AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782081295940
236 pages
Éditeur : Flammarion (05/03/2014)

Note moyenne : 3.78/5 (sur 594 notes)
Résumé :
Un soir à Paris, une jeune femme se fait voler son sac à main. Laurent le découvre le lendemain, abandonné dans la rue, tout près de sa librairie. S'il ne contient plus de papiers d'identité, il recèle encore une foule d'objets qui livrent autant d'indices sur leur propriétaire : photos, notes, flacon de parfum... Désireux de la retrouver, l'homme s'improvise détective. À mesure qu'il déchiffre le carnet rouge contenant les pensées secrètes de Laure, le jeu de piste... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (190) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  09 juin 2015
Une agression qui aurait pu se terminer plus mal.... Alors qu'elle rentrait chez elle après une soirée entre amis, Laure se fait attaquer. Un mauvais coup sur la tête et l'agresseur s'en va avec son sac. Evidemment, plus de clé pour pouvoir rentrer chez elle. Laure est contrainte d'aller à l'hôtel, situé en face de chez elle. Racontant sa mésaventure au gardien et lui promettant de revenir payer dès le lendemain, celui-ci accepte de lui fournir une chambre pour la nuit...
Le lendemain, alors qu'il se rendait à son travail, Laurent, libraire de son état au Carnet rouge, découvre un sac à main, posé sur le couvercle d'une poubelle. A bien y regarder, il semble plein. Laurent s'en empare et décide alors de le rapporter au commissariat. L'heure d'attente pour le déclarer aura eu raison de sa patience et il prévient alors les flics qu'il reviendra plus tard. Après sa journée à la librairie, de retour chez lui, il fait ce qu'il n'a encore jamais fait: il ouvre le sac. Celui-ci exhale une odeur de cuir chaud et de parfum féminin. Sortant un à un les objets si personnels de la propriétaire, il les dépose sur la table. Un flacon de parfum, un trousseau de clés, un petit agenda, un briquet doré, un sachet de bonbons à la réglisse, un livre de Modiano dédicacé, un carnet rouge, trois photos... Les objets paraissent innombrables. Il se met alors en tête de retrouver la propriétaire de ce sac...
On se laisse tout simplement porter par cette histoire incroyable, si touchante et romantique. L'on suit la petite enquête de Laurent, personnage si sympathique et lunaire qui s'immiscera dans la vie de Laure presque malgré lui. Antoine Laurain nous offre un roman tendre dans lequel les personnages, de Laure en passant par Laurent ou bien encore Chloé, la fille de ce dernier, se frôlent sans jamais se croiser. L'ensemble est lisse, sans prétention aucune, peut-être convenu mais qu'importe. Ce roman charmant, doux et sensible se lit d'une traite et captive tout autant qu'il émoustille ou amuse. On le déguste comme une bonne recette de pot-au-feu...
Recherchez La femme au carnet rouge...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          866
Ladybirdy
  08 décembre 2018
Un soir à Paris, Laure se fait voler son sac main et se retrouve prise d'un violent malaise qui l'amènera dans le coma pendant près d'une semaine. Au lendemain de cette agression, Laurent met la main sur ce sac à main qui recèle autant de petits trésors de femme que de mystères. Laurent se met en tête de découvrir l'identité de cette intriguante femme au mystérieux carnet rouge. S'en suit une sympathique quête vers l'autre agrémentée des signes de la vie qui pousseront doucement et gentiment ces deux-là à se rencontrer.
Si le roman m'a semblé suivre le même fil que le chapeau de Mitterand, j'ai été assez mitigée durant ma lecture. le début m'a assez ennuyée et la seconde partie plutôt charmée. Ce que j'ai particulièrement savouré ici, ce sont les nombreuses images de Paris dans un univers très littéraire (Laurent est libraire et Laure possède une belle bibliothèque). À la manière de Sophie Calle cité dans le roman, on retrouve ce côté intrigue à traquer l'inconnu dans la capitale, et au final cela donne un roman très cosy et très chaleureux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          841
Sando
  09 avril 2014
Un miroir ancien, un parfum poudré, quelques photos, un carnet de pensées, un ticket de pressing, une barrette, un livre dédicacé par Patrick Modiano et un prénom. C'est tout ce dont dispose Laurent pour retrouver la malheureuse propriétaire du sac volé qu'il vient de trouver sur le couvercle d'une poubelle... Aidé par sa fille, ce libraire parisien va très rapidement se prendre au jeu de piste et tenter de découvrir les indices susceptibles de le mener à la mystérieuse Laure. Plus son enquête avance et plus sa fascination pour cette femme qu'il n'a jamais vue, mais dont il connaît les pensées les plus intimes, se fait forte, quasi obsessionnelle. Mais le fantasme sera-t-il à la hauteur de la réalité ?

Dans son nouveau roman, Antoine Laurain nous plonge en plein coeur d'une quête amoureuse pleine de mystères et de rebondissements. Loin du traditionnel « coup de foudre » et de sa fulgurance, les liens entre les personnages se tissent ici pas à pas. La découverte de l'autre se fait à tâtons et l'amour naît de la curiosité aussi bien que du fantasme. Comment ne pas tomber sous le charme de cet homme (libraire qui plus est !) qui se donne tant de mal pour réparer une injustice ? Les chapitres sont courts, le rythme est enlevé et saisissent le lecteur pour ne plus le lâcher ! le ton quant à lui est léger et ne manque pas d'humour ni de tendresse. On s'attache, s'émeut et se retrouve envoûté par cette petite comédie sentimentale pleine de charme et de douceur ! Un roman qui fait du bien, à lire et à partager !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          690
iris29
  16 février 2019
Un soir, à Paris, Laure se fait arracher violement son sac devant son domicile.
Le lendemain, Laurent trouve le sac abandonné par le voleur. Plein de bonne volonté, il se heurte à l'inertie de l'administration et décide de garder le sac dans un premier temps et de le rapporter plus tard . Intrigué par les objets qu'il contient , attiré par la personnalité de sa propriétaire, presque amoureux… il va s'improviser détective amateur, et essaiera de retrouver la mystérieuse propriétaire du sac .
ll y a des auteurs qui choisissent de raconter des histoires de pirates, de sorciers, des vies très loin de celles qu'ils vivent , et puis il y a Antoine Laurain qui nous parle de ce qu'il connait : Paris, le jardin du Luxembourg, un libraire, des écrivains , Modiano, Sophie Calle et même Babelio (si, si !)… On est entre gens de bonne compagnie ,un peu nombriliste , dans l' entre- soi. Ça aurait pu m'agacer… Ça aurait dû …
MAIS, il est habile Antoine Laurain !
Dans ce décor un peu bourgeois et calme , l'auteur y incorpore un petit "couac " (le vol), une petite enquête , une pincée de suspens, et une quête de l'âme soeur et ça devient une comédie romantique légère et charmante.
Une brillante idée que de partir du "foutoir" d'un sac de femme, pour écrire une histoire d'amour … Oui, vraiment : une idée originale .
J'ai adoré les trois dernières pages , très dans l'esprit d' Amélie Poulain. Elles sont vives et malicieuses, très malicieuses !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          688
Josephine2
  12 août 2015
J'avais tellement aimé « le chapeau de Mitterrand », que j'ai hésité avant d'acheter « La femme au carnet rouge ». J'ai attendu qu'il passe en poche, puis l'ai mis dans ma PAL. Je n'osais pas me lancer dans la lecture de ce livre.
Et puis finalement, j'ai fini par céder à la tentation. Il me tendait les bras, je ne pouvais plus résister, le laisser de côté.
Et que ne l'ai-je fait plus tôt ! C'est une histoire pleine de fraicheur, de tendresse et d'émotion. On suit Laurent dans son périple pour retrouver la propriétaire du sac à main qu'il a trouvé abandonné sur une poubelle, un matin avant d'aller prendre son café. Il n'aura de cesse de la retrouver. Je pense que beaucoup de femmes rêvent de rencontrer un homme tel que Laurent !
J'ai ressenti de la tendresse pour Belphégor et Poutine. Ben oui quoi ! de plus, Laurent m'a donné envie de découvrir les écrivains (je ne les connaissais pas tous), dont il parle dans le livre. Ah oui, parce qu'en plus, il est libraire !
Si vous voulez connaître la suite de l'histoire, alors plongez-vous dans ce livre, vous ne le regretterez pas ! Il est plein d'optimiste et c'est un bon livre pour l'été. Il fait du bien au moral.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          562
Citations et extraits (108) Voir plus Ajouter une citation
LadybirdyLadybirdy   08 décembre 2018
William avait à trois reprises consommer des champignons hallucinogènes. La dernière fois remontait à quatre ans et il avait passé la nuit allongé dans sa baignoire à parler à sa pomme de douche qui lui répondait. Ils avaient eu un échange philosophique d’une rare intensité, abordé des thèmes universels comme la mort, la vie dans l’au-delà, la pluralité des mondes habités et l’existence de Dieu. La pomme de douche avait apporté des réponses très précises sur ce sujet. Le lendemain matin, force avait été de constater que les capacités intellectuelles de sa robinetterie avaient sévèrement diminué et se limitaient désormais à eau chaude / eau froide, en douche classique ou en massage. William avait décidé de ne jamais plus consommer de substances psychotropes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          323
petitsoleilpetitsoleil   16 avril 2014
Le rideau remonté, il jetterait le rituel coup d'œil à sa propre vitrine avec les "Romans de la rentrée", les "Beaux livres" et les "Meilleures ventes" qui côtoyaient "Nos coups de cœur" et "Les incontournables".

Sur le coup de dix heures et demie, Maryse arriverait, suivie par Damien.
L'équipe serait au complet, la journée commencerait, entre ouverture des cartons de livraisons et renseignements les plus divers :
Je cherche un livre dont je ne connais ni l'auteur ni l'éditeur, mais cela se passe durant la Seconde Guerre mondiale.
Recommandations :
Madame Berthier, ce roman est pour vous, vous cherchiez quelque chose de léger pour vous distraire en ce moment, je vous le garantis, vous devez absolument découvrir cet auteur.

Bons de commandes :
Oui, bonjour, ici Le Cahier rouge, j'aurais besoin de trois exemplaires du Dom Juan de Molière en poche dans la collection Biblio lycée.
Et bons de retour :
Oui, bonjour, ici Le Cahier rouge, je suis obligé de vous renvoyer les quatre exemplaires de Tristesse d'été, je ne les vends pas et je dois renouveler mes présentoirs.
Planning de dédicaces :
Oui, bonjour, ici Laurent Letellier au Cahier rouge, dites-moi, une rencontre-dédicace serait-elle envisageable avec votre auteur ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
jeunejanejeunejane   06 juin 2016
Laurent tourna la page pour découvrir deux lignes manuscrites au stylo sous le titre : " Pour Laure, souvenir de notre rencontre sous la pluie. Patrick Modiano".
L'écriture dansait sous ses yeux. Modiano, le plus insaisissable des écrivains français. Qui ne participait plus à aucune dédicace depuis des lustres et n'accordait que de très rares interviews. Dont la diction hésitante, pleine de points de suspension, était légendaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
iris29iris29   17 février 2019
Pour [ ses élèves ], la marquise de Merteuil était une sorte de " cougar" et Valmont un " bogosse trop cool". Durant un mois, ils avaient avancé dans le texte à la manière des séries télé - il leur avait découpé des extraits : saison 1, saison 2... Les Liaisons Dangereuses, le titre, déjà, leur avait bien plu . Ça sonnait moderne, un brin sexe et subversif, tout ce qu'il fallait pour éveiller la curiosité. A leur façon, ils avaient bien suivi la pensée de l 'auteur du XVIII° siècle. Madame Bovary n'était pour la plupart des garçons qu'une histoire "super relou" avec une " meuf qui se prend grave la tête".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          163
litolfflitolff   06 juin 2014
William avait à trois reprises consommé des champignons hallucinogènes. La dernière fois remontait à quatre ans et il avait passé la nuit allongé dans sa baignoire à parler à sa pomme de douche qui lui répondait. Ils avaient eu un échange philosophique d'une rare intensité, abordant des thèmes universels comme la mort, la vie dans l'au-delà, la pluralité des mondes habités et l'existence de Dieu. La pomme de douche avait apporté des réponses très précises sur ces sujets. Le lendemain matin, force avait été de constater que les capacités intellectuelles de sa robinetterie avaient sévèrement diminué et se limitaient désormais à eau chaude / eau froide, en douche classique ou en massage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Videos de Antoine Laurain (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Antoine Laurain
Payot - Marque Page - Antoine Laurain - le Service des manuscrits
autres livres classés : librairesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3730 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..