AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782268010410
1705 pages
Éditeur : Les Editions du Rocher (30/11/-1)

Note moyenne : 4.82/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Il peut paraître paradoxal qu'une œuvre aussi importante que le Mathnawî, sans conteste l'un des sommets de la littérature universelle, soit traduite pour la première fois de la langue persane en français, plus de sept siècles après la mort de son auteur. Celui-ci, Djalâl-od-Din Rûmî (1207-1273), fondateur de la célèbre confrérie soufie, connue en Occident sous le nom de derviches tourneurs, est à la fois un grand maître spirituel - désigné dans tout l'Orient comme ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
LionelBonhouvrier
  29 décembre 2014
* Théologien soufi comme son père, RÛMÎ est un mystique accompli. Au XIIIe s, il écrit en langue persane une oeuvre exceptionnelle, en partie inspirée par son meilleur ami, Shams ed Dîn Tabrîzî. A Konya, il fonde l'ordre des "derviches tourneurs".
* le Mathnawî raconte en 50 000 vers l'aventure de l'homme dans sa recherche de l'Amour. Commentaire ésotérique du Coran, elle est écrite avec une grande simplicité, comme un conte. Elle commence par la plainte de l'âme exilée de sa patrie spirituelle. À travers plus de quatre cents histoires allégoriques, le lecteur expérimente une quête d'initiation mystique. de longs poèmes lyriques, narratifs, ou didactiques semblent nous égarer au coeur d'un labyrinthe. Mais Rûmî ne perd jamais son fil d'Ariane, la quête de l'Absolu.
"La Divine Comédie" de Dante, au XIVe siècle, peut lui être comparée.
* Écoute la flûte de roseau raconter une histoire, elle se lamente de la séparation :
"Depuis qu'on m'a coupé de la jonchaie, ma plainte fait gémir l'homme et la femme.
"Je veux un coeur déchiré par la séparation pour y verser la douleur du désir.
"Quiconque demeure loin de sa source aspire à l'instant où il lui sera à nouveau uni.
" Moi, je me suis plaint en toute compagnie, je me suis associé à ceux qui se réjouissent comme à ceux qui pleurent."
* Salut, ô Amour, qui nous apportes tes bienfaits, toi qui es le médecin de tous nos maux,
Le remède à notre orgueil et à notre vanité, notre Platon et notre Gallien !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110

Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
sevimguveneksevimguvenek   19 janvier 2012
"Cache tes (bonnes) actions non seulement aux yeux des autres, mais aussi à tes propres yeux, afin qu'elles puissent être en sécurité loin du mauvais œil"

Livre II, ligne 1501
Commenter  J’apprécie          2970
GrandGousierGuerinGrandGousierGuerin   24 septembre 2014
Comment connaitras-tu sa nature cachée ?
Il répondit :"Je m 'assieds devant lui en silence,
Et fais de la patience une échelle pour monter plus haut,
Et si dans sa présence jaillit de mon coeur un discours
dépassant ce royaume de la joie et du chagrin,
Je sais qu'il me l'a envoyé des profondeurs d'une âme illuminée
Le discours de mon coeur vient de là, car il y a une fenêtre entre le coeur et le coeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          590
GrandGousierGuerinGrandGousierGuerin   24 septembre 2014
A supposer que tu connaisses les définitions de toutes les substances et accidents, à quoi cela te servira-t-il ? Connais la véritable définition de toi-même, cela, c'est indispensable. Et quand tu connais la définition de toi-même, enfuis-toi loin de cette définition, afin de parvenir à celui qui n'a point de définition ... Une preuve qui ne comporte pas de résultat et d'effet spirituel est vaine ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          350
DanieljeanDanieljean   01 janvier 2018
Ô ‘PAON’ n'arrache pas tes plumes, mais détache ton cœur de l'orgueil que tu en as :
L’existence d'un 'adversaire' est indispensable pour mener cette 'lutte sainte'.
Quand il n'y a pas d'ennemi, tu ne peux t'engager
dans ta bataille spirituelle :
Si tu n’éprouves pas de désir, il ne peut y avoir d’obéissance (au commandement Divin)
Il ne peut y avoir d’abstinence quand tu n’as pas de désir ; quand il n’y a pas de challenge, quel besoin de ta force ?
Écoute, ne te ‘castre’ pas, ne deviens pas moine ; car la chasteté dépend de l'existence du désir.
Sans la sensualité, il est impossible de prohiber la sensualité ; …
‘Dieu’ a dit : « Dépensez », donc gagnez quelque chose, car il ne peut y avoir de dépenses sans un revenu préalable.
De même, puisque ‘Dieu’ a donné (l’ordre) « soyez patients », il doit y avoir un désir dont tu dois t’écarter.
C’est pourquoi (l’ordre) « Mangez » est pour la tentation de l’appétit ; après cela vient : « n’excédez pas », et c’est la tempérance.
Lorsqu’il n’y a pas d’attribut en quelqu’un, l’existence du sujet est impossible.
Quand tu n’as pas la peine de t’abstenir, il n’y a pas de condition : c’est pourquoi la rétribution ne s’ensuit pas.
Combien admirable est cette condition, et combien joyeuse est cette rétribution :
Une récompense qui charme le cœur et accroît la vie de l’esprit !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
GrandGousierGuerinGrandGousierGuerin   24 septembre 2014
Ce que Dieu a dit à la rose et qui a fait s’épanouir sa beauté,
Il l’a dit à mon cœur et l’a rendu cent fois plus beau.
Commenter  J’apprécie          880

Videos de Djalâl-od-Dîn Rûmî (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Djalâl-od-Dîn Rûmî
RÛMÎ – Une Vie, une Œuvre : Le saint des derviches-tourneurs (France Culture, 1986) Émission "Une Vie, une Œuvre" par Hubert Juin, sous-titrée « Le saint des derviches-tourneurs », diffusée le 27 novembre 1986 sur France Culture. Invité : Mohammad Jafar.
>Religion comparée. Autres religions>Islam et religions dérivées>Vie et pratique religieuses (44)
autres livres classés : absoluVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1282 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre