AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782265058545
253 pages
Éditeur : Fleuve Editions (18/09/1997)

Note moyenne : 3.29/5 (sur 24 notes)
Résumé :
Un cri perçant éveilla James Bond. C'était un horrible cri d'homme. La première note, haute et perçante, se prolongea un court instant, puis décrut rapidement, comme si l'homme avait sauté du haut d'une falaise. Cela venait de la droite. De la station du téléphérique, peut-être. Même entendu à travers l'épaisseur des doubles fenêtres, ce cri était assez terrifiant.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
greg320i
  12 août 2014
Ouuhhh, ça tombe de Haut !
L'écho de mon Ô de surprise n'en est que plus étonné alors que je m'attendais à une sortie royale de mon héros pour sa pénultième aventure au service secret de Sa Majesté. Lésé ..
Un 'avant' avant la faim qui me la laisse bien en tout cas. Aïe ya ya ..
Le derrière du roman est assis sur pas grand chose, on nous cause de Ski qui ne tienne pas la route, je rassure donc de suite c'est exact: rien ne tient la route! Pas même les champions coureur qui ont vu sept fois auparavant mes 5 étoiles .
Le volant se transforme en violon et l'avant pointe sur une histoire à dormir debout. Bond couche toujours autant mais cette fois sans élégance, tendance gros lourd qui n'a de pistolet que son caleçon (bon j'exagère mais pas loin) .
Sur papier en tout cas on le couche comme une loque qui défroque son chic et me cause un véritable choc. Ian, mon ami Fleming, pourquoi ?
le calibrage qui prend de l'âge, le poids du revolver qui pèse sur le flanc,, je sens mon James Bond très lent . Révoltant .
Essoufflé, courbatu , foutu ? Vieux, usé, fatigué un homme politique ?
Ce tome 11 -l'un des derniers- fait-il 'un' de trop ?
Le doute est horrible, ma réponse suggestive ne pourra apporter le tonus en plus qu'il faudrait pour le rendre crédible .
Alors autant en expliquer les défauts aussitôt en me faisant violence .
L'histoire :
Imaginer un groupe de jeunes filles, jeunes agricultrices bourgeoises qui ont l'allergie facile dans leur vert pâturage aux couleurs des billets de banque.
Et bien figurer -vous que les mignonnes se font recruter par un homme en Suisse qui pourrait les en guérir par hypnotisme . Son nom : Ernst Stavro Blofeld. le si redoutable (jadis) chef de l'organisation criminelle privée SPECTRE. La thérapie est elle une sombre machination ? une subtile,, stop. on n'en saura jamais rien.
Premier constat, premier désastre : le rythme suisse est aussi employé dans l'histoire et ça traine en longueur , ou plutôt en langueur.
L'amour est dans le pré aux pays de 007 ? soyons sérieux,,,
Notre J.B entre deux enfilage de mauvais bourbon s'embourbe lui-même dans un costume ridicule de généalogiste pas crédible pour deux sous pour s'infiltrer chez son ennemi juré ( pourtant excellent dans Opération Tonnerre ) qui ne le reconnaitra pas. Et ça durera ..
Donc pas de pan-pan ni de bang-bang ici , c'est calme plat au pays alpin.
Une fois compris que Bond ne dégainera pas une seule fois sa vertu , que son charme mou n'équivaut qu'à passer par ci par là parmi les belles donzelles, on fermera les yeux sur le suspense inexistant et l'action digne d'un Harlequin .
- Mais si c'est bien ! Il est heu drôle ,,
- du tout. Rantanplan est un héros à côté.
- Intéressant , charmant , ?
- Comme un gland .
- Mais pourtant au casino au début ..
- On s'en fout ! Vu, revu et en plus sans intérêt le coup du casino.
- Bonjour l'égo, ,
- Bonne nuit double zéro !
Cette fois donc l'agent est au détriment de ses qualité innées, au firmament de ses succès passés.
Et finalement le filament s'éteint pour s'étendre et se pendre au lustre de l'incruste tome onze de Savoie trop fait , pas frais , sans trophée final .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          231
Kenehan
  13 avril 2016
Challenge MULTI-DEFIS 2016
Item : Un roman dont le titre compte plus de 5 mots
Mission n°13 : Stopper l'attaque bactériologique de Blofled. Bonus : Se marier avec son âme soeur.
Un retour aux sources :
Si James Bond s'est régulièrement rendu dans les Caraïbes et plus particulièrement en Jamaïque, il n'avait pas encore jamais remis les pieds sur les lieux de sa première aventure : Royale-les-Eaux. C'est dans le casino de cette station balnéaire fictive qu'il a condamné le Chiffre à un échec mortel. Étrangement, c'est aux abords de cette même petite bourgade française qu'il va rencontré celle qui bouleversera son coeur.
Le monde ne suffit pas :
Depuis la fameuse "Opération Tonnerre", Bond est exclusivement à la poursuite d'Ernst Stavro Blofeld. le problème c'est que l'homme lui glisse bien trop facilement entre les doigts et que du coup il s'emmerde un peu à parcourir le monde sur les traces d'un fantôme.
"Motel 007/L'espion qui m'aimait" faisait bien une petite allusion à ce puissant antagoniste mais l'intrigue le délaissait complètement. On peut donc considérer que "Au service secret de Sa Majesté" est la véritable suite d'"Opération Tonnerre" bien que la saga cinématographique ne respecte pas cet ordre.
Cette suite nous propose un Blofeld nouveau, obnubilé par l'envie d'appartenir à une lignée de haut rang. C'est alors l'occasion pour Bond de s'intéresser de plus près à la généalogie et à l'héraldique. Un sujet probablement pas aussi approfondi que les précédents abordés. Il n'empêche qu'il nous donne quelques petites infos sur la famille de 007 et notamment sur la devise de celle-ci (qui deviendra le titre d'un film par la suite).
Blofeld n'en reste pas moins un dangereux spécimen qu'il faut arrêter avant qu'il n'achève sa guerre bactériologique.
LA femme parfaite ?
"Au service secret de Sa Majesté" c'est la rencontre entre Bond et son âme soeur : Teresa di Vicenzo, une jeune femme séduisante qui brûle sa chandelle par les deux bouts. Lasse de la vie après la perte de son enfant, ayant goûté à tous les excès sans plus de considérations, Tracy s'apprête à se donner à la mer avant que James Bond ne la sauve in extremis. Ce qui la différencie de toutes les autres ? On ne sait pas trop au final même après que Bond ait eu sa révélation : "Diable ! Pensa soudain Bond. Je ne retrouverai jamais une fille comme celle-là. Elle possède tout ce que j'ai toujours désiré rencontrer chez une femme. Elle est magnifique, au lit et hors du lit. Elle est intrépide, courageuse, pleine de ressources, toujours excitante. Elle semble m'aimer. Elle m'a laissé faire ma vie. C'est une fille solitaire, qui n'est pas encombrée d'amis, de relations, de parents. Avant tout, elle a besoin de moi. Finies, les aventures sans lendemain ! Et ça ne me gênerait pas d'avoir des enfants. Nous formons un couple, réellement. Pourquoi hésiter ?"
D'autres comme Domino aurait pu correspondre à cette description…
Une ligne franchie :
Par l'entremise de Tracy, 007 va croiser la route de Marc-Ange Draco, le père de la jeune femme. Un homme charmant qui dirige l'Union Corse, une organisation criminelle dont d'anciens membres avaient rejoint S.P.E.C.T.R.E.. C'est grâce à cet homme hors-la-loi que James Bond va non seulement retrouver la piste de son ennemi mais va également affirmer son désir de changer de vie. Car le coeur de ce roman, c'est l'envie de Bond de passer à autre chose. Au début il prépare sa démission par ennui, puis il épouse Tracy pour fonder une famille.
C'est aussi la première mission de 007 où l'espion britannique va faire appel aux services de criminels pour résoudre un problème insolvable par les voies habituelles. Ou comment franchir la ligne pour mieux sauver ce monde qui ne suffit pas.
Un roman bâclé ?
Tout au long de l'histoire, on a l'impression qu'Ian Fleming ne savait pas trop quoi raconter. Il avait quelques idées mais rien pour véritablement tenir le tout dans un ensemble cohérent et aussi solide qu'"Opération Tonnerre". le nouveau plan de Blofled consistant à manipuler de jeunes femmes allergiques par l'hypnose pour détruire l'agriculture anglaise fait au mieux sourire, au pire fait la preuve d'un manque d'inspiration. Toute la seconde partie semble expédiée que ce soit l'attaque de Piz Gloria, la fuite de Blofeld, le mariage de James et Tracy et le final brouillon de l'exécution. Les chapitres courts se succèdent dans un rythme effréné comme si Fleming voulait se débarrasser de cette histoire dont il ne parvenait plus à se dépatouiller.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          72
Davalian
  29 avril 2015
Des environs de Royale-les-Eaux aux Hautes-Alpes suisses en passant par Londres et l'Allemagne, Bond est fortement sollicité pour retrouver et affronter une nouvelle fois un ennemi devenu récurrent : Blofeld. Malgré tout, il trouve le temps de composer une lettre de démission et d'avoir une pensée pour les vins de Moselle… Au service secret de se majesté nous dévoile davantage de détails sur la vie personnelle et la jeunesse de 007 que tout autre roman et pour cause !
L'histoire principale n'est pas le point fort du roman, dominé par l'ultime rebondissement. le nouveau plan diabolique du SPECTRE s'efface même devant les petites innovations à haut risques expérimentées par Fleming, celles-ci sont d'ailleurs empreint d'un humour incongru et bienvenu (les héraldistes ne seront toutefois pas du même avis). Si Tracy est au coeur du roman, les dix autres créatures féminines demeurent dans le standard habituel de l'auteur. Si les volailles sont un temps évoquées, nous voilà affublés d'un troupeau d'oies bien sympathiques.
La présence de Marc-Ange Draco est également sympathique (dans un autre registre toutefois). Il n'en demeure pas moins que sa manière d'intervenir dans le dénouement laisse perplexe. Voici un nouveau pari osé sur la manière de conclure avec panache une intrigue bien différente des livres précédents. Il n'est pas ici question de faire appel à des gadgets : Bond est seul mais toujours bien entouré.
Cette onzième aventure est un incontournable de la saga. Elle marque un tournant pour le personnage (suivi dans un moment clé de sa vie). En revanche elle doit être savourée et réservée à un public déjà familiarisé avec l'univers (romanesque) du célèbre espion.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
lehibook
  30 avril 2020
Ce dixième roman de la saga renoue avec la tradition Bondienne stricto sensu : d'abord on retrouve le SPECTRE et Blofeld , puis les péripéties échevelées peu crédibles mais réjouissantes ;le projet criminel à déjouer est bien tordu , James très en forme comme dragueur mais très menacé par diverses formes de mort et le mariage ( avec la fille d'un parrain corse ,et là ça ne rigole pas) .Échappera-t-il aux deux ?
Commenter  J’apprécie          50
sebastienaumont
  23 juillet 2018
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
lehibooklehibook   30 avril 2020
Il dit , sans quitter Bond des yeux.
-Je souhaite que vous fassiez la cour à ma fille et que vous l'épousiez.Le jour du mariage je lui ferai une dot d'un million de livre-or.
James Bond eut un sursaut de colère.
- Ce que vous me demandez est parfaitement impossible.Votre fille est folle. ce qu'il lui faut , c'est un psychiatre.
Commenter  J’apprécie          20
DavalianDavalian   29 avril 2015
Vous voyez - la tête de Bond s'abandonna contre celle de Tracy et il lui chuchota dans les cheveux - vous voyez, nous avons l'éternité devant nous.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Ian Fleming (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ian Fleming
#jamesbond #guillaumeevin #m6
LA BIOGRAPHIE DU PLUS CÉLÈBRE AGENT SECRET
On connaît son nom. On connaît son numéro. Mais connaît-on l'homme qui se cache derrière l'espion de Sa Majesté ? Que sait-on vraiment du personnage né de l'imagination foisonnante d'un dandy anglais misogyne nommé Ian Fleming ?
007 aime les petits déjeuners copieux, regrette d'avoir dû abandonner son Beretta .25, pense que la femme idéale sait faire l'amour aussi bien que la béarnaise, déplore devoir tuer dans l'exercice de ses fonctions… mais s'en accommode aisément pour l'Angleterre.
Méfiant par nature, il ne se lie pas facilement, sauf quand sa mission l'exige. Méticuleux, parfois cynique, il se montre professionnel en toutes circonstances. Non seulement l'un des meilleurs éléments du MI6, mais l'un des plus dévoués.
S'appuyant sur les douze romans et deux recueils de nouvelles d'Ian Fleming, Guillaume Evin rouvre le « dossier 007 » et nous offre la première biographie – non autorisée – du héros au tuxedo. Une personnalité complexe, vulnérable et attachante, à qui bien des hommes rêvent de ressembler… et que bien des femmes rêvent de séduire.
*
Guillaume Evin, journaliste et « bondologue » reconnu (Bons baisers du monde, Dunod, 2020) lève le voile sur l'un des héros de fiction les plus célèbres de tous les temps, incarné pour la 25e fois au cinéma dans Mourir peut attendre.
+ Lire la suite
autres livres classés : espionnageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ian Fleming, in english in the text !

Espions, faites vos jeux ?

Casino Royale
Casino Imperial

5 questions
29 lecteurs ont répondu
Thème : Ian FlemingCréer un quiz sur ce livre