AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782819500742
535 pages
Éditeur : Les Nouveaux Auteurs (03/03/2011)

Note moyenne : 4.11/5 (sur 381 notes)
Résumé :
Will Edwards, tueur en série de la pire espèce, parvient à s'évader grâce à un mystérieux complice. RJ Scanlon, profiler et chef d'une équipe d'enquêteurs du FBI qui l'avait lui-même mis sous les barreaux, part à nouveau sur les traces de son ennemi le plus intime. Intime au point que cette évasion perturbe le couple que l'enquêteur forme désormais avec Samantha, qui n'est rien moins que... l'ex-épouse du criminel qu'elle a livré à la police. Nul doute que Will Edwa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (90) Voir plus Ajouter une critique
Jeanfrancoislemoine
  13 février 2019
Claire Favan , franchement , c'est ce qu'on appelle une " sacrée bonne femme ". Je ne sais pas où elle va chercher toutes ses idées mais force est de reconnaitre que " ça a de la gueule " et que ça vous emporte dans un tourbillon sans fin . Pas de répit , pas de pause , pas d'allure "pépère " ,comme on dit , ça part à fond et ça se termine au sprint. Alors ,bien sûr.quand on a lu "le tueur intime " , on a eu le temps de s'habituer et on en redemande. Pas de problème, on est à nouveau servi et bien servi . Au delà de l'intrigue , on retrouve les qualités du style , la profondeur des personnages , notamment ceux de Samantha et RJ ,dont on suit avec intérêt et émotion les problèmes de couple jusque dans ce qu'ils ont de plus intime. On peut dire que le rythme est intense , bien porté par des actions à couper le souffle et une enquête de police servie par des dialogues à l'efficacité redoutable.
A la fin de la lecture de " l'ennemi intime ", j'avais hâte , comme beaucoup de babeliotes , de me replonger dans l'atmosphère du roman.Trés franchement , aucune déception , le même enthousiasme malgré des scènes tout de même un peu " hard " mais auxquelles l'auteure nous a déjà habitués et qui ne peuvent surprendre si on a lu le précédent volume , ce qui , à mon avis , est indispensable pour bien comprendre les tenants et les aboutissants de cette nouvelle aventure.
On pourra toutefois , et c'est mon avis , dire que l'évasion de Will Edwards et sa détention " sont tout de même un peu "tirées par les cheveux " ,un peu contestables , sans doute , dans leur crédibilité ,il n'en reste pas moins que c'est une histoire de bonne facture qui nous est à nouveau délivrée par Claire Favan , une auteure affirmée . Claire, êtes vous aussi machiavélique dans "la vie de tous les vrais jours ? ".Si oui , je me contenterai de vous lire , ce qui est déjà un grand plaisir....Si non , c'est avec grand plaisir aussi que j'irai vous faire part de mon admiration et vous demander une dédicace . Non , vraiment , dans le genre ( comme dans bien d'autres domaines , du reste...) , les femmes sont au top , vraiment . Encore un très bon livre à ne pas laisser de côté, chers amis et amies amateurs et amatrices du genre et pas d'impasse non plus , on commence par "l'ennemi intime ", surtout....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          600
cannibalector
  07 janvier 2016
Le "tueur de l'ombre" est la suite du "tueur intime".
Dans le premier opus, RJ Scanlon, du FBI, traque et finit par capturer le redoutable tueur en série Will Edwards et se marie avec l'ex femme de celui-ci:Samantha.
Le second opus commence par l'évasion du sérial killer aidé par un mystèrieux complice; la tranquilité de la famille Scanlon ( ils ont eu un bébé) se brise , la peur ressurgit et la chasse reprend.
Pendant 6 mois, rien, aucune trace, le tueur semble s'être évaporé.
Puis un couple adultérin est retrouvé massacré: pas de doute, Will est de retour même si sa méthode et sa signature ont sensiblement évolué.
Claire Favan est un auteur subtil: sous l'apparence d'un polar classique, elle joue ingénieusement avec les codes du genre. le dominant devient dominé, le chasseur devient proie, la femme soumise se rebelle.. etc.
La densité psychologique des protagonistes est remarquable , c'est plus la réaction des personnages qui nous tient en haleine que l'action en elle même.
Je vous conseille vivement la lecture de ce dyptique: ce n'est pas un énième livre sur un tueur en série mais un subtil renouvellement du genre.
Mais ce n'est que mon humble avis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          352
diablotin0
  24 novembre 2016
Après tueur intime, je n'ai pu m'empêcher de courir acheter la suite "Le tueur de l'ombre". Je ne regrette pas ! ( A lire dans l'ordre).
Suivre le profiler RJ, sa femme Samantha et Will Edwards est un régal.
Quelques invraisemblances toutefois et la fin m'a un peu déçue mais l'ensemble mérite malgré tout un "presque coup de coeur".
Les rebondissements ne cessent pas , ce qui m'a fait imaginer des tas de scénarios plus délirants les uns que les autres. Claire Favan nous mène par le bout de la plume avec une grande facilité ce ui est un grand bonheur. Il mer reste encore serre moi fort à lire , super :-))
Commenter  J’apprécie          350
stokely
  04 janvier 2018
Après la fin du précédent tome le tueur intime j'ai eu très envie de lire le Tueur de l'Ombre au vu de la fin du précédent tome qui laisse entrevoir une suite.
J'ai vraiment beaucoup apprécié cette lecture, plus fluide ou les principaux personnages sont déjà en place. La relation entre RJ et Samantha est également en péril suite à l'évasion de Will l'ex-mari de Samantha, RJ va tout faire pour retrouver celui-ci le plus rapidement possible.
Will va mettre un petit peu de temps à refaire son apparition mais lors de ses nouveaux meurtres il apparait plus sanguinaires encore qu'auparavant et ces nouveaux meurtres font écho à une scène que RJ et Samantha ont vécus.
Cependant Will tue habituellement des femmes aux physiques comparables à celui de Samantha ce qui n'est pas le cas à présent. S'agit-il bien de meurtres commis par Will Edwards, y a-t-il un copycat? Ou Will peux-t-il avoir un complice?
Difficile de lâcher ce récit et j'ai vraiment aimé la fin, j'ai même du relire plusieurs fois le moment du retournement de situation pour être sûre d'avoir bien lu.
Pour un deuxième roman c'est un coup de maître j'ai juste un petit bémol quand aux toutes dernières pages du roman sans cela je pense que cela aurait été un coup de coeur.
Une lecture addictive ou on ne sent pas les 551 pages de ce pavé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
PAF72
  29 mars 2012
Une suite excellente
Présentation de l'éditeur :
Aux limites de l'insoutenable, une plongée dans les profondeurs abyssales de l'esprit du plus terrible des assassins où même le lecteur est manipulé ! Will Edwards, tueur en série de la pire espèce, parvient à s'évader grâce à un mystérieux complice. RJ Scanlon, profiler et chef d'une équipe d'enquêteurs du FBI qui l'avait lui-même mis sous les verrous, part à nouveau sur les traces de son ennemi le plus intime. Intime au point que cette évasion perturbe le couple que l'enquêteur forme désormais avec Samantha, qui n'est rien moins que... l'ex-épouse du criminel qu'elle a livré à la police. Nul doute que Will Edwards veut sa vengeance. Inexplicablement, l'assassin reste inactif et les mois s'écoulent. RJ Scanlon est dans l'impasse. Mais, lorsque les meurtres reprennent, plus cruels que jamais, Edwards frappe au plus juste avec une telle évidence que le doute s'installe. de subtiles variations dans la signature du dément sont perceptibles. Ont-ils affaire à un imitateur ? Non, bien pire...

Mon avis :
Les aventures de Will, Tueur en série machiavélique, continuent.
Une suite est souvent difficile à maîtriser sans tomber dans des facilités, utiliser les ficelles qui ont bien fonctionné dans la première partie...et bien là, c'est plus que maîtrisé !
Claire Favan nous surprend encore en tissant une toile dans laquelle on se laisse prendre..et il est très difficile d'en ressortir.
Comment fait elle pour arriver à ce que l'on se prenne de compassion pour un tueur aussi horrible que Will Edwards ??
Cette suite fait la part belle à la psychologie de nos héros.
Si le Tueur Intime nous emmenait dans les méandres de l'esprit d'un serial killer, "le Tueur de l'Ombre" nous fait rencontrer un nouveau profil de tueur.
Les personnages prennent beaucoup de relief et les meurtres sont maintenant au second plan :
- Un Tueur en Série qui est ramené aux mêmes démons que ceux qui l'ont fait devenir ce qu'il est;
- Un policier fragilisé dans son travail et son couple;
- Un tueur de l'ombre qui semble encore plus "pervers" que le tueur Intime, qui était déjà pourtant bien atteint...
Bref, de quoi vous faire passer des nuits blanches pour avancer dans cette intrigue très bien faite.
Pour ma part, il me semble indispensable de lire ce "Tueur de l'Ombre" pour bien compléter la lecture du "Tueur Intime".
Maintenant que cette histoire est "bouclée", j'ai hâte de voir ce que cette auteur très douée a su inventer pour nous rendre accro.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170

Citations et extraits (28) Voir plus Ajouter une citation
JeanfrancoislemoineJeanfrancoislemoine   12 février 2019
-Bob m'a expliqué que tu désapprouves le fait de donner des surnoms aux tueurs.
-Je trouve en effet que c'est leur accorder trop d'importance.
RJ reprit son vieux cheval de bataille.
-Songe en parallèle que personne ne se souvient jamais du nom des victimes.Je trouve cette injustice monstrueuse. C'est comme si elles mouraient deux fois : une fois physiquement de la main de ces types et une fois moralement dans l'inconscient collectif.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
CindolCindol   15 septembre 2016
-Vous faites erreur, monsieur Kellermann. Cette affaire ne sera jamais oubliée. Les gens me verront toujours comme la femme du tueur. Ils vous diront que j'étais dans la maison quand Will a tué ces pauvres femmes. Ils se demanderont pourquoi il m'a laissé la vie sauve. Ils cancaneront sur mon second mariage et mon réel degré d'innocence.
Elle soupira en percevant la curiosité de son patron.
- Ils n'oublieront jamais leurs doutes parce que la vérité les intéresse moins que la satisfaction de leur curiosité malsaine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
kuroinekokuroineko   19 mars 2017
L'esprit de Michael était une source inépuisable de réconfort pour les individus affublés d'un QI inférieur à 60. Face à lui, un poulpe avait plus de chance de tenir une conversation brillante en société.
Commenter  J’apprécie          110
llenallena   08 octobre 2019
Les gens sont aveugles à ce qui ne les concerne pas. Appelle ça de l'indifférence, de l'égoïsme, de la crédulité. Le tout c'est de se glisser à la périphérie de leur seuil d'alerte.
Commenter  J’apprécie          120
NATBNATB   14 juin 2015
-Bob m'a expliqué que tu désapprouves le fait de donner des surnoms aux tueurs.
-Je trouve en effet que c'est leur accorder trop d'importance.
RJ reprit son vieux cheval de bataille :
-Songe en parallèle que personne ne se souvient jamais des noms des victimes.Je trouve cette injustice monstrueuse.C'est comme si elles mouraient deux fois : une fois physiquement de la main de ces types et une fois moralement dans l'inconscient collectif.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Claire Favan (28) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Claire Favan
Découvrez le trailer du nouveau roman événement de Claire Favan, "Les Cicatrices".
https://bit.ly/2xc8OgJ
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1893 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..