AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782749937885
Michel Lafon (21/03/2019)
3.87/5   19 notes
Résumé :
10 octobre, 10 heures. Un immeuble explose en plein centre de Chicago, faisant 513 morts et bouleversant le quotidien de milliers de personnes.
Parmi elles, deux femmes dont la vie bascule, deux amies aux destins contraires : tandis que Cecily, dont l'image de la silhouette au milieu des décombres a fait le tour du monde, entre en pleine lumière, Kaitlyn profite de la confusion pour disparaître et refaire sa vie, sans laisser de traces.
Un an plus tard... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
janessane
  15 avril 2019
"Les liens du mensonge" est un roman construit comme un puzzle. Tour à tour, la parole est laissée à Cecily puis à Kaitlyn. Ces deux femmes ont deux points communs : elles sont amies et ont toutes les deux été touchées par les conséquences de l'explosion d'un bâtiment d'affaires à Chicago.
Dans une atmosphère qui n'est pas sans rappeler celle du World Trade Center, chacune surmonte l'évènement à sa façon.
Cecily vit mal sa condition de veuve sur- médiatisée alors qu'elle est rongée par la colère contre son mari défunt. Quant à Kaitlyn qui se fait passer pour morte, la vie loin de ses filles est un supplice qu'elle n'aurait pas imaginé.
Deux femmes, deux destins et au milieu d'elle une troisième, aussi énigmatique que troublante : Franny.
Franny, c'est la fille cachée de Kaitlyn, celle qui expose sa douleur d'avoir retrouvé sa mère biologique et de l'avoir perdu presque aussitôt. C'est aussi celle qui prend une place de plus en plus importante auprès du reste de sa nouvelle famille et notamment auprès du mari de Kaitlyn.
La force de ce roman réside dans l'enchevêtrement de secrets qui lie ces trois femmes et, au final, il n'est pas certain que la plus machiavélique soit celle que l'on croit.
Roman sur le deuil, la vie conjugale, la maternité mais aussi sur le désir, sur la force de l'exposition médiatique qui érige en héros des gens ordinaires et les châtie tout aussi vite, les atouts sont nombreux pour conférer à cette lecture une tournure très contemporaine.
Je me suis laissée portée par cette histoire qui dévoile sa vérité au compte-gouttes. Mon seul bémol: aucun personnage n'a réellement suscité d'empathie chez moi. Cecily tire peut-être son épingle du jeu mais cela reste modéré et moi ce que j'aime c'est me sentir en lien avec un ou des personnages d'un roman...Alors forcément, je suis un peu déçue mais cela n'enlève en rien l'intérêt de l'histoire et du large panel de sujets qu'elle explore.
Un grand Merci à Babelio et aux éditions Michel Lafon pour cette découverte de l'auteure .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
TheClo
  09 mai 2019
Il y a un an jour pour jour, une terrible explosion a ravagé un immeuble du centre de Chicago faisant des centaines de morts. Cecily a échappé de peu à la mort, la jeune femme a été un témoin directe de l'explosion et sa famille en a été touchée de plein fouet. La reconstruction est difficile pour la jeune femme, surtout que la culpabilité ne la quitte pas et qu'elle s'efforce de garder un secret. de l'autre côté de la frontière, au Canada, Kate veut elle aussi oublier le passé et se reconstruire une nouvelle vie, elle aussi veut protéger son secret. Et si le secret de Cecily et celui de Kate était lié? Que s'est-il réellement passé ce fameux 10 octobre?
Un grand merci à Babelio et aux éditions Michel Lafon pour la découverte de ce roman et de cette auteure.
Les liens du mensonge, c'est typiquement le genre de livre qui me plaît en ce moment: une intrigue palpitante, une alternance présent-passé qui fait monter la pression, des secrets à découvrir, un page-turner qu'on ne peut plus lâcher avant de connaître la fin.
On rentre très vite dans le vif du sujet, pas le temps de s'ennuyer avec des pages de blabla qui nous présentent les personnages. Non, dès le premier chapitre, on est témoin de l'explosion et les questions se succèdent.
On découvre trois femmes, chacune apporte sa force au roman, ses questions et ses secrets. Tout d'abord, il y a Cecily, mère de famille qui a perdu son mari. Kate, nounou au Canada, elle semble liée à cette fameuse explosion mais veut tout faire pour se reconstruire une nouvelle vie. Finalement, il y a Franny qui recherchait sa mère biologique et qui l'a finalement perdu lors de l'explosion.
L'auteure traite ainsi de sujets forts comme le deuil, la culpabilité, les problèmes de maternité, l'abandon d'enfant et la recherche d'identité. Tout cela en mêlant rebondissements et émotions.
La fin quant à elle ne nous laisse aucun répit, et même si on a l'impression d'avoir tout deviné avant la fin, c'est sans compter le talent de l'auteure pour nous mener en bateau!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Biancabiblio
  13 mai 2019
Chicago, 10 octobre, 10 heures. Cecily est comme toujours en retard lorsqu'elle arrive devant l'immeuble où travaille son mari avec qui elle a rendez-vous. Mais ce qu'elle découvre dépasse l'entendement : l'immeuble a été éventré par une explosion et c'est alors qu'elle est en pleine sidération, qu'elle est prise en photo.
Cette image va faire le tour des médias et celui du monde, faisant de Cecily la veuve emblématique, l'effigie du triple 10. Un rôle qu'elle a beaucoup de mal à endosser, ployant sous la culpabilité.
Un an plus tard, Teo, un réalisateur et auteur du cliché faisant de Cecily une célébrité, tourne un documentaire sur les familles endeuillées par le 10 octobre. Cecily est en première ligne ainsi que Franny Maycombe, la fille cachée de Kate, la meilleure amie de Cecily, décédée dans la catastrophe.
Pendant ce temps-là à Montréal, Kaitlyn, tente de poursuivre sa vie. Elle a profité du drame pour prendre le large, abandonnant son mari et ses deux filles, persuadés qu'elle fait partie des victimes dont on n'a pas retrouvé le corps…
Les liens du mensonge est le premier roman de Catherine McKenzie, avocate de formation, à paraître en France mais gageons que si ce titre est un succès, ses autres thrillers parviendront jusqu'à nous puisqu'elle n'en est pas à son coup d'essai !
Dans cette histoire ô combien addictive, on suit alternativement Cecily à Chicago et Kaitlyn à Montréal. Les deux héroïnes ont bien des choses à cacher et n'hésitent pas à recourir aux mensonges pour cacher leurs petits et grands secrets.
Le récit démarre sur les chapeaux de roues avec Cecily qui fait face à l'explosion de l'immeuble puis très vite, l'autrice nous projette un an plus tard, lors de la commémoration de la catastrophe.
Mais elle nous ramène aussi régulièrement un an auparavant, à l'aide de flash-back qui nous donnent des informations sur nos héroïnes et la vie qu'elles menaient avant la catastrophe.
Dans ce roman à suspens psychologique, Catherine McKenzie a très bien su tirer son épingle du jeu pour nous proposer une intrigue riche en dissimulations et en rebondissements en tous genres. Peu à peu, elle nous livre des indices qui nous mènent à deviner plus ou moins ce qu'il en est, si on est attentive car certains sont ténus.
Tout au long du roman, on a l'impression de soulever des poupées russes, chacune renfermant un secret ou un mensonge. Les révélations montent crescendo et la plus étonnante reste la dernière, qui m'a bien surprise je l'avoue.
Certains rebondissement sont prévisibles, d'autres très bien fichus au point qu'il est souvent difficile de démêler le vrai du faux, le final est réussi, ce qui n'est pas toujours le cas, même si il est un peu précipité
Lire la suite...
Lien : https://deslivresdeslivres.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
leslivresmapassion
  17 novembre 2019
Ayant pris par pur hasard ce roman dans les nouveautés lors de mon passage à la médiathèque, je me suis surprise à le terminer.
J'ai cependant un avis mitigé car je ne peux pas dire que j'ai aimé, mais pas non plus que j'ai détesté.
C'est un roman psychologique dont le point de départ - l'explosion de cet immeuble à Chicago un 10 octobre à 10 heures- est intéressant et un dénouement attrayant.
J'y ai tout de même trouvé une lourdeur lors de la lecture de certains chapitres car ce livre fait tout de même son poids : un petit 460 pages !
Il restera une lecture classique qui rejoindra la pile des romans lus et vite oubliés
Commenter  J’apprécie          10
ingridfasquelle
  28 mars 2019
Catherine McKenzie est née et a grandi à Montréal, où elle est avocate et écrit pour le Huffington Post. Ses précédents romans ont tous été des best-sellers internationaux.
Dans ce roman noir à la tension implacable, l'auteure brosse le portrait de deux femmes en pleine crise morale. Elle y allie suspense et émotion jusqu'à la dernière page. Dans une ville encore ébranlée par l'explosion d'un immeuble qui a coûté la vie à 513 personnes et bouleversé le quotidien de milliers de vies, des secrets et des mensonges refont peu à peu surface et certains pourraient bien être dévastateurs…
Que s'est-il donc passé le 10 octobre ? Un an plus tard, à l'heure des commémorations, de nombreuses zones d'ombre subsistent. Renvoyant le lecteur aux failles que chacun dissimule sous la couche du vernis social, Catherine McKenzie explore la question de la responsabilité, de la culpabilité, du mensonge et de la lâcheté. Faut-il avouer ses fautes au risque de voir basculer sa vie et de faire souffrir ceux que l'on aime ? La réponse est loin d'être évidente...
Catherine McKenzie signe un roman plein de mensonges et d'obsessions, dont la fin, surprenante et intelligente, laisse le lecteur bouche bée. Dans la même veine que le secret du mari ou Petits secrets et grands mensonges, Les liens du mensonge est un livre riche et intense qui, derrière les belles apparences, révèle avec une formidable lucidité les dessous pas très reluisants de personnages en proie aux tourments et à la confusion... Un roman d'une étonnante acuité psychologique qu'on ne peut s'empêcher de dévorer !
Lien : http://histoiredusoir.canalb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
LeJournaldeQuebec   03 juin 2019
La talentueuse écrivaine montréalaise Catherine McKenzie s’est intéressée aux secrets et aux non-dits dans un nouveau thriller psychologique complexe, mené avec grande habileté, Les liens du mensonge.
Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
leslivresmapassionleslivresmapassion   10 novembre 2019
Kaitlyn fut tentée de rétorquer, mais s'abstint. C'était la règle, maintenant. Elle allait devoir encaisser. Quoi qu'il se passe, il lui faudrait acquiescer et dire merci. Parce qu'elle avait fait ce choix. Partir et revenir. Elle l'avait décidé de son plein gré. Elle aurait pu agir différemment à chaque instant de sa vie. L'ensemble de ses décisions l'avait menée ici. Il ne servait à rien de regretter que les choses ne soient pas différentes. Tout continuerait de se passer de cette façon.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   24 juin 2019
Le fait d’exprimer une chose en disant son contraire, pour détendre l’atmosphère, ou insister sur un point, répond Teo. Voir également : une situation ou un événement qui paraît délibérément contraire à ce que l’on pouvait attendre, produisant souvent en cela un effet cocasse.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   24 juin 2019
Je suppose qu’il y a un moment dans la vie de chacun où l’on prend conscience de son ridicule. Peut-être que pour certains, c’est un processus progressif. Pour d’autres, cela devient évident à un instant précis. Dans mon cas, je peux en donner la date et l’heure exactes.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   24 juin 2019
Elle était sensible, fragile. Son cerveau semblait aspirer tout ce qui pouvait lui arriver de négatif durant sa journée à l’école, et le lui renvoyer la nuit. Il leur avait fallu des années pour ne serait-ce que la faire coucher dans son propre lit. Des années encore pour que la veilleuse de l’entrée et la porte du placard maintenue ouverte suffisent à l’y maintenir, excepté les nuits les plus agitées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   24 juin 2019
Aujourd’hui, lorsque je suis pressée par le temps, mon corps vibre d’une anxiété dont je ne peux me débarrasser qu’avec des médicaments, et j’ai l’impression d’être un rouage dans le mécanisme d’une horloge. Alors je fais en sorte, la plupart du temps, d’être en avance – et je me retrouve à piétiner, impatiente, en attendant des gens, comme on a souvent dû m’attendre autrefois.
Commenter  J’apprécie          00

Video de Catherine McKenzie (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Catherine McKenzie
Les nouveaux voisins - Catherine McKenzie - LTL # 162
autres livres classés : chicagoVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2339 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre