AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070406562
250 pages
Éditeur : Gallimard (23/10/1998)

Note moyenne : 3.76/5 (sur 92 notes)
Résumé :
Qui aurait dit à Laviolette, venu à Banon, Basses-Alpes, pour y déguster une omelette aux truffes, qu'il y trouverait des cadavres ? Qu'il se casserait le nez sur un tombeau protestant depuis longtemps désaffecté et qu'il serait obligé de partager ses lauriers avec une truie nommée Roseline ?
Comme d'habitude, la solution ne lui apparaîtra que par hasard, au terme d'une série d'échecs tous plus lourds de conséquences les uns que les autres.

>Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
Fortuna
  24 décembre 2015
Banon, Basses-Alpes, fin des années 70, quelques jours avant Noël. Roseline, la truie d'Alyre, a fort à faire pour dénicher les truffes qu'attendent ses clients. Mais que flaire t-elle dans ce bosquet de lauriers qui semble la rendre folle ?
Le commissaire Laviolette est venu se loger chez la Rosemonde Burle, appelé par une enquête au village. Cinq jeunes hippies en rupture de famille, qui étaient venu s'installer dans une vieille église désaffectée pour y vivre d'amour et de haschich, ont mystérieusement disparu. Ont-ils quitté la région ? Où se sont-ils volatilisé ?
La neige s'est mise de la partie. Une étrange voiture équipée de chaînes circule la nuit dans la région. Qui est à son volant ?
Deux assassinats vont mettre notre inspecteur sur une piste. Un vieux livre dérobé quelques années auparavant contiendrait-il une des clés du mystère ? Mais si c'était finalement grâce au flair de Roseline que les cadavres sortaient des placards ?
Une passionnante enquête au fond des campagnes bas-alpines, alors que tous s'apprêtent à fêter Noël et que sombres jalousies familiales, femmes infidèles, séducteurs et vieux grimoires nous entrainent au coeur des noirceurs de l'âme...A dégouter notre brave truie du genre humain.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
hexagone
  19 janvier 2011
Mouraille de l' Uillaoude.
Une truie à la recherche de truffes dans un village des basses alpes, sacré départ pour un polar du terroir. Des hippies junkies, des villageois qui roulent en 4 CV, les froidures du mois de décembre en pleine Provence. Et Laviollette qui débarque pour mener l'enquête sur la disparition de ces fameux hippies. Un commissaire aux antipodes des super flics. Un brin insignifiant, passe partout, mais pugnace, plein de poésie et qui sait mieux que quiconque, en douceur, démêler l'écheveau de ces disparitions. Un roman policier qui fait de Laviollette un investigateur que l'on a envie de suivre dans d'autres aventures, un hybride de Maigret et Colombo, de ces hommes qui avancent en plein jour sans en avoir l'air. Observateur, fin limier des âmes tordues poussées au crimes par l'amour, la jalousie et la convoitise. En tout cas une échappée belle au pays de Giono, menée de main de maître par un écrivain qui se dit lui même " Ecrivain des pauvres" , militant de première édition directement en format poche ( pour sauver les arbres). Un homme que l'on peut rencontrer au bistrot de Forcalquier où il a ses habitudes. Il semble y avoir du Pierre Magnan dans ce commissaire Laviolette.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
beauscoop
  16 avril 2019
Littérature régionale relatant la vie d'une région de haute provence. L'énigme est un peu brouillon et trop d'explications ne sont dévoilées qu'à la fin. Il n'y a aucun suspense; Heureusement l'écriture est très bonne reprenant aussi les expressions et vocabulaire de la région.
Commenter  J’apprécie          90
Osphei76
  04 septembre 2014
J'adore Magnan... Pourquoi? car il met en avant des lieux où j'ai vécu, où je suis allée... Digne, Banon... Je suis de Manosque et j'avoue j'adore lire des histoires qui se passent dans ma région.. Chauvine? un peu.. Et Laviolette comment dire!!! Il avance lentement mais surement. Bon moi je me suis régalée... Facile à lire... Alors pourquoi pas s'essayer à la méthode Laviolette!!!!
Commenter  J’apprécie          70
BLaval44
  29 juillet 2020
Le meilleur des Laviolette à mon goût : du suspense (beaucoup) mêlé à une parfaite envie de vivre (et de goûter à cette fameuse omelette aux truffes) et un sens de la poésie agraire exceptionnel. Magnan nous offre une enquête toute en lenteur dans le magnifique village de Banon avec toute une galerie de personnages originaux et complexes, s'adonnant à diverses folies et à des meurtres sanguinaires et crapuleux. La décomplexion est longue et le fumet prend avec plaisir pour ne s'éteindre que très tardivement, car ici point ne faut une seule enquête, mais bien deux qui s'entremêlent avec délice, c'est fin, les discours sont sculptés à la perfection, les mots sont souples et restent longs en bouche ... comme un bon vin ou un bon plat, on savoure ce récit avec une certaine délectation naturelle !
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
FortunaFortuna   23 décembre 2015
Ils auraient tous dû demander : "Mais qu'est-ce que vous cherchez donc, dans nos truffières ?"
Rien. Pas un mot.
Il finissait sa cigarette. Dehors, le vent modulait en sourdine à travers les planches mal jointes des greniers, contre les volets battants aux crémones rouillées, sur les sanglots de fer des girouettes déboussolées.
Commenter  J’apprécie          70
lehibooklehibook   04 décembre 2019
-Et si je lui en parlais , à celui-là , de ma truie.puisqu'il s'intéresse aux familles des hippies, il peut aussi s'intéresser à ma truie,non? Il me semble depuis quelque temps , c'est un pressentiment...qu'elle est menacée ma Roseline..."
Il eut un frisson.il imaginait ce cou rose et grassouillet..si vulnérable..si convoité des bouchers...
Il se secoua :"Tu es complètement dingo...Qui voudrait tuer ta truie? et Pourquoi?"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   26 janvier 2013
La truffe est capricieuse, vous l’espérez au pied d’un bel arbre nouveau au sol bien peigné, mais elle, elle vous attend sous la pagaille broussailleuse d’un genévrier noué ou sous un chêne de deux cents ans, où, soi-disant, on n’en a jamais levé une seule.
Commenter  J’apprécie          20
Osphei76Osphei76   04 septembre 2014
quand on a l'aiguilette nouée par une idée fixe, tout est possible!
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaouirkhettaoui   26 janvier 2013
Il y a qu’une année le miel est rare et que l’année d’après il abonde mais il est noir, parce que les abeilles ont trop butiné sur les fleurs de chêne. Et alors les Marseillais n’en veulent pas.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Pierre Magnan (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Magnan
Les enquêtes du commissaire Laviolette - Le parme convient à Laviolette
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2008 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre