AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Sophie Rèfle (Traducteur)
EAN : 9782020891431
316 pages
Éditeur : Seuil (16/11/2006)

Note moyenne : 3.92/5 (sur 12 notes)
Résumé :

Japon 1910. An 43 de l'ère Meiji. Natsume Soseki, l'inventeur du roman autobiographique japonais, se plaint de douleurs à l'estomac, tandis qu'une pluie fine l'oblige à s'abriter sur le perron d'une maison en bois. Bientôt, il perdra la vie. Lui parviennent alors en rêve des images du poète Takuboku, du romancier Mori Ogaï et de la danseuse allemande Elise Weigert, de l'écrivain Futabatei Shimei et du militant anarc... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
ATOS
  20 septembre 2018
De haute taille et de petite monnaie, la vie s'éventaille à la croisée du marché .Ses rêves battent en retraite lorsque l'orage renverse ses lettres de cristal. La pluie jette ses dés sur la place du passé ; à coup dur sur l'asphalte l'homme déraille.
Une vague-naufrage à la mémoire d'un papier journal...
Natsume Soseki se meurt, annonçant le fin de l'ère Meiji qui propulsa le Japon dans la modernité…
Des fantômes hantent déjà le futur bien plus qu'ils ne murmurent le passé. le dernière volet se referme sur une lumière teintée de nostalgie, d'interrogations, mais également d'angoisse. « la jeunesse du Japon avait disparu ».. Impermanence des hommes et de leur monde. Vraiment ?..
«Ce n'est qu'un chemin désolé qui se déroule
Sous la lune diurne
Parfois il arrive qu'un homme
Venant de loin vers ici se rapproche
Ce n'est rien de plus que cela
Qui fait croire que l'automne du monde se fera plus intense
Seul l'homme qui marche sur ce chemin de solitude assurément
Connaît les frissons nobles et froids
 
Tout passe
Mais dans ce bref instant où en silence tu le croiseras
Quelle beauté inouïe tu découvriras » ,
Abukawa Nobuo , Poèmes 1945-1955, extrait.
Astrid Shriqui Garain
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
cicou45
  30 juillet 2011
Ça y est, la boucle est bouclée. Dans ce tome, l'auteur s'attarde de nouveau sur Natsume Soseki, homme de lettres qu'il nous a fait découvrir dans le premier volet dans toute sa force de l'âge et qui se retrouve ici aux frontières de la mort. Mort qu'il connaîtra d'ailleurs deux fois puisque, pendant l'une de ses plus grandes crises dues à la maladie, le coeur de Namutse s'est arrêté de battre pendant trente minutes avant de se remettre à fonctionner. Cette première mort fut un étrange voyage initiatique pour ce dernier dans lequel il put revoir, mais sans cependant pouvoir leur adresser la parole, tel un spectre volant au dessus d'eux, les personnes qui ont marquées sa vie.
Cette théorie selon laquelle où, au moment de sa voir, on voit toute sa vie dérouler devant soi est confirmée ici et cela redonne un brin d'espoir puisque l'âme qui s'en va sait désormais qu'elle peut partir en paix.
On découvre aussi dans cet ouvrage le destin, souvent tragique, des personnages que nous avons croisés tout au long de ces volumes.
Magnifique récit (il s'agit probablement de mon tome préféré parmi les cinq qui constituent "Au temps de Botchan" car l'auteur y rajoute cette fois-ci des notions philosophiques ainsi que des réflexions sur la vie et sur notre place sur terre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
blandine5674
  12 avril 2016
Dernier des 5 tomes de la période historique japonaise de l'ère Meiji (1868-1912) qui consiste à moderniser le Japon.
Nous suivons le parcours des écrivains et poètes de cette époque. Et en particulier Natsume Sōseki, l'auteur de Oreiller d'herbes, Je suis un chat et Botchan. 12 ans de travail pour Sekikawa au texte et Jiro Taniguchi à l'illustration qui en 2003 a été récompensé par le festival d'Angoulême, ce qui était une première pour un dessinateur japonais. L'ensemble n'est pas très bien structuré avec des répétitions, du futur puis du présent. Il est surtout décrit leurs maladies et leurs problèmes d'argent. J'aurai aimé que ce soit plus axé sur la création de leurs oeuvres.
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
cicou45cicou45   30 juillet 2011
"Le destin de nous autres hommes est éphémère dans la mesure où il ne fait que convoiter l'instant où les conditions se trouvent réunies pour que nous vivions...instant si bref si on le replace dans la longue histoire du cosmos qui s'ouvre sur l'éternité."
Commenter  J’apprécie          30
cicou45cicou45   30 juillet 2011
"Le soleil couchant éclaire un sentier
Un moine s'éloigne
Le feuillage cuivré d'un érable cache le campanile du temple
Vieillir dans la sérénité
Bonheur suprême de l'homme sur terre."
Commenter  J’apprécie          10
cicou45cicou45   30 juillet 2011
"Personne ne gagne contre le temps qui passe. Personne n'a ce droit."
Commenter  J’apprécie          30
cicou45cicou45   30 juillet 2011
"Il faut d'abord savoir vivre pour écrire [...].
Commenter  J’apprécie          40
cicou45cicou45   30 juillet 2011
"Les images ne changent pas mais les mots évoluent."
Commenter  J’apprécie          31

Videos de Jirô Taniguchi (34) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jirô Taniguchi
En juin et juillet, Futuro choisit l’été. Futuro prône le voyage. Avec Goef Darrow, Jeff Lemire et Jirō Taniguchi, les grands horizons s’ouvrent. Après ce printemps tout virussé, place à un été plus mouvementé. Enfin !
Dans la catégorie : Histoire du JaponVoir plus
>Histoire, géographie, sciences auxiliaires de l'histoire>Histoire de l 'Asie>Histoire du Japon (35)
autres livres classés : Japon (Ère Meiji)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jirô Taniguchi

Dans quel film le mangaka apparaît-il?

Quartier lointain
L'élégance du hérisson
Stupeur et tremblements

10 questions
59 lecteurs ont répondu
Thème : Jirô TaniguchiCréer un quiz sur ce livre