AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782012356054
250 pages
Éditeur : Hachette Littératures (15/10/2002)
3.87/5   26 notes
Résumé :
Le 1er février 1918, un soldat amnésique est interné à l'asile psychiatrique du Rhône. Tous les moyens sont employés pour l'identifier et le rendre à sa famille. Son portrait s'étale à la une des journaux et est affiché sur les portes de toutes les mairies. Plusieurs centaines de familles reconnaissent en lui un père, un fils ou un frère disparu à la guerre. Comment départager ces familles qui n'arrivent pas à faire le deuil de leur proche disparu ? Une longue et do... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
coquinnette1974
  22 septembre 2018
Le soldat inconnu vivant de Jean-Yves le Naour m'a été envoyé par net galley et les éditions Fayard.
Le 1er février 1918, un soldat amnésique est interné à l'asile psychiatrique du Rhône. Tous les moyens sont employés pour l'identifier et le rendre à sa famille. Son portrait s'étale à la une des journaux et est affiché sur les portes de toutes les mairies. Plusieurs centaines de familles reconnaissent en lui un père, un fils ou un frère disparu à la guerre.
Comment départager ces familles qui n'arrivent pas à faire le deuil de leur proche disparu ?
Une longue enquête débute...
Cette histoire est celle d'un fait divers, celle de l'histoire vraie d'Anthelme Mangin, retrouvé errant à la gare de Lyon-Brotteaux en février 1918.
J'ai trouvé cet ouvrage très bien écrit et j'ai aimé l'atmosphère de cette fin de guerre puis celle de l'entre deux guerres.
C'est passionnant, j'avais très envie de savoir s'ils allaient réussir à découvrir son identité.
A l'époque, il y a cent ans, il n'y avait pas les moyens de l'époque et pourtant avec de la persévérance, l'identité de cet homme a été retrouvée.
J'ai pris plaisir à lire cet ouvrage en trois jours, et je mets cinq étoiles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
IreneAdler
  29 février 2012
Nous les connaissons morts. Nous avons oublié qu'il y en eu de vivants...
Un soldat blessé est monté dans un convoi sanitaire. Arrivé à l'hôpital, pas de papiers. Amnésie. Quasi aphasie. Il est baladé d'un hôpital à l'autre jusqu'à Rodez. Là un médecin va tout mettre en oeuvre pour retrouver sa famille. Avec l'autorisation du préfet, il convoque les journaux pour diffuser photo et description. Cela Fonctionne. Au-delà de ses espérances.
Une quête qui se prolonge sur tout l'entre-deux-guerres. Un défilé de familles brisées qui contre logique gardent espoir, accusant parfois les médecins de malveillance.
Une facette assez méconnue de la der des der : le désarroi, la souffrance des familles à qui les hommes ont été enlevés, l'incapacité pour eux (et c'est normal) de concevoir les horreurs et les incertitudes de la guerre moderne (gaz, obus, armement...). le personnel soignant lui-même n'est pas à l'abri de ce désarroi devant les blessures infligées par ces nouvelles armes.
Une scène très parlante, mais côté civil : scène de liesse à Rodez pour célébrer la signature de l'armistice, les civils veulent remercier les soldats ; ils entrent dans l'hospice et voient les gueules cassées. Ils viennent de comprendre que la guerre n'est pas propre, ni sans conséquences, même du côté des vainqueurs, que ce n'est pas un jeu.
Une BD en N&B, sombre, un graphisme assez recherché. Tout cela sert le thème de cette histoire de quête d'identité, d'humanisme, d'humanité dans un pays qui n'est pas près à assumer toutes les horreurs de la Grande Guerre, que les sauveurs de la France ne sont pas revenus la fleurs au fusils et que Berlin n'a jamais été prise. Comme le fera remarquer l'officier SS venu prendre possession de l'hôpital.
D'une guerre l'autre, un mort est un mort.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
soazickcl
  21 mars 2019

24 ans, il aura fallu 24 ans, entre 1918 et 1942 pour que Anthelme Mangin/ Octave Monjoir retrouve sa famille..
En fait il ne l'a jamais retrouvée, car il est décédé avant la fin du dernier procès en appel, toute sa proche famille son père et son jeune frère  ayant même disparu avant lui !
24 ans depuis le jour où il a été recueilli errant dans la gare de Lyon, amnésique, sans papier pour l'identifier, et même aphasique ou presque puisqu'il n'arrive à articuler que quelques syllabes qui sont traduites par Mangin par les premières personnes qu'il croise.
Quelle tristesse, quelle douleur a du être la sienne, toutes ces années, incompris, baladé d'asiles en asiles aux quatre coins de la France d'après guerre, interrogé, testé, piqué, retesté, touché par des familles qui pensaient, voulaient le reconnaître, embrassé puis rejeté. Qu'a t'il ressenti, l'auteur n'en dit rien bien sur, il ne le sait pas et d'ailleurs ne s'appesantit pas sur cette partie obscure de ces années si ce n'est en montrant certaines des réactions d'énervement de cet homme au demeurant très doux.
Par contre, il dit beaucoup et de façon très personnelle sur les recherches entreprises par le responsable de l'asile de Rodez, ses refus réitérés envers certaines familles, son parti pris, rare mais efficace pour d'autres, son inlassable quête de l'identité et la précision avec laquelle il a rejeté quelques épouses ou mères éplorées !
Il nous explique avec un art consommé toutes les attentes des familles, des femmes en particuliers, l'importance de reconnaître « son » soldat, la misère des familles.
J'ai beaucoup aimé ce livre, juste pour fêter les 100 ans de la fin de la guerre, aussi parce que j'habite en face du neveu d'Auguste Thin, celui qui a «  choisi » le soldat inconnu.
Un bien bel hommage à cet homme abîmé à jamais par la guerre et à toutes les gueules cassées que nous voyions dans notre enfance parcourir les allées des squares. Je me souviens !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Erik_
  02 septembre 2020
J'ai beaucoup lu sur la Première Guerre Mondiale et je m'aperçois qu'il y a toujours des aspects à découvrir comme cette histoire véridique de soldat inconnu vivant. Il y a certes un jeu de mot avec la tombe du soldat inconnu. Il y a eu un soldat qui est revenu du front totalement amnésique.
A une époque où la TV n'existait pas, il était assez difficile pour les familles de l'identifier. Il y a en a bien qui l'ont reconnu mais elles étaient trop nombreuses : de l'ordre de 300 ! Beaucoup le reconnaissent comme étant un fils, un frère ou un mari disparu à la guerre. L'opinion publique était alors traumatisée par le massacre de 14-18 qui a coûté la vie à près de 1.7 millions de compatriotes soit 7% de la population qui a disparu ! On n'arrive pas à se rendre compte de nos jours ce que cela représente.
Triste histoire que celle-là où ce pauvre gars va finir sa vie en hôpital psychiatrique avant d'être victime des nazis. Il est devenu le symbole de toutes les mères qui n'ont pas retrouvé leur fils.
Ce cas avait passionné la France dans l'entre-deux-guerre avant de retomber dans l'oubli au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale où l'on voulait reconstruire un monde nouveau sans retomber dans les tristes souvenirs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Stemilou
  24 juin 2019
Histoire vraie d'Anthelme Mangin, soldat amnésique retrouvé errant à la gare de Lyon en 1918. Conduit à l'asile de Rodez pour y être pris en charge pendant qu'un responsable de l'établissement cherchera à déterminer l'identité de cet homme. Mais il faudra vingt ans avant que l'on ne connaisse son nom et prénom, vingt années de recherche et de procès entre divers famille.
En ces temps de guerre le deuil est difficile pour certaines familles, sans corps à enterrer comment oublier un disparu? un père, un frère ou un fils? Un soldat amnésique représente l'espoir de beaucoup de retrouver un être cher.
Cet ouvrage, au-delà de traiter le cas d'Anthelme Mangin, tente de raconter la souffrance au lendemain de guerre, très bien construit laissant le lecteur se plonger dans l'entre-deux guerre le roman/document garde en haleine: va t-on retrouver son identité? les familles arriveront t-elle a retrouver la raison? Réellement passionnant de bout en bout.
Lien : http://stemilou.over-blog.co..
Commenter  J’apprécie          40


critiques presse (2)
BDGest   27 mars 2012
C’est avec une vraie finesse narrative que les auteurs parviennent à faire ressortir le caractère dramatique des situations, tout en offrant assez de recul au lecteur pour lui permettre d’en saisir l’aspect souvent effroyablement dérisoire.
Lire la critique sur le site : BDGest
Sceneario   27 février 2012
C'est un récit tragique où les dialogues sonnent justes, où les caractères sont criants de vérité et où parfois, dans le désarroi perce une petite pointe d'humour.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
StemilouStemilou   29 juillet 2019
La découverte d'un soldat inconnu errant sur les quais de la gare de Lyon-Brotteaux, le 1er février 1918, a donné lieu à de multiples récits journalistiques parfois contradictoires et très souvent romancés.
Commenter  J’apprécie          10
NikozNikoz   26 mai 2019
Dans la mémoire nationale, en effet, il ne peut y avoir de place que pour un unique soldat inconnu.
Commenter  J’apprécie          00
Erik_Erik_   29 septembre 2020
Le soldat inconnu a bien de la chance: il dort à la belle Etoile!
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Jean-Yves Le Naour (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Yves Le Naour
A l'occasion du salon "Rendez-vous de l'histoire" à Blois, rencontre avec Jean Yves le Naour autour de son ouvrage "Fusillé sur son brancard : l'affaire Chapelant et les fantômes de la Grande Guerre" aux éditions Armand Colin. Rentrée sciences humaines 2019.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2311358/jean-yves-le-naour-fusille-sur-son-brancard-l-affaire-chapelant-et-les-fantomes-de-la-grande-guerre
Note de musique : © Scott Holmes
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
>Histoire, géographie, sciences auxiliaires de l'histoire>Biographie générale et généalogie>Politiciens, économistes, juristes, enseignants (844)
autres livres classés : soldatsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

C'est la guerre !

Complétez le titre de cette pièce de Jean Giraudoux : La Guerre ... n'aura pas lieu

de Corée
de Troie
des sexes
des mondes

8 questions
1001 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , batailles , armeeCréer un quiz sur ce livre