AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782211230865
320 pages
Éditeur : L'Ecole des loisirs (09/11/2016)

Note moyenne : 4.32/5 (sur 517 notes)
Résumé :
Côté jardin, Sauveur mène sa vie avec son fils Lazare, 9 ans et il a quelque espoir de reconstruire une famille avec Louise et ses deux enfants. Côté ville, Sauveur reçoit ses patients : Ella, qui se travestit en garçon, Blandine, qui se shoote aux bonbons, Samuel, qui ne se lave plus, etc. Mais n oublions pas pour autant les autres espèces animales dans cette saison 2. Vivent les hamsters, les ouistitis, et en guest-star : Pépé le putois ! A partir de 12 ans
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (114) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  28 septembre 2017
Après des vacances en Martinique, c'est l'heure de la rentrée... Aussi bien pour les enfants que pour Sauveur Saint-Yves, psychologue clinicien installé à Orléans. Parmi ses patients, il retrouve Blandine, l'hyperactive qui cache ses angoisses, notamment depuis la TS de sa soeur, Ella/Elliot qui peine à se définir et finit par accepter sa part de masculinité ou encore Alexandra qui a quitté son mari pour une femme, Charlie, avec qui elle essaie de faire un enfant. Quelques petits nouveaux font leur entrée comme Gervaise Germain qui souffre de TOC et est persuadée que son beau-frère l'a quimboisée, Samuel qui ne supporte plus la surprotection et l'intrusion de sa mère ou encore Dina et sa petite fille, Raja, qui ont fui la guerre... Une année qui commence sur les chapeaux de roue pour Sauveur d'autant que Gabin, de plus en plus déscolarisé, semble s'installer définitivement chez lui depuis que sa mère est internée... Côté vie privée, sa relation avec Louise se concrétise...
L'on retrouve avec plaisir Sauveur et Cie dans des aventures pour le moins pas si banales. Marie-Aude Murail dépeint une galerie de personnages tout aussi attachante mais qui, évidemment, connaît son lot de déboires. Notamment tous ces adolescents et leurs problèmes au quotidien : déscolarisation, hyperactivité, mal-être, intégration, famille décomposée et recomposée... Les adultes ne sont pas en reste au vu de l'incompréhension qui règne parfois dans les familles. Cette saison 2 révèle également son lot de surprises et de rebondissements. Toujours avec bienveillance, humour et tendresse, l'auteure radiographie brillamment une société parfois en perte de repères. Une saison tout aussi enlevée et haute en couleurs...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          490
Ziliz
  23 avril 2017
Les revoilà, tous ! Sauveur & fils et les hamsters, bien sûr, mais aussi Blandine et ses bonbons, Ella et Elliot, Gabin et sa nonchalance, Mme Dumayet et son perfectionnisme, Alex & Charlie et leur désir de maternité, la famille de Paul, et quelques nouveaux...
Loin de s'apaiser, les problèmes des patients de Saint-Yves croissent et se multiplient à peu près autant que la progéniture de madame Gustavia. Hyperactivité, tocs, addiction aux jeux vidéos, problèmes relationnels parents-enfants, filiations compliquées, guerres conjugales dont les enfants pâtissent, harcèlement scolaire, burn-out dans l'éducation nationale... Tout cela se dépose jour après jour sur les épaules de Sauveur, pourtant solides, mais là, ça commence à faire beaucoup. D'autant qu'il a lui-même quelques soucis dans sa vie privée, même s'il vient de retrouver l'amour. Ah les ex-, les ados, les mauvaises mères, les hommes cons...
Quatre étoiles pour ce deuxième volet, contre cinq pour le précédent. Il est tout aussi agréable à lire, pourtant, et on passe par les mêmes émotions, mais la barque devient trop chargée, et certains personnages tournent à la caricature - la mère castratrice, la jeune femme jalouse et immature, entre autres...
Si cet ouvrage m'a paru moins subtil que le précédent, je me suis quand même régalée à la lecture. Ces exemples et les conseils de Sauveur m'ont à la fois réconfortée et remise en question - vive les lectures qui bousculent ! J'ai aussi appris plein de choses, notamment les effets néfastes du sucre sur l'équilibre de l'humeur et du tonus.
A moi la 'saison 3', dans quelques jours, quelques semaines, après des lectures complètement différentes. Un petit break s'impose.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          410
iz43
  29 janvier 2019
Ayant pris beaucoup de plaisir à retrouver et redécouvrir la plume de Marie Aude Murail avec le tome 1 des aventures de Sauveur et fils, je me suis empressée de me procurer la suite.
Tome 2 lu en une soirée et un bout de la nuit. C était comme retrouver de vieux amis. Je ne pouvais plus les quitter . J avoue avoir un faible pour Madame Gustavia et sa progéniture. J ai eu des hamsters angoras à une époque et je comprends que les gosses puissent en devenir toqués .
Les vacances sont finies et l on retrouve Sauveur et son fils Lazare. Une histoire d amour commence entre Sauveur et Louise la maman de Paul le meilleur ami de Lazare. Chacun doit trouver sa place dans cette nouvelle configuration.
On a le plaisir de retrouver certains patients de Sauveur comme Ella personnage extrêmement touchant, Alexandra et Charlie et Gabin squatte de plus en plus souvent chez Sauveur au fur et à mesure des hospitalisation en service psy de sa mère. d'autres personnages s ajoutent comme l instit de Lazare qui a toute ma sympathie ou encore cette petite fille réfugiée qui a vu des horreurs ou encore Samuel qui subit une mère intrusive.
Le récit est toujours drôle, bienveillant, touchant tout en abordant de multiples sujets de société avec beaucoup de finesse et de justesse. le burn out , le désir d enfant chez un couple de lesbiennes, la phobie scolaire, les divorces et recompositions familiales, l acceptation de soi et j en passe.
Tout cela fait réfléchir et en même temps j apprécie de voir c4es sujets traités par le côté psy. Les entrevues entre Sauveur et ses patients sont passionnantes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
TheWind
  20 juillet 2020
Vous reprendrez bien un peu de Marie-Aude Murail ?
Volontiers... Mais, faut que j'en parle à mon psy d'abord ...
Et hop ! Nous revoilà au numéro 12 de la rue des Murlins, chez Sauveur Saint-Yves, le nec plus ultra des psy cliniciens !
Voici un tome qui se dévore aussi bien que le premier. Tel un assortiment de bonbons en sachet. Il y en a qui picotent sous la langue, d'autres qui sont doux et moelleux, d'autres qui se mâchouillent, d'autres qui pétillent, d'autres qui donnent les larmes aux yeux...
Je suis bien contente d'avoir retrouvé Sauveur et toute sa clique de patients auxquels je m'étais attachée : Ella, la garçonne écrivaine, Gabin,l'adolescent un peu paumé qui squatte chez Sauveur, Blandine, ses bonbons Haribo et ses videos Youtube, Alex et Charlie qui veulent ( ou pas) un bébé...
Sans oublier les hamsters, bien sûr !
De nouveaux personnages débarquent dans ce joyeux remue-ménage et cela rajoute encore plus de piment à la vie de Sauveur, déjà bien chamboulée par ses nouvelles amours avec Louise, récemment divorcée et mère de deux enfants.
On fait la connaissance d'un SDF, ancien légionnaire au coeur tendre mais passablement machiste, raciste et tueur de ...BIP...., celle de Samuel qui ne connaît guère le savon et le déo..., celle de Madame Germain en prise avec des tocs de propreté. Certains sont de passage, d'autres sont appelés à s'incruster dans la vie de Sauveur.
Bref, ce deuxième tome est aussi prenant que le premier. le ton est toujours aussi alerte et les nombreux clins d'oeil à la littérature de jeunesse, le langage des jeunes et les pointes d'humour de Sauveur sont un vrai régal ! Mais ce n'est pas que cela. Cette série pour la jeunesse propose de véritables sujets de réflexion, tout à fait d'actualité : le harcèlement scolaire, le passage difficile de l'adolescence, l'homosexualité, les relations parents-enfants. Sauveur et Fils nous donne une véritable leçon de tolérance, sans pour autant prendre un ton moralisateur et ça fait du bien !
Je regrette juste que le personnage de Lazare, le fils de Sauveur, soit passé au second plan, voire au troisième plan. J'aimais bien son regard pertinent sur la vie de son père et celle de ses patients. Peut-être reviendra-t-il en force dans les saisons suivantes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          275
Shan_Ze
  27 juillet 2017
Une nouvelle année (scolaire) avec Sauveur et son fils. La précédente s'était plutôt bien terminée avec un bon voyage, celle-ci commence avec certains patients connus comme Ella qui a des problèmes d'identité mais on apprend aussi à connaitre la soeur de Margaux, Blandine, qui a du mal à vivre les problèmes de sa soeur ou on redécouvre Alex et Charlie, les deux jeunes femmes sans les enfants qui souhaitent avoir un enfant… Et on n'oublie pas les petits nouveaux, Samuel, Mlle Motin ou Mme Germain qu'on prend plaisir à suivre.
Toujours très agréable à lire, il y a beaucoup d'humour dans ces petites histoires pour rendre le propos plus digeste. Marie-Aude Murail essaye de lancer de nouveaux sujets de psychanalyse, pas évident parfois de se renouveler mais ça permet de réfléchir sur nos vies… Par contre, on commence à comprendre Sauveur qui n'aime pas se lever tôt le samedi matin… L'histoire d'amour de Sauveur est très intéressante, dommage qu'elle ne soit pas plus présente dans l'histoire.
Ca s'est fini un peu trop fini à mon goût… à peine fin octobre et déjà la fin ? C'est vrai qu'on fait le tour de certaines situations mais il reste encore beaucoup à en dire ! Je soupçonne Marie-Aude Murail de faire exprès de générer de la frustration pour qu'on se jette voracement sur le tome 3 !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          273


critiques presse (1)
Ricochet   30 janvier 2017
Dépeint avec une belle humanité, ce défilé de patients souffrant de maux divers et variés est un parfait miroir de notre société.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (50) Voir plus Ajouter une citation
ZilizZiliz   24 avril 2017
- Je soupçonne le sucre de jouer un rôle dans son état. [...] Une surconsommation de sucre fait trop travailler le pancréas. Il libère de l'insuline en grande quantité, ce qui entraîne une hypoglycémie. La personne a alors un coup de pompe, qu'elle compense en prenant du sucre. Et c'est reparti pour un tour ! Au total, on obtient quelqu'un comme Blandine, qui est tantôt agitée, tantôt fatiguée, et qui n'arrive pas à se concentrer. Ça ressemble à de l'hyperactivité, mais ce n'est pas de l'hyperactivité. C'est un désordre alimentaire, qui est de plus en plus répandu.
(p. 146-147)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
marina53marina53   28 septembre 2017
- Pourquoi devez-vous faire semblant d'être heureuse ?
- Mais pour Facebook ! S'écria-t-elle comme si elle s'adressait à un habitant de la Lune.
- Pardon ?
- Pour les photos sur Facebook ! Comme ça. (À travers ses larmes, elle fit un grand sourire en banane.) Autrement, tu imagines ce que disent tes amis ?
Commenter  J’apprécie          342
Blandine54Blandine54   27 septembre 2017
Madame Dumayet ne s'en aperçut pas tout de suite parce qu'elle s'affairait du côté des CM1. La veille au soir, elle avait eu une nouvelle révélation pédagogique en parcourant un article dans Le Monde de l'éducation : "L'école n'est pas faite pour les garçons." 80% des punitions à l'école étaient données aux garçons, disait une sociologue. Madame Dumayet, faisant son examen de conscience, avait dû admettre qu'elle grondait la plupart du temps les garçons de sa classe. Le petit Paul Rocheteau, par exemple, avait déjà eu deux mots en rouge dans son carnet de liaison depuis le début de cette année. Madame Dumayet avait donc décidé de mettre en place une pédagogie positive à l'égard des garçons, en récompensant leurs efforts plutôt qu'en punissant leur bêtises. D'où, ce lundi matin, une large distribution de coloriages Cars, dont Paul et Lazare avaient été les premiers bénéficiaires. Remarquant que les filles tordaient un peu le nez devant cette prolifération d'engins motorisés, la maîtresse avait sorti de sa chemise en carton des coloriages de La Reine des Neiges. Il n'y avait plus qu'à espérer qu'elle ne lirait pas ce soir-là un article sur la nécessaire lutte de l'école primaire contre les stéréotypes garçon-fille, ou elle passerait une nouvelle nuit blanche.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
ZilizZiliz   26 avril 2017
- Ça fait stylé de répondre en anglais au téléphone, remarqua Samuel. Je devrais peut-être essayer ça pour les impressionner.
- Impressionner qui ?
- Mais les filles, putain ! Les filles, les filles, les filles !
- Cela paraît tenir une grande place dans ta vie.
- Parce qu'il y a autre chose ?
Sauveur aurait pu répondre qu'avant d'impressionner les filles, ce serait judicieux de ne pas tout faire pour les dégoûter.
(p. 100)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          202
Shan_ZeShan_Ze   16 juillet 2017
- C'est pas croyable, il [le hamster] passe sa vie à enfoncer le museau entre les barreaux, comme s'il voulait s'échapper, et quand je lui ouvre la porte, il va se cacher dans sa maison.
- C'est ce qu'il se passe dans 90% des thérapies, commenta Sauveur. Je vous fais des hot-dogs ?
Commenter  J’apprécie          301

Videos de Marie-Aude Murail (31) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marie-Aude Murail
Aujourd'hui, je vous emmène à la rencontres de jeunes filles qui - dans la seconde moitié du XIXe siècle - ont fait le choix de s'extraire de leurs carcans et dévoiler au grand jour leur amour (et leur compétence !) de l'art et des sciences...
Miss Charity - héroïne de Marie-Aude Murail, inspirée de Beatrix Potter - est l'une d'elle, et vous verrez comment les combats d'une jeune fille, puis d'une jeune femme, de la très bonne société anglaise il y a 150 ans peuvent trouver un écho dans les combats féministes d'aujourd'hui...
autres livres classés : psychologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Simple, de Marie-Aude Murail

Pourquoi Simple a-t-il cassé la montre ?

Pour voir ce qui faisait du bruit
Pour voir s’il y avait des bonhommes dedans
Parce que l’aiguille s’est arrêtée

12 questions
364 lecteurs ont répondu
Thème : Simple de Marie-Aude MurailCréer un quiz sur ce livre