AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782820522344
576 pages
Éditeur : Bragelonne (28/08/2015)

Note moyenne : 2.75/5 (sur 20 notes)
Résumé :
Lorsque David bouscule un inconnu à New York, ce qu'il entend va changer sa vie pour toujours : Souviens-toi de moi. À présent, des phénomènes étranges ne cessent de se produire, et David ne parvient pas à se départir de l'impression que quelqu'un l'observe. Puis John et sa compagne Kristina viennent en aide à une amie se sentant suivie en permanence. En creusant un peu, ils déterrent quelque chose d'inimaginable. Il existe des êtres cachés dans l'ombre, qui observe... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
aurelie0207
  01 novembre 2015
Le texte est fluide,le prologue intriguant ou l'on rentre directement dans l'histoire, parlant des amies imaginaire laissée de cotée une fois que les enfants grandissent mais qui ne partent pas réellement et reste à nos cotée discrètement.L'histoire est prenante pendant les deux première partie du livre,j'ai décrocher a la troisièmes partie. Beaucoup trop de personnage par moment certains n'aurait pas était la j'aurais peut être un peu mieux compris leur sens de l'histoire.On suit John et Christina qui essaye de venir en aide à Catherine qui se sent épier depuis dix ans a peu prêt mais qui dernièrement cette sensation à pris de l'ampleur,je pense qu'il ne s'attendait pas a découvrir un monde secret et étrange qu'est l'imaginaire. On suit aussi Dawn et David qui un jour fut percuter par un homme et qui depuis va se rappeler certains souvenir longtemps enfouis. En bref c'est un livre basée sur du fantastique que du thrillers. J'ai aimée découvrir cette auteur même si a la fin j'ai décrocher,plusieurs fois son texte m'as touchée et sa fessait longtemps que quelqu'un arrive à transcrire ce que par moment je peut ressentir sans réussir à y mettre mes mots.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Bazart
  13 octobre 2015
Que deviennent les amis imaginaires lorsque les enfants grandissent ?
Supporte-t-ils bien d'être délaissés ? Dans ce roman de Michael Marshall, il semble que non et qu'ils puissent se montrer quelque peu agressifs...
Un page turner inquiétant et addictif qui devrait enthousiasmer les fans du genre..
des livres à gagner sur le blog
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
Commenter  J’apprécie          150
BlackWolf
  07 août 2016
En résumé : J'ai passé un bon moment de lecture avec ce roman qui, malgré une première partie en dent de scie, offre une intrigue intelligente et plutôt intéressante. L'auteur nous offre ainsi de nombreuses réflexions que ce soit sur nous-même comme sur notre regard sur les autres, principalement le tout dans une ambiance fantastique qui se révèle efficace, légèrement angoissante sans non plus trop en faire. le principal intérêt du récit vient, je trouve, que l'auteur laisse le lecteur se poser ses propres questions, il apporte ainsi simplement les éléments et c'est à lui d'en faire ce qu'il veut ce qui peut surprendre voir déranger même si moi j'ai apprécié. Les personnages s'avèrent très intéressants, entrainants et humains, que ce soit les héros comme les personnages secondaires ils ne manquent pas d'attrait. Je regretterai peut-être des personnages antagonistes un peu caricaturaux, mais finalement ils remplissent bien leur rôle. Au final le principal soucis de ce roman vient de ses longueurs dans la première moitié qui l'empêche de vraiment déployer tout son potentiel, même si l'ensemble reste réussi à mon goût. La conclusion est aussi ouverte, laissant quelques questions importantes en suspend cela pourrait en surprendre plus d'un. La plume de l'auteur s'avère efficace, entraînante et je lirai sans soucis d'autres écrits de l'auteur.

Retrouvez ma chronique complète sur mon blog.
Lien : http://www.blog-o-livre.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Selvegem
  19 octobre 2015
J'avoue, je ne connaissais pas du tout Michael Marshall avant de commencer ce roman ! Mais maintenant c'est chose faite, et qu'en ai-je pensé ?
Nous sommes là présente deux couples, deux histoires différentes. Il y a d'abord David et Dawn. David va un jour percuter sans le vouloir un homme, et va être la victime de phénomènes pour le moins étranges. de leur côté, John et Kristina vont venir en aide à une de leurs amies, qui se sent surveillée par intermittence depuis des années... Ces deux événements distincts vont amener un bouleversement total dans la vie de ces quatre personnes, les faisant basculer dans un univers qu'ils n'imaginaient même pas, peuplée d'ombres et de personnes qu'ils n'avaient jamais remarqués avant.
Après avoir refermé Nous sommes là, je dois dire que je suis très agréablement surprise. Dans l'idée, cela se rapproche un peu de Neil Gaiman et spécialement de son Neverwhere, dans le sens où ce sont des personnages tout à fait normaux, qui vont basculer dans un monde dont ils ignoraient l'existence, cachés de la plupart des humains. Michael Marshall va moins loin dans l'étrange que Neil Gaiman, mais l'idée est là. A part ça, Nous sommes là est un récit que j'ai lu très rapidement, malgré son nombre de pages. Une écriture très fluide, on rentre dans l'action directement, surtout avec cet intrigant prologue d'un homme en fuite. Les personnages sont pour la plupart captivants quels que soit leurs motivations ou démarches, même si j'ai une préférence pour David et Dawn ! le personnage de Talia est également l'un de mes favoris, avec son franc-parler, mais surtout sa douceur sous sa carapace. du côté des « Autres », nous côtoyons le plus souvent Maj et Lizzie, ainsi que deux personnalités un peu plus borderline : Reinhart et Golzen. Ceux-là sont vraiment plus qu'intéressants dans leur folie !
J'ai passé un bon moment avec Nous sommes là, sans que ce soit un coup de coeur : la traduction ne me semblait pas être toujours fidèle à la plume originale de Michael Marshall, ce qui m'a freiné de temps en temps. J'aurais aimé aussi avoir parfois plus de consistance sur certains personnages secondaires, qui étaient trop souvent délaissés au profit des personnages principaux. Après on peut se sentir frustré d'un certain manque de détail ou d'approfondissement sur l'ensemble de l'univers, mais cela ne m'a pas dérangée plus que ça, après réflexion. Ça m'a au contraire permit de m'imaginer autre chose, de me faire ma propre interprétation et d'imaginer encore plus !
(Suite de mon avis sur mon blog.)
Lien : http://chezlechatducheshire...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Raymondcal
  16 juin 2020
Une incroyable perte de temps.
Déjà c'est épouvantablement mal écrit (ou mal traduit, je ne sais pas), c'est froid, impersonnel.
L'histoire est touffue, incompréhensible, ça part dans tous les sens, on ne sait pas qui est qui, ça se met en place lentement, mais c'est au lecteur de deviner le puzzle– merci bien, si c'était un livre-jeu, il fallait le dire. Surtout, on ne comprend pas les motivations des actions des personnages. Il y a un couple qui fait une sorte d'enquête pour aider une vague connaissance à elle. Bon, d'accord. Pourquoi ils font une enquête, alors qu'ils sont serveurs de resto, pourquoi ils se disputent, c'est comme ça. Il y a un autre couple, aussi. Il y a plusieurs personnes qui parlent à la première personne, hahaaa, comme c'est drôle de dérouter le lecteur. Il y a méchants, on sait pas trop pourquoi, et des gens qui leur tourne autour, on sait pas trop pourquoi non plus, faut pas tout nous expliquer ça serait dommage.
Donc voilà, il y a des gens qui peuvent se cacher de la réalité, ouais super.
J'ai tenu un peu moins de la moitié du livre, et puis je l'ai effacé – j'ai des lectures bien plus intéressantes en réserve, la vie est trop courte pour terminer celle-là.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   09 octobre 2015
Quand on est avec une femme forte (et elles le sont toutes, quoi qu’elles puissent en dire : les femmes disposent d’une robustesse dont les hommes n’osent rêver), dès qu’on lui cède un pouce de terrain, on est sûr d’en concéder bien davantage à l’avenir.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   09 octobre 2015
Certaines femmes sont convaincues d’être dotées d’une intuition dépassant l’entendement des hommes, et ce qu’elles « ressentent » supplante toutes les informations transmises par leurs autres sens.
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaouirkhettaoui   09 octobre 2015
Ne juge pas les autres à la lumière de tes propres erreurs. Ce n’est pas parce que tu as foutu en l’air un mariage que tout le monde est aussi stupide.
Commenter  J’apprécie          60
rkhettaouirkhettaoui   09 octobre 2015
Une idée a besoin d’un but à atteindre, mais la fuite n’offre pas de destination. La fuite se contente de vous hurler que vous devez vous trouver n’importe où sauf ici.
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaouirkhettaoui   09 octobre 2015
Quand votre vie a toujours été extrêmement compliquée, la simplicité a parfois le goût d’une grande lampée d’eau pure et fraîche.
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Michael Marshall Smith (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michael Marshall Smith
Vidéo en anglais. M.M. Smith parle de son roman "The Servants" ("Les domestiques").
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2013 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre