AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2246803802
Éditeur : Grasset (09/01/2019)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Sept années durant, de 1983 à 1990, jusqu’à l’avant-veille du prix Goncourt, un apprenti-écrivain du nom de Jean Rouaud, qui s’escrime à écrire son roman Les Champs d’honneur, aide à tenir rue de Flandre un kiosque de presse.
A partir de ce « balcon sur rue », c’est tout une tranche d’histoire de France qui défile : quand Paris accueillait les réfugiés pieds-noirs, vietnamiens, cambodgiens, libanais, yougoslaves, turcs, africains, argentins ; quand vivai... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
jmb33320
  02 janvier 2019
Jean Rouaud renoue avec sa veine autobiographique dans ce nouveau livre, dans lequel il passe au crible de sa mémoire les sept années pendant lesquelles il tenait, à mi-temps, un kiosque à journaux, rue de Flandre, dans un arrondissement alors encore en partie populaire de Paris. On connait la suite : le prix Goncourt 1990 pour « Les Champs d’Honneur », la communication médiatique autour de ce nouvel écrivain. Mais autant le préciser, il n’en sera presque pas question ici.
De ce kiosque, qu’il compare à plusieurs reprises à un théâtre de poche ou bien même à un castelet de Guignol, il aura vu défiler les années 1980, en compagnie de son gérant officiel, P., aux convictions anarchistes, d’un peintre sans succès (et probablement sans grand talent), M., et d’une poignée d’habitués hauts en couleur, plus ou moins dans le besoin.
Jean Rouaud ,à cette époque là, se cherche encore comme écrivain. Il se veut seulement poète. Il est depuis son adolescence fasciné par les haïkaï et leur simplicité apparente mais ne conçoit sa poésie que comme le fruit d’une grande exigence formelle. D’un autre côté les années passent et la possibilité de l’échec se fait très présente.
Son travail de kiosquier l’amène pourtant à être en contact, régulier ou pas, avec toutes sortes de personnes, d’horizons très divers. Ce sont ces rencontres qui, en partie, le rendront capable de sortir de sa tour d’ivoire de poète pour aborder l’écriture romanesque.
Je n’avais plus lu Jean Rouaud depuis ses trois premiers livres. Et je me suis demandé pourquoi car son très grand talent est immédiatement perceptible.
Il sait rendre universelle son histoire particulière mais aussi tendre des passerelles entres les arts, et c’est bien la marque d’un authentique écrivain. Mon coup de cœur de ce début d’année.
Merci aux éditions Grasset et à NetGalley pour m’avoir donné accès à l’édition numérique de cet ouvrage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140

critiques presse (2)
LaCroix   18 janvier 2019
Depuis son kiosque, Jean Rouaud raconte la condition humaine, la fin de l’âge d’or de la presse et ses tourments d’écrivain au bord du précipice. Un grand livre.
Lire la critique sur le site : LaCroix
LeFigaro   10 janvier 2019
L'écrivain revient sur ses années de marchand de journaux, avant la gloire du prix Goncourt.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
jmb33320jmb33320   02 janvier 2019
Car il n’y avait pour moi qu’une espérance de salut : qu’on me reconnaisse écrivain, et par écrivain je n’entendais pas seulement celui qui publie des livres, ce dont je n’espérais ni gloire ni tirage mirifique, non, simplement ceci, qui aux yeux de quiconque passerait pour une absurdité bien plus grande que de convoiter le succès, ceci qu’on attribuerait à un esprit au mieux rêveur au pire dérangé, ceci qui vaut en retour à celui qui annonce son ambition des regards moqueurs ou de compassion, mais enfin ceci : une place dans ce qu’il est convenu d’appeler la littérature, ce domaine réservé où l’on croise les tourneurs de phrase et les jongleurs du verbe, les bâtisseurs de mondes et d’imaginaires. Ce dont aujourd’hui, maintenant que les dés sont jetés, je me moque un peu, pas complètement mais un peu tout de même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Jean Rouaud (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Rouaud
Vendredi 2 novembre 2018, dans le cadre du banquet d'automne intitulé "Histoires du moi, histoires du monde" qui s'est déroulé du 2 au 4 novembre 2018, Jean Rouaud tenait la conférence : La « Loire Inférieure » et l?Histoire, en désordre et en profondeur.
Entretien autour des Champs d?honneur et d?Un peu la guerre Ces deux ?uvres se répondent : unité de ton, humour omniprésent, subtile légèreté constituent son viatique quand le risque serait l?enlisement ou le naufrage.Travaillant toujours à davantage « débrider son écriture », Jean Rouaud parvient, sans jamais perdre le fil, à vagabonder librement au fil des siècles, des associations d?idées,des anecdotes historiques et familiales, et des allusions littéraires : une sorte de « vie poétique ».
+ Lire la suite
autres livres classés : aventureVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Prénoms de grands peintres : trouvez leurs noms ! (3)

Je suis né à Paris en 1848. Chef de file de l'Ecole de Pont-Aven, inspirateur du mouvement nabi, j'ai vécu de nombreuses années en Polynésie où je suis décédé en 1903. Je suis Paul...

Gauguin
Cézanne
Signac

12 questions
355 lecteurs ont répondu
Thèmes : peinture , peintre , art , Peintres paysagistes , Peintres français , peinture moderne , peinture espagnole , Impressionnistes , culture générale , peinture belge , peinture romantique , peinture américaineCréer un quiz sur ce livre