AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 213079906X
Éditeur : Presses Universitaires de France (03/10/2018)

Note moyenne : 4.14/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Nous sommes les héritiers de la plus sinistre des histoires : celle qui a fait de l’amour un piège. De Adam et Ève aux séries contemporaines, elle n’a pas cessé d’être rejouée, définissant l’horizon de vie des femmes et des hommes errant sur la terre sous l’œil mauvais du Démiurge. Il s’agit d’une histoire dans laquelle l’amour n’est pas ce qui sauve, mais ce qui enferme ; il n’est pas ce qui rend bon et joyeux, mais triste et méchant, égoïste et cruel. L’amour est ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
SFuchs
  08 août 2019
Le sickamour, c'est cette forme commune d'amour qui, depuis que l'homme est homme, entraîne chacun sur le chemin des espoirs déçus. Au commencement étaient Adam et Eve, lit-on dans la Génèse. Ils vivaient dans la plénitude inconsciente du jardin d'Eden. Pour avoir goûté au fruit du savoir, ils furent projetés dans la finitude consciente de la vie terrestre et avec eux tous leurs descendants... c'est-à-dire : nous. Ainsi naquit le sickamour, cet amour au goût d'inachevé que nous rejouons sans cesse puisque, né en même temps que notre conscience d'aimer, il est le seul que nous connaissions.
Un autre amour est pourtant possible : si chaque nouvelle existence est un tourbillon du vaste cycle d'incarnation des âmes, chaque sickamour est un petit tourbillon de l'existence. Vouloir discerner les bonnes raisons d'aimer des mauvaises, c'est ne pas renoncer à vivre le sickamour malgré ses turpitudes. C'est renoncer au renoncement du sickamour qui consume, au nom de la quête de la pure étreinte.
"Faites l'expérience d'une étreinte pure, elle possède une grande puissance. le mystère qui unit deux êtres est grand, sans cette alliance le monde n'existerait pas. L'étreinte selon le monde est déjà mystère, combien plus celui qui incarne l'alliance cachée. Ce n'est pas une réalité seulement charnelle. Il y a du silence dans cette étreinte. Elle n'est pas obscure, elle est lumière."
Le sickamour, c'est cette forme commune d'amour à l'image de la relation de commerce et de subordination entre le Démiurge et sa création... c'est-à-dire : nous. le Démiurge a fait de ce monde un vaste réseau de sickamours dans lequel chacun tient sa petite compatibilité amoureuse pour tirer partie de la personne prétendument aimée.
Un autre amour est pourtant possible : il ne s'octroie pas, pas plus qu'on ne l'octroie. Il ne se soucie pas des bénéfices à tirer mais de l'accomplissement ici et maintenant du juste geste, seul à même de casser l'économie du sickamour qui nous maintient dans les schémas mesquins voulus par le Démiurge.
"L'amour ne prive de rien, il n'est que surplus."
Le sickamour, c'est cette forme commune d'amour dont les désillusions sont en germe dans le recours aux passions des amants pour se porter à l'incandescence. C'est l'amour des gagnants d'un jour et des perdants de toujours. C'est l'amour malade des poèmes de Verlaine et de cet homme sur les traces de celle qui n'est jamais tout à fait différente, jamais tout à fait la même et qui - hélas - ne le comprend pas plus qu'elle ne se comprend.
Un autre amour est pourtant possible : Lorsque nous cesserons de chercher dans le regard de l'autre les réponses à trouver en nous-même. Lorsque nous cesserons de répondre pour l'autre aux questions dont il détient seul les clés et le secret.
"L'empathique finit toujours par s'énerver : il met l'autre dans sa tête. Il l'aime mais il veut le changer et il ne supporte pas de ne pas y arriver. On devrait laisser l'autre là où il est."
L'Involution est cet événement cosmique qui fit quitter Adam et Ève de leur plénitude inconsciente, et avec eux leurs descendants... c'est-à-dire : nous. Dans la finitude consciente de nos vies, le sickamour est ce lieu d'épreuve privilégié où nous avons un rôle à jouer et à rejouer sans cesse. La plénitude consciente acquise à force d'épreuves surmontées et de sickamours traversés sera notre conquête. Alors nous rejoindrons les dieux qui, peut-être, nous attendaient.
C'est la promesse de fin de Sycomore Sickamour, et c'est celle dans laquelle nous aurons peut-être envie de croire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
SerenDiPythieToesSerenDiPythieToes   08 juin 2019
Jusqu’à présent, l’amour n’a pas réussi à nous sauver. Il n’y a pas de comportement plus atroce et plus dégoûtant que celui de l’amoureux qui se croit justifié dans ses pires actions par le seul fait qu’il aime. Comme il aime, cet amour entraîne chez lui, moins la révélation de son courage et de sa bonté, que celle d’un manque initial qu’il lui faut combler à tout prix. Il fonctionne comme un homme en manque, et c’est à partir de ce manque que le Diable réussit à lui marchander ses perversions et ses transgressions le maintenant dans l’amertume et le dégoût de lui-même. C’est à partir de ce même manque que Dieu réussit à repêcher son âme écœurée afin de le faire travailler à sa gloire. Cet amour rend malheureux et méchant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
SerenDiPythieToesSerenDiPythieToes   08 juin 2019
Dans l'amour, c'est la même chose. Tout amour que tu vis dans l'attente de quelque chose est voué à échouer tôt ou tard. Tout amour que tu vis dans le désir de réparer un échec antérieur, une peine d'amour perdue que tu tentes d'exorciser en en rejouant le scénario initial, voire en t'en détournant initialement mais pour mieux en retrouver plus tard les dédales ou le jeu de l'oie, provoquera un reflet. Tu échoueras à nouveau. Et tu échoueras encore. Mais ce n'est pas grave. Tout le monde échoue dans le samsara pourri du Démiurge. Il faut que tu échoues jusqu'à ce que tu cesses d'attendre quoi que ce soit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Pacôme Thiellement (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pacôme Thiellement
Performance qui s'est déroulée le mercredi 12 juin à 20h à la Maison de la Poésie de Paris. Pacôme Thiellement & Olivier Mellano « Dans le labyrinthe »
Pacôme Thiellement et Olivier Mellano confrontent leurs disciplines pour inventer "la conférence improvisée", une expérience où, dans un aller-retour constant, la pensée sera mise en mouvement par le son et la musique sera mûe par le sens. Partant des thèmes de prédilection de Pacôme Thiellement, ces chemins bifurqueront vers des espaces encore inexplorés... « En 1945 à Nag Hammadi, des paysans découvrent une jarre contenant des codex gnostiques : évangiles, poèmes, descriptions métaphysiques, propositions éthiques. (...) Ces pensées et visions entrent en résonance avec ce que les poètes ont apportés entre la fin du XVIIIe siècle et le milieu du XXe, de William Blake à André Breton, de Gérard de Nerval à René Daumal. Tout cela s?apparente à une révolution, à la fois spirituelle et politique, qui n?a pas encore été décrite et qui, pourtant, est déjà là. » Pacôme Thiellement
+ Lire la suite
autres livres classés : amourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3500 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre