AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782709633468
305 pages
Éditeur : J.-C. Lattès (17/02/2010)

Note moyenne : 3.21/5 (sur 24 notes)
Résumé :

Jeanne Toussaint voit le jour dans la Flandre des brodeuses, à la fin du XIXe siècle. Dotée d’un goût très sûr et d’une volonté d'acier, elle part à la conquête de Paris, où elle enflamme le cœur de Louis Cartier, qui lui enseigne les pierres précieuses et les alliages mystérieux.

De leur amour naissent des bijoux fabuleux : oiseaux de paradis, aigrettes et diadèmes ciselés, mais surtout la mythique panthère...

Un style es... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
LivresdAvril
  13 novembre 2019
Ça y est : après 244 pages je jette l'éponge.
J'ai tenté sans succès de m'intéresser au destin de Jeanne Toussaint dite "la panthère". Elle a pourtant traversé une époque passionnante (l'entre deux guerres) et côtoyé du beau monde (Chanel, Cartier, Picasso notamment).
Mais j'ai été assommée de description de bijoux et autres pierres précieuses. Au delà du fait que le sujet ne me passionne pas, j'ai été déçue du peu d'intérêt porté au contexte historique.
Si l'on en croit Stéphanie des Horts, la Toussaint aurait influencé tant Coco Chanel que Cartier. Pour une ancienne cocotte, c'est une ascension sociale impressionnante.
Mais qu'elle soit si hermétique à ce qui se passe autour d'elle m'exaspère. Quand on se considère résistante en dessinant des bijoux tout en en vendant aux dignitaires nazis, on me perd en route.
Il y a pourtant de bons avis sur ce livre, qui par ailleurs m'a été recommandé par une copine. Mais je m'attendais à un destin de femme plus ancré dans le quotidien et le contexte historique. Dommage !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
brinvilliers
  16 avril 2014
Jeanne Toussaint s'enfuit de chez ses parents, le soi disant ami de ceux-ci abusait d'elle.Elle part avec son premier amour Pierre. A Paris elle retrouve sa soeur Charlotte, devenue une cocotte. Jeanne en fait autant. C'est la belle époque, un temps où tout est permis. Elle rencontre Coco, Picasso, Cocteau, Proust et bien d'autres. Sa passion pour les beaux bijoux et son génie captent l'attention de Louis Cartier. Elle devient sa maîtresse et aussi sa directrice de son magasin du 13 rue de la paix. Elle se fait connaître et reconnaître par les plus grands. Tous les hommes qu'elle a aimé lui proposeront le mariage, mais elle ne fait pas partie de leurs milieux. Superbe livre sur une femme qui a aimé, et qui s'est construit une vie hors du commun. Stéphanie des Horts confirme son talent de conteuse de personnages réels.
Commenter  J’apprécie          50
pasiondelalectura
  01 mai 2020
La panthère (2010) est le deuxième livre que je lis à Stéphanie des Horts, après Pamela et cette fois c'est la biographie romancée de Jeanne Toussaint, une personne que je ne connaissais pas jusqu'à la lecture de cet ouvrage. Voici un destin exceptionnel travaillé pas à pas par une femme assez exceptionnelle de par son talent inné et qui a su faire de sa vie une réussite même si le parcours est constellé de choses douloureuses.
Jeanne Toussaint est né à Bruxelles en 1887 au sein d'une famille modeste; sa mère était une dentellière reconnue qui n'a pas su la protéger. Jeanne Toussaint a fui le domicile parental alors qu'elle était mineure pour échapper à son beau-père qui abusait d'elle. Elle s'est installé à Paris grâce aux largesses d'un amant riche et titré dont la famille l'a obligé à rompre. Par la suite Jeanne Toussaint a fréquenté le monde des demi-mondaines où elle a connu un certain succès dans le Paris de la Belle Époque. Elle a croisé un jour Louis Cartier lequel très vite a reconnu en elle des dons innés pour la bijouterie avec un sens très poussé du bon goût. Au fil des ans il va lui confier la direction de la boutique prestigieuse de la Place Vendôme et Jeanne Toussaint deviendra l'alma mater de ce temple du luxe en devenant créatrice de bijoux et directrice de la Maison. Louis Cartier la surnommait « la panthère » en raison de ses allures félines et racées. Après beaucoup de recherches pour l'équipe de Cartier, elle a su donner naissance à ce qui fut l'icône de la maison Cartier : la panthère constellée de diamants et reproduite en broches, bagues, boucles d'oreilles, bracelets. Un succès total auprès d'une riche clientèle cosmopolite.
Au plan de sa vie privée ce fut très émouvant car elle va épouser à 68 ans son ancien amant, Pierre Hély d'Oissel, ancien patron de Saint Gobin, devenant ainsi baronne. Malheureusement ce couple merveilleux ne va pas durer longtemps, lui sera fauché par un infarctus du myocarde.
Ce livre se lit facilement et recréée avec moult détails le Paris de la Belle Époque puis des Années Folles, donnant vie au monde des demi-mondaines qui rivalisaient d'élégance en même temps qu'elles étaient littéralement couvertes de bijoux par leurs amants. On retrouve beaucoup de personnages célèbres et notamment Coco Chanel, une vraie amie de Jeanne Toussaint et qui parait très désinvolte voire un peu canaille dans ce livre.
Lien : https://pasiondelalectura.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LaMoun
  12 juin 2013

Elle voit le jour dans la Flandre des brodeuses, à la fin du XIXe siècle. Elle possède le goût le plus sûr, une volonté d'acier et rêve de conquérir Paris. Elle enflamme le coeur de Louis Cartier, qui lui enseigne les pierres précieuses et les alliages mystérieux. de leur complicité, puis de leur amour naissent des bijoux fabuleux : oiseaux de paradis, parures indiennes, aigrettes et diadèmes ciselés, mais surtout la mythique panthère... Un style est né, le sien. Elle se nomme Jeanne Toussaint. Elle incarne avec éclat la maison Cartier. Elle est la joaillière des rois. Dans une traversée du siècle où l'on croise Proust. Cocteau. Hemingway, Scott et Zelda. Coco Chanel, ou encore la duchesse de Windsor. Stéphanie des Horts met en lumière la destinée extraordinaire de la géniale Jeanne Toussaint.
Il est intéressant ( par son sujet), se lit facilement mais sans grande passion, il est un peu "plat".
Commenter  J’apprécie          10
lyanea
  22 novembre 2019
Quelle belle découverte que la vie de Jeanne Toussaint sous la plume de Stéphanie des Horts. Une promenade dans le XXe siècle où l'on voit défiler les "figures". Simplement écrit, riche en anecdotes, ce livre raconte les vies derrière les bijoux. Intéressant.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
brinvilliersbrinvilliers   16 avril 2014
- tu as un don pour les bijoux, tu devrais te lancer. Si j'ouvre un jour une boutique, je te paierai pour que tu viennes dessiner les fantaisies qui traversent ton esprit.
- je ne sais pas dessiner Coco, mais quand j'effleure tous ces joyaux étincelants, je les sens vibrer sous ma peau, s'animer et naître à la vie.
- je vois, ma belle, on appelle cela le génie.
Commenter  J’apprécie          30
lyanealyanea   22 novembre 2019
J'appartiens à cette classe superficielle et inutile de la société dont l'importance réside dans le pouvoir d'inspirer le luxe, en fait de l'exiger. C'est pour nous que sont imaginés des bijoux nouveaux et excitants, que sont réalisés vêtements et fourrures d'une beauté extravagante, que des voitures de plus en plus fastueuses et rapides sont fabriquées. Nous donnons des coups de coude aux instincts créatifs des corps de métier du monde entier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Stéphanie Des Horts (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stéphanie Des Horts
La presse en parle - Jackie et Lee - Stéphanie Des Horts
autres livres classés : biographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
969 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre