AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B0844LMRB9
Éditeur : (22/01/2020)

Note moyenne : 4.44/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Philippe et Karen sont en instance de divorce.Ils n'ont aucun secret, et leur couple n'a aucune chance de survivre au choc terrible qu'il est en train de vivre.Quand Philippe retrouve les « Promesses » qu'ils se sont écrites lorsqu'ils étaient adolescents, c'est toutes ses certitudes qui s'effondrent.Elles sont la seule part d'ombre qu'il leur reste, l'un pour l'autre. Elles sont le dernier secret. Le dernier espoir.L'enveloppe des promesses n'a jamais été ouverte.M... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
ValerieLacaille
  25 janvier 2020
L'indifférence, il n'y a rien de pire. Il n'y a rien qui puisse blesser davantage. » Karen fait ce constat malheureux en pensant à son mariage. Elle a tout concédé à Philippe, par amour : orientation scolaire, déménagement, carrière et envie d'enfants. Elle est restée la femme de l'ombre, celle qui permet à son mari de briller. A l'approche de la quarantaine, elle n'en plus plu. Les disputes deviennent plus fréquentes, plus violentes et la nécessité d'un divorce s'impose.

« On dit que l'amour et la haine sont si proches qu'on ne parvient parfois pas à faire la différence entre les deux. » Mais voilà qu'une fois que les papiers sont signés Philippe se retrouve comme sous le choc. Une grande gifle le réveille brutalement : Karen est la femme de sa vie. En divorçant, il a fait l'erreur de sa vie. Est-il trop tard pour la reconquérir ?

Il y en a eu des méchancetés échangées entre eux. Leur couple, vieux de vingt- cinq années semblait usé. Et la solution de la séparation a mis encore plus d'huile sur le feu : « C'est comme ça, les séparations. On n'a pas forcément besoin de ce qu'on réclame, mais on veut simplement faire du mal avant de partir, comme s'il fallait piétiner l'herbe du jardin de l'autre pour que plus rien n'y repousse. »
Il n'a pas été tendre avec Karen ces dernières années, ni ces derniers jours juste avant le passage chez le notaire…

En rangeant ses affaires dans des cartons dans le garage, il va tomber sur une vieille enveloppe, scellée vingt-deux ans plus tôt et intitulée « Nos promesses ». Effectivement, à l'âge de dix-huit ans, Philippe et Karen avaient noté, chacun sur un côté de feuille, ce qu'ils promettaient de faire pour l'autre dans l'avenir…
Et si la solution pour réparer, au moins partiellement, ses erreurs passait par la réalisation des promesses de naguère ?

Un roman « guimauve » sur le couple en crise, que l'on pourrait classer entre « feel-good » et « romance ». le style est fluide, l'écriture est limpide et les pages se tournent toutes seules. Un moment de lecture bien agréable en ces temps moroses !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
JHJM1905
  15 février 2020
Karen et Philippe sont en couple depuis 25 ans mais rien ne va plus, ils sont en instance de divorce. En triant des cartons pour préparer la séparation des biens, Philippe retrouve une lettre sur laquelle Karen et lui avaient écrit des souhaits. Des promesses pour l'autre, des promesses pour soi... Une enveloppe toujours scellée et une lettre jamais lue qui seront peut-être l'ultime dernière chance pour sauver ce qui reste de leur couple.... Mais oseront-ils faire face au passé et décacheter cette lettre ?
Cette histoire peut être la vôtre, la mienne... On s'identifie parfois douloureusement aux personnages de Karen et de Philippe. La routine, les non-dits, le manque de communication sont les poisons des relations amoureuses et pourtant, bien souvent, nous les laissons entrer sans qu'on s'en rende compte. Poisons silencieux et sournois, lorsqu'on s'aperçoit enfin de leur présence et de leurs effets néfastes, le mal est déjà fait. Deux options s'offrent alors à nous : on accepte l'électrochoc et on se retrousse les manches pour garder le navire à flot ou on laisse tout simplement couler en désespoir de cause. Un roman introspectif qui nous retranche dans notre vision du couple et on s'interroge à si ça nous arrivait que serions-nous prêts à faire, jusqu'où irions-nous au nom de l'amour ?
La plume de Théo Lemattre est efficace, il a une facilité déconcertante de poser les mots justes sur les situations difficiles du quotidien. Il a le don de transformer le tout en une belle histoire emplie d'espoir et de résilience. C'est la première fois que je lisais ce jeune auteur (nahméo, on se calme, je viens d'arrive au pays, moi) et je sais qu'il possède plusieurs romans à son actif alors j'ai du boulot devant moi, au revoir !
Lien : https://www.facebook.com/wan..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          84
Nadine13
  12 février 2020
Te souviens-tu de nos promesses
Théo Lemattre
260 pagesSorti
le 22/01/2020
J'ai gagné ce roman à un concours sur la page Facebook de l'auteur.
Merci beaucoup Théo.
Karen et Philippe sont en plein divorce.. Et pourtant, ils étaient depuis le début de leur amour, le couple idéal, une référence pour tous leurs amis. En faisant leurs cartons pour leur séparation. Ils retrouvent, leur enveloppe avec la liste de leurs promesses faites, il y a 25 ans.
Et là.....
En premier lieu, je vous dirais que j'ai étais enveloppe d'une douce chaleur par l'amour, les doutes, la tendresse, la complicité, enfin tout ce qui fait l'histoire d'un couple fait pour s'aimer. Je l'ai lu en une soirée, tellement pris par l'histoire (je pourrais dire de mon histoire.) car on s'identifie à Karen et Philippe. Et j'ai aussi aimé avoir séparément leurs ressentis, un chapitre pour chacun. C'est une bonne idée pour que l'on ressente de ce qu'il pense de l'autre. Pendant la lecture, je parlais soit à Karen, soit Philippe, je leur disais, faites quelque chose, réagissez... Etc...
Un bon moment de lecture qui fait du bien au moral. Théo à toujours cette écriture fluide et qui vous réchauffe le coeur et vous donne des frissons partout. Des personnages toujours attachants, que l'on pourrait avoir dans notre entourage, enfin des gens comme vous et moi. Une belle romance avec un soupçon de feel good.
Je vous conseille fortement de découvrir tous les romans de cet auteur.
4ème de couverture +bio
Philippe et Karen sont en instance de divorce.
Ils n'ont aucun secret, et leur couple n'a aucune chance de survivre au choc terrible qu'il est en train de vivre.
Quand Philippe retrouve les « Promesses » qu'ils se sont écrites lorsqu'ils étaient adolescents, c'est toutes ses certitudes qui s'effondrent.
Elles sont la seule part d'ombre qu'il leur reste, l'un pour l'autre. Elles sont le dernier secret. le dernier espoir.
L'enveloppe des promesses n'a jamais été ouverte.
Mais ce n'est qu'une question de temps...
Théo Lemattre est un auteur français né le 12 décembre 1997 à Dechy. Très jeune, il commence à écrire ses premiers jets et lance son premier livre à seulement 16 ans.
Théo Lemattre se tourne d'abord vers le Thriller, visant un public adulte accoutumé aux univers sombres.
En juin 2017, il décide de s'orienter vers un genre plus léger en sortant "Prêts à tout", qui marquera son tournant dans le roman. S'en suivront une multitude de romans, dont "5 pas vers le bonheur", édité chez HarperCollins début 2019.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
soniaboulimiquedeslivres
  24 janvier 2020
Voilà un roman léger à mi-chemin entre le feel-good et la romance qui ne peut que faire du bien au moral. Il est arrivé à point nommé, je traverse une période pas trop évidente niveau santé et dans ces cas-là, soit j'opte pour un thriller bien saignant, soit pour un feel-good. Les deux extrêmes oui, je sais 😀.
J'ai été ravie de faire un bout de chemin avec Philippe et Karen. Alors eux, c'est LE couple parfait qu'on a tous dans notre entourage : ensemble depuis la fac, couple inébranlable, le pilier sur lequel tous les autres binômes se reposent, vous voyez le genre ? Sauf que le pilier s'effrite et s'effondre. En effet, Philippe et Karen se sont éloignés, inexorablement, sournoisement, jusqu'à la rupture.
Comme la majorité des couples de quadra… Philippe, chercheur à l'université, a négligé sa femme au profit de son travail. Karen a trouvé réconfort dans les bras d'Alain, son collègue pharmacien. Et voilà que le divorce est prononcé, issue fatale.
En débarrassant la maison avant la vente, Philippe tombe sur une liste de promesses faites par Karen et lui au tout début de leur relation. Une liste établie sans que chacun lise les promesses de l'autre. Et les souvenirs affluent, ceux qui faisaient pétiller leur vie et qui ont été oubliés au profit des disputes et de la routine.
Dans ce nouveau roman Théo nous propose de découvrir comment gérer la crise existentielle du couple. La bataille n'est jamais finie, l'amour n'est jamais enterré. Avec beaucoup de fraîcheur et d'émotions, Philippe va essayer de reconquérir Karen. Parce qu'il se rend compte (un peu tard…) que l'amour de sa vie c'est elle et personne d'autre.
Une bouffée de fraîcheur, avec la plume de Théo qui sait trouver les mots justes et nous transmettre des émotions toutes plus belles les unes que les autres. Sous l'angle de vue alternativement de Karen et de Philippe, chapitre après chapitre, le lecteur va se faufiler dans la vie de nos personnages, découvrir leur passé commun et se voir tisser leur avenir… le tout avec le « Je » comme mode narratif, ce qui nous rend encore plus proche de notre couple.
La couverture est magnifique, elle apporte une certaine sérénité je trouve, et c'est ce qu'il faut dans un couple. Un couple serein peut tout affronter. Dans ce roman vous allez pouvoir piocher des idées et des conseils pour éviter que le bateau ne coule. Un roman divertissant, mais également au plus près de la réalité de notre société où il est plus facile de se séparer que de recoller les morceaux.
Vous avez envie d'une pause guimauve comme je l'appelle ? Un break, vous blottir sous le plaid devant la cheminée (ou une bougie parfumée), avec un bon thé ? Et une lecture doudou ? Eh bien, allez-y « Te souviens-tu de nos promesses ? », c'est une vraie lecture doudou.
#TeSouviensTuDeNosPromesses #ThéoLemattre
Lien : https://soniaboulimiquedesli..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
vanessasingarraud
  24 janvier 2020

Philippe et Karen sont ensemble depuis l'adolescence. Depuis près de 25 ans, ils forment le couple parfait par excellence, unis et heureux.
Mais voilà depuis quelques temps rien ne va plus et ils décident de divorcer. Leur quotidien est maintenant rythmé entre rancune et reproches.
Au moment de faire le tri dans les affaires, Philippe retrouve la lettre de leurs promesses.
Et si finalement il y avait encore un espoir?
Théo traité ici d'un sujet qui peut être compliqué et que beaucoup de couples ont du affronter, mais il le fait avec beaucoup de délicatesse. L'alternance des points du vue entre Karen et Philippe nous permet de savoir comment chacun se positionne dans cette histoire, ce que chacun ressent à chaque moment. Cela fait que nous nous sentons très proches des deux personnages sans avoir jamais envie de prendre partie. Théo à su parfaitement retranscrire les émotions et j'ai ressentie chacune d'elles de plein fouet: colère, tristesse, doute, amour.
Malgré le sujet délicat, Théo a su me transporter et c'est avec beaucoup d'émotions que j'ai aimé suivre Karen et Philippe sur le fil de leurs souvenirs et à la reconquête de leur présent et avenir. C'est une histoire vraiment touchante. Foncez, vous ne serez pas déçus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (86) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   28 janvier 2020
Maintenant, j’ose. Je parle. Je décide de prendre ma vie en main pour la modeler comme je l’entends, parce que cette existence que nous menons est une pâte avec laquelle nous pouvons former tout ce que nous voulons. Le plus dangereux n’est pas de s’y atteler, mais au contraire, de rester inactif. Parce que c’est quand nous sommes dans l’inaction que les autres sont plus prompts à modeler notre pâte à notre place. Ils la façonnent comme ils l’entendent, comme ils pensent que c’est le mieux pour nous, alors que nous sommes les seuls habilités à le savoir. Personne ne nous connaît mieux que nous. En fait, personne ne nous connaît vraiment. Tout court. L’oublier, c’est prendre le risque de ne plus s’écouter et de quitter le chemin d’une existence paisible et heureuse pour s’engager sur des sentiers ardus. Ferme-la, petite voix. Je ne sais rien, sinon que je veux la faire danser. Je claque la porte du réel, et attrape ses mains. Elle a un geste de retrait, et me regarde avec stupeur. — Qu’est-ce que tu fabriques ? Je retente ma chance, qui s’avère plus concluante, cette fois-ci. Elle ne retire plus ses mains. Elle se laisse entraîner dans la danse. Sa chanson préférée passe. Celle sur laquelle nous dansions, avant. «   What a wonderful world   ». Pour une fois, je suis bien d’accord.   Premiers mouvements, sur les premières notes. Ce qui ressemble à du violon, mais je ne suis pas expert en la matière. — Tu te souviens ? — Ne dis pas ça… La même danse que sur la vidéo. La même chanson. Des années plus tard. Nos visages ont vieilli, nous avons pris quelques rides, nous nous sommes usés, mais l’intérieur est resté intact. Il n’y a que l’enveloppe, la coquille, qui souffre du temps. L’esprit, lui, peut rester frais et jeune aussi longtemps qu’il le souhaite. Rien n’a d’emprise sur lui. Mon coeur bat à tout rompre lorsqu’enfin elle décide de se laisser aller. Je suis nerveux. Danser, c’est célébrer. Aussi bien la vie, que ce que nous sommes. C’est célébrer l’instant, quelle que soit la danse. C’est accepter d’être dans le moment présent, de ne pas penser aux après. C’est vivre de tout son être. — Tu veux me torturer, dit-elle le regard triste. Je souris. — Sûrement pas. Je veux que tu te sentes bien. — Tu sais que toutes ces choses me froissent le coeur ? — Et le mien aussi. — Alors pourquoi ? — Parce que sans toi, ce serait bien pire. J’ai le souffle court. Notre slow nous rapproche progressivement. Nous tanguons comme un navire en pleine mer, qui oscillerait doucement au gré des vagues. Fort, majestueux, puissant. Ce sont ces vieux souvenirs qui nous poussent à revivre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   26 janvier 2020
Ce qui n’était à l’origine qu’une querelle, qui nous a poussés à dormir séparément, s’est transformé en des velléités de divorce, pour aboutir finalement à celui-ci quelques mois plus tard. Bien sûr, nous y pensions, chacun dans notre coin, sans trop oser en parler, ou en évoquant le sujet seulement à demi-mot. C’est toujours compliqué d’amorcer une rupture, surtout après tant d’années. Maintenant, je ne saurais trop dire si je me sens abattue, ou soulagée. C’est peut-être un juste mélange des deux, mais quoi qu’il en soit, je vais avoir besoin de précieux conseils, et de soutien, et ce n’est pas sur Alain que je peux compter sur ce coup-là.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   26 janvier 2020
Dans ma vie, j’ai longtemps traîné la patte. Je me suis toujours demandé ce que je voulais accomplir, mais surtout, ce que je pouvais faire. Je remets la faute sur lui, et c’est peut-être injuste, mais il a toujours su. Il connaissait la destination qu’il voulait atteindre, et même le chemin pour y parvenir. C’était indécent de lucidité et d’évidence. Mon parcours est plus complexe, plus tumultueux, plus en adéquation avec ma personne. Je ne veux plus naviguer dans les eaux noires de son propre reflet. Je veux m’affirmer moi. Et c’est ce que je m’attelle à accomplir tous les jours.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   28 janvier 2020
On était des adultes, nous sommes en train de redevenir des mômes qui se fichent pas mal de tout. Pour qui, seul compte le plaisir d’être ensemble. Je n’arrive pas à croire qu’il parvienne à m’entraîner dans son délire, mais je me suis rendu compte qu’à part lui, je n’avais pas grand-chose. Quoi que j’en dise, Philippe est un pilier. Une constante inaltérable dans ma vie. Quoi qu’il advienne, j’aurai toujours de la tendresse pour lui, bien cachée sous une immense couche de rancune et de haine. Je ne lui en veux pas d’être devenu complètement taré, ces derniers jours. Je crois que c’est ce que j’ai toujours attendu, d’une certaine façon. Je suis tombée amoureuse d’un jeune homme fougueux, qui aimait s’accrochait aux arbres et qui partageait son amour de l’aventure avec celui de la littérature et de la culture. Il semble avoir oublié cette partie pour ne se concentrer que sur l’action et l’aventure, jusferment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   26 janvier 2020
On se dit qu’on n’est pas comme tous les tarés qui pètent les plombs, comme tous ceux qui se jettent d’un ravin, comme ceux qui se tirent une balle dans la tête et qui repeignent leur salon avec le contenu de leur crâne. Et un beau jour, c’est votre tour. Parce que s’il y a bien une chose capable de rendre dingue un être humain, au point de le pousser aux extrêmes limites de la folie, c’est bien l’amour. Ce sentiment contradictoire, à la frontière d’autres émotions, et qui les pousse à tourbillonner comme un jacuzzi pour se mélanger. C’est une alchimie très particulière, et les mélanges sont souvent instables. Ce qu’il en résulte, l’état dans lequel nous nous mettons lorsque l’amour s’en va, lorsqu’il est sur le point de nous glisser entre les doigts de façon irréversible, c’est ça, ce que nous sommes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : divorceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

🐓 🥚 Le quiz qui fait l'œuf ! 🥚 🐓

Un œuf en fleur :

mimosa
lilas
hortensia

12 questions
289 lecteurs ont répondu
Thèmes : recettes de cuisine , jeux de mots , humour , potache , baba yagaCréer un quiz sur ce livre