AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070308359
Éditeur : Gallimard (18/05/2006)

Note moyenne : 3.31/5 (sur 13 notes)
Résumé :
« N'allez pas croire que j'aie foi en une amélioration prochaine de l'humanité, ce visqueux monstre aux mille têtes. Mais ne s'améliorera-t-elle pas, l'humanité, que si l'on cesse de lui répéter qu'elle a emprunté quelque voie mystérieuse, alors qu'elle ne fait vraisemblablement que s'entortiller autour de son propre axe ? Allez, l'"illusion" fait partie intégrante de la mixture magique de l'existence. »
Né à Vienne, Stefan Zweig (1881-1942) a peut-être souf... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
dourvach
  05 février 2015
Une aventure humaine exceptionnelle et exceptionnellement passionnante... Car le "mystère ZWEIG" restera entier à la fin de la lecture de cette courte biographie publiée en 2006, fourmillante de "petits détails vrais" et d'extraits significatifs de ses oeuvres... Et c'est beau que le mystère de l'Etre demeure ainsi : inachevé comme sa biographie inachevée De Balzac... (la faute au vital exil zweigien et à la criminelle bêtise nazillonne !)... Inachevé comme la "Symphonie de l'homme bon" qu'il fut ! Si altruiste... donc tourmenté. Si doué.... donc suspect. Si travailleur... donc rare. Si "populaire"... donc "facile". Si peu matérialiste... donc étrange. On peut relire "La scarlatine", "Amok", "La pitié dangereuse", "Destruction d'un coeur", "Marie-Antoinette", "Fouché", "Marie Stuart", "Le joueur d'échecs" : on SENT instinctivement combien ces histoires-là sont immortelles ! Vive la (grande) littérature de Stefan ZWEIG à tout jamais, merci à tout jamais à notre sensible Fugitif... et merci à Catherine Sauvat pour ce beau et modeste travail !!!
Page IV de couverture de son ouvrage :
« N'allez pas croire que j'aie foi en une amélioration prochaine de l'humanité, ce visqueux monstre aux mille têtes. Mais ne s'améliorera-t-elle pas, l'humanité, que si l'on cesse de lui répéter qu'elle a emprunté quelque voie mystérieuse, alors qu'elle ne fait vraisemblablement que s'entortiller autour de son propre axe ? Allez, l'"illusion" fait partie intégrante de la mixture magique de l'existence.»
Né à Vienne, Stefan Zweig (1881-1942) a peut-être souffert de sa trop grande renommée qui l'a mis à l'écart du monde littéraire. Cet écrivain tourmenté et secret, acharné de travail, a élaboré une oeuvre multiple entre nouvelles, romans, biographies et théâtre. Ce voyageur qui se décrivait avant tout comme un Européen a vu ses deux autres identités d'humaniste et de pacifiste voler en éclats dans l'horreur du monde nazi. Réfugié au Brésil, il se donnera la mort avec sa femme en 1942."
Lien : http://www.regardsfeeriques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          176
MissAlfie
  30 mars 2016
Cette biographie, je la conseillerai à des lecteurs s'étant déjà plongés dans les ouvrages de Stefan Zweig, mais n'ayant pas encore découvert l'intégralité de son travail. Catherine Sauvat fait le choix d'un double prisme pour son récit de vie : à la fois la chronologie, mais aussi les thématiques qui marquèrent la vie de Zweig. Ce double choix, s'il est pertinent pour changer des biographies purement chronologiques, rencontre malgré tout quelques limites, notamment à cause de nombreuses redites au fil des pages. Catherine Sauvat donne l'impression d'avoir rédigé ses chapitres indépendamment les uns des autres, causant au final un petit agacement dans ma lecture.
Ce bémol mis de côté, l'ensemble apporte un complément à la préface du premier volume des intégrales publiées chez Livre de Poche que je venais de lire avant d'entamer cette biographie. Catherine Sauvat y fait d'ailleurs référence au début de son ouvrage. A plusieurs reprise, l'auteur explique les motivations qui ont conduit à la rédaction de tel ou tel ouvrage, et offre une explication à la fois de la méthode narrative choisie et des thématiques abordées. En cela, avoir lu quelques ouvrages de Zweig auparavant est intéressant car on les redécouvre d'une autre manière. Je pense en outre que j'aborderai désormais avec un oeil plus avisé d'autres oeuvres de cet auteur germanophone.
Lien : http://croqlivres.canalblog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Video de Catherine Sauvat (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Catherine Sauvat
Anne Simon a reçu en 2004 le prix Jeunes Talents au Festival international de la bande dessinée d'Angoulême... Quinze ans et une dizaine d'albums plus tard (dont les biographies dessinées de Freud, Marx et Einstein), l'artiste continue d'éblouir de son talent et propose cette année, avec Catherine Sauvat au scénario, une nouvelle biographie dessinée, celle de Sacher-Masoch (qui donna, bien malgré lui, son nom au masochisme), dans L'homme à la fourrure ! Découvrez l'album : http://www.dargaud.com/bd/Homme-a-la-fourrure-L
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues germaniques. Allemand>Romans, contes, nouvelles (879)
autres livres classés : biographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
818 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre