AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Gil Jouanard (Préfacier, etc.)
EAN : 9782752902139
192 pages
Phébus (12/10/2006)
3.88/5   8 notes
Résumé :
Ni un guide, ni un recueil de " promenades ", ni - surtout pas - un essai, il s'agit plutôt d'une sorte de carnet de croquis dont le dessin est ici d'une précision à peine imaginable, entre les feuillets duquel le poète parvient à fixer miraculeusement les mille et un instants de sa vie de flâneur urbain, perpétuellement à l'affût de l'insaisissable réalité des choses.
Ce livre est pour les amoureux de Paris. Pour tous ceux aussi qui s'aperçoivent qu'une vill... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
plouche
  14 décembre 2021
Dans le Paris de Follain les musées s'endorment avec leurs pirogues, leurs momies aztèques et leur flèches autrefois empoisonnées. Au jardin du Trocadero un sorbonnard qui sent la griffe de l'âge tient sa tête entre ses mains. Plus tard, plus loin un flâneur frissonne dans son pardessus tandis que quelques jeunes filles du petit peuple, des magasinières, des modistes amoureuses parlent simplement de maladie de poitrine, de tumeurs et de cancers. Sous le ciel fané de Saint-Germain-des-Prés, une jeune femme pose sa tête sur l'épaule robuste d'un vieil étudiant. Un savetier traverse l'avenue des Champs-Elysées et assiste par hasard à la rencontre fortuite d'une voiture bourgeoise et d'un taxi (sombre écho). Dans le fond des cafés, au coeur noir des petits hôtels, des gens rêvent tout haut. Quant aux tracassés, il se réfugient dans les squares pour se remémorer le thème confus d'une vie qu'ils tentent de réparer comme on tente de réparer un vieux manteau avec du fil de brume et du fil d'or. Bref, le Paris de Follain, c'est celui de Doisneau mais en mieux, un Paris en couleurs mordorées.
Lien : https://novland.blogspot.com/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
michelblondeau
  06 janvier 2014
Jean Follain, originaire de Normandie, a découvert Paris à l'âge adulte, mais avec une passion tranquille qui s'exprime dans ce petit livre. Lecture pour les jours sereins.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
SZRAMOWOSZRAMOWO   16 janvier 2015
Au jardin du Palais-Royal, l'on comprend l'inclusion des secrets magnificents dans la pierre. Le petit canon dans la poussière d'or de midi surprend les enfants blonds arrêtant leur grand cerceau sous l'arbre au feuillage terni. La légère odeur de poudre ne s'allie pourtant plus aux riches fumets qui montaient autrefois des cuisines de traiteurs considérables; néanmoins, les vapeurs des rôts ont patiné les vieux moellons; chez Véfour, dernier refuge des joueurs d'échecs, le bruit des noces bourgeoises s'est tu; le restaurant persiste pourtant la tête hasardée hors de sont trou; un rat assiste à la confection de la blanquette à l'ancienne cependant que, dans la chambrette donnant sur le jardin, au-dessus d'un magasin de dentelle, un amant organise sur le sein mignard de sa maîtresse des courses de coccinelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
SZRAMOWOSZRAMOWO   16 janvier 2015
Un pigeon échappé d’un laboratoire et à qui on a enlevé le bulbe rachidien titube sur un trottoir. Plusieurs filles l’examinent avec cruauté, l’une d’elles, suave comme une madone d’Italie, porte le bras en écharpe parce qu’elle a été blessée par un amant féroce à peau ambrée.
Sur les avenues et boulevards, le souffle des dormeurs sur les bancs agite une seconde une feuille morte. Dans le fond des cafés, au coeur noir des petits hôtels, des gens rêvent tout haut.
L’arôme vanillé des chocolats de qualité à la fumée dense, consommés encore dans quelques discrets salons de thé, n’est perçu que des chiens errants qui jouissent d’un odorat plus délicat que celui de l’homme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
SZRAMOWOSZRAMOWO   16 janvier 2015
Un jour, je sentis que sous le pavé de Paris, il y avait la terre, la vieille terre des propriétaires et des partageux ; souvent le pavé s’est gonflé sous sa poussée ; au soir de révolution on arrache les pavés, l’on casse l’asphalte, et la terre apparaît, une terre maigre certes, mais qui tend à conquérir les sucs du ciel.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Video de Jean Follain (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Follain
À l'occasion des 40 ans des éditions Phébus en 2016, trois auteurs de la rentrée littéraire lisent des extraits des livres qui les ont marqués au sein de la maison :
- Gil Jouanard auteur du roman "Les Roses blanches" lit des extraits de "Paris" de Jean Follain (Phébus, 1978, Libretto, 2006), - David Boratav auteur du roman "Portrait du fugitif" lit des extraits de "Sublimes paroles et idioties de Nasr Eddin Hodja" (Phébus 1990, Libretto, 2002), - le slovène Drago Jan?ar auteur du roman "Six mois dans la vie de Ciril" parle de son compatriote et ami Boris Pahor auteur de "L?Appel du navire" (Phébus, 2008), "Jours obscurs" (Phébus, 2001) et "Printemps difficile" (Phébus, 1995, Libretto, 2013).
Retrouvez nos livres et nos auteurs sur http://www.editionsphebus.fr
+ Lire la suite
Dans la catégorie : ParisVoir plus
>France et Monaco>Nord-Est de la France>Paris (84)
autres livres classés : Paris (France)Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quel est l'auteur de cette œuvre ?

Un long dimanche de fiançailles

Emile ZOLA
Sébastien JAPRISOT
Eugène VARLIN
Victor HUGO

10 questions
122 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre