AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782278091683
224 pages
Éditeur : Didier Jeunesse (02/10/2019)

Note moyenne : 3.63/5 (sur 65 notes)
Résumé :
Dans l’immense manoir d’Hemyock, la vie d’Oswald est plutôt confortable : tout un personnel lui est dévoué pour qu’il développe ses talents de jeune prodige. Une étrange maladie lui interdirait tout contact avec l’extérieur : aussi ne connaît-il ni ses parents, ni le monde qui entoure la propriété. Mais à l’approche de ses 16 ans, le garçon s’interroge de plus en plus sur les zones d’ombre que compte son existence.
Venue de nulle part, une jeune fille le con... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (48) Voir plus Ajouter une critique
Ileauxtresors
  07 octobre 2020
Pays de Galles, 1913. Oswald règne en maître sur le manoir de Hemyock, décor cossu où une armée de domestiques dévoués le dorlote, lui laissant toute latitude pour s'adonner à sa passion : la poésie. Une existence comblée ? L'adolescent n'est jamais sorti de Hemyock - il faut dire que le manoir est si immense et labyrinthique qu'il n'en connaît même pas les limites. Mais à l'approche de son seizième anniversaire, Oswald a parfois des fulgurances troublantes, l'intuition que quelque chose ne tourne pas rond. Et voilà que surgit une jeune fille qui l'exhorte à fuir avec elle…
Mon fils de 9 ans et moi venons de découvrir à voix haute ce roman que son grand frère avait déjà lu seul à Noël. J'ai été surprise de voir que mes enfants ne décrochaient pas face à cet univers profondément déstabilisant qui fait perdre tout repère et qui s'adresse manifestement à des lecteurs plus âgés, capables de suivre des raisonnements einsteiniens remettant en question nos conceptions les plus élémentaires de la causalité. Les deux fugitifs déambulent en effet dans un monde où le temps et l'espace ne sont plus donnés, mais malléables. Où des couloirs rectilignes tournent en rond et le présent façonne le passé. Où une infinité de réalités alternatives coexistent, se dissocient pour mieux se recomposer.
Nous avons apprécié la mise en place et l'originalité de l'intrigue, notamment l'énigme du manoir, les références à la poésie et la réflexion philosophique sur la liberté et l'éthique. Assez vite, pourtant, j'ai trouvé le tâtonnement continuel dans un cadre qui ne révèle ses contours qu'à la toute fin fait retomber la tension narrative. de ce point de vue, ce roman me semble en-deçà de Sublutetia ou le dernier songe de Lord Scriven. Un avis qui n'est pas partagé par mon aîné qui vient de lire cette chronique par-dessus mon épaule et qui insiste pour que je précise que pour sa part, il a beaucoup aimé !
Lien : http://ileauxtresors.blog/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          374
coquinnette1974
  13 décembre 2019
Je remercie chaleureusement Les éditions Didier Jeunesse pour l'envoi, via net galley, du roman jeunesse La seizième clé d'Eric Senabre.
Dans l'immense manoir d'Hemyock, la vie d'Oswald est plutôt confortable : tout un personnel lui est dévoué pour qu'il développe ses talents de jeune prodige.
Une étrange maladie lui interdirait tout contact avec l'extérieur : aussi ne connaît-il ni ses parents, ni le monde qui entoure la propriété. Mais à l'approche de ses 16 ans, le garçon s'interroge de plus en plus sur les zones d'ombre que compte son existence.
Venue de nulle part, une jeune fille le contacte secrètement et l'incite à fuir avec elle. Mais comment sortir de ces murs ? Devant eux, le mystère est bien plus grand qu'ils ne l'imaginent…
La seizième clé est un roman dont le résumé m'intriguait beaucoup, j'étais donc ravie de pouvoir le lire et de retrouver la plume d'Eric Senabre. En effet, je me souviens avoir passé un bon moment de lecture en compagnie de Megumi et le fantôme ou le vallon du sommeil sans fin ; d'où mon plaisir à le relire :)
Malheureusement, j'ai été un peu déçue par La seizième clé car j'ai trouvé cet ouvrage jeunesse un peu compliqué.
L'idée est bonne mais il est vraiment important de bien suivre car il est assez facile de s'y perdre. A plusieurs moments je me suis demandé où l'auteur voulait en venir, c'est dommage.
J'ai bien aimé l'histoire malgré tout car je l'ai trouvé original. Les personnages sont intéressants, assez fouillés. le manoir d'Hemyock est un endroit très mystérieux qui a du mal à nous livrer toutes ses clés !
Le dénouement est pas mal trouvé même si là encore j'ai trouvé ça un peu compliqué.
Je pense que cet ouvrage est pour les enfants à partir de 12 - 13 ans, et encore, bon lecteurs :) Il est vraiment important de bien suivre, de lire attentivement si on ne veut pas passer à coté d'une information importante.
Pas de coup de coeur en ce qui me concerne toutefois je ne regrette pas ma lecture, et je mets trois étoiles et demie à ce roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
Elodieuniverse
  03 octobre 2019
J'ai beaucoup aimé dans cette histoire l'importance du chiffre 16...(9h16, seizième anniversaire, 16 ans...) On est dans un roman vraiment énigmatique et mystérieux. Les lieux le sont tout autant avec ce manoir aux nombreuses pièces, une tour aux 1000 fenêtres... Oswald est sujet à des migraines et des phénomènes étranges se produisent et ce sera le début de ses interrogations. Qui est-il vraiment? Plein de questions nous tournent dans la tête au fil des pages. On y parle de dissonances, de réalités alternatives... Je ne conseillerai pas ce roman avant 12 ans car l'intrigue en elle-même est assez complexe à comprendre et il faut une grande attention afin de suivre ce qu'il se passe. Bref, si vous aimez les aventures, les histoires énigmatiques, les mondes parallèles, ce livre est fait pour vous!(...)
Ma page Facebook Au chapitre d'Elodie
Lien : http://auchapitre.canalblog...
Commenter  J’apprécie          320
manU17
  16 décembre 2019
"Du jour où il s'était mis à compter, Oswald avait su que le seize serait pour lui un nombre à part. Un talisman ? Une malédiction ? Après toutes ces années, il hésitait encore."
C'est toujours un événement pour moi de m'immerger dans l'univers d'Éric Senabre. Entre rêves et réalité, des histoires destinées aux ados, ce que je ne suis plus depuis longtemps, mais qui chaque fois me captivent notamment le Dernier songe de Lord Scriven ou le Vallon du sommeil sans fin, deux enquêtes de Banerjee, le fameux détective des rêves.
Au coeur de la Seizième clé, le jeune Oswald qui vit à Hemyock, un incroyable manoir constitué de multiples tours et tourelles, de sombres et sinueux couloirs, de pièces qui semblent s'imbriquer et évoluer au fil du temps.
Éloigné de sa famille au prétexte d'une mystérieuse maladie mais entouré d'une armada de gens de maison, tous plus dévoués les uns que les autres à son bien-être, maître Oswald, comme on l'appelle respectueusement, se consacre essentiellement à sa passion pour la poésie des mots. Une existence de rêve ponctuée chaque année par la rituelle cérémonie d'anniversaire.
La récurrence du chiffre 16 semble marquer son existence et à l'approche de son seizième anniversaire, son petit train-train quotidien va se trouver irrémédiablement bouleversé…

Tout commence dans une ambiance british telle que l'auteur les affectionne. L'arrivée inopinée d'un personnage surgit de nulle part et la découverte d'un étonnant passage secret ajoutent à l'équation et donnent à cette histoire des accents d'Alice au pays des merveilles.
Quand chiffres, poésie, chant, danse et distorsion du temps se combinent pour ajouter au trouble du lecteur attentif, le plaisir est une fois de plus au rendez-vous.

Vous aussi, prenez le temps de tourner La Seizième clé et laissez-vous envoûter par une autre réalité…

Merci à Babelio et Didier Jeunesse !

Lien : https://bouquins-de-poches-e..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
mariech
  01 novembre 2019
La seizième clé des éditions Didier jeunesse , est un roman pour jeunes adolescents .
C'est une mystérieuse histoire de clés , de chiffre 16 , de personnages énigmatiques , de jeunes héros qui se rencontrent par le plus grand hasard dans l'immense manoir d'Hemyock alors qu'ils pensaient être seuls .
Ils découvrent leurs étranges pouvoirs et ne savent plus s'ils sont prisonniers ou hôtes du manoir .
Ils parcourent les longs couloirs du manoir , le mystère s'épaissit lorsqu'il découvre une chambre secrète , il leur faudra encore déjouer de nombreux pièges , entendre des révélations bouleversantes , la vérité est au bout d'un long chemin semé d'embûches .
Roman fantastique qui m'a séduit , que je recommande chaleureusement à partir de 11 ans me semble - t - il , il m'a semblé pendant ma lecture que c'est un livre qui m'aurait plu à cet âge .
Merci à NetGalley et aux éditions Didier jeunesse pour leur confiance .
Commenter  J’apprécie          230

Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
manU17manU17   19 décembre 2019
La pièce était une sorte de bibliothèque, dont les rayonnages, plutôt qu'en rangées parallèles, consistaient en des spirales enchevêtrées. Comme si les livres, à la manière de plantes grimpantes, s'étaient enroulés autour de larges piliers. Au-delà de cette disposition, qui formait une véritable jungle de reliures, le plus étonnant était que ces entrelacs de volumes semblaient dotés de vie. À chaque seconde qui s'écoulait, la tranche d'un livre changeait de couleur, comme une feuille qui aurait connu les quatre saisons dans la même expiration. Oswald s'approcha de l'une des colonnes de livres et nota que ce n'était pas seulement une affaire de couleurs : les mots sur les tranches se modifiaient aussi. En fait, cette bibliothèque était à l'image d'un système organique, où chaque livre aurait joué le rôle d'une cellule.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
ElodieuniverseElodieuniverse   26 septembre 2019
Oswald avait cessé depuis bien longtemps de s'interroger sur ses origines; il y avait tant de choses, d'objets, de personnages, qui semblaient avoir été spontanément engendrés par les murs d'Hemyock qu'Oswald en était arrivé à se demander si lui aussi, au fond, n'avait pas un beau jour été crée dans les entrailles mêmes de la demeure, avant d'en être expulsé sans raison, par hasard.
Commenter  J’apprécie          100
IleauxtresorsIleauxtresors   07 octobre 2020
Rien ne lui avait jamais été formellement interdit à Hemyock ; avec l’âge, cependant, il avait compris que M. Aubrey – et sans doute le Directeur, quel qu’il fût – avait de tout temps placé des barrières invisibles autour de lui ; des barrières qui ne disaient pas leur nom.
Commenter  J’apprécie          80
manU17manU17   06 décembre 2019
Du jour où il s'était mis à compter, Oswald avait su que le seize serait pour lui un nombre à part. Un talisman ? Une malediction ? Après toutes ces années, il hésitait encore.
Commenter  J’apprécie          110
letilleulletilleul   29 décembre 2019
Il compta dans sa tête et prit conscience que seize jours le séparait désormais de son Seizième anniversaire.
Et à cette occasion, comme les années précédentes, on lui offrirait une nouvelle clé.
Sa seizième clé.
Était ce là de la simple superstition ? Oswald avait en tout cas le sentiment tenace que cette fois, cette cérémonie ne serait pas uniquement symbolique et que, peut être, certaines questions qui lui trottaient parfois dans la tête trouveraient là leur réponse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Éric Senabre (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Éric Senabre
Foire du Livre Brive 2016 - Remise Crédit Agricole Les collégiens et lycéens de Brive ont sélectionné leurs lauréats. Parrainés par le Crédit Agricole Centre-France, les prix 12/17 ont pour vocation de sensibiliser les jeunes à la lecture. Accompagné par des bibliothécaires et des documentalistes, le jeune jury a découvert les ouvrages sélectionnés pendant l’été et s’est réuni en septembre pour échanger ses critiques et choisir les lauréats.
Cette cérémonie est présentée par Raphaële Botte. Les récompensés sont : - Eric Senabre pour ouvrage « Le dernier songe de Lord Scriven », aux éditions Didier Jeunessse - Charlotte Bousquet pour son livre « Tant d’étoiles dans la nuit », aux éditions Rageot
+ Lire la suite
autres livres classés : espace-tempsVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le dernier songe de lord scriven

Quel est le nom du premier client de M.Carandinie et M.Banerjee ?

M.Smith
Lord de Scriven
M.Cardiff
M.Buckingham

10 questions
11 lecteurs ont répondu
Thème : Le dernier songe de Lord Scriven de Éric SenabreCréer un quiz sur ce livre

.. ..