AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782210960305
384 pages
Éditeur : Magnard (03/06/2014)

Note moyenne : 4.01/5 (sur 54 notes)
Résumé :
Charlotte, raisonnable et protectrice, Émilie, vive et impétueuse, Anne, sensible et douée de voyance, sont abasourdies: leur mère, disparue à la veille des grandes vacances, ne donne plus aucun signe de vie. Leur père doit partir en mission et n’a pas d’autre choix que de confier ses filles à ses beaux-parents.

En arrivant dans le manoir austère des Hauts-Vents, en Bretagne, les trois sœurs sont frappées par la dureté de leur grand-mère et le mutisme... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
murielan
  23 août 2014
Alors que la mère de Charlotte, Emilie et Anne disparait en laissant un mot, les trois jeunes filles doivent aller passer l'été chez leurs grands-parents qu'elles n'ont jamais rencontrés. D'abord accueillies froidement, l'ambiance se détend peu à peu en même temps qu'elles déterrent des secrets de famille...
J'ai vraiment apprécié ce roman jeunesse : l'écriture de Yaël Hassan y est très agréable, truffée de références aux livres des soeurs Brontë et l'histoire mêle habilement secrets de famille, enquête et don de médium.
Une lecture vraiment agréable !
Commenter  J’apprécie          160
Colibrille
  19 septembre 2014
Les demoiselles Gauthier se nomment : Charlotte, Emily et Anne. Oui, comme les trois soeurs Brontë ! Et figurez-vous que ce n'est pas un hasard, car leur mère, Marie, a toujours été une grande admiratrice de ces jeunes et brillantes écrivains. Elle a d'ailleurs transmis à ses filles cette passion.
La soudaine disparition de Marie sème un profond trouble au sein de la famille Gauthier. Cette dernière a laissé un simple message leur demandant de ne pas s'inquiéter. Qu'a-t-il donc pu lui arriver pour qu'elle parte ainsi, abandonnant ses filles et son mari ? Ne pouvant s'occuper seul de ses trois filles, Pierre, leur père, prend la décision de les confier à leurs grands-parents maternels habitant le manoir des Hauts-Vents. Des grands-parents que les trois soeurs n'ont jamais rencontré, leur mère ayant rompu tout contact avec eux pour une mystérieuse raison...
Quel secret se cache derrière la disparition de Marie ? Charlotte, Émilie et Anne sont bien décidées à lever le voile sur ce mystère afin de retrouver leur mère et retrouver une véritable famille.
Je dois avouer que ce roman m'a d'abord séduit par sa magnifique couverture. L'illustration de Pierre Mornet a tout de suite attiré mon regard ! le titre m'a ensuite intriguée, titre faisant immédiatement écho aux Hauts de Hurlevent. L'humour, l'originalité et le mystère transparaissant dans le résumé ont fini de me convaincre de lire ce livre. Les clins aux livres des soeurs Brontë sont nombreux dans l'intrigue et rendent la lecture des plus originales et agréables. Les héroïnes sont pétillantes et l'intrigue prenante, même si manquant parfois de rythme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
sylvicha
  12 octobre 2014
Voilà un roman ado bien agréable !!!
Trois soeurs sont en plein désarroi : leur mère a subitement disparu, ne leur laissant qu'un message laconique et leur père se voir dans l'obligation de les envoyer passer l'été en Bretagne chez leurs grands-parents maternels qu'elles ne connaissent pas. le premier contact est plutôt glacial : leur grand-mère est très hautaine et le grand-père n'adresse plus la parole à sa femme... de nombreux mystères planent dans le beau domaine des haut-vents et Anne, la cadette semble posséder des dons de médium....
Entre mystères et non-dits cette famille va cheminer pour découvrir les raisons de la fuite maternelle.
Bien écrit comme toujours avec Yaël Hassan, j'ai pris beaucoup de plaisir à suivre ces trois soeurs bien attachantes.
A partir de 11 ans
Commenter  J’apprécie          70
Gisella
  01 juillet 2014
Yaël Hassan a encore frappé !
C'est d'abord la très jolie couverture qui m'a attirée, chez le libraire, mais il faut avouer que le titre n'est pas étranger à mon achat non plus.
J'avais adoré Les Hauts de Hurlevent, et j'espérais retrouver un peu d'Emily Brontë dans ce nouveau roman.
Je n'ai pas été déçue. On retrouve les secrets, les tragédies familiales... mais en même temps on reste dans un univers jeunesse, parfois drôle et léger.
Les enfants et préadolescents n'ayant pas encore lu le trio Brontë ne seront cependant pas perdus. Les références aux trois soeurs sont nombreuses mais elles sont expliquées. C'est l'occasion pour les jeunes d'apprendre des choses sur la littérature anglaise et, pourquoi pas, de s'y initier...
Le livre est rythmé, il y a beaucoup de dialogues, c'est un style très agréable à lire que celui de Yaël Hassan. Et pourtant, le roman est très visuel !
J'ai passé un excellent moment à la lecture de ce livre.
Commenter  J’apprécie          50
Jangelis
  26 septembre 2014
Superbe !
Je ne résumerais pas le livre, ça a été fait plusieurs fois mieux que je ne saurais le faire, je voudrais juste dire combien je me suis régalée à la lecture.
Lire un roman de Yaël Hassan est toujours un très grand plaisir, (et je sais de quoi je parle, j'en ai lu une bonne trentaine) alors quand il évoque les soeurs Brontë, je m'y précipite.
Et pas déçue, au contraire.
Entre amitiés, secrets de famille, atmosphère de manoir breton, je n'ai pas pu le lâcher, j'ai lu les presque 400 pages quasiment d'affilée.
C'est tendre, triste parfois, mais surtout positif, avec des personnages forts et aimants, comme la cuisinière, le père etc.
La relation entre les soeurs, entre soutien indéfectible et jalousie qui affleure parfois est aussi très bien rendue.
Lire ce texte, c'est comme lire du Jane Austen : le sujet n'a l'air de rien, mais on est emporté par l'histoire et l'écriture.
Bon je vous laisse, je vais aller relire les romans des soeurs Brontë !

Lien : http://livresjeunessejangeli..
Commenter  J’apprécie          80

critiques presse (1)
Ricochet   21 août 2014
On ressort ravi d'avoir tourbillonné avec des références littéraires, et un peu étourdi de la complexité propre à toutes les filiations. Au final, l'équation équilibrée réalisée par Yaël Hassan convainc parfaitement, et ce gros roman se lit à toute vitesse, fille ou garçon, dès 12/13 ans.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
ColibrilleColibrille   19 septembre 2014
"Qu'ils sont beaux mes Hauts-Vents ! s'extasiait-elle. Bon, d'accord, notre manoir n'est pas aussi romantique et majestueux que celui de Thornfield, mais je l'aime tant ! Lorsque, l'été, Hughes et moi grimpons sur la colline, tandis que sa maison apparaît trapue et massive et toute tarabiscotée, la mienne se dresse haute et fière vers le ciel. Mais c'est l'hiver que je la préfère, quand les vents la battent de toutes leurs forces, que les volets claquent et grincent et qu'elle résiste à leurs assauts. Oui, j'aime cette maison de tout mon cœur ! Le jour où je devrais en partir sera sans doute le plus triste de ma vie..."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
JangelisJangelis   26 septembre 2014
Dire que c'est ici que Maman est née et a grandi, soupira Charlotte. Ca ne ressemble quand même pas à un bagne ! J'avais peur de me retrouver dans un endroit sordide comme ...
- Les Hauts de Hurlevent ? dit Emilie.
- Oui, sourit Charlotte, je trouve que ça ressemble à la description qu'en fait Emily Brontë dans son livre. Et vous vous souvenez de l'arrivée de Jane à Thornfield, dans Jane Eyre ? demanda-t-elle à ses cadettes tout en extrayant de son sac un exemplaire fatigué.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
ColibrilleColibrille   19 septembre 2014
- [...] Au fait, Anne, quand elle t'est apparue, Claire, elle t'a dit quelque chose ?
Émilie avait lancé la question à la légère pour faire diversion, mais au lieu de cela, Anne pâlit brusquement.
- Anne ? fit Charlotte.
- Oui... nous avons parlé. Elle m'a dit qu'elle était la petite des Hauts-Vents.
- Et quoi encore ? demande Émilie, interloquée.
- Elle m'a dit qu'elle voulait que sa mère la libère...
Anne ferma les yeux, essayant de se remémorer les propos exacts :
- ... Qu'elle la laisse partir... qu'elle la délivre... Qu'elle voulait pouvoir fermer les yeux et s'endormir à jamais... Je lui ai alors demandé ce que Grand-Mère devait faire pour la libérer, et elle m'a répondu : en aimant les vivants...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
CieletoileCieletoile   01 juillet 2014
‒ Alors, tu peux me dire en quoi ma grand-mère est une sorcière ?
‒ À vrai dire, j’en sais rien ! Mais il paraît qu’il se passe de drôles de choses les jeudis, ici.
‒ Quelles drôles de choses ?
Bastien haussa les épaules en signe d’ignorance.
‒ Depuis que je suis tout petit, j’en entends parler. Tous les jeudis soirs, au lieu du dîner, ma grand-mère doit préparer un buffet à l’intention des invités de Madame. C’est toujours les mêmes qui sont là.
‒ Et alors, je ne vois pas où est la sorcellerie dans tout ça !
‒ Au village, certains disent qu’ils font des messes noires.
‒ C’est quoi ça, des messes noires ?
‒ C’est un rite satanique.
Émilie haussa les épaules.
‒ N’importe quoi ! Grand-mère nous a dit que les jeudis, ils jouaient au bridge, elle et ses amis !
[...]
Émilie frissonna.
‒ Et c’est vrai que si vous êtes là c’est parce que votre mère a de nouveau disparu ?
‒ Pourquoi « de nouveau » ? C’est la première fois qu’elle disparaît.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ColibrilleColibrille   18 septembre 2014
Le lendemain soir, les trois sœurs trouvèrent l'occasion de monter au grenier. Bertrand et Gladys sortaient, invités à dîner chez leurs amis Édith et Régis.
- Et nous, on sent le gaz ? Pourquoi on n'est pas invitées ? avait protesté Émilie auprès de Bertrand.
- D'abord parce que c'est un dîner entre adultes et ensuite parce que vous vous y ennuieriez profondément ! conclut Bertrand.
- Et ensuite, poursuivit Émilie, parce qu'ils ne doivent pas avoir trop envie de nous voir. Nous sommes quand même les filles du type qui a piqué la fiancée de leur fils !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Yaël Hassan (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yaël Hassan
Lundi 9 septembre 2019, Babelio accueillait la présentation de la rentrée littéraire Auzou Romans dans ses locaux à Paris. L'occasion pour les lecteurs et libraires invités de découvrir en profondeur et dans la bonne humeur cette collection jeunesse qui met en avant la production francophone.
Retrouvez en vidéo Eric Sanvoisin, Yaël Hassan, Erik L'Homme et Yann Rambaud, ainsi que leur éditrice Krysia Roginski, venus présenter les 5 livres de cette rentrée.
Abonnez-vous à la chaîne Babelio : http://bit.ly/2S2aZcm Toutes les vidéos sur http://bit.ly/2CVP0zs Suivez-nous pour trouver les meilleurs livres à lire : ?Babelio, le site : https://www.babelio.com/ ?Babelio sur Twitter : https://twitter.com/babelio ?Babelio sur Facebook : https://www.facebook.com/babelio/ ?Babelio sur Instagram : https://www.instagram.com/babelio_/
+ Lire la suite
autres livres classés : soeursVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Huit titres "jeunesse" de Yaël Hassan.

Un grand-père tombé ...

des nues
du ciel
sur la tête
par terre

8 questions
30 lecteurs ont répondu
Thème : Yaël HassanCréer un quiz sur ce livre
.. ..