AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2700236068
Éditeur : Rageot Editeur (14/04/2010)

Note moyenne : 3.91/5 (sur 28 notes)
Résumé :

Pour pimenter son anniversaire, Max organise une « murder party » : un jeu de rôles avec un mort et un coupable à trouver ! Il y invite Margot, la seule fille qui le fait rêver. Celle-ci révèle son secret en arrivant à la fête : son handicap, qu'elle cachait sous des dehors indifférents. Mais bientôt le jeu dérape. Max et Margot découvrent... un vrai cadavre !

Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
blandine5674
  13 décembre 2019
Grossier et Grotesque. A l'image du titre. L'intrigue, présente, sauve un peu. Max invite Marguerite, qui marche avec des béquilles car prothèse sur une jambe. Il en est fou amoureux. Son grand frère lui prépare un faux meurtre pour son anniversaire. Mais découverte de vrai cadavre, kidnapping, assassins, vol de tableaux, etc. Ouf ! l'histoire se termine bien puisque, grâce à tout ça, les parents vont enfin leur acheter un portable.
Commenter  J’apprécie          274
babel95
  12 mars 2017
Vendredi, alors que j'avais passé une partie de la nuit à la recherche d'un criminel particulièrement retors qui avait découpé ses victimes en morceaux - et les avait recousus, j'ai choisi une lecture qui me paraissait un peu plus tranquille : Murder Party, d'Agnès Laroche.
Murder Party est un livre « jeunesse » de la collection Heure Noire, destiné à des lecteurs de plus de 12 ans.
Le frère aîné de Max, quatorze ans, lui propose d'organiser une « Murder Party » pour fêter son anniversaire. Une Murder Party ? Qu'est-ce que c'est ? Un jeu de rôle en pleine nuit, au coeur de la forêt – au cours duquel il faudra élucider un « faux meurtre »…., voilà qui promet…
Au collège, c'est la rentrée, et Max, le premier jour, trébuche et s'affale de tout son long sur une jeune fille en train de lire. C'est Margot, une nouvelle, une jeune fille bien différente des autres collégiennes. Margot, est en effet bien étrange. Elle se déplace avec des béquilles, elle ne souhaite pas se faire d'amies, encore moins d'amis parmi les collégiens et les collégiennes. Max lui sert de « sherpa » ; comme Margot doit se servir de béquilles, il porte son sac – c'est le professeur principal qui a tiré au sort, et c'est lui, Max, qui ne s'était pas porté volontaire, qui a été choisi.
Max le timide, Max qui hésite tout le temps, qui souhaite se racheter, se fait pour une fois violence et invite Margot, à la Murder-Party. Contre toute attente, la jeune fille accepte..
Le grand jour arrive enfin. Mais rien ne se déroule comme prévu. Max et Margot découvrent un « vrai » cadavre, et sont victime d'un kidnapping….
Lors de l'enlèvement de Max et Margot, on découvre la réalité, le handicap de Margot qui a été amputée d'une jambe à la suite d'un accident de voiture – le conducteur ayant perdu le contrôle du véhicule parce qu'il conduisait en téléphonant, l'hôpital et la rééducation. On est pris par l'intrigue, on se demande comment les deux ados vont se sortir de cette situation apparemment sans issue….
L'histoire peut paraître quelquefois un peu difficile à croire… mais au final, on se laisse prendre au jeu, à cette Murder Party bien mal partie, qui va quand même bien se terminer.
J'aime beaucoup le style d'Agnès Laroche ; dès les premières lignes j'ai été conquise - un livre jeunesse bien écrit, des dialogues qui font mouche, de l'humour… Un petit cocktail auquel j'ai du mal à résister. La famille de Max est particulièrement bien rendue - sa mère, qui aime cuisiner des plats improbables, son grand frère Noé, agaçant, qui semble «braire»… le handicap de Margot, son courage, sont dépeints sans excès, avec une grande justesse de ton, qui rend la jeune fille particulièrement sympathique.
J'aimerais terminer sur ces quelques lignes d'une grande douceur, que j'ai particulièrement aimées :
« Tout le monde s'est levé, sauf Marguerite (Margot) qui a attendu que le calme soit revenu. Je l'ai suivie, mon sac sur le dos, son sac dans mes bras, en pensant à la chanson préférée de ma grand-mère. L'histoire d'un type qui ne veut pas que sa femme le quitte et qui est d'accord pour devenir l'ombre de son ombre, l'ombre de son chien.
Marguerite devant, moi derrière, je n'étais pas l'ombre de son ombre. J'étais juste l'ombre de son sac. »

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Yorick_CDI
  26 août 2014
Maxime est en troisième. Il est amoureux de Marguerite, une fille de sa classe qui marche avec des béquilles (on apprendra qu'elle a été amputée suite à un accident). Maxime, malgré sa timidité, invite Marguerite à sa fête d'anniversaire : une "murder party" organisée par son grand frère. Mais le soir de la fête, dans la forêt, ils trouvent un vrai cadavre, et, témoins gênants, ils sont kidnappés par le tueur qui les enferme dans une camionnette !
Voilà un très bon livre pour les 6è-5è, qui plaît bien, avec du suspense, un ton juste, agréable. Maxime raconte son histoire à la première personne, avec un certain humour qui permet de dédramatiser l'ensemble (et, vous l'aurez compris, un happy-end se profile).
Au niveau de la crédibilité certes, ce n'est pas l'idéal (le rôle du grand frère dans le sauvetage est discutable par exemple), mais pour une fois peu importe, l'histoire est bien ficelée, peut-être pas particulièrement originale, mais elle fonctionne et atteint potentiellement le lectorat visé (voire au delà) : c'est déjà beaucoup.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Takalirsa
  16 octobre 2016
La collection "Heure noire" fait peau neuve avec de nouvelles couvertures, donnant une seconde vie à des titres phares de l'éditeur. Comme j'ai beaucoup aimé "Tu vas payer" du même auteur, j'ai eu envie de découvrir ses autres romans !
Raconté à la première personne, le récit nous rend d'emblée le jeune "Maxou" très attachant. C'est par le biais des sentiments qu'Agnès Laroche aborde son thriller et c'est judicieux de sa part ! Car si le suspense est de mise à partir de la découverte du fameux cadavre, c'est véritablement autour de l'amour que Max porte à Margot - et qu'il a tant de mal à exprimer ! - que se noue toute l'intrigue.
Et elle est bien mystérieuse, cette Marguerite... Nouvelle arrivée au collège, elle a la particularité de porter chignon, jupe longue, bottines et... béquilles. Que lui est-il donc arrivé ? jasent les miss "si ça se trouve". La situation rend l'adolescente distante et peu loquace mais pour Max peu importe : il est fou d'elle ! Cependant comment le lui avouer ? D'autant plus qu'ils nagent "depuis cinq semaines sur un océan de malentendus"... Cette soirée au cours inattendu va-t-elle lui apporter l'occasion qui lui manquait ? En tout cas, le mystère entourant la jeune fille contribue autant à tisser l'ambiance que les nombreuses références aux films d'horreur égrenées par le héros.

Le récit ne manque pas non plus d'humour avec les allusions aux plats étranges cuisinés par sa mère (pâtes chinoises aux algues, purée de carottes et son coulis de pâté, sorbet tomate-betterave : elle invente "des trucs incroyables auxquels personne, mais alors personne n'avait pensé avant.") ! L'enquête en elle-même ne propose rien d'original mais tous ces petits détails font que le roman se lit avec plaisir et que l'on passe un agréable moment !
Lien : http://www.takalirsa.fr/murd..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Collobert3B3J
  14 octobre 2019
MURDER PARTY

C'est Maxime, il a 14 ans, il est collegien mais n'a pas trop d'amie. Un jour, il rencontre une fille dont il tombe amoureux.Il l'aide à porter son sac car elle est en handicapée. Un jour ,Maxime invite Marguerite à son annivesaire pour faire une Murder Party en forêt. le soir, ils cherchaient le faux mort quand tout à coup Maxime decouvrit un veritable mort. Mais le vrai problème est que le tueur le voit, les menace avec son pistolet, et les amène dans un garrage. Dans la nuit, Maxime et Marguerite essaient d'en sortir. Vons t'ils réussir ??

J'ai apprecié ce livre car j'aime les histoires policières. Quand je l'ai lu, je n'ai pas vu le temps passer et en plus je suis rentré dirrectement dans l'histoire. La seule chose negative est que la fin est prévisible.
Je recommande ce livre aux petitx lecteurx et à ceux qui aiment les romans policiers.
O.LG
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
babel95babel95   12 mars 2017
- Je suis restée pas mal de temps à l'hôpital, puis plusieurs mois en centre de rééducation. Je ne revenais chez moi que le week-end. On a déménagé pour habiter une maison sans étage et j'ai fait ma quatrième par correspondance. Je croyais que j'allais continuer cette année, mais mes parents n'ont pas voulu. Retour à la vraie vie, ils ont dit. C'est comme ça que j'ai débarqué à Jules Verne.
- Tu t'y plais ?
- Non. Je ne voulais pas reprendre le collège, je voulais rester chez moi. Je ne me sentais pas prête à affronter les regards, les questions. En plus, le premier jour, quand tu es tombé sur moi, j'ai cru que c'était volontaire, une sorte de bizutage.
- Non, je...
- Et mon sac, je t'en parle pas ! La seule personne de la classe qui n'a pas levé le doigt, c'est toi.
- Mais je....
Impossible d'en placer une, elle était bien décidée à le vider, son sac, justement !
...
- Mais alors, pourquoi tu as accepté de venir à mon anniversaire ?
- Pour te prendre à ton propre piège, t'obliger à trouver un prétexte pour décommander...
Je n'en revenais pas. On naviguait depuis cinq semaines sur un océan de malentendus, des vagues grosses comme ça. Et maintenant que la houle se dissipait, on était enfermés dans la camionnette d'un dingue qui voulait se débarrasser de nous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
chouquettes73chouquettes73   21 septembre 2017
J'aurais donné n'importe quoi pour avoir un manuel dont le premier volume se serait intitulé: Comment adresser la parole à la fille dont vous êtes éperdument amoureux. Je l'aurais lu, je l'aurais mis en pratique et j'aurais acheté le deuxième volume: Comment dire à cette fille-là que vous l'aimez et que vous crevez d'envie de l'embrasser. J'avais cherché sur Internet, mais apparemment personne n'avait encore songé à l'écrire, ce bouquin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CielvariableCielvariable   25 janvier 2019
-Au bahut avec mes potes, juste avant les vacances de Noël, on va organiser un truc géant. Toute la classe y participera, même les profs. Ton anniversaire ça sera l'occasion de nous rôder, de répéter si tu veux.

- Un truc géant comme quoi?

- Géant comme une murder party.
Commenter  J’apprécie          10
TakalirsaTakalirsa   15 octobre 2016
Ma soirée d'anniversaire était en train de virer à la catastrophe party.
Commenter  J’apprécie          30
Collobert3B3JCollobert3B3J   14 octobre 2019
Pour mon anniversaire, mon frère ainé a eu une idée géniale : organiser une murder party !
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Agnès Laroche (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Agnès Laroche
Agnes Laroche, "Duo pour une enquête"
autres livres classés : handicapVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le fantôme de Sarah Fisher

Comment est t-elle morte ?

En tombant
En la poussant
Noyer
Suicidé

5 questions
93 lecteurs ont répondu
Thème : Le fantôme de Sarah Fisher de Agnès LarocheCréer un quiz sur ce livre
.. ..