AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2362792870
Éditeur : Alma Editeur (06/09/2018)

Note moyenne : 4.16/5 (sur 22 notes)
Résumé :
« Je suis autiste Asperger. Ce n’est pas une maladie, je vous rassure. C’est une différence. Je vais vous raconter une histoire. Cette histoire est la mienne. J’ai joué au jeu télévisé Questions pour un champion et cela a été très important pour moi. »
Nous voici donc en 2012 sur le plateau de France 3 avec notre candidat préféré. Olivier Liron lui-même est fort occupé à gagner ; tout autant à nous expliquer ce qui lui est arrivé. En réunissant ici les ingré... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
Bookycooky
  07 septembre 2018
Il est autiste Asperger, pas encore la trentaine et participe au jeu télévisé "Questions pour un champion" chez Julien Lepers .
Le temps d'une émission, au rythme déchaîné des questions de Lepers,
Il nous parle de sa vie, de sa différence qui le poussa à une enfance solitaire et le confronta à la violence incroyable de la jungle du collège. D'où son refuge dans les mots ( "le déclenchement de l'écriture est lié à la sensation intime de l'horreur"), et sa passion pour la connaissance encyclopédique ("Je me suis rempli la tête d'informations pour peupler ma solitude. Pour oublier l'essentiel, pour dompter l'absence et le chagrin. Comme si apprendre des milliers d'informations sans queue ni tête, peupler la mémoire était un réflexe de survie."),
Il nous amuse avec des anecdotes caricaturées, liées aux questions, comme celle du Kon-Tiki, le mec qui traversa le Pacifique sur un radeau de fortune en 1947, le YouTube de Lepers, qui a bien fait de renoncer à la chanson 😂,.......et d'autres futilités qui passent bien, comme d'apprendre qu'il existe un club Questions pour un champion, dans le Ier arrondissement de Paris et qu'on y va pour s'entraîner pendant plusieurs semaines avec des spécialistes des jeux télévisés.
De sa différence il en a fait un atout, et comme il le dit lui-même, "là où l'homme qui le cherche, peut trouver son propre souffle”. du jeu Questions pour un champion il en a fait une quête de soi-même.
C'est la propre histoire de l'auteur. Il nous couche sur papier, sa profonde tristesse, ses pensées, ses sentiments, ses émotions, ses peurs, ses révoltes.....bref tout les ingrédients de son existence. Un killer ce type 😀! C'est brillant, émouvant de sincérité et pétillant d'humour, un très bon moment de lecture !
“Le fascisme de la norme ? La peur de la différence ? Nous n'y sommes pas condamnés. Grâce à la poésie, et c'est ce que j'ai essayé de faire dans ce livre, on peut transformer la vie.....Écrire, pour moi c'est une façon de survivre.”

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          690
AudreyT
  20 septembre 2018
****
Olivier Liron est autiste Asperger. de cette différence, il a choisi de faire une force. Mais le chemin n'a pas été simple et sans accros. Quand, en 2012, il passe à la télévision dans Questions pour un champion, il saisit l'occasion de nous raconter son histoire...
Voilà encore un magnifique roman de cette rentrée littéraire !! Je n'ai pas lu le premier roman d'Olivier Liron, mais si il est dans la veine de celui-ci, je vais très rapidement me le procurer...
L'auteur nous entraine donc sur le plateau télé du célèbre jeu, aux côtés d'un Julien Lepers survolté. Au fil des questions, Olivier Liron se dévoile, avec simplicité et pudeur. Il nous offre quelques uns de ses plus chers souvenirs, qu'ils soient beaux ou beaucoup plus dur. Parce que rien n'est simple quand on est autiste Asperger. Trouver sa place est un combat...
Les 195 pages de ce deuxième roman m'ont paru bien trop courtes. Je serai bien restée avec Olivier, sa botanique et ses balades en forêt, goûter à une madeleine trempée dans du coca !!
Merci une fois de plus aux 68 premières fois pour cette douce découverte.
Lien : https://lire-et-vous.fr/2018..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
lucia-lilas
  22 septembre 2018
Bon, disons-le clairement, Olivier Liron est notre CHOUCHOU de cette rentrée littéraire : tout le monde craque, a craqué ou craquera et MOI LA PREMIÈRE.
Il faut dire qu'il a TOUT pour lui, ce garçon (au fait, il est marié?) Allez, je plaisante ! (C'est pas pour moi, c'est pour ma fille… quoique...hum, hum) Oui, il a TOUT pour lui (je me sens prête à faire une surconsommation de majuscules pour cet article) : il est drôle, sensible, intelligent, il écrit vachement bien, il connaît des kilomètres de trucs dont je n'ai absolument JAMAIS entendu parler - et en plus, il s'en souvient - , il est cultivé, parfois un peu foutraque (juste ce qu'il faut pour qu'on craque), souvent en retard. Il aime le coca et les madeleines, les croque-monsieur au Leerdammer, les chapitres sur le divertissement dans les Pensées de Pascal (ben oui, j'connais et surtout ce chapitre-là!) et le chocolat à l'orange.
Bref, il a tout pour plaire et je l'aime, je l'aime, je l'aime. D'ailleurs, je le lui ai déjà dit (si, si mais c'est entre nous, je ne peux pas vous en dire plus… )
Son livre ? Comme lui : un délice de drôlerie mais pas seulement !
Olivier Liron nous raconte comment il a participé à Questions pour un champion. Vous savez, avec Julien Lepers. Eh bien, croyez-moi, même si vous n'êtes pas féru de cette émission, vous allez trembler et avoir les mains moites : car on veut qu'il gagne, notre Olivier au pull-over rouge ! Et on se prend au jeu, on frémit pour lui, on maudit les autres candidats, on les déteste. Ils ne DOIVENT pas gagner, ils NE PEUVENT PAS gagner. On s'est tellement attaché à notre Olivier qu'il est notre pote, notre frangin. On veut qu'il gagne ! Et sur un rythme effréné, nous voilà transportés dans un jeu qu'on ne regarde jamais à la télé. Limite d'ailleurs si la plume d'Olivier Liron ne nous inciterait pas à jeter un oeil sur l'émission (ça passe encore? J'ai un doute) Donc, le suspense est terrible, oui TERRIBLE. Notre crack en botanique et en ornithologie est parfois au plus mal devant des adversaires REDOUTABLES. Et le truc le plus fou, c'est qu'il est capable de rendre Thor Heyerdahl (quoi, vous ne connaissez pas?) et l'expédition sur le Kon-Tiki (faut pas que je me plante en l'écrivant!) complètement passionnants.
De toute façon, je vais vous dire, il pourrait nous parler de n'importe quoi, ce serait un pur bonheur parce qu'il écrit tellement bien et il a un tel humour (je me répète, je sais), une telle autodérision aussi, un tel sens du rythme et de la poésie que moi, je prends TOUT !
Mais, il n'y a pas que ça dans ce livre (et soudain, je me rends compte que j'ai oublié de vous dire qu'Olivier est autiste, autiste Asperger) : Olivier nous raconte le cauchemar de ses années collège, il nous parle aussi de sa grand-mère, de ses parents, de ses histoires d'amour. C'est hyper touchant, hyper sensible. C'est magnifique, MAGNIFIQUE !!! On est ému aux larmes !
Allez, lisez-le, lisez-le, lisez-le.
Bravo Olivier pour ce que vous êtes !
Qu'est-ce qu'on vous aime !
Lien : http://lireaulit.blogspot.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
jg69
  24 septembre 2018
" Bienvenue dans mon monde."
Olivier Liron a participé à l'émission Questions pour un Champion lorsqu'il avait 25 ans, il nous relate ici la finale de ce jeu télévisuel animé par Julien Lepers. le récit de l'émission déborde d'humour et de légèreté mais ce n'est qu'un prétexte pour faire resurgir ses souvenirs d'enfance et d'adolescence qui lui reviennent au hasard des questions de l'animateur. Souvenirs d'un être différent, atteint d'une différence qui ne se voit pas d'emblée, Olivier est autiste Asperger, tel qu'il l'annonce dès le début de son livre. " Je suis autiste Asperger. Ce n'est pas une maladie, je vous rassure. C'est une différence."
Il revient sur sa scolarisation, excellent élève personne ne comprend son mal-être, lui même ne peut pas l'expliquer, il déplore l'absence de prise en compte de la différence par les enseignants et la violence des mots des enfants, plus violents que les coups, lui qui a tant de fois été traité de Gogol, de Forrest Gump.
Doté d'une intelligence et d'une capacité de mémorisation hors du commun " Je me suis rempli la tête d'informations pour peupler ma solitude". " Ma mémoire est un enfer. L'oubli est un long chemin qui mène au pays du bonheur" , il est cependant incapable de décrire ses émotions et de comprendre les autres. Plus tard ce sera compliqué avec les filles, il n'aura pas les codes et aura honte de son corps.
" Je ne m'accordais pas le droit d'être moi même, on ne m'avait jamais accordé le droit d'être moi-même".
" Ma forteresse à moi est faite de solitude et de colère.
Ma forteresse à moi est faite de poésie et de silence."
Il nous parle aussi du salut qu'il a trouvé dans l'écriture " Voilà c'est peut-être cela écrire, pour moi, chercher à ouvrir la prison, aimer, aller à la rencontre des autres, tout simplement."
Olivier Liron a eu la belle idée d'associer le récit de l'émission à ses souvenirs, alternant ainsi légèreté et gravité dans un très bon dosage. Les parties légères pleines d'humour ont été pour moi de vraies bouffées d'oxygène car ce qu'il nous raconte de sa vie est infiniment fort et bouleversant. J'ai aimé l'alternance de tons dans son récit, oral et vif lors des dialogues du jeu télévisuel, grave et profond lorsqu'il se remémore ses souvenirs. On ressent toute sa colère contre l'école et la société qui n'admettent pas la différence, qui excluent en voulant mettre tout le monde dans le même moule. On perçoit aussi sa solitude et le combat qu'il a dû mener pour s'accepter avec sa différence, pour accepter de ne pas rentrer dans la norme et pour affronter le rejet. Au-delà de son cas particulier, son propos s'applique à tous les enfants différents, qui ne rentrent pas dans les diktats de la norme. " le pouvoir hideux et haineux de la norme".
Ce récit autobiographique met en évidence la force intérieure de cet homme hors du commun doté d'un solide amour de la vie qui parvient à nous raconter son histoire avec une réelle distance, sans aucun pathos. Un témoignage sincère, profond et nécessaire qu'il convient de lire avec une bonne réserve de post-it à portée de main tant il y a de passages à retenir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
pilyen
  15 septembre 2018
Plateau de "Questions pour un champion" . ( Seule différence avec l'émission actuelle, Julien Lepers fait son retour...
JULIEN LEPERS : Et voici, la dernière manche, le face à face ! Liliane va affronter notre Champion, Robert ! Robert ?... Combien de victoires déjà ? .... Deux...je crois... Alors place au jeu ! Question littérature. Que faites-vous Robert ?
ROBERT : Je prends la main !
JULIEN LEPERS : C'est parti ! Né en 1987, je suis l'auteur(e) d'un roman de 192 pages qui paraît en ce... BUZZZ !!!!... Oui Robert !
ROBERT : Amélie Nothomb !
JULIEN l': Amélie Nothomb ? C'est non ! Plus vieille et puis elle ne fait plus si long depuis bien longtemps. La main à Liliane... roman qui paraît en ce moment. Ayant réussi de brillantes études à Normale Sup... BUZZZ!!!! ... Oui Liliane ...
LILIANE : Maylis de Kerangal !
JULIEN l': Non Liliane, c'est bien tenté mais trop ampoulée ... Robert, vous reprenez la main.... C'est grâce à ma participation à la télévision qu'en 2012 je fais une première percée médiatique...BUZZ !!!
Robert( hurlant) : Jérôme Ferrari !
JULIEN l': Ferrari, c'est non ! Bien plus drôle !... On continue... Ma participation à l'émission "Questions pour un champion" me permettra de changer de vie en me tournant vers la littérature, le théâtre et la danse....BUZZZ!!!
LILIANE ( sûre d'elle) : Jean d'Ormesson !!!
JULIEN LEPERS ( se demandant si Liliane écoute bien ce qu'il dit) : ?!?! Heu non Liliane .... La main passe à Robert ! .... En septembre 2018, je publie un second roman fort réussi qui allie auto-portrait sans concession et un célèbre jeu télévisé... Je suis... Je suis... BUZZZ !!!! ...
ROBERT ( la voix incertaine) :Julien Lepers ?
JULIEN l': ????!!!!! Heu, j'en serai ravi...mais non, moi, c'est plutôt la chanson ... Non la réponse c'est Olivier Liron.
ROBERT et LILIANE ( déconfits, avec une tête de lecteurs d'encyclopédie au fin fond de leur club à l'effigie de l'animateur) : C'était difficile !
JULIEN l': Certes...mais quel roman tourne-pages ! Une des surprises de cette rentrée littéraire pourtant fort dense. Ou comment un brillant autiste Asperger prend une douce revanche sur la vie ( et les abrutis qu'il a pu rencontrer plus jeune) en devenant le plus grand champion d'un jeu télévisé basé sur la connaissance.
Un peu plus sur le blog.

Lien : http://sansconnivence.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80

critiques presse (2)
Actualitte   07 septembre 2018
D’emblée, il plantera le décor et posera les balises : autiste Asperger il est. Bien. Et alors? Alors vous aurez dans les mains Einstein, le sexe et moi, l’un des romans les plus drôles de la rentrée littéraire, et l’un des plus singuliers : et votre regard aura changé.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Lexpress   03 septembre 2018
Olivier Liron est le super-champion de Questions pour un champion. Il raconte sa victoire dans un livre formidable et amusant.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
IJKLM__PIJKLM__P   10 septembre 2018
J’ai commencé à percevoir des nuances extrêmement fortes. Du rouge brunâtre, du carmin, du vermillon et du bleu lilas, du rose lilas, des couleurs boueuses… Et à force de regarder le pourpre, je suis entre dans le pourpre. J’ai senti une petite secousse de plaisir dans le bas du dos, une secousse de plaisir qui a explosé en moi en millions d’échardes de lumière. J’avais des orgasmes de nuance.
Commenter  J’apprécie          10
IJKLM__PIJKLM__P   10 septembre 2018
C’est marrant, je parle du corps, mais j’ai l’impression que les mots ont encore plus de pouvoir que les coups, que les mots sont les coups qui ne partent jamais, les plus indélébiles, les plus violents pour le corps, justement.
Commenter  J’apprécie          00
IJKLM__PIJKLM__P   10 septembre 2018
A l’école, et surtout au collège, les enfants différents souffrent le martyre. C’est déjà le pouvoir hideux et haineux de la norme.
Commenter  J’apprécie          00
IJKLM__PIJKLM__P   10 septembre 2018
Je me suis rempli la tête d’informations pour peupler ma solitude. Pour oublier l’essentiel, pour dompter l’absence et le chagrin.
Commenter  J’apprécie          00
Olivia-AOlivia-A   06 août 2018
Lorsque j'abordais une fille, elle se tournait de l'autre côté et continuait à parler de Fichte ou de Jean-Luc Godard sur un ton qui me faisait tout de suite comprendre qu'elle faisait partie d'une classe sociale qui me la rendait inaccessible. J'étais exclu économiquement, culturellement et sexuellement des villas secondaires à Cannes, de la philosophie de Deleuze et de la chatte de bourgeoise. Moi qui avais passé mon enfance sur un terrain de foot, qui n'étais jamais allé au cinéma et m'étais arrêté à Spinoza et à la masturbation solitaire, c'était mal parti.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Olivier Liron (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Olivier Liron
PostFace présentée par Caroline Gutmann invités Nina Bouraoui & Olivier Liron sur RCJ
autres livres classés : jeu téléviséVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox

Autres livres de Olivier Liron (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Harry Potter à l'école des sorciers

La famille Dursley vit à Privet Drive, à quel numéro exactement?

3
4
6
8

15 questions
4023 lecteurs ont répondu
Thème : Harry Potter, tome 1 : Harry Potter à l'Ecole des Sorciers de J. K. RowlingCréer un quiz sur ce livre
. .