AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2210965268
Éditeur : Magnard Jeunesse (10/04/2018)

Note moyenne : 4.08/5 (sur 33 notes)
Résumé :
Imaginez une île au relief escarpé. Tous les deux ans s’y déroule le « trek du Pownal », une course en montagne suivie par des milliers d’internautes. Trente concurrents prennent le départ cette année, en autonomie presque totale. Pour la plupart d’entre eux, tenter l’aventure, c’est caresser l’espoir de quitter l’île. Pour Juno, l’argent de la victoire est surtout le seul moyen de sauver sa famille du naufrage.

Elle sait que, avant elle, d’autres se ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
Shan_Ze
  08 avril 2019
Quand Juno entend parler du trek de Pownal, une course en montagne "télé-réalité", elle ne sait pas vraiment quoi en penser. Mais elle a besoin d'oublier un peu son deuil et pense à la récompense à la clé... Alors pourquoi pas ?
Des courses, il y en a souvent mais celle-ci est spéciale car chaque concurrent possède une caméra et doit tenir un journal interactif, une sorte de Facebook de la course.
Le début est difficile, elle rencontre les autres participants, des jeunes aussi, des sympas, d'autres moins. Il y a des passages plus difficiles que d'autres... Des amitiés vont se nouer, des inimitiés... AU fur et à mesure qu'on les suit, on sent les douleurs dans notre corps, l'humidité, le froid... Même si j'ai eu du mal à suivre les retrouvailles de candidats, qui étaient devant puis derrière... J'ai aimé suivre Juno dans cette épreuve, découvrir sa vie, ses amitiés... Une belle aventure avec un côté télé-réalité pour donner un côté attrayant. Un roman qui m'a bien accroché !
Commenter  J’apprécie          330
orbe
  07 mai 2018
Juno décide de s'inscrire au grand Trek proposé sur son île aux jeunes qui doivent ainsi se surpasser dans des conditions souvent terribles, avec de réels dangers, afin d'espérer montrer leur valeur ou gagner le prix octroyé aux premiers d'entre-eux.
Pour elle, c'est la seule lueur d'espoir afin de tenter de sortir de la misère sa famille.
Les adolescents peuvent cheminer ensemble mais toute aide entraîne des pénalités.
A la douleur de la marche et de l'effort s'ajoutent les risques de chute mais aussi les ours et les loups qui vivent dans les montagnes.
Cependant, la souffrance et les difficultés tissent aussi des liens inattendus entre des adolescents de milieux très divers avec des motivations protéiformes...
Un formidable roman qui nous entraîne dans ce Trek et nous confronte aux éléments naturels et aux bêtes sauvages.
Le lecteur tremble avec l'héroïne et suit avec un vrai intérêt son parcours semé de craintes et de rencontres. La nature est un des personnages principal de l'histoire avec la nécessaire solidarité des milieux hostiles.
A lire !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Anarya
  24 juin 2018
Après la mort de sa mère et de sa grande soeur, prodige de l'alpinisme, le père de Juno est tombé dans la dépression, délaissant travail et famille. La jeune fille a du abandonner ses études pour subvenir aux besoins de ses frère et soeur, et travaille à la conserverie locale. Lorsqu'elle découvre une publicité pour le fameux trek de Pownal, il ne lui faut pas longtemps pour décider de tenter sa chance. Commence alors pour elle une aventure tant sportive qu'humaine.
Roman d'aventure psychologique, on pense forcément à Hunger Games pour le côté 30 ados en liberté dans une course contre la montre. Pourtant, la comparaison s'arrête là : point de meurtres ou de dangers vicieux. Seule la nature et les autres concurrents sont susceptibles de mettre des bâtons dans les roues de Juno. Car, si elle n'a jamais montré de facultés particulières pour la marche en montagne, sa détermination est forte et la porte vers l'avant. C'est d'ailleurs le grand point fort de ce roman que ce personnage, cette jeune fille qui chemine vers une vie meilleure. On s'attache instantanément à elle, à ses blessures, à son courage et à sa profonde humanité. On se laisse embringuer dans cette marche de l'espoir, où Juno se retrouve face à elle-même, se lie avec d'autres concurrents, s'attire l'animosité de certains ou doit composer avec la stratégie de ceux qui veulent gagner coûte que coûte.
Et là où Aurore Gomez réussit à nous transporter encore plus, c'est dans le récit de ce trek, sur cette île fictive en pleine nature, où tout est savamment dosé. Randonner dans des espaces sauvages ou balisés n'est pas facile, et l'autrice parvient à amener le danger là où il faut et quand il faut, et tient son suspense jusqu'à la fin de la course. Mais celle-ci n'est pas une fin en soi, et c'est toute la finesse des relations tissées au fil de l'épreuve qui vont apporter de toutes nouvelles perspectives à l'endurante et battante Juno. Un excellent premier roman !
Lien : http://bobetjeanmichel.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
MissMarple160
  02 février 2019
Juno, une jeune fille de 17 ans qui a perdu sa mère, se décide à participer à un trek à travers la montagne pour gagner le prix, et ainsi aider financièrement sa famille. Elle n'est pas seule, ils sont trente jeunes concurrents à s'affronter, avec des motivations et capacités mentales et physiques diverses.
Nous retrouvons dans ce livre de belles descriptions de la nature plus ou moins hostile, nous entrons dans l'intimité de la jeune fille, ses espoirs, ses doutes – ah, ce fameux bouton sur lequel il faut appuyer assez longuement pour être « secouru » ! – et petit à petit se dévoilent les relations entre les divers concurrents. Je trouve pour ma part que la psychologie des personnages secondaires n'est pas très approfondie.
Nous sommes dans une société hyper connectée, les concurrents sont donc équipés de caméras dont ils ne peuvent se séparer, qui se déclenchent de manière aléatoire, surveillant donc le moindre de leur geste (l'entraide entraîne une pénalité pour celui qui la reçoit !) et doivent écrire un commentaire chaque jour, aussi épuisés soient-ils. L'aspect négatif des réseaux sociaux est effleuré ici, l'héroïne a droit à des commentaires encourageants ou injurieux sans que ce voyeurisme omniprésent ne soit finalement remis en cause. Ce qui m'a gêné dans cette histoire est la présence d'une très grande technicité liée aux épreuves graves voire dramatique pouvant entraîner des blessures graves ou la mort. Cela fait écho aux « Hunger games » et autres jeux de téléréalité comme dans le roman de Nothomb « Acide sulfurique ».
J'ai surtout aimé dans ce livre le courage de Juno qui trouve en elle les ressources pour avancer malgré la douleur, car ce trek est aussi un moyen pour elle d'apprivoiser la douleur du deuil.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
UnKaPart
  04 août 2018
Roman d'aventure et récit initiatique, road trip psychologique avec du médidatif dedans et de la nature autour. le jeu des 1000 bornes mais à pied. Version moderne du kaihōgyō, pratique bouddhiste consistant à marcher et prier 1000 jours durant. Ici, point de salut de l'âme mais du blé à la clé, beaucoup de blé.
XXIe siècle oblige, les réseaux sociaux sont mis à contribution. Trek solitaire (plus ou moins) mais connecté au reste du monde, qui rend bien la contradiction de certains divertissements modernes. Confer les émissions TV sur le concept “je suis seul face à la nature sur île déserte” où la notion de désert implique une brouette de concurrents, les émissaires de la production, un staff technique pléthorique, des échanges avec des milliers d'internautes. Seul, donc. Et désert...
Société moderne oblige, la concurrence est de mise et la coopération entraîne des pénalités. Même topo à propos des mêmes émissions débiles où la notion d'équipe n'a aucune valeur, où le moteur ne réside pas dans la complémentarité et l'entraide mais les intrigues pour préaprer l'éviction du boulet lors du prime en fin de semaine.
Sur ces points, j'attendais davantage de ce roman, propice à une critique des médias de masse et du combo violence-voyeurisme à travers les réseaux sociaux. Là-dessus, j'en suis pour mes frais et sur ma faim.
Reste une belle aventure humaine, bien écrite, avec des personnages qui tiennent la route (sans mauvais jeu de mot, pas du tout mon genre).
Dans le domaine du voyage formateur au bout de l'enfer, j'ai une préférence pour les titres plus adultes (ma carte d'identité indique l'âge d'un adulte, ceci explique cela), les très noirs et ultraviolents Marche ou crève (Richard Bachman) et Battle Royale (Takami Kōshun). Subjectif, hein.
Sur un plan objectif de qualité d'écriture, L'espoir sous nos semelles est un livre bien fait, intelligent et sensible. Capable de trouver le juste milieu entre introspection et aventure, quand tant d'autres titres se vautrent dans le blabla soporifique ou l'action décérébrée. de la bonne littérature jeunesse, qui ne prend pas son public d'ados pour des débiles.
Lien : https://unkapart.fr/critique..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Shan_ZeShan_Ze   04 mars 2019
Je ne suis plus une enfant. Je n'ai plus, depuis longtemps, la prétention de croire que mes parents me protègent de quoi que ce soit. Mon père ne peut rien pour moi, ma mère ne viendra pas essuyer mon visage.
Commenter  J’apprécie          100
VivrelivreVivrelivre   12 juin 2018
Je vais quitter le territoire des loups, mais le prédateur me devance, je ne le dépasse pas. Je les regarde s'éloigner. Les forces qui m'avaient quittée me reviennent.
C'est l'énergie du désespoir, la rage au-delà de la colère.
Commenter  J’apprécie          40
Fid0did0Fid0did0   13 juillet 2018
« De part et d’autres du chemin, ce ne sont que des pentes constellées de rochers. Il faut avancer encore, ne pas perdre le rythme, ne pas laisser filer les autres devant, s’accrocher. Ne pas penser aux ampoules qui macèrent dans les chaussures, aux frottements du cuir sur les chevilles, aux mollets raides ; oublier les reins en compote, les épaules qui brûlent, l’estomac qui crie famine ; écarter les doutes récurrents, les souvenirs sinistres, les pensées terribles. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
galou4020galou4020   20 avril 2019
"N'allez pas là où le chemin peut mener. Allez là où il n'y a pas de chemin et laissez une trace." Ralph Waldo Emerson
Commenter  J’apprécie          30
MissMarple160MissMarple160   02 février 2019
La neige de mes souvenirs n'a rien à voir avec cette masse scintillante et glaciale qui s'infiltre partout quand le vent la soulève et l'éparpille. Ce sont des nuages de cristaux vifs et piquants contre lesquels on ne peut rien. J'ai l'impression que mes poumons cuisent, que ce n'est pas de l'air mais du feu que je respire.
Je suis l'avant-dernière d'une longue file qui progresse dans la neige. Nous formons des tâches de couleur insolites dans cet univers blanc.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : randonnéesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Livres et auteurs chez PKJ (pocket jeunesse)

Qui est l'auteure de "Eleanor & Park" et "Carry on" ?

Cat Clarke
Marika Gallman
Rainbow Rowell
Jo Witek

20 questions
68 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature pour adolescents , jeune adulteCréer un quiz sur ce livre
.. ..