AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791095670001
Éditeur : Petit à Petit (30/11/2015)

Note moyenne : 3.93/5 (sur 14 notes)
Résumé :
L’histoire de Rouen comme on ne vous l’a jamais racontée

avec des auteurs qui ont mis tout leur talent pour imaginer une passionnante saga dans la véritable histoire de cette ville et de ses environs.

Une bande dessinée de 80 pages qui vous fera découvrir l’incroyable histoire de la ville de Rouen ( avec la participation d’historiens, d’archéologues et de collectionneurs )
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
BazaR
  09 janvier 2016
Olivier Petit se lance dans un projet difficile : raconter l'histoire de Rouen en bande dessinée. La difficulté se situe dans le fait de trouver la bonne position du curseur entre une description érudite et insipide qui ignorerait le conte et assommerait le lecteur, et une version épique endiablée où la réalité historique serait trop diluée. Trouver une bonne position est d'autant plus difficile en format BD au nombre de pages relativement petit.
Eh bien on peut dire que le début est plutôt réussi. En neuf courts chapitres, le premier tome conte l'histoire de la ville (et plus largement de la Normandie) depuis l'époque romaine jusqu'à l'installation du viking Rollon. Chaque chapitre débute par une brève introduction historique, se poursuit par la bd elle-même et se termine par une double page de description historique un peu plus poussée accompagnée d'images de peintures, d'objets archéologiques ou de reconstitutions informatiques et de quelques liens internet pour en savoir plus. Une courte bibliographie conclut l'ouvrage.
Le contenu historique est intéressant sans être ennuyeux. Il m'a permis d'apprendre des choses notamment sur Saint Ouen, Rollon ou la mosaïque de Lillebonne. Les scénettes bd racontent des histoires imaginaires bien que plongée dans la véritable Histoire. Elles sont unies entre elles grâce à un fil rouge : la recherche permanente d'un objet mystérieux au pouvoir quasi magique, le bracelet d'Agamemnon. Les hommes et femmes qui lui sont liés portent une marque héréditaire : la pupille d'un de leurs yeux est étrangement déformée et ressemble à un serpent.
Tout n'est pas parfait cependant. Il y a quelques maladresses dans les dialogues, comme quand l'évêque de Rouen Victrice se nomme lui-même « Saint » (ce qui semble peu réaliste). Aussi, les scénettes bd se terminent souvent de manière trop abrupte, comme en plein milieu de l'histoire. Cela réduit un peu le plaisir de lecture mais ne le supprime pas.
Je remercie les éditions Petit à Petit et Masse Critique pour cette découverte. Je lirai les tomes suivants avec plaisir, surtout le prochain consacré à la période Guillaume le Conquérant / Jeanne d'Arc.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          314
tchouk-tchouk-nougat
  27 janvier 2016
"Petit à Petit" nous raconte la Normandie. de l'occupation romaine à l'installation de Rollon nous allons découvrir ce coin de France et son patrimoine culturel.
Cette bande dessinée se découpe en petites courtes, imaginaires, séparées par une ou deux pages d'explications historiques.
Concernant ces cahiers historiques, émaillés de photos, de croquis et de maquettes, j'ai été tout à fait conquise. Évidemment être Normande ça aide à s'y intéresser. Rouen, Lillebonne, le pays De Caux, c'est chez moi alors ça a été un vrai plaisir de découvrir les éléments historiques qui ont marqué l'histoire de la Normandie, de voir ce qu'on avait découvert au cours des fouilles dans ma région.
J'ai également trouvé une très bonne idée de faire ce savant mélange entre planches de détails historiques et une histoire qui, bien que basée sur des personnages ou des époques réelles, sont complétement imaginaire. Cela permet d'unir le plaisir d'un conte à celle d'apprendre.
Néanmoins si l'idée était bonne, les histoires courtes ne sont pas toujours très bien faite. Un fil rouge les lie, c'est ce bracelet d'Agamemnon qui prête à son porteur de mystérieux pouvoir, ainsi que celle d'une famille qui descend du premier porteur. Malgré ce fil rouge je trouve que la linéarité souffre entre les récits. On ne sait jamais très bien qui a le bracelet et pourquoi, qui le cherche, commence il passe de main en main. Bien sur il est difficile de faire des histoires courtes, bien menées, en aussi peu de pages, mais vraiment, des fois, ça s'arrête brutalement sans reprendre derrière. Certains détails sont laissés en plan. C'est dommage car il y avait vraiment de l'idée.
Les dessins sont quant à eux souvent un peu simples, de facture très moyenne. L'ensemble reste quand même cohérent, et ne gène pas la lecture.
Au total il s'agit là un bon ouvrage qui nous permet de découvrir la Normandie sous un nouveaux jour, avec beaucoup de plaisir même si la maitrise des petites histoires pourraient être amélioré.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          176
JIMEDE
  07 janvier 2016
Attention, Olivier Petit est de retour. Et quel retour !
Après avoir fondé les éditions Petit à Petit et lancé ses superbes collections de chansons en bandes dessinées - oeuvrant de temps à autre comme auteur - il s'était mis entre parenthèse ces dernières années.
C'est de l'histoire ancienne et sa maison est relancée avec pour tête de pont, ce premier et ambitieux projet : raconter l'histoire de Rouen depuis les origines, en 4 tomes successifs (fin prévue : 2019).
Ce premier tome est incontestablement réussi. Au départ inquiet par le travail annoncé d'un collectif de dessinateurs, j'ai vite été rassuré : l'ensemble reste cohérent, ce qui prouve qu'Olivier Petit, qui signe tous les textes, n'a rien perdu de ses talents de chef d'équipe.
On passe ainsi en revue au fil de 9 chapitres, la naissance de la ville depuis l'époque romaine jusqu'au traité de St Clair sur Epte et le "règne" de Rollon. Belle trouvaille, les belles planches de ces chapitres sont systématiquement complétées par des doubles pages thématiques et historiques - mais abordables ! - remarquablement documentées par un énorme travail réalisée dans les fonds éditoriaux régionaux et les archives des musées locaux.
Un regret : devoir attendre un an le prochain tome !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Ewylyn
  20 décembre 2015
Je remercie vivement le site Babelio (Masse critique) ainsi que les éditions Petit à petit pour ce partenariat. Quand je l'ai vu sur la liste, j'ai craqué dessus. Il parle d'histoire, il parle d'une ville que je connaissais de nom et qui me plaisait sans pour autant connaître son histoire, il avait une couverture absolument magnifique et un concept franchement incroyable ! Raconter l'histoire d'une ville en bande dessinée, en mêlant fictif et réel, en s'appuyant par des scientifiques (historiens, archéologues...), c'est pour moi une superbe idée.
Quand je l'ai reçu, j'ai été soufflée par la qualité esthétique de l'objet, il est très soigné et agréable à parcourir. Les chapitres sont courts et couvrent les premières années de la ville sous l'antiquité et le moyen-âge. Entre chaque chapitre, il y a des pages explicatives courtes et lisibles, fluide et adaptés, facile d'accès et toujours fascinantes à lire pour son contenu (frise chronologique, photos, restitutions 3D, crayonnés). Les informations historiques sont très intéressantes à lire, j'ai adoré cette partie pédagogique et ludique, c'est un vrai plaisir à découvrir.
J'adore la démarche, les 80 pages filent toutes seules, on apprend sans jamais s'ennuyer ou trouver ça indigeste. Sans hésiter, je vous la conseille si la ville de Rouen vous intrigue comme moi ou si vous désirez lire une bande dessinée qui sort du lot pour son concept. Un concept qui serait super sympa de voir développer pour d'autres villes de France. Le second tome évoquera une autre partie du moyen-âge qui me parle beaucoup Guillaume le Conquérant et Jeanne d'Arc, deux figures que j'apprécie.
L'histoire est une suite de chapitre où nous progressons dans le temps, des Gallo-Romains aux Normands avec l'invasion vikings, c'est riche et varié. Et là où le scénario fait très fort, ce que nous n'avons pas une simple suite d'historiettes, il existe un fil rouge captivant avec ce bracelet aux vertus magiques. J'ai adoré découvrir cette affaire de famille, cette prise de possession du bracelet avec ce qu'il implique. Et les émotions présentées sont variées, de l'action avec des batailles et des duels, les prémisses de la religion, les joutes de pouvoirs, la politique et la religion, de la romance, des sombres affaires de familles. C'est riche et complet, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde en parcourant ces intrigues agréables à découvrir et toujours bien écrites et documentées.
Les personnages sont variés et nombreux, et malgré le fait que d'un chapitre à l'autre, nous sommes susceptibles de ne pas retrouver les mêmes, on arrive assez bien à s'attacher à certains. Des Romains, des Gaulois, des rois, des religieux, riches et pauvres, nous avons ici une très belle palette de protagonistes différents et prenants, facile à reconnaître en raison d'un character design adapté et travaillé. J'ai été très sensible à l'histoire de Crixus et d'Hélène, Mellon ou encore Pretextat l'évêque de Rouen, ce dernier m'a beaucoup plût, pour son histoire et sa personnalité. Frénégonde, par exemple, reine et dotée d'une personnalité qui fait froid dans le dos. Je la connaissais de nom, je connaissais sa réputation, elle a un côté manipulatrice et sanguinaire, je suis scotchée. En dernier lieu, j'ai apprécié faire la rencontre de Saint-Ouen et de Rollon, le jarl de Normandie, deux hommes différents, atypiques et intéressants.
Tous ces personnages m'ont enchantée, ils ont vécu des histoires extraordinaires et palpitantes à découvrir. Je sais que beaucoup n'aiment pas l'Histoire, mais oubliez les dates, le passé froid et lointain, ces hommes ont vécu des histoires d'amour, de haine, la guerre, la paix, ils ne sont pas si différents de nous, je trouve. Ce sont des êtres humains attachants à découvrir et les merveilleuses illustrations permettent de se sentir complètement happé dans cet univers antique et médiéval. Les dessins sont magnifiques, les décors sont somptueux, les vêtements sont très beaux ; l'immersion est totalement réussie et donne une esthétique soignée grâce à une colorisation splendide. On sent que chaque illustrateur à son style, pourtant j'ai ressenti une certaine fluidité dans l'ensemble.
En conclusion, j'ai eu un gros coup de cœur pour cette bande dessinée. On suit des histoires dans la grande Histoire, de petits épisodes fascinants de la vie d'hommes et de femmes passionnants. On apprend sur Rouen, sur la France, de manière progressive, avec un côté ludique et une immersion totale grâce aux illustrations de haute qualité. Le scénario nous plonge dans un fil rouge captivant et permet une lecture fluide et agréable, faire découvrir une ville et son histoire, son patrimoine à travers la bande dessinée est une idée formidable. J'ai été plus que ravie de la découvrir et espère pouvoir lire le tome suivant.
Lien : http://la-citadelle-des-livr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
MarquePage
  18 avril 2016
Une BD très originale qui raconte l'histoire de la Normandie, enfin surtout de Rouen.
C'est très bien fait avec l'alternance de détails historiques avant et après chaque petites histoires, pour éviter une BD indigeste de faits historiques. Avec des détails très précis on apprend beaucoup sur la Normandie, même moi qui suis une vraie Normande, Normandie qu'on a du mal à imaginer dans l'empire romain. A part les vikings, et encore on sait juste qu'ils l'ont envahis, et l'histoire de Jeanne d'Arc, on connait surtout la Normandie pour sa crème, le beurre, les champs et la pluie ! Ca fait du bien d'avoir un oeil nouveau (ou presque^^). Quant aux saynètes elles sont toutes liées entre elles pour l'histoire d'un bracelet. C'était une bonne idée. Malheureusement en quelques pages à chaque fois on n'a pas le temps de raconter quelque chose, pas le temps de connaitre les personnages et en fin de compte le récit global du bracelet est assez obscur.
J'ai adoré redécouvrir ma Normandie, notamment Lillebonne et son théâtre là où j'allais au lycée il y a quelques années. Par contre pas sûre que les non normands, en tout cas ceux qui ne s'y intéressent pas, soient emballés par une telle BD... Pour ma part j'attends la suite sur Guillaume le Conquérant et Jeanne d'Arc.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
BazaRBazaR   09 janvier 2016
Les principales sources de la période mérovingienne viennent des chroniques de l'évêque Grégoire de Tours (Histoire des Francs, Ve siècle), tout en sachant qu'à cette époque religion et politique sont pratiquement indissociables. Ainsi Grégoire de Tours, partisan de Sigebert 1er, roi d'Austrasie, n'a pas ménagé sa plume pour discréditer Frédégonde qu'il qualifiait de femme cruelle, tandis que, l'évêque de Poitiers Fortunat, n'avait de cesse de louer les vertus royales de la reine sanglante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
JIMEDEJIMEDE   07 janvier 2016
Et c'est ainsi qu'en ce mois de mai 841, Rouen connu l'une de ses journées les plus terribles. Malgré ses remparts, la ville fût pillée et brûlée pendant deux longues journées. Et les habitants furent massacrés...
Commenter  J’apprécie          130
EwylynEwylyn   20 décembre 2015
J'ai toujours été évêque jusque dans mon bannissement, et vous, vous ne serez pas toujours reine. L'exil me servira de degré pour m'élever au royaume céleste mais vous, de votre trône, vous serez précipitée dans l'abîme, si vous ne renoncez à vos péchés pour en faire une salutaire pénitence.
Commenter  J’apprécie          70
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   27 janvier 2016
-Qu'est ce qu'il a de si passionnant ton bonhomme?
-Il raconte une religion fantastique... qui n'a qu'UN SEUL dieu!
-Ah Ah Ah! C'est impossible... un seul dieu POUR TOUT ?
Commenter  J’apprécie          110
PonielPoniel   20 janvier 2016
Ces Northmanni comme vous dites là, ces païens, ces brigands,... les Vikings, j'en peux plus ! Et ne comptez pas sur mon armée, elle a mieux à faire que de guerroyer ces Normands... Négociez avec eux... [...] Trouvez-moi un chef normand, un homme ayant des valeurs, un entrepreneur en quête de respectabilité et négociez, Hervé... Négociez un bout de terre contre la protection de la Neustrie...
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Olivier Petit (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Olivier Petit
Olivier Petit, invité du JT de TV5 Monde à l'occasion de la parution de Histoires incroyables de la Coupe du Monde.
autres livres classés : vikingsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1321 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre