AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Jean-Pascal Bernard (Traducteur)
EAN : 9782840985983
104 pages
Michel Lafon (01/09/2000)
3.63/5   200 notes
Résumé :
Qui a piqué mon fromage ? n'est pas du tout une histoire pour les enfants. Cet ouvrage, numéro un des ventes aux États-Unis pendant des mois et traduit en dix-huit langues, est bien un ouvrage de management : les PME comme les multinationales en ont fait leur vade-mecum pour salariés stressés, et les médecins le recommandent à leurs patients. Sous ce titre humoristique se cache une fable sur le monde contemporain, un monde en changement perpétuel. Comprendre que le ... >Voir plus
Que lire après Qui a piqué mon fromage ?Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (34) Voir plus Ajouter une critique
3,63

sur 200 notes
Mais qui a piqué le fromage, caché au fond d'un labyrinthe, de Baluchon et Polochon( 2 minigus: des hommes minuscules ) et de 2 souris?
De vraies souris de laboratoire, pas des nanas, hein!


Les souris sont plus intelligentes (comme toutes les femmes!) que les minigus. Elles arpentent le labyrinthe pour retrouver leur bonheur perdu, alors que les hommes attendent et se lamentent, en pleurnichant.


Ce n'est pas une fable, ni le livre "Des souris et des hommes". J'en vois un qui sourit!
Mais, c'est un livre de " management": comment expliquer à des ouvriers, des employés ou des cadres qu'ils doivent s'adapter au changement, sous peine de périr, pire de perdre leur ... fromage!


Si, vous passez outre VOTRE problème de "Résistance au changement" (terme exact de psychologie appliquée), vous vous sur-passerez et arriverez à avancer malgré les "zapettes" ou autres pièges dans ce labyrinthe de la...Vie, ou dans les contraintes de votre travail!


C'est beau, non? Numéro 1 des ventes aux Etats-Unis, ( avec un Donald Duck comme président, ou je me Trump?)


Oui, mais je ne suis pas une souris, seulement un gros rat et je ronge...mon frein! Car, en levant la tête, au dessus du labyrinthe, il y a un Ra(t)minagrobis ( de Jean de la Fontaine)...


Mon patron qui aimerait que j'applaudisse à tous ces changements qui perturbent mon travail et mon équilibre...
Changements parce qu'un grand patron l'a voulu, sans donner d'explications! Vous connaissez les Ra(t)minagrobis, ces gros matous qui veulent marquer leur territoire, laisser trace de leur passage avec leur pipi!


Mais en psychologie, si le changement n'est pas expliqué, difficile pour nous, de l'accompagner... de plus, allez expliquer aux ouvriers des filatures du Nord, ( ou d'autres) qui ont été licenciés, qu'ils auraient dû lire ce livre.


Et anticiper le mouvement ???
Je fais le "mariole" ? Mais, le livre explique qu'on doit sentir si son fromage fond ou commence à sentir mauvais...( Dans le Nord, leur fromage c'est le Maroilles!)
Il faut sentir le vent, selon l'auteur...:-)


Pardon, mais moi, je sais qui a piqué mon Gruyère: le patronat et les grosses fortunes ! Et ils l'ont planqué dans les paradis fiscaux ou... ( en Suisse!) Ça me rend chèvre quand on me pique mon fromage.
C'était le camenbour du jour!


"Camenbour: style de blagues qu'on aime bien faire entre la poire et le fromage!" Alain Finkielkraut.
Commenter  J’apprécie          5118
Il paraît que ce livre à révolutionné des vies, qu'il a été lu par des millions de lecteurs à travers le monde. Et bien si ce n'était pour une de mes élèves qui me l'a prété, je n'en avais jamais entendu parler!

Ce conte philosophique utilise l'image du labyrinthe dans lequel deux souris et deux petits hommes courent à la recherche de fromage, le fromage représentant notre but ultime, ce que l'on perçoit comme notre bonheur et qui est donc différent pour chacun. A partir d'une histoire simple et de métaphores, il explique comment faire face au changement et trouver plus facilement notre bonheur en acceptant que la vie peut nous présenter des routes différentes et qu'il ne faut pas en avoir peur.

Est-ce que je l'ai trouvé sympa à lire? Oui, il est ultra-court, ça se lit bien, l'histoire est plaisante. Est-ce que ce livre, comme pour tant d'autres qui ont "réussi" leur vie après avoir lu cette fable, a révolutionné ma vie? Pas du tout. Je n'y ai rien appris de nouveau, et je n'ai pas eu d'épiphanie. Ça ne veut pas dire qu'il ne peut pas changer la vie d'autres personnes puisqu'apparement il fait des miracles pour certains, mais contrairement à un roman je conseillerai plutôt de l'emprunter pour ne pas regretter d'avoir investi s'il ne rempli pas son rôle. Ce type d'ouvrage est très personnel et il est difficile de juger la portée qu'il pourra avoir d'un point de vue personnel, en ce qui me concerne d'autres contes ont mieux rempli leur rôle.
Commenter  J’apprécie          92
Ah la la ! J'ai hésité entre deux et trois étoiles. 3 étoiles et plus parce que motiver les gens à s'adapter et à prendre leur vie en main pour aller se dégoter un nouveau fromage et faciliter ainsi leur rapport à la vie, ça me paraît fort louable. 2 étoiles et moins parce que tout le baratin "cette fabuleuse histoire a changé ma vie", "comment peut-on appliquer cette merveilleuse histoire ?", "je cours répandre au monde entier la bonne parole [un brin simpliste et moralisatrice quand même] de cette délicieuse histoire", c'est à la limite du supportable. le livre gagnerait donc à remplacer son auto-promo par un peu de complément psychologique, à mon sens. [question : fonctionne-t-il aussi avec ceux qui n'aiment pas le fromage ?]
Commenter  J’apprécie          110
Un petit livre très orienté "concret", une petite fable à l'américaine pour naviguer vers la success story ;-)

Qui a volé mon formage est un conte. Au début de ce court livre, des amis se retrouvent et discutent de leurs vies. Ils rencontrent plus ou moins tous des difficultés à s'adapter aux changements, même s'ils ne le disent pas tous, dans différents domaines de leurs vies. La seconde partie est le corps du "conte", de la "fable" proprement dite, et on suit avec amusement les pérégrinations de Flair, Flèche, Baluchon et Polochon, chaque jour à la recherche de Fromage dans le labyrinthe. Un jour, ils trouvent une énorme réserve, et s'installent. Et puis la catastrophe survient, le Fromage a disparu ! Si les souris, Flair et Flèche, s'adaptent facilement (normal, étant des souris, leur mental et leurs émotions ne leur polluent pas trop le cerveau !), pour Baluchon, en revanche, c'est un véritable parcours initiatique qui s'ouvre devant lui. Et quant au pauvre Polochon... Il n'arrive tout simplement pas à admettre la réalité : le Fromage n'est plus là ! Enfin, la troisième partie nous fait découvrir les "enseignements" pour leurs vies qu'en tirent nos amis de la première partie.

Alors c'est drôle et ça démontre très bien les différentes réactions que nous sommes toutes et tous amenés à avoir face à un changement. Par contre, on n'a pas véritablement de clefs pour concrètement sortir du modèle Polochon et aller vers le Baluchon ou le Flair/Flèche...

Cette allégorie a au moins le mérite de nous faire prendre conscience de notre fonctionnement, ce qui est déjà un grand pas ! - et en plus, c'est une lecture rapide et amusante !

Ceci dit, il y a une "réflexion" de Baluchon qui, ramenée à une quête d'ordre plutôt sentimental, m'a fait beaucoup rire : "Plus tôt on oublie l'ancien Fromage, plus vite on en trouve un Nouveau."

Bref, je suis très contente de cette petite lecture dans prétention, livre en fait prêté par des amis au détour d'une conversation sur... le changement ;-)
Commenter  J’apprécie          20
Rien de nouveau sous le soleil.

Tout un livre pour dire à peu près la même chose qu'une prière du moyen-âge qui dit qu'il faut apprendre à accepter ce que nous ne pouvons pas changer et avoir le courage de changer les choses sur lesquelles nous pouvons agir (la prière de la Sérénité).

En cherchant bien, il y a probablement des références plus anciennes.
Commenter  J’apprécie          100

Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
Suite de la citation de JCLDLGR:

Pour se sentir vraiment chez eux, Polochon et Baluchon s'amusèrent à refaire la décoration, en recouvrant les murs de belles esquisses de Fromages agrémentées de slogans. L'un d'eux disait ceci:
"Le Bonheur est dans le Fromage."

- C'est pas un beau fromage, ça ? Déclara Polochon. Nous l'avons gagné à la sueur de nitre front.
Parfois, en grand seigneurs, ils offraient une tranche aux convives, mais le reste du temps, ils gardaient tout pour eux.
- Nous méritons ce Fromage, déclara Polochon. Nous l'avons gagné à la sueur de notre front.
Et sur ces mots, il engloutit un beau morceau bien frais, avant de piquer un somme, comme souvent après le repas.
Commenter  J’apprécie          220
En revoyant les erreurs qu'il avait pu commettre, il en tira de précieux enseignements qui lui serviraient à l'avenir:
- Il faut toujours prendre soin de simplifier les enjeux, de faire preuve de souplesse, et de réagir vite.
- Il ne sert à rien de monter les problèmes en épingle ni de se remplir l'esprit de peurs infondées.
- En sachant déceler les signes annonciateurs de changement, on se prépare d'autant mieux à d'éventuels bouleversements.
Commenter  J’apprécie          70
Le changement est inévitable.
Prépare-toi au changement.
Anticipe le changement.
Adapte-toi rapidement.
Change.
Profite du changement !
Sois toujours prêt à repartir,
Pour profiter pleinement de la vie.
Commenter  J’apprécie          60
Touchés par la grâce, heureux comme des poissons dans l'eau, nos minigus se croyaient désormais à l'abri de tous les maux. Vites familiarisés avec leur nouveau bonheur, ils ne tardèrent pas à considérer ce Fromage comme le leur. Une telle abondance valant tous les grands soirs, ils élirent domicile à deux pas de la Gare. Savourant les plaisirs de leur nouvelle capitale, ils s'y constituèrent bientôt toute une vis sociale.
Commenter  J’apprécie          10
...le changement est une chose inéluctable, que nous l'ayons prévu ou non. Le changement ne nous prend par surprise que lorsque nous refusons de le voir.
Commenter  J’apprécie          40

Video de Spencer Johnson (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Spencer Johnson
This is a book review on the self-improvement and business bestseller, "Who Moved My Cheese?" by Spencer Johnson, sponsored by PapaMedia.com. (en anglais)
Dans la catégorie : AdaptabilitéVoir plus
>Psychologie différentielle et génétique>Psychologie individuelle>Adaptabilité (14)
autres livres classés : developpement personnelVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (546) Voir plus



Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
430 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre

{* *}