AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782080206077
256 pages
Éditeur : Flammarion (19/08/2020)

Note moyenne : 3.71/5 (sur 21 notes)
Résumé :
Qui se souvient de Nicky Soxy ? De cette éphémère starlette des années 1980, peut-être certains conservent-ils encore quelques lointaines images, principalement déshabillées. Pour beaucoup en revanche, son nom même n'évoquera rien. Il était temps de la tirer de l'oubli.
Une fille de rêve raconte les splendeurs et les misères de la très belle Nicole Sauxilange : bien que dépourvue de talent particulier, elle va connaître la célébrité grâce à ses apparitions d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
Pancrace
  30 septembre 2020
Tout d'abord merci à la masse critique et à l'éditeur Flammarion qui m'ont permis la découverte de cette fille de rêve à la vie de cauchemar célébrée par les mots d'Eric Laurrent.
Illico, je suis surpris voire dérouté par les longues phrases aux virgules multiples, aux tirets canailles et aux savantes parenthèses.
Brillamment, ce roman est bardé de phrases toutes « fêtes », tellement bien faites parfois que c'est un plaisir consternant de ne pouvoir décrypter les stances de Nicky la blonde de rêve et de sa copine Saphir la brune sans passer par les alinéas chics « litt » du ventru Larousse.
«Parfois trop littéraire, voire précieux, c'est simplement écrit en bon français » fait préciser par un des ses protagonistes l'auteur soucieux de nous prévenir contre toutes idées mal reçues.
Notez bien que j'ai trouvé ces difficultés bien que chronophages, d'une élégance rare, qui m'ont élevé tel un ascenseur intellectuel vers un sommet où j'ai pu contempler l'immensité
de mes lacunes, mon cerveau n'étant pas plus hypertélique que mon intelligence coruscante.
Pour la forme, c'est fait…
Pour le fond, on peut le toucher plus aisément. La fille de rêve a les dents longues bien vite gâtées par le sucre qu'on lui casse sur le dos. le sucrier toujours rempli de substances hallucinogènes. Où serait le plaisir…
Les rencontres de sa vie seront aussi scabreuses que sont pulpeuses les courbes de son anatomie et feront frémir d'envies et de fantasmes la junte nocturne des années 80 dans le Paris branché des Bains-Douches et du Palace. On y croisera, entre autres, Alain Pacadis, défoncé et journaliste de métier, tué par amour par son amant. (Itinéraire d'un dandy-punk – A.Bernier et F.Buot).
Le destin donnera à cette jeune fille de seize ans aux songes exaltés seulement huit années pour se griser, aimer, se perdre, espérer faire la comédienne, se droguer, pleurer, se faire aimer, trop grossir, danser, se faire plaisir, avoir des amis pour la vie, puis remaigrir, refaire rêver, et puis, le nez dans la poudre et les cachets, finir sur les lèvres offertes du velours rouge de son canapé Dali.
Dissolu et tendre, impudique et affectueux le roman d'Eric Laurrent, fait renaître Nicole Sauxilange, celle qui a préféré mourir que retomber dans l'anonymat. « Il vaut mieux être réduite à son corps qu'être réduite à néant ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          414
dechosal
  10 septembre 2020
Ascension et décadence d'un mannequin-starlette dans les années 80, sur fond d'apparition du sida. Un bon roman contemporain, qui parlera à ceux qui ont vécu cette période, une fiction fortement shootée, grandement alcoolisée, largement dénudée. Les aventures de l'héroïne (c'est le mot) s'inscrivent dans les méandres d'une époque révolue mais, au fond, pas si ancienne (les Bains Douches... la Cinq de Berlusconi ...). A lire, ne serait-ce que pour le style maîtrisé, sinueux et fleuri de l'auteur que, personnellement, je découvre (la longueur des phrases ne rebutera pas les lecteurs de Proust).
Commenter  J’apprécie          332
Bazart
  29 août 2020
Avec son précédent roman, "Un beau début" paru aux éditions de Minuit, Éric Laurrent tirait de l'oubli une starlette complètement oubliée et nous racontait l'enfance et la naissance de Nicole Sauxilange, future Nicky Soxy, starlette des années 1980/1990.
Dans "Une fille de rêve" ( qui a changé d'éditeur entre temps, passant chez Flammarion), on retrouve le personnage de Nicky Toxy, au début des années 80, quand elle commence à prendre le chemin de la célébrité grâce à la publicité et quelques émissions télévisées de divertissement, jusqu'à ce qu'elle termine de manière tragique…
Nicole Sauxilange, modèle du mois en couverture d'un magazine de charme, ne révait qu'une des choses, quelques années avant Loft Story et toutes ces émissions de TV réalité où de jeunes filles qui cherchent .
Très documenté sur une époque révolue- on y croise Serge July, Alain Pacadis, Béatrice Dalle , "Une fille de rêve" raconte la destinée d'une jeune starlette qui ne revait que d'une chose : être reconnue et user son pouvoir- sa grande beauté- pour accéder au sommet.
En faisant un parrallèle avec le "Nana" de Zola, Eric Laurrent décrit un conte de fées qui se transforme vite en descente aux enfers sur une jeune fille si belle qui devient femme objet et broyée par une société où la toxicité des males va entrainer une chute d'une jeune femme attirée par les paillettes, et la célébrité.
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
unplatdelivres
  05 septembre 2020
Dans ce roman Eric Laurrent nous retrace la vie de Nicole Sauxilange, jeune de 16 ans sans grand talent qui veut a tout prix se faire connaitre, se faire un nom, devenir starlette.
L'ascension sociale tant voulue, le besoin de décrocher les étoiles, se couvrir de paillettes relève pour elle de la survie.
Elle n'a guère froid aux yeux, elle fait tout pour accéder à la gloire, se dénude, se déprave, soigne son image, se refait un physique parfait. Mais : ''Il n'est vent qui tourne''. Un chapelet de malheurs vient troubler sa vie déjà tumultueuse.
Abandonnée par son amant bourgeois qui finit par la trouver superficielle après une relation torride, elle s'amourache d'un cinéaste raté plus âgé qui voit en elle l'héroïne de son adaptation cinématographique du roman Nana de Zola. Un rôle qu'elle ne tiendra jamais. Cet amant qui s'éteint au lit, éteint toute envie de vivre en elle. Elle culpabilise, elle déprime, se laisse aller, prend du poids, disparait sous sa graisse, sous ses bourrelets.
Mais la peur de tomber dans l'oubli et l'esquisse d'un contrat l'aident à remonter la pente. Elle devient ambassadrice d'une marque de pilule amaigrissante, elle retrouve son éclat après un régime draconien.
Mais un malheur ne vient jamais seul, un autre deuil la terrasse alors qu'elle se voyait déjà partager la vie future de l'intellectuel qui fait son autobiographie.
Prisonnière de son image parfaite, sa superficialité sidérante se mue en complexe, elle se trouve bête, pas assez intelligente et en plus poisseuse. Elle noit son chagrin dans l'alcool qu'elle accompagne de différentes drogues, somnifères, cocaïne qui finissent par l'arracher à la vie à la fleur de l'âge.
Un destin tragique, une vie malheureuse qui pourrait rappeler celui de plusieurs starlettes de la téléréalité tombées dans l'oubli.
Si le sujet parait banal, le titre et la couverture bien loin de mes choix habituels, j'ai quand même trouvé cette histoire fictive touchante, le destin de cette jeune femme m'a peinée.
j'aurai quand même aimé que l'auteur nous retrace les méandres et les scoumounes qui ont poussé cette belle adolescente de 16 ans à tout quitter pour la célébrité. On ne connait rien d'elle, de sa vie avant ses 16 ans.
J'apprends que son avant dernier roman ''un beau début '' aborde ce volet.
Une lecture que je me ferai un plaisir de découvrir ! D'autant plus que la plume de l'auteur est raffinée, travaillée et riche de vocabulaire.
Si vous êtes adeptes des starlettes de télé réalité, des shows télévisés, des mannequins de magazine ce roman est pour vous.
Roman reçu et lu dans le cadre des explorateurs de la rentrée littéraire 2020 de lecteurs.com.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
YANCOU
  31 août 2020
Une fille de Rêve, de Eric Laurrent : la suite(*) du roman Un Beau Début, paru chez Minuit(**), qui relate les splendeurs et misères, la grâce et la disgrâce, les hauts et les bas (aussi vestimentaires) de cette jeune femme qui veut briller comme ses idoles Béatrice Dalle ou encore Marilyne Monroe et qui s'entichera finalement d'une ombre lors de la fin bouleversante du roman. Ce livre retrace à merveille les années 80 : Paris, les Bains, les magazines érotiques, le cinéma d'alors (et les moeurs), le journal Libération, Pacadis, la coke, les néo-dandys du monde de la nuit... comme la Nana de Zola, cette "Fille de Rêve" veut devenir "une femme chic, rentière de la bêtise et de l'ordure des mâles, marquise des hauts trottoirs", et elle éprouvera, subira tout cela, pour finir victime des hommes mais aussi de la pharmaceutique. L'amour est plus fort que la mort ? pas sûr.(***)
---
(*) oui, il s'agit bien de la SUITE d'un Beau début, et pas une redite comme la hâtivement déclaré Olivia de Lamberterie durant l'émission le Masque et la Plume.
(**) contrairement à ce que pense les "critiques" du Masque et la Plume, ce roman n'a pas été refusé par Minuit mais l'auteur a choisi d'aller le publier ailleurs - Flammarion - pour, comme son héroïne, être vu, reconnu, et ainsi trouver un plus large lectorat et donc d'être lu. Ce qui explique un texte "allégé" en comparaison du style et des phrases plus longues de la première partie parue chez Minuit il y a quelques années.
(***) N'écoutez pas Patricia Martin de France Inter, autrice d'une prétérition - durant la même émission du Masque et la Plume - consistant à dire qu'elle "s'en voudrait de laminer un livre qui est sur le point de sortir mais...", et qui ajoute que ce roman est démodé et "qu'on l'a déjà lu", auquel je répondrais que la littérature n'est pas une affaire de mode (heureusement), qu'elle aussi je me demande si elle l'a vraiment lu et en citant Gide : "Toutes choses sont dites déjà ; mais comme personne n'écoute, il faut toujours recommencer."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          55

Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
PancracePancrace   23 septembre 2020
Vous cherchez un cobaye? - Non, une égérie. - Une quoi? lui demanda-t-elle, craignant soudain d'avoir mal saisi le mot, dont elle ignorait il est vrai la toute dernière acception de "figure emblématique d'une marque", qui le faisait ainsi achever sur les rives de la mercatique un long voyage entamé près de deux mille ans plus tôt au pied de la colline du Caelius, à Rome, à travers la langue des hommes.
" Une égérie répéta l'homme. Quelqu'un qui incarne le produit, quoi."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
PancracePancrace   24 septembre 2020
Son deal, c'était une ligne de coke pour une ligne dans "Libé". Non mais ! Comme si j'avais besoin de lui pour me faire de la pub ! Eh, il se prenait pour qui, le gars ? Le faiseur des rois de la "night" ? Mais, surtout, ce que je ne supportais plus, c'était son odeur. Une odeur de cadavre, putain ! Et encore, son cadavre sentait moins que lui. Ouais, c'est le seul mec que j'aie vu puer moins quand il a été mort que quand il était vivant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
rkhettaouirkhettaoui   24 août 2020
Dans le fond, même son genre de beauté n’était pas le sien : avec sa bouche trop voluptueuse pour son goût, ses épaules trop arrondies, sa poitrine trop plantureuse, ses hanches trop larges, ses fesses trop rebondies, ses cuisses trop grasses, elle incarnait même l’exact opposé du type que ses sens réclamaient. Il n’aimait pas ces physiques trop faciles, dont les attraits se donnent à voir au premier coup d’œil, mais dont on se lasse vite, et qui ne semblent faits que pour les hommes dénués de sensibilité et d’imagination. À tout prendre, il l’eût préférée moins jolie, pour éprouver le plaisir de lui découvrir des charmes. Elle ne le faisait pas rêver.

Il ne comprenait pas davantage ce qu’une fille comme elle pouvait bien lui trouver, ne fût-ce que physiquement, avec ses traits anguleux, son nez aquilin, ses dents larges et espacées, sa mâchoire carrée, lesquels, en lui composant un visage rude, presque inquiétant, ne lui avaient jamais valu d’autre louange que celle d’avoir une « gueule ». Qu’elle sût qu’il était de surcroît malade ajoutait à son incompréhension, sans parler du fait que – car il pensait comme tout le monde que les personnes qui attirent la lumière ne peuvent elles-mêmes qu’être attirées par des personnes illustres – l’obscurité qui était sienne lui paraissait incompatible avec sa notoriété.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
PancracePancrace   25 septembre 2020
Outre son impératif de discrétion, le vrai chic devait en effet, selon lui, comporter sa part de négligé - il appelait cela "être tiré à trois épingles".
Commenter  J’apprécie          130
rkhettaouirkhettaoui   24 août 2020
" ‘Je vis à Paris’’ et non pas ‘‘sur Paris’’, mon vieux. Paris n’est pas un bidet ni une cuvette d’aisances, que je sache. On ne s’y pose pas. Je veux bien admettre que l’ampleur de la partie la plus charnue de ton anatomie t’incline davantage à la position assise qu’à la station debout, mais c’est ainsi, c’est la règle ! C’est à et pas sur !
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Eric Laurrent (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Eric Laurrent
Qui se souvient de Nicky Soxy ? De cette éphémère starlette des années 1980, peut-être certains conservent-ils encore quelques lointaines images, principalement déshabillées. Pour beaucoup, son nom même n’évoquera rien. Il était temps de la tirer de l’oubli. Une fille de rêve raconte les splendeurs et les misères de la très belle Nicole Sauxilange : bien que dépourvue de talent particulier, elle va connaître la célébrité. Éric Laurrent met en scène Nicky en digne héritière de Nana et magnifie, par son style délicieusement raffiné, cette histoire de starlette ordinaire en conte de fées tragique.
En librairie le 19 août
Découvrez toute la rentrée Flammarion sur : http://rentreelitteraire-flammarion.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : années 80Voir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






Quiz Voir plus

quizz SNK

Qui sont les Héros de L'histoire?

Armin
Eren
Mikasa
Mikasa , Eren

11 questions
64 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre

.. ..