AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 223408248X
Éditeur : Stock (16/08/2017)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Portrait du poète abordant sa vie personnelle, ses problèmes d'argent, ses infidélités, son implication dans les querelles politiques car il est un soutien de Fouquet et un ennemi de Colbert, son rapport à la nature ainsi que son oeuvre prolifique entre fables et contes libertins.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (3) Ajouter une critique
mjaubrycoin
09 août 2017


Un vrai délice de lecture que cet ouvrage d'Erik Orsenna qui reprend les chroniques estivales diffusées sur France Inter . La Fontaine ne se contente pas d'être l'un des piliers de notre littérature nationale, mais reste le meilleur illustrateur de ce fameux "esprit français" que toute l'Europe de l'époque nous enviait, cette ironie irrévérencieuse qui se drape dans les lumineux atours de la langue française déployés avec précision pour le plus grand plaisir du lecteur. Et on peut vraiment dire que son humour pince- sans -rire n'a pas pris une ride ...
La biographie amoureuse qu'Erik Orsenna consacre à son auteur fétiche, illustre le parcours de celui qui se vantait de sa paresse en public, mais dans le secret de son cabinet "cent fois sur le métier, remettait son ouvrage ",depuis sa jeunesse provinciale jusqu'aux salons parisiens, après l'épisode de Vaux le Vicomte qui a mis en évidence son sens aigu de la fidélité.
Ce texte d'une érudition parfaite, est néanmoins léger, enlevé, à la portée de tous et nous renseigne sur la vie de la Fontaine tout en regorgeant d'anecdotes croustillantes qui plongent le lecteur dans l'ambiance du Grand Siècle.
Le biographe fait la part belle aux Contes moins connus du grand public que les célébrissimes Fables, car trop lestes pour figurer dans les programmes scolaires, permettant ainsi de découvrir une partie de l'oeuvre (reniée par son auteur vieillissant dans la crainte des foudres de l'enfer) qui conserve une extraordinaire saveur et annonce la légèreté et le libertinage de la Régence et du 18ème siècle.
De savoureux parallèles sont également établis entre cette époque et la nôtre, l'auteur mettant à profit son statut d'académicien pour témoigner que les mentalités restent les mêmes et que les siècles passent sans que les hommes ne changent...
Un florilège de fables conclut ce volume qui se lit d'une traite tant l'auteur a su rendre passionnante cette biographie novatrice qui se situe dans la droite ligne du spectacle de Robert Wilson qui enchanta la Comédie Française il y a quelques années et qui rend aux Fables leur fraîcheur et leur actualité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
virginie-musarde
18 août 2017
de la Fontaine, nous avons tous des souvenirs de fables animalières qu'il nous fallait apprendre, et, en y mettant le ton, réciter en classe. Des histoires de grenouilles prétentieuses, de loups cruels ou de rusés renards que, petite, j'aimais beaucoup.
D'Erik Orsenna, De l'Académie Française, dont je n'ai lu que peu de romans, j'ai apprécié sa manière de retracer la biographie du jardinier de Versailles, André le Nôtre. Je me suis donc réjouie de découvrir de quelle manière il allait redonner vie à Jean de la Fontaine.
Et quel joli hommage il rend au poète ! le ton est léger, la narration spontanée et volontiers joyeuse (joueuse même !), l'hommage certain : voila un livre comme un éloge d'ami sincère dont on sent qu'il s'est régalé à se perdre dans les fables et les contes, à savourer la belle langue française, à sourire des friponneries évoquées en vers et à les partager !
C'est ainsi qu'on apprend qu'avant de finir quasi bigot, le poète s'amusait de vagabondages amoureux, dont certains extraits évoqués par Erik Orsenna (comme Les lunettes) sont assez cocasses !
Merci aux Editions Stock et à Valentine pour la découverte en avant-première de cette biographie tendre et drôlatique avec laquelle j'ai passé un chouette moment !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
Dominique84
18 juillet 2017
Lire du Orsenna c'est comme l'écouter et le voir à la télévision. Il nous apparaît comme un homme bienveillant au regard vif et rempli d'humour. Quel que soit le sujet dont il traite, il l'aborde avec la même élégance de style, les mêmes légèreté et simplicité narratives. Qu'on l'écoute ou qu'on le lise, on sent le plaisir qu'il a de partager son savoir et de nous instruire tout en nous distrayant. 
Celui qui a écrit que “Lire ressemble à regarder l'horizon. D'abord on ne voit qu'une ligne noire. Puis on imagine des mondes” (L'entreprise des Indes) se propose cette fois de nous raconter la vie du célèbre fabuliste qui accompagna le début de notre scolarité, Jean de la Fontaine
Avec un récit dynamique et vivant, il nous invite à faire l'école buissonnière  en compagnie de cet auteur prolifique qui vécut plus ou moins bien de sa plume. Au fil des pages, nous en apprenons un peu plus sur La Fontaine et ses erreurs de jeunesse, La Fontaine le précieux, La Fontaine l'homme entretenu, La Fontaine le conteur, le fabuliste et le naturaliste. 
Grand coup de coeur pour cet essai qui nous dévoile la vie de ce travailleur acharné qui offrit à la postérité 240 fables et 60 contes  et donne ainsi l'envie de se replonger dans l'immense oeuvre de cet homme singulier et si attachant.  

Lien : http://dominique84.overblog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations & extraits (1) Ajouter une citation
wentworth23wentworth2316 août 2017
« Depuis l’enfance, il est notre ami. Et les animaux de ses Fables, notre famille. Agneau, corbeau, loup, mouche, grenouille, écrevisse ne nous ont plus jamais quittés.
Malicieuse et sage compagnie !
Mais que savons-nous de La Fontaine, sans doute le plus grand poète de notre langue française ?
Voici une promenade au pays vrai d’un certain tout petit Jean, né le 8 juillet 1621, dans la bonne ville de Château-Thierry, juste à l’entrée de la Champagne. Bientôt voici Paris, joyeux Quartier latin et bons camarades : Boileau, Molière, Racine.
Voici un protecteur, un trop brillant surintendant des Finances, bientôt emprisonné. On ne fait pas sans risque de l’ombre au Roi Soleil.
Voici un très cohérent mari : vite cocu et tranquille de l’être, pourvu qu’on le laisse courir à sa guise.
Voici la pauvreté, malgré l’immense succès des Fables.
Et, peut-être pour le meilleur, voici des Contes. L’Éducation nationale, qui n’aime pas rougir, interdisait de nous les apprendre. On y rencontre trop de dames « gentilles de corsage ».
Vous allez voir comme La Fontaine ressemble à la vie : mi-fable, mi-conte.
Gravement coquine. »
Erik Orsenna
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Erik Orsenna (101) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Erik Orsenna
Dans le cadre de la rentrée littéraire des éditions Stock - et en partenariat avec France Inter qui diffuse tout l'été des pastilles extraites du livre peu avant 8h00 -, Erik Orsenna publie "La Fontaine, une école buissonnière". Attendu en librairie le 16 août, l'ouvrage se présente comme une facétieuse promenade biographique ponctuée d'extraits savoureux commentés par un académicien, comme toujours, enchanté et enchanteur.
En savoir plus sur "La Fontaine, une école buissonnière" : http://www.editions-stock.fr/la-fontaine-une-ecole-buissonniere-9782234082489
Photo : © Bernard Matussière
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Erik Orsenna, presque...

Erik Orsenna est un pseudonyme ?

vrai
faux

5 questions
75 lecteurs ont répondu
Thème : Erik OrsennaCréer un quiz sur ce livre