AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Michel R. de Pauw (Traducteur)
ISBN : 2070328538
Éditeur : Gallimard (04/10/1994)

Note moyenne : 3.73/5 (sur 20 notes)
Résumé :
Où peut-on trouver le sens des arts ou de la littérature lorsque les oeuvres authentiques s'effacent au profit de l'ère des commentaires journalistico-universitaires ? L'art contemporain, comme l'humanisme moderne, ont échoué car ils manquaient tous deux de transcendance. Le rap masque toutes les voix pour laisser place à un son inhumain ; les livres broient du déjà-vu ou du déjà-lu... Le non-sens est le lot de notre temps. A moins de reconnaître dans les arts le s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Gabriel_Oak
  30 juin 2014
Dans un style précis soutenu par une argumentation solide, Steiner fait ici le constat de la nécessité d'un horizon transcendant sur lequel fonder toute rencontre avec une oeuvre d'art. Il attaque de plein fouet les approches centrées sur la déconstruction des langages, les trop nombreuses mises en contexte sociologique qui souvent ne nous renseignent que très peu sur la portée véritable d'une oeuvre et encore moins sur l'expérience qu'elle suscite. Il déplore également la navrante séparation entre l'éthique et l'esthétique. Steiner tente de restaurer une vision où l'oeuvre se déploie dans un espace qui permet de créer du sens.
Commenter  J’apprécie          190
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
QueepegQueepeg   11 juin 2017
Plus précisément : parmi les instruments de l'évolution qui servent à la survie, c'est la capacité de conjuguer les verbes au futur – quand, comment la psyché a-t-elle acquis ce pouvoir à la fois monstrueux et libérateur ? – que je considère comme le plus important. Sans elle, les hommes, les femmes ne seraient rien de plus que ces "pierres qui tombent" dont parle Spinoza.
Commenter  J’apprécie          20
JeanCalvinJeanCalvin   30 octobre 2012
La mémorisation assure la sauvegarde du noyau de l'individualité. Ce qui est gravé dans la mémoire - et donc susceptible d'être remémoré - garantit la stabilité du moi. Les pressions exorbitantes de la politique, le détergent que produit la conformité sociale, ne peuvent pas le faire disparaitre. Dans la solitude, publique ou privée, le poème remémoré, la partition jouée à l'intérieur de soi, sont les gardiens qui nous permettent de nous ressouvenir de ce qui résiste, de ce qui doit demeurer inviolé dans notre psyché. (p.29)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
JeanCalvinJeanCalvin   07 novembre 2012
C'est dans et au travers de la musique que nous sommes le plus immédiatement an présence de cette énergie que la logique et la parole ne peuvent exprimer, mais qui n'en est pas moins parfaitement tangible, énergie de l'être qui communique à nos sens et à notre réflexion le peu que nous pouvons comprendre du mystère total de la vie. (p.258)
Commenter  J’apprécie          10
LucmarcouLucmarcou   27 janvier 2017
Mais le mystère fait peur. Pour le conjurer, notre époque a cru trouver une parade : il suffit que la critique humilie le texte, que le commentaire le réduise à un pré-texte.
Commenter  J’apprécie          20
JeanCalvinJeanCalvin   07 novembre 2012
Le texte, la structure musicale, le tableau ou la forme, remplissent, en un sens - littéralement ou presque - spatial, des attentes, des besoins dont nous ne savions rien. Nous attendions ce dont nous aurions très bien pu ignorer l'existence, et les richesses que nous pouvions en tirer. Le choc de la correspondance - il peut être étouffé et ne se produire que par degrés imperceptibles - est de l'ordre de la possession : on est possédés par ce que l'on possède. (p.216)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Georges Steiner (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Georges Steiner
"La destruction de l?humanité" pour Pierre Juquin, "le reflet de la société" pour Eugène Saccomano, "le seul avenir" pour George Steiner... Et pour vous, la haine c'est quoi ?
Culture Prime, l?offre culturelle 100% vidéo, 100% sociale de l?audiovisuel public, à retrouver sur : Facebook : https://facebook.com/cultureprime Twitter : https://twitter.com/culture_prime La newsletter hebdo : https://www.cultureprime.fr
Abonnez-vous pour retrouver toutes les vidéos France Culture : https://www.youtube.com/channel/¤££¤11Abonnez-vous6¤££¤6khzewww2g/?sub_confirmation=1
Et retrouvez-nous sur... Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture
+ Lire la suite
Dans la catégorie : Philosophie et TheoriesVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature : généralités>Philosophie et Theories (73)
autres livres classés : Jugement (esthétique)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

niourk

A quelle ville d'aujourd'hui fait référence Niourk ?

Bordeaux
Los Angeles
New-York
Californie

9 questions
40 lecteurs ont répondu
Thème : Niourk de Stefan WulCréer un quiz sur ce livre