AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782266157254
219 pages
Éditeur : Pocket (16/02/2006)

Note moyenne : 3.31/5 (sur 13 notes)
Résumé :

« J'avais depuis dix ans choisi le silence. Mais comment ne pas crier quand mes enfants, mes proches, mes lecteurs m'interrogent. Ils savent que je suis un témoin de la barbarie. Est-ce que cela recommence ? me demandent-ils. Ils parlent des cimetières profanés. Des mots de haine. De la guerre. De l'inquiétude. Est-ce que l'injustice, le racisme, la violence vont toujours obscurcir l'avenir des hommes ? Je dois répondre à... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Helene1960
  01 août 2019
C'est un tableau noir que Martin Gray dépeint. Avec la craie blanche, il trace les mots : guerre, terrorisme, haine, mort, prison, attentat... Enfin tous ses mots qui parlent des maux de l'humanité à l'aube du vingt-et-unième siècle. Il n'y a pas beaucoup de lumière dans ces lignes ou alors il faut bien chercher. L'humanité est-elle vraiment si corrompue ? Les hommes sont-ils tous à la recherche du profit ? Il est vrai que les nouvelles des journaux télévisés sont déprimantes avec leur lot de catastrophes, d'attentats, de manifestations et j'en passe. Pour ma part j'essaie de vivre en pensant plutôt aux bons côtés de la vie mais sans occulter les "mauvaises nouvelles" qui parfois me font pleurer sur le monde tel qu'il est. En tous les cas j'espère à chaque fois qu'Abel prenne le dessus sur Cain.
Commenter  J’apprécie          20
Achaela
  01 janvier 2017
Je connaissais Martin Gray par la lecture d'Au Nom de tous les miens, qui raconte les événements de sa vie. Il y fait souvent référence ici, mais c'est un livre moins autobiographique que philosophique, sur la non-violence.
Le style est un peu lourd parfois, j'ai trouvé que le ton pouvait être moralisateur.
Cependant, il propose des réflexions intéressantes. Celle qui me reste un an après la lecture, c'est sur le végétarisme : comment pouvons-nous dire que nous refusons la violence et manger des cadavres tous les jours d'animaux tués dans des conditions atroces ?
Il ne plaide pas pour le végétarisme mais pour une réduction de la consommation de viande et un autre traitement des animaux.
Commenter  J’apprécie          20
NathalC
  29 décembre 2015
Une leçon pour l'humanité.
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (29) Voir plus Ajouter une citation
Helene1960Helene1960   01 août 2019
J'ai appris au cours de ma vie que ceux qui ne respectent pas le droit s'engagent sur une route dont on ne connaît pas le terme. Or il y a des règles, des lois dans la société internationale. On ne peut, parce qu'on est la plus grande puissance du monde, imposer sa politique. Et je n'aime pas l'idée de guerre préventive. Je n'aime pas que dans les prisons d'Irak et dans le camp de Guantanamo on refuse d'appliquer la convention de Genève.
Le droit est le droit. Et les Etats-Unis, qui ont été la première nation au monde à se doter d'une constitution, doivent respecter la constitution que le monde s'est donnée avec l'ONU.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   20 novembre 2012
Ceux qui ne respectent pas le droit s’engagent sur une route dont on ne connaît pas le terme. Or il y a des règles, des lois dans la société internationale. On ne peut, parce qu’on est la plus grande puissance du monde, imposer sa politique.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   20 novembre 2012
C’est-à-dire l’amour, la fraternité qui les unit, qui fait que dans un couple, tout s’échange et dans la paternité, tout se donne, et dans l’amitié tout se comprend.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   20 novembre 2012
Le droit est le droit. Et les États-Unis, qui ont été la première nation du monde à se doter d’une constitution, doivent respecter la constitution, doivent respecter la constitution que le monde s’est donnée avec l’ONU.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   20 novembre 2012
L’histoire humaine est une longue suite de génocides, de barbaries et de cruautés. C’est la « bête » qui règne le plus souvent.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Martin Gray (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Martin Gray
Martin GRAY au Camp de Rivesaltes
>France : histoire>20e siècle>Troisième République: 1870-1945 (178)
autres livres classés : terrorismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox