AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2258136261
Éditeur : Omnibus (18/10/2018)

Note moyenne : 4.88/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Quand peintres et écrivains posent leur regard d'artistes sur le Nord, qu'ils célèbrent amoureusement. Belles visions glanées sur un pays secret et généreux.

Aragon
Brueghel
Corot
Dickens
Duquesne
Hugo
Van der Meersch
Verlaine
Watteau
Yourcenar...

Le Nord n'en finit pas de nous surprendre. Terre d'écriture et de chansons, terre de sensualité et de caractère, fière ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
nadejda
  11 janvier 2019
Un livre qui fait aller avec joie, le lecteur, de découvertes en découvertes, au gré de textes variés et de la richesse de leurs illustrations.
Textes variés d'auteurs connus : Marguerite Yourcenar,
Maurice Druon,
Stevenson "A la pagaie sur l'Escaut, le canal de Willebroeck, la Sambre et l'Oise,
Marguerite Desbordes-Valmore,
Victor Hugo à Montreuil sur mer où se déroule une partie des Misérables, ou Verlaine….
et d'autres qui le sont moins et mériteraient de l'être : Rodenbach, Hélène Orpin, ou le poète Emmanuel Looten...
Tous chantent les divers aspects de ce Nord nimbé de la lumière changeante et irisée des douces couleurs de l'opale que les illustrations de nombre de peintres permettent aussi d'apprécier au fil des pages : Brueghel le Jeune, Watteau de Lille, Richard Beavis, Joséphine Bowes…
N'oublions pas non plus les illustres Jean Bart et Vidocq et le goût des habitants pour la fête au gré des ducasses et des estaminets.
Ce cadeau dont je remercie Babelio et les éditions Omnibus m'a fait passé de bien bons et beaux moments qui je le crois se renouvelleront à chaque fois que j'ouvrirai ce livre qui réserve de multiples surprises aussi bien pour ceux qui ne connaissent pas encore cette région que pour ceux qui ont déjà su l'apprécier.
Qui mieux que l'auteur de ce beau livre pour conclure :
"... Ouvrez cette anthologie, vous entrerez dans la magie du Nord. Elle se gravera en vous grâce à tous ces auteurs, qui l'ont connue et aimée. Oui, poussez cette porte, c'est toute l'âme du Nord. que vous retrouverez, comme une balade amoureuse, le long des canaux, face aux pignons à pas-de-moineaux, à l'ombre des moulins aux ailes décorées, à l'intérieur douillet de ses estaminets de brique. Vous entendrez alors le son joyeux de ses carillons." Annie Degroote
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          484
sabine59
  04 juillet 2019
Superbe livre et géniale idée de réunir dans cette anthologie peintres et auteurs autour de ma belle région du Nord! Merci pour ce cadeau, maman! ❤
Enfin des photos ou des tableaux lumineux, notamment ceux qui évoquent la côte d'Opale, des paysages verts des Flandres ou de l'Avesnois. Car le Nord, ce n'est pas, même s'ils font partie effectivement de notre patrimoine, que les corons et la poussière noire! Et des textes toujours bien trouvés, variés, émanant d'auteurs de toutes époques, de Colette à Marguerite Yourcenar, de Verlaine à Annie Degroote. Des poèmes, des chansons, et je ne résiste pas , je vous cite le refrain cht'i très connu d'Antoine Desrousseaux:
" Dors, min p'tit quiquin,
Min pt'i pouchin, min gros rojin
Te m'fras du chagrin
Si te n'dors point ch'qu' à dmain..."
Pour découvrir le Nord, voilà un livre qui se feuillette avec plaisir, plein d'images et de mots intéressants, lui rendant un bel hommage . Venez nous voir, à travers lui! On vous donne même la recette des crèmes brûlées à la chicorée caramélisées à la vergeoise, miam!

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          438
ATOS
  10 janvier 2019
En refermant le livre d'Annie Degroote , ces mots de Colette me sont revenus : « J'appartiens à un pays que j'ai quitté »... Qu'elle soit natale ou d'adoption, la terre est un pays où le coeur parle à l'enfance de nos rêves, de mille souvenirs. Nostalgie toujours qui se traverse et dont les parfums sont les miroirs de toutes nos émotions. le Nord, terre de vent, lignes de sable, de marais , au ventre de charbon. Terre qui se poudre d'opale, se dentelle à de rives- falaises, et qui court vers le ciel, avec son corps de dunes et ses de longs rivages comme de grands livres ouverts.
Briques rouges, rivière, canal...lagunes, plaines, cordillère des Flandres, beffroi, béguinage... plage , ressac, hiver blanc, enfer noir, chasse marée berçant des silences de vents, parfum de littoral, « Le ciel était d'un bleu très pâle qui tournait au lilas clair » écrivait Théophile Gauthier. Et ils furent nombreux peintres, poètes, écrivains à voir le Nord leur rentrer dans l'âme, à le voir nourrir de tempêtes, de carnavals, leurs palettes ou leurs mots. Verlaine, Brueghel, Turner, Hugo, Zola, Yourcenar, Lamartine, Corot, Rodin, Rodenbah, Dickens..Le Nord ne vous quitte pas. On l'ignore ou on l'aime. On l'ignore lorsqu'on ne le connaît pas, mais à celle ou celui qui prendra le temps de l'entendre, de le regarder à jamais s'imprimera en son esprit l'image d'une terre pleine d'humanité. Dure parfois, jamais austère, laborieuse, jamais ingrate, fidèle et véritable. Pays où l'on n'accable pas celle ou celui qui voit le malheur venir frapper à sa porte, tant il est vrai que chacune et chacun en ce pays sait que le malheur est aveugle aussi bien qu'il est ignorant.
C'est un très bel ouvrage que nous propose ici les éditions omnibus. Et qu'elles en soient ici remercier.
Astrid Shriqui Garain
Masse critique décembre 2018 – Babelio/ Editions Omnibus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          191
cathulu
  07 janvier 2019
Articulée en cinq grandes parties, cette anthologie dégage une grande impression de luminosité, de chaleur humaine et d'amour, comme annoncé dans le titre.
Richement illustrée de tableaux (qui pour la plupart m'étaient inconnus), gravures et autres photographies,on y croise des auteurs éclectiques, certains connus (Michel Quint, Jean-Louis Fournier...), d'autres plus oubliés mais aussi certains romanciers ou romancières inattendus comme Edith Wharton par exemple.
La poésie et la chanson ne sont pour autant pas oubliées et c'est un panorama riche de (re) découvertes que nous propose ici Annie Degroote.
A noter que si cette anthologie se concentre sur le Nord et le Pas-de-Calais, la Belgique est aussi parfois évoquée tant est poreuse la frontière entre ces deux entités aux nombreux points communs.
Un pur régal !
Merci aux Éditions Omnibus et à Babelio .
Commenter  J’apprécie          100
MilleetunepagesLM
  29 novembre 2018
Le commentaire de Danielle:
Quel magnifique ouvrage j'ai eu la chance de parcourir.
J'ai voyagé et appris de très belles choses sur le Nord.
Pendant la lecture, nous lisons de la poésie, découvrons des oeuvres de peintres, de romanciers. de superbes photos, d'extraits de romans.
La particularité de cet ouvrage, c'est que ce sont des artistes natifs ou qui ont résidé dans le Nord.
De Dickens à Duquesne, de Marguerite Yourcenar,Paul Verlaine, etc. Nous apprenons à découvrir une très belle région.
Je ne peux que vous recommander ce splendide ouvrage. Noël arrive à grand pas et ce serait un joli cadeau à offrir où à s'offrir.
Lien : http://lesmilleetunlivreslm...
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
nadejdanadejda   27 décembre 2018
La bière c'est le temps. Boire un demi, c'est le temps suspendu. Porter le verre aux lèvres et goûter la bière c'est un instant qui, en même temps, est une éternité. Puis doucement, lentement, l'avaler après l'avoir fait tourner sur le palais c'est un temps qui s'envole, qui disparaît, réduit à néant par le plaisir-saveur. La bière qui descend dans le gosier c'est un temps fusée, interstellaire, plus vif que la vitesse de la lumière, c'est une comète qui laisse une longue trace dorée dans le firmament.
La bière enfin qui dégouline dans le ventre, c'est la paix retrouvée, le temps immobile, un temps qui s'arrête à jamais.
Puis arrive une nouvelle gorgée qui est un recommencement, un cycle identique au précédent, un temps perpétuel, un temps sans fin.
Et ainsi s'écoulent les heures, les minutes, les journées.
Ronny Couteure, Le temps de la bière, 1997
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
nadejdanadejda   26 décembre 2018
Et si je devais en une seule image, en un seul son, résumer ce Nord qui m'est cher, je choisirai, sur une petite route où le poussier grince, mais que borde la chicorée sauvage, une bicyclette qui passe avec un doux bruissement d'hirondelle.
Françoise Mallet-Joris, "Les Flandres", Nord, juin 1991
Commenter  J’apprécie          140
sabine59sabine59   04 juillet 2019
Mon beau pays, mon frais berceau,
Air pur de ma verte contrée,
Lieux où mon enfance ignorée
Coulait comme un humble ruisseau!

( " La vallée de la Scarpe" de Marceline Desbordes -Valmore)
Commenter  J’apprécie          100
sabine59sabine59   04 juillet 2019
Quand il y avait beaucoup de vent, je faisais des kilomètres sans pédaler. Je lâchais le guidon , j'ouvrais les bras en tenant les coins de ma cape, ça faisait comme une voile. J'avais l'impression d'être un cerf-volant. Je traversai à vol d'oiseau les champs de betteraves, les collines de l'Artois, j'étais bien dans le ciel.

(" J'irai pas en enfer" de Jean-Louis Fournier)
Commenter  J’apprécie          20
sabine59sabine59   04 juillet 2019
Les soirs de ducasse, on terminait la fête au bal du Bon-Joyeux . C'était la veuve Désir qui tenait ce bal, une forte mère de cinquante ans , d'une rotondité de tonneau. (...) Elle appelait tous les charbonniers ses enfants, attendrie à l'idée du fleuve de bière qu'elle leur versait depuis trente années.

(" Germinal" d'Emile Zola)
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Annie Degroote (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Annie Degroote
A l'occasion de la Foire du Livre de Brive, Annie Degroote évoque les trois auteurs qui l'ont inspirée pour son titre "Nocturne pour Stanislas". En savoir plus sur le livre "Nocturne pour Stanislas" : http://bit.ly/2hWaS1P
Printemps 2004, dans le Nord. En remontant les secrets de sa filiation, la jeune Hania découvre la vie tumultueuse de son grand-père, réfugié polonais en France, et réhabilite sa mémoire bafouée.
autres livres classés : nordVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
764 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre