AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782210965263
333 pages
Éditeur : Magnard Jeunesse (10/04/2018)

Note moyenne : 3.93/5 (sur 51 notes)
Résumé :
Imaginez une île au relief escarpé. Tous les deux ans s’y déroule le « trek du Pownal », une course en montagne suivie par des milliers d’internautes. Trente concurrents prennent le départ cette année, en autonomie presque totale. Pour la plupart d’entre eux, tenter l’aventure, c’est caresser l’espoir de quitter l’île. Pour Juno, l’argent de la victoire est surtout le seul moyen de sauver sa famille du naufrage.

Elle sait que, avant elle, d’autres se ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
Shan_Ze
  08 avril 2019
Quand Juno entend parler du trek de Pownal, une course en montagne "télé-réalité", elle ne sait pas vraiment quoi en penser. Mais elle a besoin d'oublier un peu son deuil et pense à la récompense à la clé... Alors pourquoi pas ?
Des courses, il y en a souvent mais celle-ci est spéciale car chaque concurrent possède une caméra et doit tenir un journal interactif, une sorte de Facebook de la course.
Le début est difficile, elle rencontre les autres participants, des jeunes aussi, des sympas, d'autres moins. Il y a des passages plus difficiles que d'autres... Des amitiés vont se nouer, des inimitiés... AU fur et à mesure qu'on les suit, on sent les douleurs dans notre corps, l'humidité, le froid... Même si j'ai eu du mal à suivre les retrouvailles de candidats, qui étaient devant puis derrière... J'ai aimé suivre Juno dans cette épreuve, découvrir sa vie, ses amitiés... Une belle aventure avec un côté télé-réalité pour donner un côté attrayant. Un roman qui m'a bien accroché !
Commenter  J’apprécie          430
orbe
  07 mai 2018
Juno décide de s'inscrire au grand Trek proposé sur son île aux jeunes qui doivent ainsi se surpasser dans des conditions souvent terribles, avec de réels dangers, afin d'espérer montrer leur valeur ou gagner le prix octroyé aux premiers d'entre-eux.
Pour elle, c'est la seule lueur d'espoir afin de tenter de sortir de la misère sa famille.
Les adolescents peuvent cheminer ensemble mais toute aide entraîne des pénalités.
A la douleur de la marche et de l'effort s'ajoutent les risques de chute mais aussi les ours et les loups qui vivent dans les montagnes.
Cependant, la souffrance et les difficultés tissent aussi des liens inattendus entre des adolescents de milieux très divers avec des motivations protéiformes...
Un formidable roman qui nous entraîne dans ce Trek et nous confronte aux éléments naturels et aux bêtes sauvages.
Le lecteur tremble avec l'héroïne et suit avec un vrai intérêt son parcours semé de craintes et de rencontres. La nature est un des personnages principal de l'histoire avec la nécessaire solidarité des milieux hostiles.
A lire !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Anarya
  24 juin 2018
Après la mort de sa mère et de sa grande soeur, prodige de l'alpinisme, le père de Juno est tombé dans la dépression, délaissant travail et famille. La jeune fille a du abandonner ses études pour subvenir aux besoins de ses frère et soeur, et travaille à la conserverie locale. Lorsqu'elle découvre une publicité pour le fameux trek de Pownal, il ne lui faut pas longtemps pour décider de tenter sa chance. Commence alors pour elle une aventure tant sportive qu'humaine.
Roman d'aventure psychologique, on pense forcément à Hunger Games pour le côté 30 ados en liberté dans une course contre la montre. Pourtant, la comparaison s'arrête là : point de meurtres ou de dangers vicieux. Seule la nature et les autres concurrents sont susceptibles de mettre des bâtons dans les roues de Juno. Car, si elle n'a jamais montré de facultés particulières pour la marche en montagne, sa détermination est forte et la porte vers l'avant. C'est d'ailleurs le grand point fort de ce roman que ce personnage, cette jeune fille qui chemine vers une vie meilleure. On s'attache instantanément à elle, à ses blessures, à son courage et à sa profonde humanité. On se laisse embringuer dans cette marche de l'espoir, où Juno se retrouve face à elle-même, se lie avec d'autres concurrents, s'attire l'animosité de certains ou doit composer avec la stratégie de ceux qui veulent gagner coûte que coûte.
Et là où Aurore Gomez réussit à nous transporter encore plus, c'est dans le récit de ce trek, sur cette île fictive en pleine nature, où tout est savamment dosé. Randonner dans des espaces sauvages ou balisés n'est pas facile, et l'autrice parvient à amener le danger là où il faut et quand il faut, et tient son suspense jusqu'à la fin de la course. Mais celle-ci n'est pas une fin en soi, et c'est toute la finesse des relations tissées au fil de l'épreuve qui vont apporter de toutes nouvelles perspectives à l'endurante et battante Juno. Un excellent premier roman !
Lien : http://bobetjeanmichel.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
MissMarple160
  02 février 2019
Juno, une jeune fille de 17 ans qui a perdu sa mère, se décide à participer à un trek à travers la montagne pour gagner le prix, et ainsi aider financièrement sa famille. Elle n'est pas seule, ils sont trente jeunes concurrents à s'affronter, avec des motivations et capacités mentales et physiques diverses.
Nous retrouvons dans ce livre de belles descriptions de la nature plus ou moins hostile, nous entrons dans l'intimité de la jeune fille, ses espoirs, ses doutes – ah, ce fameux bouton sur lequel il faut appuyer assez longuement pour être « secouru » ! – et petit à petit se dévoilent les relations entre les divers concurrents. Je trouve pour ma part que la psychologie des personnages secondaires n'est pas très approfondie.
Nous sommes dans une société hyper connectée, les concurrents sont donc équipés de caméras dont ils ne peuvent se séparer, qui se déclenchent de manière aléatoire, surveillant donc le moindre de leur geste (l'entraide entraîne une pénalité pour celui qui la reçoit !) et doivent écrire un commentaire chaque jour, aussi épuisés soient-ils. L'aspect négatif des réseaux sociaux est effleuré ici, l'héroïne a droit à des commentaires encourageants ou injurieux sans que ce voyeurisme omniprésent ne soit finalement remis en cause. Ce qui m'a gêné dans cette histoire est la présence d'une très grande technicité liée aux épreuves graves voire dramatique pouvant entraîner des blessures graves ou la mort. Cela fait écho aux « Hunger games » et autres jeux de téléréalité comme dans le roman de Nothomb « Acide sulfurique ».
J'ai surtout aimé dans ce livre le courage de Juno qui trouve en elle les ressources pour avancer malgré la douleur, car ce trek est aussi un moyen pour elle d'apprivoiser la douleur du deuil.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
psambou
  02 janvier 2020
Juno, adolescente de 17 ans, décide de s'inscrire au trek du Pownal. Si elle remporte le prix, ce serait la possibilité de sortir ses soeurs et son frère de la pauvreté, et de pouvoir s'inscrire à l'université. Car depuis la mort accidentelle de sa mère, son père s'enferme dans son deuil, et c'est Juno qui se charge du revenu familial en travaillant dans une conserverie Une marche de 1000km dans un massif montagneux attend les 30 concurrents. Les conditions sont difficiles : dénivelés importants, animaux sauvages, chemins escarpés et vertigineux, paysages hostiles.
Tout au long du roman,et c'est ce que je trouve appréciable, Aurore Gomez évite les éliminations des concurrents style "Hungergames", où il s'agissait de massacrer tout participant qui pouvait atteindre le podium à la place de l'héroïne. Au contraire ici, il est possible d'avancer ensemble, les défections sont le fait d'accidents, de manque de condition, d'erreurs d'appréciations ou de choix d'itinéraire, ou de coup de pas de chance. Les jeunes qui participent à ce trek ont pour beaucoup des motivations de solidarité à des proches, ou d'affirmation de soi. Les rencontres entre les participant;e.s permettent petit à petit d'en apprendre plus sur chacun.e. Juno est une adolescente attachante, le trek sera pour elle une sorte de voyage initiatique, où elle découvre ses capacités, ses sentiments.
Un roman de littérature jeunesse sélectionnée pour le prix littéraire des collégiens de Charente-Maritime 2019-20 qui devrait accrocher les lecteurs et lectrices.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
Shan_ZeShan_Ze   04 mars 2019
Je ne suis plus une enfant. Je n'ai plus, depuis longtemps, la prétention de croire que mes parents me protègent de quoi que ce soit. Mon père ne peut rien pour moi, ma mère ne viendra pas essuyer mon visage.
Commenter  J’apprécie          140
JuinJuin   22 juillet 2019
Kim la pique avec un bâton.
- C'est dur à l’extérieur et mou dedans...
- Qu'est-ce-qui est dur à l'extérieur et mou dedans ? demande Pac' qui nous rejoint.
- Cette merde.
Pac' a l'air ahuri mais comprend vite.
- Un loup ?
- ça m’en a tout l'air...
Les filles rappliquent. On repique, on discute, tendus. Gaëlle avance que ça pourrait être le " caca d'un autre concurrent" mais Kim objecte :
- Je ne sais pas quel concurrent avalerait un animal avec os et poils, mais si c'est le cas, il me fait plus peur qu'un loup.
( p 126)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Fid0did0Fid0did0   13 juillet 2018
« De part et d’autres du chemin, ce ne sont que des pentes constellées de rochers. Il faut avancer encore, ne pas perdre le rythme, ne pas laisser filer les autres devant, s’accrocher. Ne pas penser aux ampoules qui macèrent dans les chaussures, aux frottements du cuir sur les chevilles, aux mollets raides ; oublier les reins en compote, les épaules qui brûlent, l’estomac qui crie famine ; écarter les doutes récurrents, les souvenirs sinistres, les pensées terribles. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
JuinJuin   22 juillet 2019
Ils ont fermé la porte doucement, sans bruit, comme quand on quitte la chambre d'un enfant qui dort, pour ne pas le réveiller. Ils ne sont pas revenus. Ils ont regardé, de loin en loin, le naufrage de notre famille.
Ils n'avaient pas de bouée à nous lancer.
( p171)
Commenter  J’apprécie          50
VivrelivreVivrelivre   12 juin 2018
Je vais quitter le territoire des loups, mais le prédateur me devance, je ne le dépasse pas. Je les regarde s'éloigner. Les forces qui m'avaient quittée me reviennent.
C'est l'énergie du désespoir, la rage au-delà de la colère.
Commenter  J’apprécie          40

autres livres classés : randonnéesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Aurore Gomez (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3759 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..