AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782819506058
369 pages
Les Nouveaux Auteurs (20/05/2020)
4.4/5   100 notes
Résumé :
Alice est une brillante critique gastronomique, mariée à un écrivain célèbre et à qui la vie a tout donné. Jusqu'au jour où, sans raison apparente, son corps commence à se couvrir d'étranges brûlures. Aucun médecin, psychiatre ou marabout n'arrive alors à la soigner, ni même à identifier les causes de ces symptômes spectaculaires. Grâce à la recommandation de l'éditeur de son mari, Alice obtient un rendez-vous chez un grand neurologue aux méthodes particulière... >Voir plus
Que lire après La mémoire du tempsVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (32) Voir plus Ajouter une critique
4,4

sur 100 notes
5
24 avis
4
6 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
1 avis
Alice fait un métier qu'elle adore, elle est critique gastronomique pour de très grands magazines, elle est mariée à Vincent Chevalier un célèbre romancier, elle file le parfait amour et ils ont trois enfants.

Mais qu'est-ce qui pourrait bien faire que du jour au lendemain tout bascule, dans ce train de vie plutôt paisible.

Eh bien, ce sont d'étranges brûlures qui vont faire leurs apparitions sur le corps d'Alice.

À partir de là, tout va basculer, car personne du corps médical n'arrive à comprendre cet étrange phénomène et ils n'arrivent pas non plus à l'expliquer ni même à la soigner.

Pour Alice, c'est le désespoir, l'incompréhension et la douleur, qui lui font vivre un terrible cauchemar, car ses brûlures sont insupportables et pour s'habiller un véritable calvaire.

Une lueur d'espoir, survient lorsqu'elle va être amenée à consulter, le professeur Strootman, et cela, même si elle reste tout de même assez dubitative au départ, elle sait qu'elle n'a pas vraiment le temps de faire des caprices, elle doit comprendre ce qui lui arrive.

Le professeur après l'avoir ausculté, lui propose comme thérapie l'hypnose, pour tenter de comprendre ce qu'elle a et pouvoir l'aider à en finir avec ses brûlures.

Hélas, ses séances, vont lui faire revivre le calvaire de Lisa une adolescente disparue en 1937.

Alice se mettra en tête qu'elle doit découvrir qui est Lisa, qu'est-ce qui les unit, et cela, même si ce passé n'est pas le sien.

Mais elle et le professeur sont loin d'imaginer, que ses séances d'hypnoses vont leur faire découvrir quelque chose auquel il ne s'attende pas et qui va modifier le cour de leur vie.

Roman sous fond de temporalité, où j'ai suivi les personnages uns à uns, où j'ai pu alterner en 1937 avec Lisa et Alice de nos jours .

C'était carrément addictif, car plus je suivais les deux femmes et plus je découvrais le récit de cette histoire et cette cohésion entre elles.

En fait presque deux histoires en parallèle que je suivais et je sentais cette alliance dans le temps.

Quelque chose de palpable entre elles, sous fond de mémoire, où le cerveau joue presque une partie d'échecs, et la fin de la partie révèle son lot de surprise, assez étonnante, assez historique, assez riche en suspense, avec un soupçon d'émotion et de dureté.

Plusieurs thèmes sont abordés ici : la mémoire, la mémoire sélective, l'hypnose, les années peu reluisantes de la guerre en Allemagne, la généalogie, la génétique, l'histoire de famille, l'endoctrinement, la catastrophe du zeppelin LZ 129 Hindenburg, le racisme et bien d'autres thèmes encore.

C'est un très bon roman riche en fait historique, en histoire de famille, en généalogie et carrément passionnant avec un dénouement final mémorable et vraiment beau, et cela, même si certains passage mon fait grincer des dents.

Franchement, je ne comprends pas les hommes et leurs choix à cette époque-là, on a tous le choix du libre-arbitre dans la vie, mais pourquoi faire le mal, qu'en ont peut faire le bien.

À croire, c'est toujours plus facile de faire les moutons et de suivre les idées des autres, plutôt que dire non, et cela, même si ta vie en dépens, car après, c'est trop facile les remords, les regrets, et de dire si j'avais su, je n'aurais pas écouté, j'aurais agis différemment, mais trop tard le mal et fait.

J'ai tout aimé dans ce roman du début à la fin, j'ai savouré ce roman et j'ai inclus quelques moments de pause, histoire de faire durer un peu le récit.

Coup de coeur, pour son originalité et son côté très addictif, empreint de suspense, avec un rythme palpitant.

" La mémoire ne filme pas, la mémoire photographie. "
Milan Kundera
Commenter  J’apprécie          70
Enfin ! le nouveau roman de Frank Leduc ! Enfin, il est arrivé chez mon libraire !  Ce fichu virus a tout désorganisé et mon dealer de livres préféré qui m'approvisionne habituellement en 48h a mis cette fois presque un mois... si j'excepte la pré-commande d'avant le confinement. Assez parlé de moi, parlons de ce bouquin-là qui n'est pas banal. C'est du pur Frank Leduc !
Alors, pour les accros, foncez et pour ceux qui ne connaîtraient pas encore : foncez ! Comme toujours avec Frank, on se passionne, on découvre et on apprend. Et là,  il a tapé pile dans deux sujets qui me fascinent  : la transmission intergénérationelle des traumas (oui, on peut s'intéresser à ça 😊) et la catastrophe du Hindenburg ! 
On va suivre deux héroïnes principales : Lisa ado allemande de 16 ans en 1937 qui veut échapper à un mariage forcé et à un père nazi bien brutal, bien borné. Alice, femme accomplie d'aujourd'hui,  qui se réveille presque chaque matin le corps couvert de douloureuses et mystérieuses brûlures et qui va chercher de l'aide auprès d'une kyrielle de médecins spécialistes,  guérisseurs et autres... pour finir auprès d'un étrange et brillant neurologue aux méthodes innovantes.
On entre progressivement dans la vie et dans la tête de Lisa, dans sa vie douloureuse parce que l'époque ne se prête pas aux amours adolescentes. Simultanément,  ou alternativement  (c'est selon), on suit le parcours d'Alice, son "voyage " mental dans un domaine assez nouveau que l'auteur nous fait approcher et apprivoiser très simplement.  On s'attache très vite à ces deux femmes fortes bien que durement éprouvées. Et puis... il y a ces personnages annexes, pas si secondaires que ça : Héloïse 9 ans leucémiqueet sa mère,  et puis  Paul un jeune serveur noir. Sans oublier l'autre "personnage" qui fait le lien entre tous : le Hindenburg !   Si vous ne connaissez pas ce mythique dirigeable des années 30, véritable Titanic des airs,  jetez un oeil (brièvement ) sur les terrifiantes images de la catastrophe retransmise quasiment en direct à la télévision américaine. Ne lisez rien d'autre, vous gâcheriez votre plaisir parce qu'avec Frank Leduc il y a un vrai plaisir de lire puis de refermer le livre avec un wouah ! étonné, ému et pourtant le coeur léger (malgré la gravité des sujets abordés). 
Comme moi vous ferez une série d'hypothèses sur ce qui arrive à Alice, sur le lien avec le dirigeable, vous vous tromperez... ou pas.  Et dès que vous serez à bord du Hindenburg, vous basculerez dans l'aventure, avec une pointe de fantastique, le suspense montera même si vous savez ce qui va arriver à ce palace aérien.
Bravo pour la construction,  l'alternance entre les 2 femmes, les 2 époques... Lisa et Alice alternent, fusionnent, influent l'une sur l'autre. Les récits finissent par fusionner eux aussi. Et la conclusion sera si belle...
Le travail de documentation est incroyable,  on EST à bord du dirigeable,  on croise le vrai équipage,  les vrais décors. Ce qui fait que comme moi vous irez ensuite faire un tour sur le Web pour voir les visages et les photos. J'adore cette idée,  provoquer la curiosité chez le lecteur, lui donner envie d'en savoir plus.  Plus aussi sur cette transmission familiale inconsciente qui peut provoquer des drames. Regardez également le film de Robert Wise (1975) pour sa superbe reconstitution. Bien que le récit n'ait rien à voir avec ce livre. 
Je vous ai dit qu'on entrait progressivement dans cette histoire, mais il y a un moment où vous basculerez dans la frénésie de la lecture et où vous ne pourrez plus vous arrêter.  Vous voulez savoir! Alice,  Lisa,  Héloïse,  3 femmes fortes, 3 destins, 3 courages... Alice aura-t-elle la clé de l'énigme ?  Y a -t-il une porte de sortie, une résilience quelque part? Ou la douleur est-elle pérenne ? 
Commenter  J’apprécie          62
🔔 Voyage gonflé entre hier et aujourd'hui, en Allemagne, France, USA, à bord d'un mystérieux médium de mémoire ⏳

⏳ Vos paupières se ferment, votre corps devient lourd....
⏳ Alice et Lisa, 2 mondes différents qui n'ont à priori rien en commun
L'auteur les présente de manière originale. D'abord gros plan sur elles dans leur quotidien, ensuite tour à tour interviennent des personnages pas si secondaires jouant un rôle primordial dans le présent, passé et futur. Avec l'intelligence de faire alterner époques et pays afin de ne pas lasser.
⏳ le récit documenté et bien construit se tient de A à Z sans incohérence.
Il garde le rythme avec ses interrogations, ses mystères, ses révélations qui font rebondir l'histoire, parfois où on ne l'attend pas.
⏳ Exploration du temps, des liens invisibles avec la mémoire d'un passé commun, le poids d'émotions et de secrets hérités qui marquent parfois jusqu'au corps. Autant de messages aux générations suivantes.

🎬 Difficile de rester insensible à cette histoire qui touche au plus profond. Alice, Lisa, Paul, Otto, Eloïse,... laissent un vide, quand arrive le CLAP de FIN, comme au cinéma 🎬

"Alice est une brillante critique gastronomique, mariée à un écrivain célèbre et à qui la vie a tout donné. Jusqu'au jour où, sans raison apparente, son corps commence à se couvrir d'étranges brûlures. Aucun médecin, psychiatre ou marabout n'arrive alors à la soigner, ni même à identifier les causes de ces symptômes spectaculaires. Grâce à la recommandation de l'éditeur de son mari, Alice obtient un rendez-vous chez un grand neurologue aux méthodes particulières. Lors d'une première séance de psychanalyse sous hypnose, Alice est victime d'un effroyable cauchemar et semble revivre le calvaire d'une adolescente disparue en 1937 dans d'étranges circonstances. Qui est cette mystérieuse Lisa ? Réelle ou imaginaire? Alice arrivera-t-elle à percer le secret de la mémoire du temps?"
Commenter  J’apprécie          91
Petit post pour vous parler de mon super coup de coeur pour le roman de Frank Leduc Perso, "La Mémoire du temps".
A travers le temps, et les époques très différentes dans lesquelles Lisa et Alice évoluent, leur destinée semble liée. de quoi s'agit-il exactement ? de réincarnation, de "messages de l'au-delà" ? D'éléments liés à la mémoire cellulaire d'Alice ? Les questions fusent...
Pourquoi Alice fait-elle ces rêves étranges ? Qui est cette jeune fille Lisa ? Pourquoi, à la suite de ses cauchemars, Alice se retrouve-t-elle avec toutes ces marques de brûlure sur le corps ? Réminescence du passé, souvenirs réels, subconscient débridé.. où est la réalité, où est la limite entre le vrai et ce qui est imaginé voire fantasmé ?
Le professeur Strootman saura-t-il aider Alice à découvrir ce qui lui arrive dans le monde d'aujourd'hui, en remontant le fil du temps jusqu'à la date clé de 1937 ? Tant de spécialistes ont échoué avant lui, saura-t-il résoudre cette incroyable énigme ?
Incroyable oui, car l'intrigue est très bien élaborée et le roman très bien construit. C'est ainsi que le lecteur se retrouve captivé par l'histoire dès les premières pages et suspendu aux lèvres d'Alice lors de ses séances d'hypnose avec le professeur.
Au fil des pages, le lecteur prend également conscience de l'ampleur de la recherche qui a été nécessaire à l'auteur pour nous retracer les événements survenus en 1937 dans les moindre détails. La reconstitution historique en devient incroyable, le décor palpable. Nous sommes bel et bien plongés dans ce que vit et décrit Alice : plus que spectateurs, nous sommes avec elle, à ses côtés, ne demandant qu'à l'aider dans sa quête de vérité !
Les chapitres s'enchainent à un rythme effréné, nous pensons avoir compris, mais nous nous heurtons en définitive à de fausses pistes, habilement semées par l'auteur.
C'est alors que le nombre de pages restantes s'amenuise et que de nombreux rebondissements font palpiter notre petit coeur de lecteur. Diantre, Frank sait comment nous tenir en haleine, nous faire douter, et nous laisse échafauder des théories pour mieux les démonter ensuite... !
L'auteur nous fait nous interroger sur notre mémoire inter-générationelle, sur qui nous sommes et ce qui lie les personnes d'une même famille. Tout cet univers, ces destinées imbriquées et le monde scientifique de la neurologie sont tout bonnement fascinants.
FONCEZ, super moment de lecture garanti !! 😍😍😍
Chroniques plus fouillée sur le blog (ainsi que des chroniques sur les autres romans de Frank et d'autres très très chouettes auteurs)
Commenter  J’apprécie          60
✔️Mon ressenti : J'attendais la sortie avec impatience ! Frank Leduc a le don de m'emporter dans des histoires haletantes. Alice est une jeune femme épanouie, depuis quelques mois, des brûlures apparaissent sur sa peau, sans raison. Après avoir écumé de nombreux cabinets, un dernier espoir s'offre à elle : un neurologues aux méthodes inhabituelles. Et si les brûlures n'étaient pas le résultat d'une maladie mais plutôt de son inconscient ? Que cela peut-il vouloir dire ?
Ce roman est le troisième thriller de l'auteur, après « le chaînon manquant » et « Cléa ». Ils sont tous indépendants. Mais les trois ont en commun une plume hypnotique, des histoires envoûtantes et des personnages profonds et réalistes.
Celui ci n'échappe donc pas à la règle, on sent que l'auteur a encore fait un travail de documentation important, et il m'a permis (une fois de plus) d'apprendre plein de choses durant ma lecture.
La construction permet un voyage entre présent et passé. Donc d'une part, j'ai voyagé dans le passé, mais d'autre part j'ai voyagé tout court… Là je ne suis pas sympa parce que j'éveille juste votre curiosité, mais je vous laisse, comme d'habitude, la primeur de la découverte ! Et je suis certaine que vous allez être surpris !
La fin m'a beaucoup plu et j'ai regretté de le refermer. Il est un peu moins épais que les deux premiers romans et pourtant je les trouvais déjà trop court… Cela aussi est une constante de Frank... C'est un gros coup de coeur !
🗣Citation : « Lorsque la mort semble évidente, les filtres sociaux tombent et chacun réagit en fonction de qui il est réellement. Une dynamique inconsciente où on se situe plus dans l'instinct que dans la réflexion ordonnée. »
🎯Mots Clefs : Brûlure / Neurologue / Lien / Hypnose / Mémoire
🏆Ma note : 20/20
Commenter  J’apprécie          80


critiques presse (1)
LaProvence
20 octobre 2020
Frank Leduc sort un thriller haletant, mêlant histoire et psychologie
Lire la critique sur le site : LaProvence
Citations et extraits (50) Voir plus Ajouter une citation
C’était peut-être le but recherché, perdre le regard afin de mieux apprivoiser l’esprit. Évidemment, elle ne faisait qu’attendre un médecin, pourtant elle se sentait oppressée, comme si elle allait passer un examen qu’elle ne devait pas rater. Il fallait qu’elle évacue le stress. La demi-douzaine de spécialistes qu’elle avait déjà rencontrés n’avaient trouvé aucune explication rationnelle au mal dont elle souffrait. Les plus inventifs lui avaient fait changer de literie, de lessives, d’adoucissant, de savon, et même de vêtements… Elle avait tout essayé, mais après des accalmies de durées variables, les marques étaient réapparues.
Commenter  J’apprécie          30
Notre corps est le premier réceptacle de nos émotions. Il nous parle, à sa manière, et nous transmet des messages. Ceux-ci sont parfois simples à comprendre, parfois plus complexes.
[...]
En réalité, c'est un signal d'alarme. Un signal puissant et qui se répétera immanquablement quoi que vous fassiez. Maintenant, connaître l'origine et le sens de ce signe est plus complexe. Notre corps ne parle pas avec des mots, comme vous et moi, donc ce qu'il nous dit, nous devons le deviner.
Commenter  J’apprécie          30
Chez la plupart des animaux, cette zone du cerveau ne se développe jamais, ils ont donc une mémoire restreinte des événements même récents, plutôt des sensations de bien-être ou de crainte. Si un chien est séparé de son maître durant un temps, il n’en conservera que peu de souvenirs. Cependant, si un jour il le retrouve, il sentira immédiatement une proximité affective avec lui, comme s’il ne l’avait jamais quitté. Idem pour un animal que vous amenez chez le vétérinaire, la plupart du temps il ne se rappelle pas pourquoi il doit avoir peur, mais il ressent de l’appréhension. C’est la mémoire émotive qui agit ! Et notre mémoire génétique fonctionne à peu près de la même façon. Nous la portons, sans même le savoir. Et parfois, lorsque nous traversons un moment particulier, celle-ci peut ressurgir de façon violente.
Commenter  J’apprécie          10
Nous pensons que les souvenirs traumatiques sont également transmis par les liens du sang. Au temps passé, dans les campagnes où les gens ne bougeaient pas beaucoup, des familles entières se détestaient sans qu’aucun des membres soit capable d’en situer l’origine. Pourtant la haine était bien réelle. Beaucoup de grandes œuvres dramatiques utilisent ce mécanisme de rejets familiaux ancestraux.
Commenter  J’apprécie          30
L’hypnose, c’est un peu comme la plongée sous-marine. Votre conscience est à la surface et votre inconscient en profondeur. Pour l’atteindre, ce qui est le plus difficile, c’est la descente et parfois la remontée. C’est pour cela que j’ai souhaité que vous soyez là. Et quelque chose me dit que pour accéder à la raison qui mutile votre corps, dit-il en regardant Alice, je vais devoir chahuter un peu vos résistances. Ce ne sera probablement pas sans quelques effets secondaires.
Commenter  J’apprécie          20

Video de Frank Leduc (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Frank Leduc
À l'occasion de l'événement Babelio, nos trois auteurs (Nicolas Druart, Frank Leduc et Christophe Vasse) répondent à nos questions. Un beau moment d'échange et de partage.
autres livres classés : thrillerVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus


Lecteurs (280) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2858 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..