AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Roger Lewinter (Traducteur)Charles Le Blanc (Auteur de la postface, du colophon, etc.)Aurélia Grandin (Illustrateur)
EAN : 9782842053130
99 pages
Éditeur : 1001 Nuits (18/03/1998)

Note moyenne : 3.53/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Aphorismes, par Karl Kraus (Mille et Une Nuits).
Le directeur fulgurant de la célèbre revue Die Fackel, qui fit les beaux jours de Vienne au début du siècle, est certainement la figure la plus étonnante de cette prodigieuse galaxie intellectuelle. La présente édition regroupe un ensemble d'aphorismes traduit par Roger Lewinter. Exemple: «L'ironie sentimentale est un chien qui aboie à la lune cependant qu'il compisse les tombes.»
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
deuxquatredeux
  07 juillet 2017
Au programme de ce volume, c'est une sélection de quelques 400 aphorismes choisis dans les trois recueils publiés du vivant de Karl Krauss : Dits et contredits, Pro domo et mundo et La Nuit et initialement publiés dans Die Fackel, la revue que Krauss dirigea. Les aphorismes sont regroupés en six catégories plus ou moins stables et poreuses : « Lire et écrire » , « Arts et artistes » , « Femmes » , « Morale » , « Presse, bêtise et politique » - on retrouve là un des combats de Krauss contre la presse et pour la langue - et « Vienne et Berlin ».
Genre moins codifié que le haïku - cela serait trop long à expliquer - ou le gazouillis - 140 caractères - , l'aphorisme - pour faire court, l'expression courte d'une pensée, le plus souvent une phrase - est un genre dans lequel certains ont excellé : entre autres La Bruyère en davantage que 140 caractères, Cannetti, Cioran, Nietzsche, Schopenhauer, quelques autres philosophes (allemands naturellement) et Karl Krauss donc. Dans ce volume, Krauss définit lui-même, par deux aphorismes, l'aphorisme de la façon suivante : « L'aphorisme ne coïncide jamais avec la vérité ; il est soit une demi-vérité, soit une vérité et demie » en précisant que « Il est difficile d'écrire un aphorisme, quand on est capable. Il est beaucoup plus facile d'écrire un aphorisme quand on en est incapable ». Voilà pour la définition de l'aphorisme.
À l'exception de la partie sur les femmes qui paraît datée, les aphorismes regroupés ici font globalement mouche pour peu que l'on apprécie la pensée courte et les demies-vérités ou les vérités et demie de Karl Krauss que Musil, son contemporain, rangeait dans la catégorie des « dictateurs de l'esprit ». Musil écrit dans son journal : « Bien avant les dictateurs, notre époque a produit le culte des dictateurs de l'esprit. Voir George. Mais aussi Kraus et Freud, Adler et Jung. N'oublions pas Klages et Heidegger. Ce qu'il y a là de commun, c'est sans doute un besoin d'être dominé par un souverain, un chef, une sorte de sauveur. » J'avoue ne pas avoir toutes les qualités pour juger de ce sujet, de cette « guerre du silence »* entre deux auteurs de l'Amère patrie comme elle est qualifiée par Sebald.
Après comme les blagues Carambar (difficile de passer des dictateurs de l'esprit à cela), les miscellanées (de Mr Schott ou pas) ou les listes, l'accumulation d'aphorismes peut conduire à une espèce d'overdose. Ce faisant, plutôt qu'une lecture in extenso, une lecture sélective et dans le temps long est à privilégier.
* Article de Stéphane Gödicke dans la revue Agone.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120

Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
PiertyMPiertyM   09 octobre 2014
Il y a deux sortes d'écrivains. Ceux qui le sont, et ceux qui ne le sont pas. Chez les premiers, le fond et la forme sont ensemble comme l'âme et le corps; chez les seconds, le fond et la forme vont ensemble comme le corps et l'habit.
Commenter  J’apprécie          140
born2flyborn2fly   20 octobre 2012
On doit lire mes travaux deux fois pour s'en approcher. Mais je n'ai rien non plus contre le fait qu'on les lise trois fois. Mais je préfère qu'on ne les lise pas du tout, plutôt qu'une fois seulement. Je ne voudrais pas être responsable des congestions cérébrales d'un imbécile qui n'a pas le temps.
Commenter  J’apprécie          80
coco4649coco4649   27 septembre 2014
Qui ne pense pas pense qu'on n'aurait une pensée que lorsqu'on l'a et qu'on la revêt de mots. Il ne comprend pas qu'en vérité ne l'a que celui qui a le mot dans lequel croît la pensée.
Commenter  J’apprécie          90
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   04 juillet 2017
L'évolution technique laissera tout de même un problème en suspens : la débilité de la nature humaine.
Commenter  J’apprécie          130
coco4649coco4649   13 juin 2016
Écrire un feuilleton consiste à faire des boucles sur une calvitie.


(Karl KRAUS est décédé le 12 juin 1936)
Commenter  J’apprécie          90

Video de Karl Kraus (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Karl Kraus
Le 15.10.2018, Jacques Munier évoquait dans le Journal des idées ?Karl Kraus?, de Walter Benjamin.
autres livres classés : aphorismesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

auteurs allemands ou autrichiens

D'abord un des phares de la littérature européenne : Johann Wolfgang von Goethe

allemand
autrichien

12 questions
42 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature allemande , littérature autrichienneCréer un quiz sur ce livre