AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2203122218
Éditeur : Casterman (08/03/2017)

Note moyenne : 3.92/5 (sur 137 notes)
Résumé :
Lors d'un vide-grenier auquel il participe pour pouvoir s'acheter la Gibson de ses rêves, Swann a un coup de foudre pour Joanna. Mais un détail lui a échappé : Joanna est en fauteuil roulant. Malgré les doutes et les difficultés que cela implique, les deux adolescents vivent une belle histoire d'amour. Cependant, un jour, Joanna se met à broyer du noir : elle a appris que sa cousine, avec qui elle partage la même passion intense pour la danse, a été acceptée à l'Opé... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (90) Voir plus Ajouter une critique
RosenDero
  12 octobre 2018
Swann est un ado de 15 ans avec ses passions (la guitare et les filles) et ses rêves. D'ailleurs, son rêve, en ce moment, c'est la Guibson qu'il compte acheter avec l'argent qu'il aura gagné pendant ce vide grenier. Oui, car il est là, derrière son stand, vendant des playmobils et autres vieilleries, attendant que le temps passe ou que le client s'amène. Il n'était pas préparé à rencontrer l'amour de sa vie. Ni à ce qu'elle soit en fauteuil roulant...
---
Bon, généralement les romans basés sur des histoires d'amour ce n'est pas mon truc. Surtout quand c'est destiné aux ados et que ça promet de la mièvrerie et du bon-sentimentalisme à tire larigot. Mais là, la plume d'Anne-Lise Heurtier et la particularité de cette relation permettent à ce livre de remporter les 5 stars "bouquin jeunesse" de ma bibli !

C'est drôle, mordant, acide sans être irrespectueux, bien au contraire. le handicap y est abordé sans atermoiements, grâce à des personnages intelligents et charismatiques.
Et surtout, c'est drôle.
Quoi, j'ai déjà dit que c'était drôle ? Mais ça l'est tellement qu'il faut le souligner. Et pas un humour à la con, non, c'est intelligemment drôle. Et ça fait plaisir.
Le côté fleur bleu ne prend pas le dessus sur l'envie de changer le monde, de s'affirmer et de faire respecter ses choix (ah, l'adolescence...), mais donne un aspect poétique et beau à cette histoire.
Émancipation des codes, des préjugés, des conformismes. Pensée libre et esprit critique.
Cette jeunesse là est belle et donne de l'espoir. C'est un peu "trop beau pour être vrai" mais y a-t'il un autre moment dans la vie où l'on peut se le permettre ?
Et même si l'on sent que cela a été écrit par un adulte (qui connait bien les ados, ce me semble) cela permettra certainement aux jeunes lecteurs d'acquérir du vocabulaire, de belles tournures syntaxiques et le goût de la poésie, des métaphores, et de croire en ses choix et ses rêves.
Des bémols ? Un petit problème de cohérence entache le récit : le fait que le héros aille une fois au Lycée et le chapitre d'après au Collège... erreur de réécriture ou incompréhension de ma part ? Avec quelques coquilles on peut se permettre de douter de la qualité de la relecture, ce qui est dommage pour une telle maison d'édition...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
LuMM
  23 mars 2018
Dans "Envole-moi" Annelise Heurtier choisit de donner la parole à un garçon de quinze ans fou amoureux d'une jeune fille en fauteuil roulant. Sujet peu traité en littérature jeunesse, le handicap est ici abordé de façon frontale, sans langue de bois ni angélisme, mais avec ce qu'il faut de légèreté et d'optimisme.
S'il n'a pas eu pour moi l'impact de "Sweet Sixteen" , ce roman aura été une lecture utile et sympathique.
Commenter  J’apprécie          260
Under_the_Moon
  28 février 2019
Swann tombe raide dingue de Joanna. L'histoire pourrait être totalement banale si cette dernière n'était pas en fauteuil.
Pour la faire courte, je n'ai absolument pas réussi à rentrer dans ce récit. Si je reconnais la recherche de style et une certaine qualité dans l'écriture d'Annelise Heurtier, je n'ai pas pu croire aux personnages. Leurs discours, leur façon d'appréhender leur adolescence et le handicap ne me paraissait même pas crédible. Non pas que lorsqu'on parle de handicap on attend nécessairement quelque chose de très lourd, mais ici, l'histoire et les personnages paraissaint "trop beaux, trop faciles pour être vrais" (à mon goût bien sûr).
Pourtant, je trouvait le contraste entre l'admiration pour la danse de Joanna et son handicap très intéressant, mais son traitement est trop vite retombé comme un soufflé.
Difficile donc d'adhérer à un roman quand on a une sensation de lire une histoire trop peu crédible. Tant pis. D'autres lecteurs sauront l'apprécier mieux que moi à n'en pas douter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
BOOKSANDRAP
  16 mars 2017
> https://booksandrap.wordpress.com/2017/03/16/envole-moi-annelise-heurtier/

Ce bouquin est arrivé au moment où j'en avais besoin. Je suis dans une passade assez mauvaise, j'ai du mal à me concentrer, du mal à m'intéresser aux histoires, du mal à rentrer et à m'accrocher à un bouquin. J'en commence plusieurs à la fois, je ne lis pas plus de 30 pages d'affilé… Et puis j'ai commencé « Envole-Moi ». Comment vous expliquer comme ce livre m'a fait du bien. Je l'ai entamé dans le but de seulement me faire une idée de la plume de l'auteur, et sans m'en rendre compte il était 2 heure du matin passé, j'avais les yeux qui piquaient et la satisfaction d'avoir terminé un livre sans voir le temps défiler.
J'ai vraiment aimé cette histoire. Bien qu'elle soit assez simple et tout de même assez jeunesse, c'était tellement beau et touchant qu'on ne peut qu'être conquis. Ce n'est pas un coup de coeur, mais je suis certaine que beaucoup craqueront pour ce duo si particulier.
C'est un livre adolescent, et la romance est pour moi vraiment parfaitement adaptée. Pas osée, pas crue, j'ai trouvé leur histoire toute douce et toute mignonne. Gardez en tête qu'en si peu de pages, il ne se passe pas un milliards de chose, et ce n'est d'ailleurs pas le but recherché. On apprends ici à découvrir nos jeunes tourtereaux et à les voir se découvrir et s'aimer, avec l'innocence et la naïveté qu'on peut avoir lorsque l'on à 15 ans. Ce n'est peut-être pas pas extrêmement innovant mais c'est bien fait et ça a fonctionné avec moi.

Ce qui fait par contre l'originalité du bouquin c'est le thème abordé.
De la romance oui, mais pas une romance comme les autres. J'ai adoré voir que l'auteur brisait les codes et apportait un vent de nouveauté dans ce créneau qu'est la littérature jeunesse. J'ai vraiment trouvé que mettre en avant son handicap était une bonne idée. Oui Joanna est handicapée moteur et alors ? J'ai trouvé ça formidable de faire la connaissance de cette jeune femme douce et forte à la fois. Aussi loin que je me souvienne je n'ai jamais lu de romance ou un des personnages principal est handicapée. J'ai adoré le fait qu'on aborde ce sujet la, car c'est un sujet difficile à traiter, si c'est mal fait on peut vite trouvé ça cliché, mais là où Annelise Heurtier à exceller c'est qu'elle à aborder son histoire d'une manière tout à fait différente. Tout ne tourne pas autour de son handicap, ce dont j'avais peur je dois bien l'avouer, mais c'est surtout autour de la passion de Joanna que se concentre cette histoire. Si vous n'aimez pas la danse, ce n'est pas forcément ce que je vous conseillerais de lire pour le coup, mais si vous avez l'occasion de le tenter, il est très sympa. J'ai aimé parce qu'on a pas du tout ce côté pathos et larmoyant que je redoutais. On ne plaint pas Joanna, on a pas ce côté je-tire-une larme au lecteur à tout prix. Biensur sa condition est émouvante, mais elle vit très bien avec et est indépendante. C'est une histoire terriblement romantique tout en simplicité.

Le charme de ce roman vient du côté naturel et crédible du livre.
J'ai adoré le personnage de Swann. C'est un gros coup de coeur dans le sens où il réagit exactement comme un gamin de 15 ans. Ni plus ni moins. Leur histoire d'amour n'est pas idéalisé ou exagéré comme on peut le lire dans certains bouquins. Bien sûr que c'est un choc pour lui quand il apprends qu'elle est en fauteuil roulant. C'est une première réaction normale pour un ado qui n'est pas confronté à l'handicap tout les jours. Alors oui il est parfois maladroit, oui il a peur de ce que vont penser les autres mais c'est normal au début qu'il se pose ce genre de questions il est jeune et j'ai apprécié que l'auteur le décrive comme tout ado de 15 ans agirait dans cette situation en temps réel. Ça fait du bien de voir que l'auteur ose mettre Swann dans une situation qui l'embarrasse peut-être et qu'elle ose dire « Oui il est un peu gêné ». Il a besoin d'un petit de temps pour apprendre à l'encaisser.

Je l'ai adoré pour son naturel, son amour inconditionnel pour Joanna mais surtout pour son humour.
Je suis hyper sensible à ça et tout au long du livre on apprends à le connaître et à percevoir son côté clown. Il m'a fait sourire, rire, lever les yeux au ciel. Je l'ai adoré. On passe un excellent moment en sa compagnie et c'est ce qui rend le bouquin si intéressant. En plus de cette romance atypique, on a des personnages haut en couleur qui nous font dévorer le bouquin en un rien de temps. C'est un gamin merveilleux il fait tout pour qu'elle réalise son rêve de danser même si ces jambes à elle ne sont pas tellement d'accord…

Si vous rechercher une histoire d'amour belle, sincère n'hésitez plus, foncez. Il n'est pas cher et pour une fois, un auteur ose sortir des sentiers battus. L'handicap n'est pas un sujet honteux bien heureusement, et c'est totalement rafraîchissant de pouvoir découvrir des histoires qui sortent de l'ordinaire comme celle de Joanna et Swann.« Envole moi » transmet un message hyper important de tolérance, mais surtout d'espoir et d'amour. C'était poétique et à la fois jeunesse. C'est un parfait mélange qui fonctionne à merveille. Je les ai adoré, je vous le recommande !

Lien : https://booksandrap.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          81
Bestfriendsbookever12
  10 mars 2018
Avant Envole-moi, je ne connaissais pas l'auteur. Annelise Heutier arrive à nous faire ressentir tellement d'émotions en 260 pages que cela devient magnifique. Et j'aime particulièrement les éditions Casterman.
Ce roman raconte l'histoire d'amour entre deux adolescents, prêts à tout pour rendre l'autre heureux, est que l'autre puisse réaliser son rêve... Une fois que vous avez commencé, vous ne pouvez plus vous arrêter. Les personnages (Joanna et Swann) sont vraiment touchants et attachants. Ils sont beaux et je me suis tout de suite identifiée aux personnages, ils m'ont permis de réfléchir et de me poser des questions. Et si ça nous arrivait ? Comment je réagirais à leur place ? Je sais pertinemment que le regard et la méfiance des gens qui vous regardent bizarrement avec un sourire de pitié ou encore ceux qui ne veulent même pas vous regarder sont durs à accepter et se sentir incapable et dépendant sont aussi des choses qui peuvent se révéler douloureuses. Joanna est vraiment courageuse et audacieuse, elle est un peu un exemple pour moi. Quant à Swann, j'aime ça façon de défier les autres et d'accepter les gens comme ils sont ; il va au bout de ses choix et ne recule pas devant les obstacles ; c'était tellement beau ce qu'il a fait pour Joanna. Il m'ont appris que rien n'arrrête l'amour et que tout est possible. Ce livre parle de sujets réels et actuels, l'auteur écrit vraiment bien, elle sait placer ses mots et montrer juste ce qu'il faut. Certains passages m'ont marqués comme celui là "Après qu'on se fut embrassés, je me suis dit que je n'aurais plus faim ni soif, pour le reste de ma vie toute entière. J'étais où il fallait que je sois. En territoire Joanna" cette phrase est vraiment troublante, elle était belle et juste assez pour savoir que Swann et Joanna sont exceptionnels et que je ne me lasserai jamais de lire ce livre.
J'ai adoré ce livre que je recommande et je lui réserve une place de choix dans ma bibliothèque...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (38) Voir plus Ajouter une citation
NadaelNadael   31 mars 2017
« – Tu as déjà lu Jane Eyre? expire-t-elle dans un souffle. Je secoue lentement la tête dans son cou, tandis qu’elle reprend : – Moi, je l’ai lu plusieurs fois. Il y a cette phrase… (…)- Quelle phrase? Elle est toujours silencieuse, blottie contre moi. Je n’ai pas besoin de voir son visage pour sentir la peine et le tourment. Alors je la soulève et l’emmène avec moi sur son lit, pour être plus à l’aise, pour être à l’abri (…) Enfin, sa poitrine se gonfle pour laisser sortir les mots qu’elle récite : – Je suis un oiseau comme les autres, avec le poids de mon drame en plus… J’avale ma salive et je la serre plus fort contre moi, parce ce que c’est tout ce que je me sens capable de faire. – Tu crois que je volerai toujours, Swann? »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Virginie94Virginie94   08 mai 2017
Je ne sais pas si vous avez déjà vécu cette expérience-là : vous venez d’avoir une idée qui vous paraît géniale, tellement géniale que vous avez de la peine à concevoir comment vous avez fait pour vivre sans pendant quinze interminables années. Tellement géniale que vous êtes sûr de mourir si l’humanité n’est pas au courant dans la demi-seconde qui suit. Et puis, plus tard, une fois que le temps a égoutté votre idée dans la passoire de l’objectivité, vous êtes bien content que le monde entier soit resté dans l’ignorance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
KaeKae   07 mai 2017
Le résultat était étrange. Contradictoire. Il y avait d’abord ce shoot d’attirance, hyperpuissant, que je ressentais physiquement, et puis, tout de suite après, comme un réflexe, une sensation de malaise, de répulsion presque, qui venait tout foutre en l’air. Le fauteuil roulant. Je n’allais pas prétendre qu’il ne changeait rien, que tout était exactement pareil que si elle avait été debout, bien campée sur deux jambes dorées jaillissant d’un minishort déchiré. C’est des conneries, ça. Il n’y a que dans les films que l’on fourre ce genre de mots dans la bouche de héros. Moi, je suis un type normal de 15 ans, j’habite dans la vraie vie et donc, au départ, le coup du fauteuil m’a méchamment refroidi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Virginie94Virginie94   08 mai 2017
Et ma famille, mes parents, mes frères ? Est-ce que je serais gêné de la leur présenter ? Quand on me demanderait à quoi ressemble ma copine, est-ce que je dégainerais une photo d’elle (« T’as vu comme elle est belle, tavu tavu?») dans son fauteuil roulant, comme si c’était la chose la plus normale du monde, comme si ces deux énormes roues étaient là pour la décoration ?
Commenter  J’apprécie          40
NadaelNadael   31 mars 2017
« J’étais rempli du visage de cette fille, comme on garde, les yeux fermés, l’empreinte du soleil quand on a trop voulu le regarder. »
Commenter  J’apprécie          113
Videos de Annelise Heurtier (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Annelise Heurtier
La fille d'avril
autres livres classés : handicapVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Envole-moi

Le narrateur est une fille.

Vrai
Faux

15 questions
28 lecteurs ont répondu
Thème : Envole-moi de Annelise HeurtierCréer un quiz sur ce livre
.. ..