AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Éric Walbecq (Préfacier, etc.)
EAN : 9782912667649
128 pages
Éditeur : Finitude (20/08/2009)
3.67/5   3 notes
Résumé :
Gaston de Pawlowski est un génie. Un inventeur hors pair dont les trouvailles se passent de tout commentaire: le boomerang qui ne revient pas afin d'éviter les accidents, le savon antidérapant garni de clous qui ne glisse plus entre les doigts ou le mètre de poche ne mesurant que dix centimètres.

Inutile de préciser quoi que ce soit, l'ingéniosité indiscutable et l'utilité indéniable de ces inventions tiennent lieu d'argument. Inutile donc de préciser... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
wellibus2
  10 avril 2015
Pawlowski (1874-1933), disciple d'Allais, fut une gloire en son temps et les louanges pleuvaient sur son érudition, son intelligence, sa curiosité et son imagination. Elle ne lui fait pas défaut dans ce qui restera comme son oeuvre la plus délirante, un pur moment de folie douce dont nous ferons nos délices quelques soirs : "Inventions nouvelles & dernières nouveautés" rassemble en cent trente pages les cocasseries du descendant monstrueux de Leonard de Vinci, un lauréat de l'anti-Lépine qui enfile comme les perles d'un collier hétéroclite les inventions les plus redoutables et souvent les plus évidentes : la crayon-doigt pour rentabiliser tous les ongles inutiles, le trou de serrure entonnoir phosphorescent pour ivrognes, les grilles de clôture en tuyaux d'orgue (idéal par grand vent), la passoire à un seul trou, l'autotacotvélo local (on vous laisse deviner), etc…, bref une sorte de catalogue de la manufacture de Saint-Etienne confié à un fou inspiré et frénétique de la modernité. Ce qui rend évidemment l'ensemble irrésistible c'est qu'un siècle de progrès a passé et que tout reste à faire dans le domaine infini de l'invention loufoque dont quelques unes voient cependant régulièrement le jour et font le charme des pages de publicité ou des foires internationales.
Inventez-vous quelques heures d'exotisme de naguère, c'est rafraichissant en diable.
Finitude, cette déjà fameuse maison bordelaise d'édition, s'est fait fort de produire de jolis livres dans de jolis écrins, offrant aux réticents l'occasion d'acquérir un bel objet pris au milieu de bouquins mal fichus et édités à la va-vite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
Apoapo
  08 février 2016
C'est lors d'une lecture-concert sur la plage de Trouville que j'ai découvert Gaston de Pawlowski (1874-1933), "[...] disciple d'Alphonse Allais" et à l'évidence surtout d'Alfred Jarry et de sa 'Pataphysique.
Pluridocteur, dilettante touche-à-tout, sportif fondateur de l'Union Vélocyclopédique de France [sic!], journaliste à ses heures, je l'imagine héritier de la verve humoristique du XIXe siècle, ainsi que du positivisme son contemporain, mais surtout corrosivement ironique à l'égard des réclames qui abondaient dans la presse de l'époque pour venter toutes sortes de brevets et d'inventions, parfois d'une utilité douteuse... (que diront donc les générations futures des nôtres... ?!)
Ces Inventions nouvelles..., dont la 4ème de couverture nous dit que Raymond Queneau les "tenait en très haute estime [... et] que Marcel Duchamp en avait fait son livre de chevet", sont des parodies de ce genre d'anciennes pubs. L'humour se dégage tantôt d'inventions loufoques - ex. "le nouveau savon antidérapant garni de clous" -, tantôt de jeux de mots - ex. "une nouvelle double bague à roulement à billes, qui se placera sur chaque pouce. [...] Cette nouvelle mode sera bien accueillie [...] par tous les rentiers désoeuvrés.", ex. 2 : variations sur "moules perlières", "poules merlières", "poules perlières", "moules merlières", "merles pour lierres" -, tantôt enfin sur une délicate misanthropie qui n'épargne personne.
L'invention opportunément lue sur la plage car relative à celle-ci - l'une des meilleures, au demeurant, qui m'a incité à l'achat du livre - s'appelle "mammifère natatoire gonflant" : pas un animal mais un outil destiné à la gente féminine afin "de se soutenir sur l'eau sans aucun effort ou d'apprendre à nager" ; il possède aussi une qualité collatérale : celle de donner "une apparence avantageuse aux dames que la nature n'a pas favorisées." (p. 74)
PS: Ce genre d'humour "péri-scientifique" a dû être longtemps dans l'air du temps, comme peut le relever tout Tintinophile de mon engeance qui n'est pas sans songer à la première apparition de Tryphon Tournesol dans le Trésor de Rackam le Rouge (1943, ce qui est à peine avant le Collège de 'Pataphysique - 1948) avec toutes ses inventions burlesques qui remplissent l'appartement...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
wellibus2wellibus2   10 avril 2015
Balayons en passant un préjugé stupide enraciné dans les classes populaires. Non ce n'est pas pour ramener l'estomac dans les talons que l'on fait jeûner les gens que l'on doit opérer, mais pour éviter l'élévation de la température due à la digestion
Commenter  J’apprécie          20

Video de Gaston de Pawlowski (1) Voir plusAjouter une vidéo

Gaston de Pawlowski : Inventions nouvelles, dernières nouveautés
Dans un salon de la fondation Deutsch de la Meurthe, à la Cité internationale universitaire de Paris, Olivier Barrot présente le livre "Inventions nouvelles et dernières nouveautés" de Gaston de PAWLOWSKI publié aux editions de la finitude. L'oeuvre de Gaston de PAWLOWSKI, datant des années1900, comme celle d'Alphonse Allais ou deTristan Bernard est classée dans la catégorie délaissée...
autres livres classés : inventionsVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
17308 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre