AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Arlette Farge (Éditeur scientifique)
EAN : 9782070326938
256 pages
Éditeur : Gallimard (12/03/1992)
4.12/5   16 notes
Résumé :
Pour le peuple de Paris la rue est, au 18ème siècle, un espace privilégié.
Elle investit l'espace urbain tout entier d'une sociabilité multiforme et souvent agressive, elle envahit l'espace privé, l'atelier, le logement. Dans la rue, le travail, l'amour, la discussion, l'attroupement, le spectacle, la mort même. A travers les agendas du guet, les procès-verbaux et les rapports des commissaires de police, les récits de voyageurs étrangers et ceux des observate... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
som
  06 janvier 2014
La rue parisienne au XVIIIe siècle constitue l'objet principal de cette étude historique menée par Arlette Farge. En se plongeant dans les archives judiciaires, l'historienne redonne la parole à toute une population oubliée de tous. A travers leurs voix, du moins celles recueillies par un greffier ou un juge, on mesure combien la rue constituait à l'époque moderne un espace central où se mêlent vie privée et vie publique, un lieu où se côtoient les riches et les pauvres et où s'expriment un large éventail de manifestations collectives.
Les multiples témoignages retranscrits arrivent à dire indicible, les figures, les gestes, la violence du peuple de Paris. Sur son pavé se jouent également l'intégration des uns et exclusion des autres.
Enfin, en s'appuyant largement les archives de la juridiction du Châtelet de Paris, Arlette Farge nous démontre par le menu comment l'institution policière tente de réguler tant bien que mal cet espace afin d'y maintenir un semblant d'ordre.
Par-delà, les éléments factuels présentés, la grande qualité de cet ouvrage réside dans l'équilibre réussi entre sa grande tenue scientifique et l'étonnante proximité insufflée par la parole des Parisiens.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
stefmet
  02 septembre 2018
Ayant le goût des archives que ce soit pour mon métier de généalogiste ou pour mon passe temps de raconteur de vieilles histoires, les livres d'Arlette Farge sont faits pour moi. Sa façon de raconter la Rue au XVIIIe à travers les archives me parle pleinement. cette grande historienne nous instruit sans nous ennuyer. Pas besoin d'un grand niveau en histoire pour la lire, il suffit juste d'aimer cette discipline pour se laisser emporter.
Commenter  J’apprécie          60
tzadikheit
  18 mai 2011
Je pense bien que cette historienne est une personne simple et sérieuse. On a presque de la peine pour elle, à la voir s'évertuer à parler à tout prix à la place des autres. Un soupçon de mentalité écolière ajoute un charme nostalgique, qui vous rappellerait le bon vieux temps de l'école, si vous aviez été élève choyé par les instituteurs. Je me demande, par ailleurs, d'où vient cet arrière-goût poussiéreux du corridor d'école (qui émane de leur "goût de l'archive" sans doute) après lecture de ces historiens sociaux français actuels. Ce n'est pas désagréable, au contraire, mais c'est curieux... Probablement, ça vient du fait qu'ils ont été de bons élèves et qu'ils le sont restés.
Commenter  J’apprécie          10
talou61
  08 août 2016
La vie à Paris au VIIIe siècle ne se résume pas à la politique, aux banquets...
Très bien documentée, écrit par une historienne sérieuse, ce livre aborde tous les thèmes : de la fête au deuil, de la violence à l'Institution policière.
Commenter  J’apprécie          40
OhImATiger
  22 avril 2014
lecture obligatoire en fac, j'y ai pris bien plus de plaisir que prévu...
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
talou61talou61   08 août 2016
La rue fait peur, de nos jours encore. En elle, se conjuguent les images de la misère et du danger social.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Arlette Farge (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Arlette Farge
Michel Foucault et Arlette Farge : Le désordre des familles (1983 / Les lundis de l’Histoire). Diffusion sur France Culture le 10 janvier 1983. Par Roger Chartier. Photographie : Michel Foucault vers 1980. © Jerry Bauer/Opale/Leemage et Arlette Farge/DR. Avec Michel Foucault, Arlette Farge, Michelle Perrot et André Béjin. Cette émission était l’occasion d’un débat autour du livre de Michel Foucault et Arlette Farge, "Le Désordre des familles. Lettres de cachet des Archives de la Bastille au XVIIIe siècle". Présentation du livre par les éditions Gallimard : « Les idées reçues ont le cuir dur : la lettre de cachet, sous l'Ancien Régime, passe aujourd'hui encore pour l'exemple même du bon plaisir royal servant à enfermer nobles infidèles ou grands vassaux désobligeants. Symbole de l'arbitraire, elle serait un acte public cherchant à éliminer l'ennemi du pouvoir sans autre forme de procès – au point que l'histoire a fait d'elle le symbole de la prise de la Bastille. Mais de la mémoire se sont enfuies les innombrables lettres servant à tout autre chose qu'aux affaires d'État. Il ya celles pour affaire de police, instrument le plus simple pour enfermer discrètement et secrètement la forte tête qui crée du désordre dans l'atelier, mais aussi les prostituées, les voleurs à la tire, les filous ou les comédiens – tout un monde de migrants, mouvant, fugitif. Plus encore, il y a les lettres de famille, lorsque le comportement d'un conjoint ou d'un fils paraît troubler l'ordre intime dont la tranquillité participe à l'ordre public. Arlette Farge et Michel Foucault nous proposent une lecture différente des Archives de la Bastille : où l'on n'avait voulu voir que la colère du souverain, ils dévoilent les passions d'un menu peuple ; où l'on était obnubilé par l'ordre monarchique, ils discernent, entre parents et enfants, dans les disputes des ménages, la trame fine de la vie privée et le désordre des familles. »
Source : France Culture
+ Lire la suite
Dans la catégorie : Histoire de ParisVoir plus
>Histoire de France>Vendée (Département : histoire)>Histoire de Paris (91)
autres livres classés : RuesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2339 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre