AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Marie Hooghe (Traducteur)
ISBN : 2742797203
Éditeur : Actes Sud (04/05/2011)

Note moyenne : 3.44/5 (sur 8 notes)
Résumé :

L'histoire de Bina, postier malien, courageux et débrouillard, qui a fait de Lieve Joris son (involontaire) sponsor et lui a dédié sa cabine téléphonique, inaugure ici une série de récits consacrés à l'Afrique (Mali, Congo, Tanzanie, Sénégal), au Proche-Orient (Égypte, Syrie) et à l'Europe de l'Est (Hongrie, Pologne en compagnie de l'écrivain Ryszard Kapuscinski). Comme toujours chez Li... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
miriam
  12 février 2019
J'ai reçu Ma cabine Téléphonique Africaine en cadeau au pique-nique de Babélio. Comme je n'avais aucune idée de ce que cachait ce titre original, le livre est resté longtemps dans ma PAL. Quelle bonne idée de l'en sortir!
164 pages, 10 récits, autant de rencontres en Afrique, au Moyen Orient, en Europe de l'Est.
J'aime les écrivains-voyageurs et encore plus  les écrivaines-voyageuses. Après Alexandra David Neel, Mary Kingsley, Isabelle Eberhardt et d'autres, je découvre Lieve Joris  née en Belgique(1953) mais basée aux Pays Bas, donc néerlandophone. Journaliste, boulingueuse elle a écrit de nombreux livres que je compte bien lire!
Ma cabine téléphonique africaine est le titre du premier récit : rencontre avec Bina, receveur des postes dans un village malien en 1996, déjà les touaregs rebelles menacent les autorités ou leurs représentants. La téléphonie mobile n'existe pas dans cette contrée. La cabine de Bina est une institution....Comme j'ai aimé ce récit! Lieve Joris s'efface devant les personnages africains. Elle les campe magnifiquement.
Le second récit, Les Enfants de Mobutu, se déroule au Congo, en 1998, le règne de Mobutu s' achève, il reste un grand désordre et pourtant l'auteure se promène dans la province qui paraît paisible. Elle accompagne un homme d'affaires qui vend, troque, ou achète un peu n'importe quoi. Elle nous fait imaginer l'"ambiance du poisson" sur le bord du lac, on rencontre des pauvres pêcheurs, des cyclistes qui font des kilomètres de pistes défoncées pour transporter 3 malheureux poissons....Aventure humaine, chaleur africaine...
On passe aussi par Dar-es-Salam ou par Saint Louis du Sénégal .
Lieve Joris a posé ses valises en 1982 au Caire. Elle nous invite dans l'appartement de Madame Taher, sa logeuse, bourgeoise déclassée qui fait survivre un monde féminin, désuet, étriqué et décalé.
Puis elle part à Alep et à la frontière de la Syrie et de la Turquie, rencontre Ismaïl,  Kurde qui préfère disserter sur Baudelaire et les surréalistes que de lui faire rencontrer la réalité, "Baudelaire est sans danger" : rencontre touchante.
Les 50 dernières pages se déroulent en Pologne (1987)et en Hongrie (1990) . Rencontre avec Kapucinski - un écrivain -voyageur que j'aimerais lire. Ils ne parleront pas de l'Afrique que les deux auteurs ont parcouru, Kapuscinski fera découvrir la Pologne grise de la fin du communisme. Enfin Lieve Joris aboutit dans un petit village hongrois  sur la Tisza.  Avec une grande délicatesse, elle nous présente les protagonistes de l'histoire récente, l'idéaliste qui voulait changer le monde, le maire communiste, l'institutrice aux prises avec les enfants tziganes qui ne supportent pas la sédentarisation imposée...Aucun jugement, juste une grande sympathie.
Lieve Joris ne se met pas en avant. Elle ne se vante pas de ses aventures. Elle laisse parler les personnages qu'elle rencontre, nous fait sentir les ambiances, les odeurs, les goûts, les manques aussi. Un tout petit livre, un concentré de saveurs!

Lien : http://miriampanigel.blog.le..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
agathe10000
  07 juin 2011
Dans ce très beau recueil de nouvelles, l'auteur nous fait voyager à travers plusieurs pays (Mali, Tanzanie, Egypte, Varsovie...)pour nous faire découvrir des façons de vivre, d'être ou de penser différentes des nôtres.
Ainsi nous rencontrons Madame Taher, ancienne femme fortunée de l'époque du roi farouk, dépossédée désormais de ses biens, qui craint toujours qu'"ils" n'arrivent, qu"ils" ne l'espionnent ou ne la volent;également Rachid, immigré vivant à New-York, retournant pour quinze jours dans son pays, la Tanzanie, Ismaïl, amoureux de littérature, qui vit dans un pays partagé entre les chrétiens, les Kurdes et les Bédouins.
La nouvelle qui m'a le plus touchée est sans conteste En Pologne avec Kapuscinski, où l'auteur passe un dimanche à vadrouiller en Pologne avec un journaliste international Kapuscinski, qui reste attaché à son pays et à son histoire et y revient assez souvent.
Quelques beaux passages sont à relever :
p.107 Là, entre les sentiers soigneusement ratissés, se trouve l'histoire de la Pologne - une hisoire de guerres et de révoltes. Ici, les trépassés se sont retrouvés. Les lieutenants de l'armée polonaise qui furent condamnés à mort en 1952 [...] reposent à côté des chefs de la Sûreté qui les firent assassiner. " C'est ça la Pologne, dit Kapuscinski, maintenant ils sont voisins."
p.109 Dernièrement à la radio, on demandai à une jeune fille pourquoi elle voulait un enfant . "Parce que c'est la seule chose que je peux obtenir", a-t-elle dit.

Tout n'est que pauvreté, peur du lendemain, reconstruation fragile, combat pour la vie, et ce journaliste, pourtant réputé et réclamé au niveau international, reste fidèle à son pays, là où d'autres ont fui vers une vie meilleure sans se retrourner.

Voici donc un très beau recueil, à l'écriture masculine (j'en oubliai parfois que l'auteur est une femme!), juste et directe, que je vous recommande vivement
Lien : http://leslivresdagathe.over..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
sylvie2
  29 juillet 2012
Ce livre est une succession d'images sur les pays parcouru par l'auteur: Mali, Congo, Tanzanie, Sénégal, Egypte...)
Sa lecture est un voyage à travers les odeurs, les bruits et les lumières du monde. L'auteur est vraiment excellente dans la description des ambiances.
Commenter  J’apprécie          30
Villebard
  26 octobre 2015
Sympa... Quand on a soi-même parcouru notre étrange planète...
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (1)
LePoint   16 juin 2011
Chaque fois, le regard de l'auteur se porte sur les gens. La justesse du trait, l'ironie du détail, le naturel de la prose invitent par l'intime à partager une situation, si improbable soit-elle, et toujours révélatrice du pays où elle advient.
Lire la critique sur le site : LePoint
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
LaetiratureLaetirature   02 juin 2011
Comme si souvent dans ces contrées, il fallait s'arrêter pour comprendre ce qui se tramait autour de soi. C'était un monde d'hommes où l'information était enregistrée de manière silencieuse et se transmettait par un regard en coin, un sourire mystérieux ou un seul mot.
Commenter  J’apprécie          30
LaetiratureLaetirature   02 juin 2011
Jadis, Varsovie était située à l'Ouest du royaume de Pologne, entre-temps le pays a été tellement grignoté que Varsovie se trouve à l'Est. C'est une ville ressuscitée de ses cendres, un corps couvert de cicatrices.
Commenter  J’apprécie          30
sylvie2sylvie2   29 juillet 2012
En trentrant du travail, Mme Taher raconte invariablement des histoires sur le vent poussiéreux qui souffle dans les rues du Caire, ou sur le trafic intense qui l'a obligée à attendre au moins dix minutes avant de pouvoir traverser.
Commenter  J’apprécie          20
LaetiratureLaetirature   02 juin 2011
Je voulais savoir comment on vivait dans des régions dont personne ne parlait. Je voulais voir quelque chose d'arbitraire, de fortuit.
Commenter  J’apprécie          30
LaetiratureLaetirature   02 juin 2011
Dans un environnement où tout a été détruit pendant la guerre, les gens veulent reconstruire quelque chose qui leur rappelle le passé. Ils veulent que ça ait l'air vieux.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Lieve Joris (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lieve Joris
Lieve Joris - Sur les ailes du dragon A l'occasion des Correspondances de Manosque 2014, rencontre avec Lieve Joris autour de son ouvrage "Sur les ailes du dragon, voyages entre l'Afrique et la Chine" aux éditions Actes Sud. Récit traduit du néerlandais par Arlette Ounanian.
autres livres classés : maliVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr