AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782264065940
360 pages
10-18 (04/11/2015)
3.91/5   103 notes
Résumé :
Quand Thomas Tapley, un des voisins de Benjamin Ross, est retrouvé mort dans son salon, l'inspecteur de Scotland Yard se rue sur la scène de crime. Tapley est revenu récemment de l'étranger et peu de choses sont connues à son sujet. Quand son cousin, Jonathan Tapley, conseiller de la Reine, se présente, la vérité au sujet de son passé tragique remonte doucement à la surface. Benjamin et Lizzie découvrent que plus d'une personne pourrait tirer bénéfices de sa mort.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (38) Voir plus Ajouter une critique
3,91

sur 103 notes
5
11 avis
4
18 avis
3
6 avis
2
2 avis
1
0 avis

andman
  02 janvier 2016
Ce policier trouvé au pied du sapin n'est pas arrivé là par hasard ! Sa quatrième de couverture attrayante ne pouvait pas échapper à la sagacité d'un père Noël bien au fait de mon penchant pour ce genre littéraire.
Cette période festive, où l'esprit navigue avec légèreté sur un petit nuage, s'accorde assez bien avec cette lecture facile. Aussitôt déballé, aussitôt commencé !
Benjamin et Lizzie Ross forment un jeune couple avenant de la petite bourgeoisie londonienne. En ce milieu du 19ème siècle, ils ne sont pas peu fiers d'habiter au coeur même de l'Empire ; il est vrai que depuis le début du règne de la reine Victoria la puissance britannique semble à son apogée.
Benjamin travaille à Scotland Yard comme inspecteur tandis que Lizzie prend soin de leur petit nid douillet avec l'aide de la bonne Bessie.
Le meurtre d'un sexagénaire non loin de leur domicile, qui plus est chez une amie du couple, va permettre à Benjamin et Lizzie de démontrer “un flair infaillible pour le crime”.
La victime, un certain Thomas Tapley, bien que fortunée vivait chichement dans un petit meublé en location et semblait ne s'intéresser qu'à la littérature. Comme les fameux navires mixtes de la Royal Navy, feu Thomas Tapley était à voile et à vapeur. Il avait une fille bonne à marier mais ne la voyait qu'en cachette.
Habituée au fog, l'auteure, Ann Granger, prend un malin plaisir à envelopper d'un épais brouillard le passé de ce personnage interlope.
Sous une forme narrative à deux voix, la parole est donnée tour à tour à l'inspecteur et à sa femme. Chacun de son côté mène sa propre enquête avec bien sûr, le soir venu, des échanges verbaux permettant le recoupement d'indices et les pistes à privilégier.
Des personnages crédibles, des rebondissements incessants et un épilogue hitchcockien insufflent un rythme soutenu à l'intrigue. Le style d'écriture so British n'est pas désagréable, bien au contraire.
Toujours sur mon petit nuage, je vous souhaite chers ami(e)s babeliotes une belle année 2016 et une santé de fer avec notamment un flair infaillible pour… les lectures enthousiasmantes :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          6611
LePamplemousse
  13 janvier 2017
Nous retrouvons une fois encore l'inspecteur Ben Ross et son épouse Lizzie, qui a tendance à s'immiscer dans les enquêtes de son mari, dans ce roman policier victorien, quatrième de la série.
Cette fois, c'est un de leur voisin, un homme discret d'une soixantaine d'années qui a été assassiné dans son salon, alors qu'il lisait tranquillement.
Pas facile de mener une enquête quand on ne sait presque rien de la victime, cet homme venait de rentrer en Angleterre après un long séjour à l'étranger.
L'auteur décrit vraiment bien la vie quotidienne de cette époque, quand les gens se déplaçaient dans des omnibus tirés par des chevaux, que les riches passaient leur temps à se rendre visite mutuellement en organisant le mariage de leurs filles avec de bons partis, que les petites bonnes consacraient leur journée à laver les sols, préparer des ragoûts de mouton sur des cuisinières à charbon, aller chercher des seaux d'eau à l'extérieur, faire chauffer des bouilloires pour préparer des litres de thé…
Contrairement aux romans d'Anne Perry qui se déroulent toujours dans le milieu de la haute bourgeoise, ici, on navigue plutôt dans les quartiers modestes.
On voit comment vivaient les gamins des rues, les cochers, les petits commerçants, les gens honnêtes mais sans grands revenus, les veuves sans ressources…
Cette balade dans les Londres victorien m'a beaucoup plu, l'intrigue étant tout à fait correcte, bien que manquant un petit peu d'originalité, mais l'ambiance de l'époque est tellement bien décrite que j'ai pris un grand plaisir à passer quelques heures projetée dans cette ville en pleine expansion.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
Phoenicia
  31 août 2021
J'ai retrouvé l'engouement perçu dans le 1er tome dans ce 4e tome ( les deux autres sont un cran en-dessous selon moi). Ce qui m'a permis de dévorer cette excellente énigme historique.
Ann Granger nous offre son duo au top de leur forme. La narration est équitablement partagée. Chacun y va de ses petites investigations et de ses petites hypothèses, permettant au lecteur d'avoir une vue d'ensemble sur l'énigme elle-même, tout en insufflant un rythme très satisfaisant. C'est simple, on ne s'ennuie pas et les pages se tournent toute seule.
L'enquête est la suivante : un voisin fort sympathique mais un peu excentrique de notre duo d'enquêteurs est retrouvé assassiné. Très mystérieux, il faut faire le point sur son passé et sa famille.
Je n'en dirai pas plus. le tout nous emmène dans une société huppée du XIXe s et nous offre de grands moments de répartie, de moqueries et de sarcasme. Ainsi que de l'action, des rebondissements et ce, jusqu'au bout.
Ben a toute sa place, mais Lizzie aussi, avec son tempérament très féministe. L'équilibre - qui était un peu estompé dans le 2e et 3e tome - m'a beaucoup plu. L'autrice nous offre de surcroît un décor victorien des plus travaillés. Un 4e tome qui m'a donc bien conquise et me donne bien envie de découvrir rapidement le tome 5.
Pioche dans ma PAL polar septembre 2021 ( oui oui, je sais, j'ai triché...)
Challenge Mauvais Genres 2021
Challenge A travers l'histoire 2021
Challenge Séries 2021
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          283
Mimeko
  14 août 2021
Un matin, Lizzie et sa bonne Bessie, quittent leur quartier près du pont de Waterloo et traversent la Tamise vers Wapping. En chemin, les deux femmes aperçoivent leur voisin Thomas Tapley, locataire de Mme Jameson, l'homme - la soixantaine - porte son éternelle redingote élimée et les salue avec enthousiasme. La surprise est énorme quand, deux jours plus tard, Lizzie est informée par Jenny, la bonne de Mme Jameson, que l'homme a été retrouvé mort dans la chambre qu'il louait, la tête fracassée et ensanglantée.. Ben Ross, époux de Lizzie et inspecteur à Scotland Yard prend rapidement les choses en main, sous pression de Dunn son supérieur hiérarchique. de nombreux mystères entourent l'affaire et devront être éclaircis...Thomas vivait chichement depuis son retour de l'étranger, alors qu'il avait des investissements rémunérateurs, son cousin, un riche et brillant avocat, révèle une partie de l'histoire douloureuse de la victime qui expliquent son départ une vingtaine d'années plus tôt à l'étranger et une demi-mondaine française clame l'héritage au titre d'un mariage contracté quelques deux ans plus tôt...
Un flair infaillible pour le crime est nouvelle enquête qui permet de retrouver avec plaisir le duo mari et femme dans une affaire qui révèle des secrets de famille peu avouables dans la société corsetée et prude de l'Angleterre du XIXème siècle. Lizzie et Ben arrivent à conjuguer leurs efforts et échangent les informations glanées notamment par Bessie, qui a toujours la langue bien pendue, et qui utilise intelligemment le réseau des domestiques qu'elle fréquente régulièrement. Une plongée toujours intéressante et intelligente qui explore les moeurs de l'époque entre demi-mondaine, héritière sous cloche que l'on pousse dans les bras d'un jeune lord, pour permettre une ascension sociale et condamnation des homosexuels. Une enquête bien menée avec des personnages bien campés, dont la psychologie est toujours juste.
Un plaisir de lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          251
Neneve
  02 avril 2022
Un bonheur de retrouver Lizzie et Ben. Et cette ambiance d'une Londres victorienne si bien décrite par Granger. Ben aura cette fois à débusquer l'assassin de M. Tapley, trouvé mort dans sa chambre qu'il loue à Mrs Jameson. le corps est affreusement amoché ; il a eu la tête fracassée. Ben se fera un point d'honneur de connaître l'histoire de cet homme, mais surtout de trouver qui a bien pu lui faire autant de mal. C'est sans compter l'aide précieuse de sa femme, et de leur bonne, Bessie, qui a l'art de tirer quelques confessions dans son réseau de bonnes. Une enquête rondement menée, très intéressante par son contexte historique, notamment, sur les moeurs de l'époque. Surtout en lien avec le traitement de l'homosexualité. Des personnages fouillés, à la psychologie travaillée. Un très bon tome de la série.
Commenter  J’apprécie          210

Citations et extraits (51) Voir plus Ajouter une citation
MimekoMimeko   09 août 2021
- Nous devons trouver notre coupable rapidement. Plus cela traînera, plus la presse sera susceptible de déterrer le scandale. Pensez seulement aux protagonistes du drame ! Une belle et pure jeune fille - je suppose que Flora Tapley est tout cela - sur le point de se marier. Le fils d'un lord. Un éminent avocat. Une mystérieuse Française d'origine douteuse vue avec la victime sur la plage d'une station balnéaire. Seigneur, Ross, cette affaire possède tous les ingrédients d'un roman de quatre sous !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
MimekoMimeko   07 août 2021
Elle ne connaissait pas Bessie, songeai-je. Bannir les journaux n'aurait pas empêché Bessie de prêter l'oreille aux nouvelles et aux ragots, surtout les plus choquants. Les domestiques ont leur propre réseau de télégraphe par lequel ce genre de commérages se répand comme une trainée de poudre. Je ne doutais pas que Bessie disposait elle aussi de ces informations.
Commenter  J’apprécie          120
MimekoMimeko   08 août 2021
Le volume était relié en étoffe verte et je songeai qu'il ne faudrait pas oublier de me laver les mains avant de manger. Si aujourd'hui on n'utilise plus guère l'arsenic pour obtenir la couleur verte, puisque les dangers de l'absorption par la peau sont désormais connus, les livres anciens peuvent toujours en contenir.
Commenter  J’apprécie          110
MarcellinaMarcellina   02 janvier 2020
Une belle et pure jeune fille – je suppose que Flora Tapley est tout cela – sur le point de se marier. Le fils d'un lord. Un éminent avocat. Une mystérieuse Française d'origine douteuse vue avec la victime sur la plage d'une station balnéaire. Seigneur, Ross, cette affaire possède tous les ingrédients d'un roman de quatre sous ! 
Commenter  J’apprécie          80
rkhettaouirkhettaoui   15 novembre 2015
C’était une jolie femme, je vous l’accorde. Elle avait de beaux yeux, mais son regard était méfiant et sa bouche dure. Ce genre de chose révèle le passé sulfureux d’une femme. Elle avait de l’allure. Je soupçonnai qu’elle avait utilisé du henné pour obtenir la couleur rouge de ses cheveux. Elle en avait toute une tignasse, coiffée de manière très élaborée. Elle aurait pu passer pour quadragénaire sous un éclairage favorable, il est probable qu’en réalité elle avait cinquante et un ou cinquante-deux ans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Ann Granger (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ann Granger
Ann Granger se lance dans le cosy-crime ! Petits meurtres entre gens de bonne compagnie.
Toutes les informations sont disponibles ici : https://bit.ly/CottageFantomesEtGuetApens
autres livres classés : époque victorienneVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Un intérêt particulier pour les morts" d'Ann Granger.

Quel est le nom de famille de Frank ?

Tibbett
Parry
Martin
Caterton

10 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Lizzie Martin et Ben Ross, tome 1 : Un intérêt particulier pour les morts de Ann GrangerCréer un quiz sur ce livre