AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782330087074
336 pages
Éditeur : Actes Sud (01/11/2017)
4.11/5   31 notes
Résumé :
Après Un garçon nommé Noël, un nouveau roman de Noël par le talentueux Matt Haig. La jeune Amélia, qui vit à Londres, est la première petite fille à qui le père Noël rend visite. Un an plus tard, elle lui écrit une lettre désespérée pour qu'il l'aide à sauver sa mère malade. Mais le père Noël doit faire face à une série de catastrophes à Lutinbourg, et les espoirs d'Amélia s'envolent. Qui sauvera la magie de Noël ?... Un roman de la collection de fiction hélium, pou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
4,11

sur 31 notes
5
5 avis
4
6 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

book-en-stock
  14 décembre 2019
Un roman sur Noël, loin des contes traditionnels.
C'est un Noël bien particulier auquel nous allons assister : alors que les préparatifs vont bon train et que la hotte sans fond va être pourvue de cadeaux, la ville des lutins est attaquée par les Trolls et en partie détruite.
Du côté des humains, la jeune Amélia perd sa maman et se retrouve dans une maison de redressement des plus horribles de Londres. le baromètre à espoir est au plus bas et la magie n'agit plus…
Je me suis beaucoup amusée à lire ce roman quelque peu délirant, à l'humour irrévérencieux, dans lequel l'auteur prend de grandes libertés avec les faits historiques et l'assume pleinement. On rencontrera ainsi le vrai inventeur du téléphone, un « lutin légèrement morose en tunique grise » quelques années avant Meucci et Bell. On croisera les pas de Charles Dickens et on se retrouvera en pleine nuit au chevet de la Reine Victoria, un des passages les plus drôles du récit.
Les aventures contées dans Londres sont plutôt tristes et sordides, bien loin de la féérie de Noël… le sort des enfants orphelins et des employés miséreux est décrit de façon très crue et s'oppose totalement à la vie joyeuse et colorée de Lutimbourg où le pire gros mot est « impossible ». le message est clair : « l'important, c'était simplement de penser aux autres ». La bonté et la bienveillance sont les maitres mots pour faire revivre l'espoir quand tout va mal.
Le talent de l'auteur est de nous transmettre ce message dans un grand éclat de rire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          182
Shaynning
  16 décembre 2020
Décidément, j'ai un don pour commencer des séries par le mauvais tome, car me voilà dans le 2e tome de cette série Noëlesque. Néanmoins, on n'a pas vraiment besoin d'avoir lu le premier tome pour lire celui-ci. L'auteur parle parfois du premier, mais en y ajoutant quelques détails, ce qui permet de tout comprendre sans avoir eu besoin du tome 1. Pour ma défense, il n'est pas spécifié sur le livre qu'il s'agit du 2e tome.
Donc, il s'agit ici d'un roman jeunesse, adapté pour les 9-12 ans, sur la thématique de Noël. le premier tome faisait référence à l'histoire de Nicholas, l'actuel Père Noël. le second nous entraine en Angleterre victorienne, où il est question de la jeune Amelia S. Perrance ( notez le jeu de mot!), une jeune fille qui a en elle le potentiel d'espoir et de magie qui pourrait bien faire toute la différence pour le Père Noël, alors à ses balbutiements. En effet, nous sommes entrainés dans les deuxième et troisième Noël ayant jamais eu lieux. Alors que le Père Noël allait justement faire sa deuxième grande nuit de livraison de cadeaux, le village des Lutins est attaqué par les trolls, ruinant par la même occasion l'atelier de jouets, le traineau et la hotte sans fond du Père Noël.De facto, le Père Noël ne peut donc pas livrer ses cadeaux et par le fait même , ne peut offrir de réponse à la lettre d'Amélia, la petite humaine qui a cru en lui pour son premier Noël. Pire, ce deuxième Noël est aussi celui où Amélia perdit sa mère, décédée des suites d'une maladie, et se retrouva à la merci d'un homme sans coeur qui l'enferma dans son école de redressement. L'an d'après, pour le troisième Noël, la situation est précaire: cette fois, tout va bien côté cadeaux et traineau, mais l'espoir magique manque. le Père Noël ne peut plus compter sur la grande force magique d'Amélia, qui vit cloitrée et malheureuse depuis un an dans la maison de redressement. Il faudra alors tenter le tout pour le tout en allant la chercher dans ce lieu sordide ,afin d'aller chercher l'espoir requis pour faire fonctionner le traineau et arrêter ;e temps pour effectuer la livraison aux enfants du monde entier. Ça ne s'annonce pas de tout repos!
Roman d'aventure et de magie déjanté, on croisera au détours des personnages historiques, tel que Charles Dickens et même la Reine Victoria. Un livre dans lequel je me suis plongé rapidement et qui est fort créatif. On y trouve un univers de lutins, ceux qui assistent le Père Noël, avec un système d'heures assez amusant ( Très-Tard moins le quart, par exemple). On y trouve aussi un Londres sombre, sale et impitoyable pour les enfants, un contraste accentué par le monde tout en lumières, en pain d'épice et en couleurs du Pôle Nord. On y trouve aussi un chat, le mystérieux Capitaine Suie, que j'ai particulièrement apprécié, surtout avec les illustrations qui mette en relief sa "chattitude" singulière.
C'est évidement un peu manichéen, en ce sens où c'est assez divisé entre les méchants absolument révoltants et les gentils au coeur d'or, mais les personnages sont assez étoffés pour être crédibles.
Le tout est soutenu par des illustrations, qui ne sont pas sans rappeler le style de Tim Burton. Je les ai bien aimés, elles n'étaient pas de trop.
C'est donc un roman dynamique, inspiré du style de Dickens ( sans surprise vu qu'il s'y trouve), sur les thèmes associés à Noël comme l'importance de la famille, le pouvoir des rêves, le courage de faire ce qui est bien et juste, ainsi que la magie. Un roman sur les valeur à la base de cette célébration.
Un bon roman qui fait sourire même les plus vieux Lecteurs comme moi!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Chrisbookine
  03 janvier 2019
Cette histoire de Noël a été lu dans le cadre des challenge de Noël et de l'hiver. J'avais lu l'année dernière Un Garçon nommé Noël. Il me restera à découvrir l'année prochaine :
Le Père Noël et moi toujours des mêmes auteur et illustrateur.

L'atmosphère de l'histoire
Matt Haig nous plonge d'emblée dans deux ambiances diamétralement opposée celle de Lutinbourg où la magie domine ainsi que l'abondance de jouets, nourriture délicieuse et chaleur malgré le décor neigeux et celle grise, triste, glaciale du Londres miséreux de Dickens avec les enfants pauvres, orphelins et maltraités.

Les personnages de l'histoire

J'adore les personnages hauts en couleur que nous concocte l'imagination fertile de l'auteur : un Père Noël joufflu et ventripotent, un chat Capitaine Suie qui n'a rien à envier à la souris de Nicolas du tome 1. Une frêle et tonique Amélia S Perrance, qui n'aurait pas dépareillé sur les toits au côté de Mary Poppins et de son ramoneur. M. Villain est le personnage méchant par excellence flanqué d'acolytes tous plus grossiers, hideux et abjects les uns que les autres, Mme Tranchant, M. Boiteux.
Nous retrouvons toute une ribambelle de lutins aux caractères marqués, les rennes volants, des trolls et des fées facétieuses.
Nous avons également droit à un lutin rebelle, détestant Noël et inventant des tas de mots hilarants.
L'intrigue
Cette histoire virevolte, comme le vent dans la chanson bien nommé "vive le vent" reprise dans l'histoire et de circonstance. le récit au pays des Lutins alterne avec celui d'Amélia en Angleterre en 1841.
Les chapitres s'enchaînent comme les péripéties à la vitesse d'Éclair "l'ami de toujours du Père Noël".
Les chaos du temps permettent des moments cocasses et l'humour n'est jamais loin derrière les larmes. L'auteur joue donc avec notre émotion mais j'ai trouvé ce deuxième opus moins poignant que le premier, plus désinvolte.
Ce que je retiens de ce roman jeunesse

Magnifique histoire de Noël avec un soupçon de Dickens et une pincée de magie drimwick.


Lien : https://chrisbookine.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
alapagedesuzie
  29 décembre 2020
Ce qui m'a principalement séduite de ce petit conte, c'est l'époque où il se situe. L'auteur nous replonge au sein du XIXe siècle. de plus, j'ai trouvé bien intéressant que l'auteur intègre le personnage de Charles Dickens. Même les illustrations cadrent avec l'époque. Bref, tout correspondait à merveille!
J'ai bien aimé la personnalité des personnages. Père Noël a bien évidemment un grand coeur et il lui est impossible d'être pessimiste. Avec lui, l'on ressent vraiment la magie de Noël! Quant à Amélia, elle est déterminée, courageuse et sait ce qu'elle veut. Elle a du caractère par conséquent, elle réussit à se mettre à dos ce cher M. Vilain. Sa vie deviendra un enfer!
L'intrigue était bien intéressante, mais pas complètement innovante. J'ai eu une impression de déjà-vu. Par contre, l'auteur a su rendre le tout captivant et je suis certaine que ce petit conte plaira aux petits et aux grands. Malgré que je ressorte de cette lecture sans que ce soit un coup de coeur, j'ai bien envie de découvrir les autres contes de cette saga donc à suivre l'an prochain?!

Lien : http://alapagedesuzie.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Virgule-Magazine
  07 décembre 2017
Après Un garçon nommé Noël, vient de paraître en français La fille qui a sauvé Noël : deux romans de l'écrivain britannique Matt Haig, qui s'inscrit à la fois dans la lignée de Charles Dickens et dans celle de Roald Dahl pour célébrer la magie de Noël et l'univers de l'enfance.
Dans la Fille qui a sauvé Noël, on fait la connaissance d'Amélia, une petite fille qui vit à Londres avec sa mère, très malade. Amélia écrit au Père Noël pour lui demander de l'aide, mais le Père Noël a de son côté de graves problèmes : d'affreux trolls menacent de détruire Lutinbourg…
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
Virgule-MagazineVirgule-Magazine   07 décembre 2017
Et tout en frottant, elle prit conscience que ce salon avait quelque chose de bizarre. C’était la veille de Noël, et pourtant on ne voyait pas une seule décoration. Pas une carte de voeux. Pas de houx ni de sapin. Pas de bonne odeur de pain d’épices. Dans une maison riche comme celle-ci, c’était étonnant.
Commenter  J’apprécie          10
alapagedesuziealapagedesuzie   29 décembre 2020
Mais le père Noël ne pouvait pas se mentir : sans cette unique enfant, cette fillette de huit ans appelée Amélia S. Perrrance qui croyait si fort en la magie, Noël n’aurait jamais existé tel que nous le connaissons.
Commenter  J’apprécie          10
ChrisbookineChrisbookine   03 janvier 2019
Il n'y a pas de bon côté. C'est une catastrophe. Une calamité abracadabrantesque. Un cataclysme. La ruine et la désolation... une cacafouillaruination !
Commenter  J’apprécie          10
Virgule-MagazineVirgule-Magazine   07 décembre 2017
« Pardon, dit-elle, j’ai un peu sali.»
La bonne lui fit les gros yeux, tel un chat en colère.
«M. Villain ne sera pas content quand il rentrera de la maison de redressement. »
Amélia retourna au salon et essaya d’enlever la suie, mais elle ne fit qu’incruster les taches noires dans le tapis.
Commenter  J’apprécie          00
ChrisbookineChrisbookine   03 janvier 2019
C'est énorme. Gargantuesque, éléphantesque, extravagant, épastrouillant.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Matt Haig (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Matt Haig
http://www.librairiedialogues.fr/ Adeline de la librairie Dialogues nous propose ses coups de c?ur du rayon Jeunesse : "Le bain de berk" de Julien Béziat (l'école des loisirs), "Un garçon nommé Noël" de Matt Haig (Hélium) et "Atlas comment va le monde ?" de Jessie Magana et Laure Flavigny (Actes Sud). Réalisation : Ronan Loup. Questions posées par : Caroline Mucchielli.
Retrouvez nous aussi sur : Facebook : https://www.facebook.com/librairie.dialogues/ Twitter : https://twitter.com/dialogues Instagram : https://www.instagram.com/librairiedialogues/
autres livres classés : noëlVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

humains, de Matt Haig

Comment s'appelle le corps dans lequel le héros extraterrestre a été placé?

Lucas Martin
André Martin
Andrew Martin
Louis Martin

6 questions
11 lecteurs ont répondu
Thème : Humains de Matt HaigCréer un quiz sur ce livre