jason, un garçon de 12 ans qui va être accusé de meurtre lors de la découverte du corps d'Alicia, une petite fille qu'il est le dernier à avoir vu vivante. Trent est quant à lui l'enquêteur chargé de faire avouer Jason, et une grosse partie de l'histoire se déroulera durant l'interrogatoire qu'il mènera.
Alors. Que dire. Certes le roman se lit très vite (je l'ai terminé en 1h30), mais c'est bien le seul point positif que je lui ai trouvé.
En fait tout va BEAUCOUP trop vite. Les personnages, les actions, les dialogues, tout est résumé trop simplement, et à la fin du récit j'ai juste eu l'impression d'effleurer une histoire, mais pas d'y plonger totalement.
Je n'ai pas compris les réactions des personnages (surtout Trent pendant l'interrogatoire, son discours et ses pensées m'exaspéraient), l'intérêt de la pseudo-romance qui se crée, et je ne me suis vraiment attaché à rien.
La fin est assez grotesque, l'épilogue de Trent également, celui de Jason un peu mieux réussi, mais à ce stade j'avais déjà commencé à effacer ce livre de ma mémoire.
Vous l'aurez compris, je vous recommande très peu (euphémisme) ce roman policier. Il s'agit du dernier livre que l'auteur ait écrit avant son décès, et c'est peut-être pour ça qu'il semble aussi peu abouti.
J'espère en tout cas beaucoup plus apprécier le prochain texte de Robert Cormier que je découvrirais.
PS : apparemment il s'agirait d'un roman YA. J'ai eu moi-même du mal à définir cela pendant ma lecture, mais peut-être qu'effectivement tout l'aspect psychologique de l'histoire conviendrait à cette tranche d'âge. Moi ça m'a juste fait lever les yeux au ciel ^^'
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
mediatheque-de-valence
  28 avril 2009
Depuis le décès accidentel de sa fiancée, Milch vit dans le manoir qu'elle lui a légué, une grande demeure isolée à côté de la forêt. Tous les soirs, la défunte ou plutôt son fantôme, vient lui rendre visite. Milch tente bien de communiquer, mais elle reste muette. Ou bien est-ce lui qui n'arrive pas à l'entendre ? Survient l'idée un peu folle d'aller consulter un médecin pour soigner cette surdité. Pas très loin de là, un couple fait des recherches en forêt : il s'agit de retrouver les traces d'un grand-père disparu, un aviateur dont la légende familiale prétend qu'il était peut-être un grand écrivain, puisqu'il avait plus de dix ans travaillé sur un mystérieux manuscrit...
Plusieurs histoires se mêlent autour du thème de l'amour et de la mort.
Dessins minimaliste pour une BD de 1120 pages tendre et amusante.
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
zazimuthzazimuth   26 septembre 2010
Les cauchemars s'arrêtèrent au bout d'une semaine, à peu près, et Jason n'était pas certain qu'ils étaient de vrais cauchemars ou de simples mauvais rêves. Son père disait que les cauchemars étaient des rêves où on pensait qu'on était éveillé, et qu'il vous arrivait des choses épouvantables, et que vous n'aviez nulle part où vous réfugier. Les mauvais rêves n'étaient que des rêves qui étaient déplaisants. (p.149)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
CielvariableCielvariable   25 janvier 2019
-Tu es un enquêteur. Un interrogateur. Un inquisiteur. Voilà ce que tu es. Et tu es ce que tu fais.

Tu es ce que tu fais.

Comme une accusation.
Commenter  J’apprécie          20
CielvariableCielvariable   25 janvier 2019
Les choses infectes

Je dois rester tapi au pied de chaque échelle, dans l'infecte brocante du coeur.
Commenter  J’apprécie          20
SachenkaSachenka   28 juillet 2014
Tu es ce que tu fais.
Commenter  J’apprécie          71

autres livres classés : interrogatoiresVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1237 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre

.. ..