AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782246819745
216 pages
Éditeur : Grasset (13/02/2019)

Note moyenne : 3.38/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Quatrième de couverture:
Amateurs de sujets cocasses, d'histoires extravagantes, de contes drolatiques, d'atmosphères inquiétantes, soyez les bienvenus dans cet Heptaméron morvandiau où vous attendent un érudit mythomane et cocu, un jeune et mystérieux narcisse noir passionné de baroque, une admiratrice empoisonneuse, un chef hopi confiant sa vengeance à un rapace, un écrivain névrosé, une Bovary dont l'époux a secrètement occis l'amant...
Une suite a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Leg12Leg12   28 mars 2020
— Maintenant que nous nous connaissons mieux, jeune homme, nous pourrions de conserve vider une bouteille de vin d’Arbois. Connaissez-vous les vins d’Arbois ?
Je n’ai pas relevé le « jeune homme », qualité abusive, car j’avais plus ou moins le même âge que Galmiche, ni le « maintenant que nous nous connaissons mieux » alors que lui seul avait péroré et qu’il ne savait sans doute rien de moi. Il avait profité de ma visite pour vider son sac, peut-être pour se persuader que jadis il avait été « quelqu’un ». Je lui avais servi de défouloir. Il avait craché sa bile, alors pourquoi ne pas trinquer avec un bon petit savagnin des familles ? Il parut étonné et comme flatté que je connaisse le vin d’Arbois. Sa réserve de savagnin était épuisée, il ne lui restait que du chardonnay. Le rodomont ignorait que deux fois l’an je faisais route vers Montigny-lès-Arsures pour me réassortir chez les vignerons des quartiers de la Boutière et Saint-Laurent et que je participais régulièrement à la fête de la percée du vin jaune. La « prise de voile » du savagnin et du chardonnay n’avait aucun secret pour moi. Jean-Claude Pirotte m’avait introduit dans cette congrégation il y avait très longtemps. Le chardonnay, même voilé, adoucit, lénifie, tempère et rafraîchit le sang des carnes les plus hargneuses, le remède est avéré depuis Rabelais, médecin et grand amateur de vin blanc d’Arbois. Au troisième verre, le fulminant pourfendeur de la pensée sartrienne était joliment accoisé. Bénie soit la Fruitière vinicole d’Arbois dont j’avais détecté l’étiquette !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11
JeanLouisBOISJeanLouisBOIS   17 avril 2020
Pour certains, la bibliophilie tient lieu de religion, une religion avec ses commandements, ses cérémonies, son rituel. Les prosélytes se retrouvent dans les arrière-boutiques des marchands, dans les salles des ventes, dans les clubs de bibliophiles, autant de lieux où les initiés pratiquent leurs dévotions. Religion sans charité, car il n'y a pas de fidèles plus égoïstes que les bibliophiles. (pp.62-63)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
JeanLouisBOISJeanLouisBOIS   17 avril 2020
Le bonheur conjugal, comme tous les bonheurs d'ailleurs, ça n'est pas gai tous les jours. (p.182).
Commenter  J’apprécie          21

Lire un extrait
Videos de Gérard Oberlé (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gérard Oberlé
Dans « Je me souviens », Gérard Oberlé revient sur son premier émoi érotique devant la bouchère de son village d'enfance ou encore de sa fureur face à l'inspecteur d'académie qui a mis fin à sa carrière de professeur de latin. Il nous parle aussi de son amour des mots et des livres, de sa passion pour la littérature. Il replonge dans ses souvenirs pour nous raconter des anecdotes personnelles et culturelles.
autres livres classés : terroirVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Marseille, son soleil, sa mer, ses écrivains connus

Né à Corfou, cet écrivain évoque son enfance marseillaise dans Le Livre de ma mère. Son nom ?

Elie Cohen
Albert Cohen
Leonard Cohen

10 questions
277 lecteurs ont répondu
Thèmes : provence , littérature régionale , marseilleCréer un quiz sur ce livre